Sergei Viktorovich Fedorov

Sergei Fedorov - Detroit Red Wings

Sergei Fedorov - Detroit Red Wings

Sergei Fedorov - The Champ

Sergei Fedorov - The Champ

Sergei Fedorov - Detroit Red Wings

Sergei Fedorov - Detroit Red Wings

Sergei Fedorov - Detroit Red Wings

Sergei Fedorov - Detroit Red Wings

Sergei Fedorov - Detroit Red Wings

Sergei Fedorov - Detroit Red Wings

Sergei Fedorov - Detroit Red Wings

Sergei Fedorov - Detroit Red Wings

The Five Red Russian

The Five Red Russian

Red Wings 1997 Stanley Cup

Red Wings 1997 Stanley Cup

Red Wings 1998 Stanley Cup

Red Wings 1998 Stanley Cup

Red Wings 2008 Stanley Cup

Red Wings 2008 Stanley Cup

Sergei Fedorov - Mighty Ducks d'Anaheim

Sergei Fedorov - Mighty Ducks d'Anaheim

Sergei Fedorov - Mighty Ducks d'Anaheim

Sergei Fedorov - Mighty Ducks d'Anaheim

Sergei Fedorov - Columbus Blue Jackets

Sergei Fedorov - Columbus Blue Jackets

Sergei Fedorov - Columbus Blue Jackets

Sergei Fedorov - Columbus Blue Jackets

Sergei Fedorov - Columbus Blue Jackets

Sergei Fedorov - Columbus Blue Jackets

Les Tsars des Capitals

Les Tsars des Capitals

Sergei Fedorov - Washington Capitals

Sergei Fedorov - Washington Capitals

Sergei Fedorov - Washington Capitals

Sergei Fedorov - Washington Capitals

Sergei Fedorov - Washington Capitals

Sergei Fedorov - Washington Capitals

Sergei Viktorovich Fedorov

 

Sergei Viktorovich Fedorov (Russe: Сергей Викторович Фёдоров) est né le 13 décembre 1969 à Pskov en Union des Républiques Socialistes Soviétiques (actuellement la Russie).

 

Sergei Fedorov est connu pour avoir un style de jeu unique. On le surnomme « le Tsar ». Avec les Red Wings de Detroit, il remporte la Coupe Stanley à trois reprises, ainsi que le Trophée Hart comme joueur le plus précieux de la Ligue en 1994. Après un départ très médiatisé des Red Wings au cours de l'été 2003, il joue pour les Mighty Ducks d'Anaheim puis pour les Columbus Blue Jackets et aux Washington Capitals avant de se retirer de la NHL en 2009. Il joue dans plus de 1 200 matchs NHL, marque 483 buts. Il est le premier joueur formé en l'Europe à remporter le Trophée Hart et est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de séries éliminatoires de l'histoire de la NHL. Le 27 janvier 2017, lors d'une cérémonie lors du Week-end All-Star à Los Angeles, Sergei Fedorov faisait partie du deuxième groupe de joueurs à être nommé l'un des «plus grands joueurs NHL de l'histoire».

 

Après son départ de la NHL, il rejoint le Metallurg Magnitogorsk en KHL, où il a est nommé capitaine au début de septembre 2011. Il a également été ambassadeur pour la Russie aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi. Sergei Fedorov est intronisé au Temple de la renommée du hockey le 9 novembre 2015 et au Temple de la renommée de la Fédération internationale de hockey sur glace en 2016.

 

La défection

Avant d’évoluer en NHL, il joue pour CSKA Moscou où il est aligné avec les futures superstars de la NHL Pavel Bure et Alexander Mogilny. En 1989, Sergei Fedorov est drafté en 74ème position dans le quatrième tour par les Red Wings de Détroit. En 1990, alors que CSKA Moscou était à Portland pour les Goodwill Games, Sergei Fedorov sortit silencieusement de sa chambre d'hôtel et se dirigea vers un avion en direction de Detroit, devenant ainsi l'une des multiples futurs stars de la NHL à avoir quitter illégalement l'Union soviétique et demander l’asile politique afin de pouvoir jouer dans la Ligue.

 

Detroit Red Wings

Sergei Fedorov passe treize saisons et joue 1070 matchs sous le maillot de la « roue ailée ». Il remporte trois Coupe Stanley en 1997, 1998 et 2002 sur cinq participations en finale. En 1994, il est nommé MVP (Most Valuable Player) de la saison et reçoit le trophée Hart. Il remporte également le trophée Ted Lindsay qui récompense le meilleur joueur de la NHL choisi par ses pairs par le vote de NHLPA (National Hockey League Players Association) ainsi que le trophée Frank J. Selke qui récompense le meilleur attaquant ayant démontré le plus de compétence défensive. Il remporte une nouvelle fois ce trophée lors de la saison en 1996

 

Lors de la saison 1995-1996, le Head-coach Scotty Bowman réussit à réunir the Red Army : Fedorov (centre), Igor Larionov (droite), Vyacheslav Kozlov (gauche), et Slava Fetisov et Vladimir Konstantinov (défense). Grâce à la « Sbornaja » de Détroit, les Red Wings remportent pour la deuxième fois consécutivement le trophée des Présidents qui récompense la meilleure équipe de la saison régulière toute association confondue. il réalise sa meilleure saison en 1996 avec 128 points (57 buts, 71 assists – 1.43 points par match) en 89 matches ainsi qu’un plus/minus de +47. Lors de cette même saison, il inscrit 5 buts en un match contre les Capitals de Washington. Ils remportent une nouvelle fois ce trophée en 2002.

