2014 / 2015 - Le LHC chute en prolongation

Ossi Louhivaara

Ossi Louhivaara

Cristo Huet

Cristo Huet

Cristobal Huet & John Gobbi

Cristobal Huet & John Gobbi

Grosse occasion pour Louhivaara

Grosse occasion pour Louhivaara

"Je Suis Charlie"

"Je Suis Charlie"

ça chauffe sur la cage fribourgeoise

ça chauffe sur la cage fribourgeoise

Grand Ecart de Huet

Grand Ecart de Huet

Sur le Banc...

Sur le Banc...

Ossi Louhivaara Top Scorer

Ossi Louhivaara Top Scorer

Devant la cage bernoise

Devant la cage bernoise

But de Yannick Herren

But de Yannick Herren

Depuis la cage bernoise

Depuis la cage bernoise

Le banc lausannois

Le banc lausannois

Goaaaaaaaaaal

Goaaaaaaaaaal

Caryl Neuenschwander

Caryl Neuenschwander

Bataille pour le puck

Bataille pour le puck

"Pas de quartier, défoncez-les"

"Pas de quartier, défoncez-les"

Panique pour le gardien Bührer

Panique pour le gardien Bührer

Incroyable public

Incroyable public

Cristobal Huet

Cristobal Huet

Egalisation lausannoise de Pesonen..

Egalisation lausannoise de Pesonen..

Il restait 50 secondes à jouer

Il restait 50 secondes à jouer

But vainqueur du Bernois Joensuu

But vainqueur du Bernois Joensuu

Grosse déception de Louhivaara....

Grosse déception de Louhivaara....

...Cristobal Huet, Colby Genoway

...Cristobal Huet, Colby Genoway

Le Lausanne Hockey Club termine la saison régulière en septième position et participe pour la seconde fois d'affilée aux Playoffs. C'est avec un Cristobal Huet héroïque, une défense à toute épreuve et une attaque qui ne renonce jamais que le Lausanne Hockey Club a réussi ce coup de maître pour la seconde fois. Malheureusement, il échoue comme l'année dernière en quart de finale, en prolongation lors du septième match face au SC Bern.

 

Voici les statistiques de la saison régulière qui comptait 50 matchs :

 

Saison régulière :

19 victoires, 1 victoires ap, 4 victoires tab, 4 défaite tab, 2 défaite ap et 20 défaites

105 buts marqués, 116 buts encaissés, différence de but : -11

 

L’équipe :

 

Gardiens :

Huet, Caminada, Mauerhofer, Ritz

 

Défenseurs :

J. Fischer, Genazzi, Gobbi, Lardi, Leeger, Marti, Nodari, Ritz, Seydoux, Stalder

 

Attaquants :

Antonietti, Augsburger, Bang, Conz, Déruns, S. Fischer, Froidevaux, Genoway, Hwerren, Hytönen, Kneubuehler, Louhivaara, Macquat, Miéville, Neuenschwander, Pesonen, Ruzicka, Savary, St. Pierre, Tschannen, Ulmann.

 

Head Coach :

Heinz Ehlers

 

Asst. Coach :

Rikard Franzén, Yves Sarault

 

 

Quarts de finale best of seven  (28.2, 3, 5, 7, 10, 12 et 14 mars 2015)

SC Bern - Lausanne 1-0 (1-0,0-0,0-0)

Lausanne - SC Bern 2-1 (0-0,2-0,0-1)

SC Bern - Lausanne tab 1-2 (1-0,0-1,0-0, 0-0)

Lausanne - SC Bern 1-2 (0-0,1-1,0-1)

SC Bern- Lausanne 3-0 (0-0,1-0,2-0)

Lausanne - SC Bern 2-1 (0-0,0-1,2-0)

SC Bern - Lausanne ap 2-1 (1-0,0-0,0-1, 1-0)

 

Le LHC ne participera pas encore aux demi-finales des play-off pour la première fois de son histoire. Mais ils ont, comme à Zurich il y a un an, quitté la PostFinance-Arena la tête très haute et le cœur gros. Une enceinte en ébullition qui a dû patienter et souffrir jusqu’à 22h56 pour hurler à la fois sa joie et son soulagement de voir enfin son SC Berne trouver une seconde fois la faille dans la muraille lausannoise. Grâce à son attaquant finlandais Jesse Joensuu qui pouvait mettre au bon endroit un tir de Gragnani repoussé par le poteau de Huet.

 

On jouait alors depuis près de 70 minutes et les Bernois se demandaient pour la centième fois peut-être comment il fallait s’y prendre pour tromper un Cristobal Huet en feu. D’un calme olympien, d’une lucidité et d’une précision diaboliques, l’ange gardien franco-suisse a longtemps permis au LHC de rester dans le match. Battu seulement sur un magnifique tir du poignet signé Christoph Bertschy en début de partie (5e), il a ensuite été un mur infranchissable pour les Ours de Guy Boucher.

 

Alors que l’horloge avait entamé sa dernière révolution, et que Huet avait déserté sa cage depuis une vingtaine de secondes, Gobbi héritait du puck à la ligne bleue. Le défenseur adressait un tir central repoussé par Bührer sur la canne de Hytönen. Avec lucidité et altruisme, le centre finlandais déposait le puck sur la crosse de Pesonen. Décalé sur la droite de Bührer, le Finlandais pouvait égaliser. Pour le plus grand bonheur d’une forte cohorte sur supporters lausannois. Sur l’engagement, ces derniers ont même ensuite eu droit au grand frisson lorsqu’un tir de Ritchie terminait sa course sur le poteau droit de Huet. Il ne restait alors que dix petites secondes à jouer…

 

Dos au mur, Berne a ensuite eu le mérite de tout tenter pour éviter cette séance de tirs au but qui lui avait été fatale dix jours plus tôt. Acculé dans son tiers de défense, le LHC aurait même pu faire la décision deux minutes avant que Joensuu ne lui assène le coup de grâce.