CSKA Moscou

CSKA Moscou

CSKA Moscou

CSKA Ice Palace

CSKA Ice Palace

#2 Vyacheslav Fetisov

#2 Vyacheslav Fetisov

#20 Vladislav Tretiak

#20 Vladislav Tretiak

Sergei Makarov

Sergei Makarov

Valeri Kharlamov

Valeri Kharlamov

Alexander Ragulin

Alexander Ragulin

Boris Mikhailov

Boris Mikhailov

Alexei Kasatonov

Alexei Kasatonov

Vladimir Krutov

Vladimir Krutov

Vyacheslav Bykov

Vyacheslav Bykov

Igor Larionov

Igor Larionov

Andrei Khomutov

Andrei Khomutov

Alexei Guzarov

Alexei Guzarov

Valéri Kamensky

Valéri Kamensky

Igor Kravchuk

Igor Kravchuk

Vladimir Konstantinov

Vladimir Konstantinov

Alexander Mogilny

Alexander Mogilny

Sergei Fedorov

Sergei Fedorov

Sergeï Zubov

Sergeï Zubov

Pavel Bure

Pavel Bure

Vyacheslav Kozlov

Vyacheslav Kozlov

Nikolai Khabibulin

Nikolai Khabibulin

Pavel Datsyuk

Pavel Datsyuk

Alexander Radulov

Alexander Radulov

CSKA Moskva

 

Le club a été fondé en 1946 sous le nom du CDKA (Centralnyy Dom Krasnoy Armii - Maison centrale de l'Armée rouge, se référant au centre communautaire de l'armée à Moscou) puis sous le nom de CDSA (avec l'Armée rouge changée en armée soviétique) de 1952 à 1954, en tant que CSK MO (Club sportif central du district militaire de Moscou) de 1955 à 1959 et a acquis son nom actuel en 1960.

 

Le CSKA a remporté 32 championnats soviétiques de saison régulière pendant l'existence de 46 ans de la Ligue soviétique. Aucune autre équipe n'a gagné plus de cinq. Le club de Moscou domine aussi le hockey européen. Il remporte tous les titres, dont 13 d'affilée de 1978 à 1990, sauf deux de 1969 à 1990. Le premier entraîneur de l'équipe était Anatoli Tarasov. Il entraîne l'équipe de l'Armée rouge de 1946 à 1975. Il devient célèbre en tant qu'entraîneur de l'équipe nationale soviétique. Mais le plus grand et le plus énigmatique des entraineurs du CSKA, c’est Viktor Tikhonov qui sera à sa tête de 1977 à 1996 ainsi que de l'équipe nationale.

 

Sous l’ère Tikhonov, la discipline est terrible. Brimades et remontages de bretelles sont très courantes. Les joueurs sont pratiquement 11 mois par an en camp d'entraînement, enfin une caserne de l'armée la plupart du temps. Tout cela a disparu après l'effondrement de l'Union soviétique.

 

L'équipe du CSKA faisait partie de l'Armée rouge. Profitant pleinement du fait que tous les hommes soviétiques valides devaient servir dans l'armée, le CSKA pouvait récupérer tous les jeunes talents de hockey de l'Union soviétique. L'équipe de CSKA Moscou et l'équipe nationale soviétique étaient pratiquement la même. On retrouvait les mêmes joueurs dans les deux équipes.

Le CSKA Moscou a formé les meilleurs joueurs de tous les temps. Comme la célèbre ligne d’attaque, La KLM. Le nom venait des trois joueurs. K - Vladimir Krutov, L - Igor Larionov et Sergei Makarov. Avec les défenseurs Viacheslav Fetisov et Alexei Kasatonov, ils étaient connus comme l'Unité verte parce qu'ils portaient des maillots verts à l’entrainement. L'unité de cinq hommes a formé une force dominante dans le hockey européen tout au long de la décennie.

 

es cinq joueurs ont, par la suite, été autorisés à se rendre en NHL en 1989, avec des résultats mitigés. Krutov a eu la carrière la plus courte avec une seule saison à Vancouver ; Makarov a remporté le trophée Calder en 1990 ; Fetisov et Larionov ont remporté la Coupe Stanley deux fois avec Detroit avant que Fetisov mette un terme à sa carrière en 1998, Larionov gagnera une troisième Coupe avec Détroit en 2002, avant de se retirer du New Jersey en 2004.

