2007/ 2008   -   Nouvelle chute en Demi des Lions face au HCC après avoir menés 3 à 0 dans la série

Lausanne HC 2007 - 2008

Lausanne HC 2007 - 2008

Cory Pecker

Cory Pecker

Cri de Guerre

Cri de Guerre

Cory Pecker

Cory Pecker

André Baumann

André Baumann

Let's go Lions

Let's go Lions

Eric Himerfarb

Eric Himerfarb

Eric Himelfarb

Eric Himelfarb

Kevin Lötscher

Kevin Lötscher

Nicolas Villa

Nicolas Villa

Eric Himelfarb

Eric Himelfarb

Kevin Lötscher

Kevin Lötscher

Cory Pecker

Cory Pecker

Le Lausanne HC a dû revoir sa copie après une nouvelle saison décevante. Fort d'une nouvelle équipe dirigeante et une belle perspective d'avenir, le LHC tentera de couper le mal à la racine pour enfin donner corps à ses ambitions grâce, entre autres, à l'appui de tout nouveaux investisseurs d'origine canadienne.

 

Dans la continuité de son travail entamé (avec succès) du côté de Viège, Kevin Ryan sera le nouvel homme fort du banc vaudois. Chapeauté par un sacré manager général (nul autre que Jim Koleff), le LHC de Ryan sera forcément... viégeois puisque les anciens de la Litternahalle pullulent désormais du côté de Malley (Silvan Lüssy, Federico Lardi, Kevin Lötscher et Thomas Rüfenacht, sans oublier le Martignerain Jeremy Gailland). Il faut dire que cela résout pas mal de soucis, et permet de recycler une attaque s'en étant trop remise au duo canadien Patrice Lefebvre - Jesse Bélanger. Avec le talent offensif de l'Américano-Suisse Rüfenacht, voilà Lausanne muni d'une attaque très relevée, où seuls les combatifs Julien Staudenmann et Anthoine Lussier ont été conservés ! Abondance de biens ne nuit pas mais il conviendra donc de gérer tous les ego car les places seront chères ! Et davantage si l'on tient compte du partenariat engagé avec Genève-Servette...

 

À l'arrière, la purge est moins flagrante. Surtout que Michael Tobler (barré à Genève par Gianluca Mona) a prolongé au LHC, lui qui était prêté par le grand rival du Léman pour les dernières séries. Avec Sébastien Pellet en doublure, le filet semble donc bien gardé.

 

Restait la question des mercenaires, destinés à succéder à l'opportuniste Bélanger et au maître-passeur Lefebvre. Là encore, le changement de cap fut radical. Sont sortis du chapeau deux jeunes loups estampillés AHL, le robuste centre Cory Pecker (1,90m pour 90kg) et le rapide ailier Eric Himelfarb. Ces deux-là ont flambé en pré-saison, affichant de belles affinités avec le prometteur Kevin Lötscher. Avec Ryan aux commandes, le LHC quittera peut-être son état de crise perpétuelle pour enfin assumer son statut...

 

Belle saison régulière pour nos Lions en terminant à la deuxième place, à sept points du leader incontesté le HC Bienne. Comme cette saison, ce n’est plus la place qui détermine son adversaire mais le choix des quatre premières équipes. La Lausanne HC choisit, pour les quarts de finale, les GCK Lions. Les Lausannois battent facilement les Lionceaux zurichois sur le score de 4 à 0 (best of 7). Pour les demi-finales, les Lions devront dévorer un gros morceau, le HC la Chaux-de-Fonds. Tout commence bien pour le LHC qui mène aisément 3 matchs à 0. Puis, là, tout se coince, le Lausanne HC perd son Hockey, n’arrive plus à passer l’épaule. Les Chaux-de-Fonniers reviennent à trois partout. Tout se joue lors de la 7ème rencontre à Malley. Mais une fois de plus, les Lions ne sont pas capable d’élever leur jeu et s’incline 1 à 3.  Les Neuchâtelois réalise un véritable exploit en gagnant la série après avoir été mené par 3 à 0. Une première depuis la mise en place des Playoffs en Ligue B.

 

Première finale du LNA pour notre « meilleur ennemi » le Genève-Servette HC qui affronte les ZSC Lions. Les Genevois démarrent bien la série et mènent deux matchs à 0. Les Zurichois se reprennent et égalisent dans la série. Les Lions zurichois sont sacrés champion suisse en gagnant les deux dernières rencontres aux tirs au but. Les Genevois passent à un cheveu de la consécration.

 

Voici les stats du LHC lors des 49 mats de la saison régulière :

31 victoires,  4 victoires ap, 11 défaites, 3 défaite ap.

212 buts marqués, 122 buts encaissés, différence de but : +90

 

Quarts de finale (15, 17, 19, 22, 24, 26 et 29 février 2008)

Lausanne HC - GCK Lions 8-3 (4-2, 1-0, 3-1)

GCK Lions – Lausanne HC 2-4 (0-3, 1-0, 1-1)

Lausanne HC - GCK Lions 5-3 (2-1, 1-1, 2-1)

GCK Lions – Lausanne HC 2-4 (1-2, 0-1, 1-1)

 

Demi-finales (2, 4, 7, 9, 11, 13 et 16 mars 2008)

Lausanne HC – HC La Chaux-de-Fonds 6-5 ap (1-2, 3-1, 1-2, 1-0)

HC La Chaux-de-Fonds – Lausanne HC 3-7 (0-3, 2-1, 1-3)

Lausanne HC – HC La Chaux-de-Fonds 6-2 (1-1, 4-1, 1-0)

HC La Chaux-de-Fonds - Lausanne HC 3-2 (1-1, 2-1, 0-0)

Lausanne HC  – HC La Chaux-de-Fonds 1-3 (1-0, 0-0, 0-3)

HC La Chaux-de-Fonds – Lausanne HC  8-3 (5-0, 1-3 ,2-0)

Lausanne HC – HC La Chaux-de-Fonds 1-3 (0-1, 0-1, 1-1)

 

Meilleures compteurs :

Cory Pecker : 55 matches, 45 buts, 72 assistances, 117 points

Eric Himelfarb : 46 matches, 31 buts, 57 assistances, 88 points

Thomas Rüfenacht: 55 matches, 28 buts, 33 assistances, 61 points

 

L’équipe :

 

Gardiens :

Sébastien Pellet, Sunshine Romerio, Dan Rüfenacht, Michael Tobler

 

Défenseurs :

Malik Benturqui, Nicolas Bernasconi, Julien Bonnet (prêt), Benjamin Chavaillaz, Marc Grieder, Michel Kamber, Pascal Lamprecht, Federico Lardi, Antoine Morandi, Olivier Schäublin, Nicolas Villa.

 

Attaquants :

Gaëtan Augsburger (prêt), André Baumann, Yannick Bodemann, Jérôme Bonnet (prêt), Nicolas Burdet, Antoine Chabloz, Florian Conz, Christopher Depraz, Jérémy Gailland, Eric Himelfarb (CAN), Lee Jinman (CAN, prêt), Timothy Kast, Anthoine Lussier (CAN/FRA), Silvan Lussy, Kevin Lötscher, Ian MacNeil (CAN), Loic Merz, Laurent Meunier (FRA, prêt), Cory Pecker (CAN), Christopher  Rivera (prêt), Thomas Rüfenacht, Bernie Sigrist, Julien Staudenmann, Omar Tognini, Neil Walsky

 

 

Head Coach :

Kevin Ryan

 

Head Coach :

Paulin Bordeleau

 

Assit. Coach:

Alex Stein