2001/ 2002   -   Bonne première saison en élite du LHC

Trevor Meier

Trevor Meier

Dmitri Shamolin

Dmitri Shamolin

Serge Poudrier

Serge Poudrier

Reto Schurch

Reto Schurch

Reto Schurch & Gerd Zenhäusern

Reto Schurch & Gerd Zenhäusern

Reto Schurch & Sacha Weibel

Reto Schurch & Sacha Weibel

01 - 02 Pucher.jpg

01 - 02 Pucher.jpg

René Pucher

René Pucher

Serge Poudrier

Serge Poudrier

Dmitri Shamolin

Dmitri Shamolin

Philippe Orlandi

Philippe Orlandi

Oliver Kamber

Oliver Kamber

Michel Wicky

Michel Wicky

Oliver Kamber

Oliver Kamber

Béat Kindler

Béat Kindler

Goal

Goal

La défense lausanoise

La défense lausanoise

But de Trevor Meier

But de Trevor Meier

Andreï Bashkirov & Serge Poudrier

Andreï Bashkirov & Serge Poudrier

Thierry Bornand

Thierry Bornand

Andreï Bashkirov

Andreï Bashkirov

Dès que Lausanne HC a obtenu sa promotion en LNA, la presse alémanique a visé à boulets rouges : ce serait "le plus mauvais promu depuis 25 ans". Les faits démentent pourtant ces allégations, et le LHC, qui a un des publics les plus nombreux et les plus fidèles de Suisse, mérite un peu plus de considération. Pourra-t-il se maintenir pour autant ? Rien n'est moins sûr. L'effectif paraît juste quantitativement en défense et bien inexpérimenté aux joutes de LNA. L'ex-international français Serge Poudrier et le Russe Dmitri Shamolin ont été conservés, Lausanne a été la dernière équipe à annoncer son troisième étranger. Celui qui a correspondu au profil du joueur puissant recherché par le nouvel entraîneur Mike McParland (qui avait signé sans savoir que le LHC serait promu) est Andreï Bashkirov, venu de Québec en AHL. Pour les Lausannois, il faudra à tout prix battre l'adversaire direct Coire, car le cas échéant, l'armada du Servette se profilerait en barrage de promotion/relégation.

 

Après l’ascension surprise, le marché suisse des transferts n’avait plus rien d’intéressant à offrir et cela se ressent dans l’effectif bien léger. Mais Lausanne n’a rien à perdre et peut compter sur l’appui d’un public enthousiaste.

 

On se réjouit de voir des combinaisons Shamolin - Bashkirov - Poudrier (le Franco-Québécois possède le tir le plus puissant de la ligue) en jeu de puissance. Beaucoup prédisent la dernière place, mais il faudra venir jouer à Malley. Cependant, sur la longueur, le LHC ne pourra éviter les dernières places. Effectif vraiment mince on le répète, mais surprise de taille avec une victoire chez le champion en titre Zurich en ouverture !

 

Après cinq années passées au LNB, le Lausanne HC retrouve l’élite et démarre le championnat « tambour battant » en accrochant à son tableau de chasse le ZSC Lions, champion suisse en titre, et le HC Davos, futur champion suisse. Ils sont même en tête du championnat à la fin de la deuxième journée. Les Lions échouent à la porte des Playoffs à la 9ème place à deux points du SC Bern. Le LHC se maintienne en élite en disposant facilement du dernier de LNA, le EHC Coire, sur le score de 4 à 1 (best of 7).

 

Le HC Davos est sacré champion suisse de LNA en battant sèchement le ZSC Lions sur le score de 4 à 0 au meilleure de 7 matchs. En barrage de promotion/relégation LNA/LNB, le Genève-Servette HC est promu en LNA en battant le EHC Coire sur le score sans appel de 4 à 0 (best of 7).

 

Voici les stats du LHC lors des 44 matchs de la saison régulière :

18 victoires, 4 nuls 22 défaites.

128 buts marqués, 145 buts encaissés, différence de but : -17

 

Barrages de maintien :

 

Premier tour (28 février, 2, 3, 5 et 7 mars 2002)

Lausanne HC – EHC Coire 2-3 ap (1-0 ,0-2, 1-0, 0-1)

EHC Coire – Lausanne HC 2-3 ap (1-0, 0-1, 1-1, 0-1)

Lausanne HC – EHC Coire 4-1 (1-0 ,2-1, 1-0)

EHC Coire – Lausanne HC  3-5 (0-2, 2-1, 1-2)

Lausanne HC – EHC Coire 4-1 (1-1, 2-0, 1-0)

 

Meilleures compteurs :

Dmitri Shamolin : 47 matchs, 26 buts, 19 assistances, 45 points

Gerd Zenhäusern : 49 matchs, 20 buts, 22 assistances, 42 points

Serge Poudrier : 48 matchs, 8 buts, 26 assistances, 34 points

 

L’équipe :

 

Gardiens :

Béat Kindler, Reto Schürch, Grégory Tuillard.

 

Défenseurs :

Malik Benturqui, Fredy Bobillier, Sébastien Dermigny, Roberto Jamusci, Michel Kamber, Ronnie Keller, Dejan Lozanov, Michaël Ngoy, Serge Poudrier (CAN, FRA), Roger Sigg, Thomas Studer, Oliver Tschanz.

 

Attaquants :

Florian Andenmatten, Andrei Bashkirov (RUS), Daniel Bieri, Thierry Bornand, Sandro Häberlin, Oliver Kamber, Trevor Meier, Philipp Orlandi, René Pucher (SVK), Dmitri Shamolin (RUS), Omar Tognini, Samuel Villiger, Sacha Weibel, Michel Wicky, Gerd Zenhäusern.

 

Head Coach :

Mike McParland (CAN)

 

Assistant Coach :

Mike Posma (USA)