 

Sergei Fedorov quitte les Detroit Red Wings à la fin de la saison 2002-2003 avec un sublime palmarès de 3 Coupe Stanley, 2 trophées Frank J. Selke ainsi que le trophée Hart. Il part avec une carte de 1117 points (449 buts, 668 assistances) en 1070 matchs. Chose étonnante, son célèbre numéro 91 n’as pas rejoint sous le toit de la Joe Louis Arena celui des maillots retirés de ses coéquipiers Vladimir Konstantinov et de Steve Yzerman.

 

Mighty Ducks Anaheim

En 2003, Sergei Fedorov signe avec les Mighty Ducks d'Anaheim après un long conflit contractuel avec les Red Wings, dans lequel il a rejeté les offres pour cinq ans, 50 millions de dollars et quatre ans, 40 millions de dollars. Le 3 décembre 2003, Sergei Fedorov revient à Detroit pour la première fois depuis sa signature avec les Mighty Ducks. Il est pris à partie par ses anciens fans à chaque fois qu'il touche la rondelle. Malheureusement le club californien n’arrive pas à se qualifier pour les playoffs. Sergei Fedorov termine la saison avec une carte de 87 points (37 buts, 49 assists) en 84 matchs. La saison 2004-2005 est annulée suite au lock-out dû au conflit entre la LNH et l'Association des joueurs de la NHL (NHLPA). Nombreux sont les joueurs de la NHL qui ont traversé l’Atlantique pour venir jouer dans les différents championnats européens.

 

Columbus Blue Jackets

Coup de théâtre seulement après 5 journées de championnat de la saison 2005-2006, Les Mighty Ducks d’Anaheim échangent Sergei Fedorov contre l'attaquant Tyler Wright et du défenseur rookie François Beauchemin ainsi qu’un cinquième tour de draft aux Blue Jackets Columbus le 15 novembre 2005. Malgré une belle carte de 43 points (12 buts, 31 assists) en 62 matchs, Serge Fedorov et ses coéquipiers ne se qualifient pas pour les playoffs.

 

 

Washington Capitals

Il termine la saison 2007-2008 dans la capitale américaine et joue 18 rencontres pour une carte de 13 points (2 buts, 11 assistances). Il participe même au playoff (1 but, 4 assists) avec les Capitals mais sont éliminés par les Philadelphia Flyers en sept rencontres. En 2008-2009, ce qui deviendrait sa dernière saison dans la NHL,  Sergei Fedorov signe un contrat d'un an avec 4 millions de dollars avec Washington Capitals. Les joueurs de la capitale terminent à la seconde place de l’association de l’est mais s’inclinent en demi-finale des playoffs face aux Penguins Pittsburgh en sept rencontres. Il quitte la NHL sur une carte de 41 points (12 buts, 29 points) en 66 matchs pour la KHL en transmettant le témoin à la nouveau  « Tsar » Alexander Ovechkin.

 

KHL

Pour la saison 2009-10, Fedorov revient en Russie et signe un contrat de deux ans avec le  Metallurg Magnitogorsk. Il dit accomplir le rêve de son père de voir ses deux fils  jouer dans la même équipe. Magnitogorsk s’incline en six matchs face au Ak Bars Kazan en quart de finale de la Coupe Gagarine. Pour sa première saison au pays, Sergei Fedorov termine la saison avec 31 points (10 buts, 21 assists) en 58 matchs.

 

La saison suivante, le Metallurg Magnitogorsk termine à la deuxième position de la Division Kharlamov mais bute sur le Salavat Ioulaïev Oufa en demi-finale de la coupe Gagarine sur le score de 4 à 3. Sergei Fedorov est en progression par rapport à la première année en KHL avec une carte de 25 points (12 buts, 23 assistances) pour 68 matchs.

 

La saison 2011-2012 est la dernière que dispute Sergei Fedorov dans l’élite du hockey. A la fin de cette saison, il raccrochera ses patins. Le Metallurg Magnitogorsk termine à la deuxième position de la Division Kharlamov mais s’incline en quart de finale de la Coupe Gagarine face au Avangard Omsk en cinq rencontres. Sa dernière carte est de 26 points (7 buts, 19 assistances) en 53 matchs.