 

CSKA et la NHL

Le CSKA a joué 36 matchs contre des équipes NHL entre 1975 et 1991 pour un record de 26 victoires, 8 défaites et 2 nuls. Le réveillon du Nouvel An de 1975, le CSKA joue face aux Canadiens de Montréal, vainqueurs de la Coupe Stanley cette même année, considéré comme l'équipe la plus belle de la Ligue. Le match se termine sur le score de 3-3. Il est salué comme l'un des plus grands matchs jamais joués.

 

Autre match mémorable le 11 janvier 1976 contre les Flyers de Philadelphie qui, à l'époque, étaient champions de la Coupe Stanley et étaient connus sous le nom de «Broad Street Bullies» pour son jeu très physique. Le jeu se passait bien jusqu’à l’agression de Ed Van Impe de Philadelphie sur le meilleur joueur de CSKA, Valeri Kharlamov qui resta allongé sur la glace de longues minutes. L'entraîneur de CSKA Konstantin Loktev décide de retirer son équipe de la glace pour protester contre l'absence de pénalité. C’est alors que le président de la NHL, Clarence Campbell, fait pression sur la Fédération soviétique de hockey pour qu’ils reprennent le match. Dans le cas contraire, la Fédération soviétique ne toucherait pas ses primes. Les Moscovites reprirent la rencontre et s’inclinèrent sur le score de 4-1.

 

Les anciens du CSKA Moscou ont eu un impact important sur la NHL.  Le plus grand nombre de joueurs sont venu aux Red Wings de Detroit au milieu des années 1990. Sergei Fedorov, Vladimir Konstantinov et Vyacheslav Kozlov étaient déjà des joueurs clés des Wings. Ils ont été rejoints par Fetisov et Larionov, formant les « Five Russians ». Ces cinq joueurs ont joué un rôle essentiel dans le « back to back » de la Coupe Stanley de Wings en 1997 et 1998. Dmitri Mironov a rejoint l'équipe de 1998, suite à la retraite de Konstantinov le 13 juin 1997.  Konstantinov est quand même maintenu malgré sa blessure dans l’effectif de 1998.  C’est le plus grand contingent d’ex-joueurs du CSKA (six) à remporter la Coupe Stanley.

 

Histoire post-soviétique

À la fin des années 80 et au début des années 90, les positions du CSKA se sont considérablement affaiblies. Après un conflit avec Tikhonov, les stars majeures du CSKA incluant Fetisov, Larionov, Krutov et Kasatonov ont quitté l'équipe pour faire leur carrière dans la NHL. Au cours des années 90, ils ont été suivis par des talents plus jeunes comme Bure, Fedorov et Samsonov.

 

A la fin des années 1990, il est brièvement connu officieusement comme "les pingouins russes" après que les Penguins de Pittsburgh aient achetés un intérêt pour l'équipe. En 1996, après un conflit avec la direction du club, Tikhonov a créé sa propre équipe distincte appelée HK CSKA qui a passé deux saisons dans la SuperLigue russe et a finalement fusionnée avec le CSKA original en 2002.

 

Bien que le CSKA soit restée l'une des équipes les plus fortes en Russie depuis la dissolution de l'Union soviétique, elle ne remporta qu’un seul titre en KHL en 2015 ainsi que la Coupe du Continent, qui récompense l’équipe ayant le plus de points en saison régulière.

 

De 2008 à 2016, l'équipe n'a pas dépassé les demi-finales de conférence. Ils ont manqué les séries éliminatoires en 2011. Lors de la saison 2015-16, l'équipe joue la finale de la Coupe Gagarine mais s’incline face au Metallurg Magnitogorsk en sept matchs. Les « scouts » de la NHL signent maintenant la plupart des jeunes talents russes et les expédient dans les ligues mineures en Amérique du Nord. Le CSKA remporte la Coupe Gagarine lors de la saison 2018-2019 4 victoires à zéro face au Avangard Omsk. Après la saison 2019-20 annulée à cause du Covid-19, le CSKA Moscou retrouve la saison suivante ce même Avangard Omsk en finale mais s'incline sur le même score.