 

Le 9 octobre 2013, Sergei Fedorov fait une annonce qui fait l’effet d’une bombe. Il déclare qu’il va reporter le maillot du CSKA Moscou. «Les jambes sont toujours bonnes et je m'entraîne encore deux fois par semaine» déclare le Moscovite.  Il joue ces deux derniers matchs à la Coupe Spengler en décembre 2013.  Il inscrit un but et trois assistances. Ce sont les 4 derniers points de la carrière de Sergei Fedorov.

 

Carrière Internationale

Sergei Fedorov fait ses débuts dans l’équipe nationale de l’Union soviétique des U20 en 1987 et termine vice-champion du monde des U20. L’année suivante, les Soviétiques viennent au Championnat du Monde organisé aux USA, plus précisément à Anchorage en Alaska avec sa fameuse ligne d’attaque Bure-Fedorov-Mogilny. Cette première ligne d’attaque soviétique du CSKA Moscou cumule 38 points en 7 matchs et permet à l'Union soviétique de remporter le titre de champion de Monde des U20 devant le Canada.

 

Cette même année, le célèbre coach soviétique Viktor Tikhonov titularise cette ligne dans la « Sbornaja » pour remplacer la fameuse « KLM » de Vladimir Krutov, Larionov et Makarov. Après avoir remporté le titre en U20, Sergei Fedorov, âgé de 19 ans,  est sacré champion du monde avec la prestigieuse équipe d’URSS lors des Championnats du monde de 1989 en Suède. Il inscrit 9 points (6 buts, 3 assists) en 10 matchs. Sergei Fedorov avec l’équipe d’URSS devient une nouvelle fois champion du monde l’année suivante en battant la Tchécoslovaquie lors des championnats du monde en Suisse.

 

Pour la Canada Cup de 1991, l’Union Soviétique a du mal à monter une équipe suite à la situation politique intérieure en URSS. De nombreux joueurs comme Pavel Bure, Vladimir Konstantinov refusent de jouer pour la Sbornaja. Sergei Fedorov, malgré le fait qu’il avait quitté son pays illégalement, est invité à porter une dernière fois le maillot de la faucille et du marteau ce qu’il accepte avec honneur. Bien que l'équipe ait terminé à la cinquième place du tournoi, il est le principal artisan du match nul 3 à 3 face au Canada à Québec dans un Colisée plein à craquer. Il est nommé MVP du tournoi avec « the Great One » Wayne Gretzky.

 

Ce fut le dernier grand événement majeur dans lequel une équipe représentant l'Union soviétique joua.

 

Sergei Fedorov participe à trois Olympiades. Celle de Nagano en 1998 qui, avec Pavel Bure et Mikhail Shtalenkov ont porté l'équipe Russie à une médaille d'argent. Puis aux Jeux olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake City, en Utah. Serguei Fedorov et les siens sont éliminés par la République tchèque en quart de finale sur le score 1 à 0. Il remportent quant même la médaille de bronze. Sa dernière Olympiade est celle de Vancouver en 2010. A 40 ans, Il est le joueur le plus âgé du tournoi. La Russie est éliminée en quart de finale face au futur médaillé d’or le Canada sur le score de 7 à 3. Il termine le tournoi olympique avec une carte d'un point par match

 

Pour le 100ème anniversaire de la Fédération Internationale de Hockey sur glace, le championnat de monde est organisé au Canada par Québec et Halifax en 2008. Cela correspond également  au 400ème anniversaire de la ville de Québec. La Russie devient championne du Monde sur le score de 5 à 4 après un match complètement fou. L’attaquant russe Ilya Kovalchuk, sur un caviar de Sergei Fedorov, crucifie en prolongation le gardien canadien. La Russie et Sergei Fedorov deviennent vice-champions du monde en 2010 en s’inclinant face la République Tchèque sur le score de 2 à 1. C’est la dernière apparition de Sergei Fedorov sous le maillot de la « Sbornaja ».

 

Serguei Fedorov est, depuis 2012, le directeur général du CSKA Moscou également appelée «équipe de l'Armée rouge».

 

Palmarès

Coupe Stanley 1997, 1998 et 2002 avec les Detroit Red Wings

Vainqueur du trophée des présidents 1995, 1996 et 2002 avec les Detroit Red Wings

Clarence Campbell Bowl 1995, 1997, 1998 et 2002

Hart Memorial Trophy (MVP) 1994

Prix ​​Lester B. Pearson 1994

Trophée Frank J. Selke 1994, 1996

 

NHL All Star Games 1992, 1994, 1996, 2001, 2002, 2003

SuperSkills All Star Games

Le patineur le plus rapide 1992, 1994

Hardest Shot 2002

 

KHL All-Star Game 2010, 2011, 2012

Trophée Kharlamov – 2003

 

Médaille de Argent Jeux Olympiques 1998

Médaille de bronze Jeux Olympiques 2002

 

Vice-champion du Monde U20 1988

Champion du Monde U20 1989

Champion du Monde 1989, 1990 et 2008

Vice-champion du Monde 2010