 

Les stars du CSKA Moscou - Numéros retirés

 

#2 Vyacheslav Fetisov

Voir dans World Legends

 

#20 Vladislav Tretiak

Voir dans World Legends

 

#17 Valeri Kharlamov

Valeri Borissovitch Kharlamov en russe Валерий Борисович Харламов est né le 14 janvier 1948 à Moscou

 

Sa vitesse, son sens du jeu et son incroyable habileté avec la rondelle en ont fait un héros dans son pays et même à travers le monde. Il a joué 11 saisons avec le CSKA Moscou et a représenté son pays à trois reprises aux Jeux olympiques d'hiver, remportant l'or en 1972 et en 1976 ainsi que l'argent en 1980 après une défaite contre les États-Unis en demi-finale, match qui est souvent qualifié de miracle sur glace.

 

Avec l'équipe d'URSS, il a également remporté huit fois le  championnat du monde entre 1969 et 1979. Sa présence sur la glace au cours de la Série du siècle et des matches suivants contre les équipes de la Ligue nationale de hockey et de l'Association mondiale l'ont fait connaître et apprécier du public nord-américain.

 

Valeri Kharlamov est mort des suites d'un accident de la route entre Moscou et Saint-Pétersbourg, le 27 août 19814, à l'âge de 33 ans. Il a été intronisé en 1998 au Temple de la renommée de la Fédération internationale de hockey sur glace  (IIHF) et en 2005 au Temple de la renommée du hockey. Le trophée Kharlamov qui est remis au meilleur joueur russe en NHL et la coupe Kharlamov qui est attribuée au vainqueur des séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior russe lui rendent hommage.

 

Il décède le 27 août 1981 à Moscou

 

#24 Sergei Makarov

Sergueï Mikhaïlovitch Makarov en russe : Сергей Михайлович Макаров est né le 19 juin 1958 à Tcheliabinsk.  

 

Considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire, comme le prouve sa nomination au Temple de la renommée de l'IIHF et au Temple de la renommée du hockey, il formait, avec ses compatriotes Vladimir Krutov et Igor Larionov, la fameuse ligne KLM qui était l'arme principale de la domination de l'équipe d'URSS sur le plan international durant les années 80. Avec cette équipe, il obtient deux titres olympiques, en 1984 et 1988, une médaille d'argent en 1980. À ceci s'ajoutent sept titres mondiaux et une Coupe Canada.

 

En 1989, il obtient de son pays l'autorisation d'aller jouer en NHL aux Flames de Calgary qui l'avaient choisi six ans avant au cours de la draft de 1983. Sa distinction au trophée Calder, qui récompense la recrue de l'année, en 1990, est à l'origine d'une nouvelle règle, dite « règle Makarov », qui limite à 25 ans l'âge maximum pour remporter ce trophée

 

Le CSKA Moscou a formé tant de formidables joueurs qui aurait également mérité que leur numéro soit également retiré :

 

Alexander Ragulin, Boris Mikhailov, Alexei Kasatonov, Vladimir Krutov, Vyacheslav Bykov, Igor Larionov, Andrei Khomutov, Alexei Guzarov, Valéri Kamensky, Igor Kravchuk, Vladimir Konstantinov, Alexander Mogilny, Sergei Fedorov, Sergeï Zubov, Pavel Bure, Vyacheslav Kozlov, Nikolai Khabibulin, Pavel Datsyuk et Alexander Radulov

 

Palmarès

 

Le CSKA Moscou possède le palmarès le plus étendu de l'histoire du hockey sur glace soviétique et russe avec 32 titres nationaux et 20 victoires en Coupe d'Europe.

Coupe Gagarine : 2019

 

Championnat d'URSS

Vainqueur du Championnat d'URSS : 1948, 1949, 1950, 1955, 1956, 1958, 1959, 1960, 1961, 1963, 1964, 1965, 1966, 1968, 1970, 1971, 1972, 1973, 1975, 1977, 1978, 1979, 1980, 1981, 1982, 1983, 1984, 1985, 1986, 1987, 1988, 1989

 

Coupe d'URSS

Vainqueur de la Coupe d'URSS : 1954, 1955, 1956, 1961, 1966, 1967, 1968, 1969, 1973, 1974, 1975, 1976, 1977, 1979, 1988

 

Krasnaïa Armia (MHL)

Coupe Kharlamov : 2011.

Coupe du monde junior des clubs : 2011.

 

Coupe d'Europe des clubs champions

Vainqueur : 1969, 1970, 1971, 1972, 1973, 1974, 1976, 1978, 1979, 1980, 1981, 1982, 1983, 1984, 1985, 1986, 1987, 1988, 1989, 1990

 

Coupe Spengler

Vainqueur : 1991