Le LHC s'offre 3 pucks de ligue A

 

Après cette formidable victoire au bout du suspense de mardi dernier, le Lausanne Hockey club retrouvait son Temple de Malley, une nouvelle fois à guichets fermés, et ses incroyables supporters. Le coach Gerd Zenhäusern avait reconduit le même alignement que lors de la dernière rencontre avec en plus le retour de Benjamin Chavaillaz.

 

Après un round d’observation de plusieurs minutes, ce furent les Bernois qui se montrèrent les entreprenant par l’intermédiaire de Valentin Lüthi (5e) puis par Simon Moser (6e). Une minute plus tard, sur la première supériorité numérique, le Lausanne Hockey Club ouvrit la marque par Thomas Déruns sur passe de Larry Leeger. Dans l’enchainement, il faillit même prendre deux longueurs d’avance par Benjamin Antonietti. A la onzième minute, grosse occasion pour les Lions par une nouvelle fois Thomas Déruns dont le tir fut arrêté in extremis du bout de la jambière de Damiano Ciaccio. Une minute plus tard, nouvel avantage numérique pour le LHC. Les Lausannois ne se montrèrent guère dangereux pendant cette supériorité numérique. Les SCL Tigers mirent la défense lausannoise sous pression et se montrèrent dangereux par Etienne Froidevaux (14e) et Pascal Pelletier (15e). Ils obtinrent leur premier avantage numérique dans l’enchainement et se créèrent une grosse occasion suite à une belle triangulation Moser-Jacquemet-Froidevaux mais une fois de plus Cristobal Huet se montra intraitable. A la dix-neuvième minute, les Lausannois purent jouer à cinq contre quatre pendant deux minutes. Ils furent à deux doigts inscrire le numéro deux par Thomas Déruns et Alexeï Dostoinov. Les deux équipes rejoignirent les vestiaires sur le score de un à zéro pour le LHC.

 

Comme au premier tiers, ce furent les Tigres de Langnau qui dégainèrent les premiers dans le tiers intermédiaire par Pascal Pelletier sans véritablement mettre en danger le portier lausannois. A la vingt-troisième minute, nouvel avantage numérique pour les Lions. Ils se créèrent une très grosse occasion par Larry Leeger, sur un caviar de Thomas Déruns, malheureusement le défenseur lausannois ne put reprendre la rondelle pour la glisser dans la cage vide. Trois minutes plus tard, les Vaudois jouèrent une fois de plus en supériorité numérique. La plus dangereuse occasion pendant cette période fut à mettre au crédit de Jérémie Kamerzin dont le tir frôla la cage de Damiano Ciaccio. A la trente-et-unième minute, nouvelle action dangereuse pour le LHC par Alexeï Dostoinov. Deux minutes plus tard, ce fut au tour des Bernois de se retrouver en supériorité numérique. Une fois de plus, le Box Play lausannois annihila toutes les attaques bernoises. A la trente-sixième minute, Codey Bürki se créa une belle possibilité en déviant le tir d’Andreas Küng. Une minute plus tard, ce fut au tour de Paul Savary de se montrer dangereux mais trouva sur sa route le portier des Tigers Damiano Ciaccio. La dernière action de ce tiers médian fut l’œuvre d’Alexeï Dostoinov sans pouvoir aggraver le score.

 

Les Lions démarrèrent le troisième tiers de la meilleure des façons en se créant une grosse occasion par le Top Scorer lausannois Alexeï Dostoinov. Le portier bernois Damiano Ciaccio réalisa un « Big Save » empêchant le LHC de doubler sa mise. A la quarante-deuxième minute, nouvel avantage numérique pour les SCL Tigers. Ils faillirent égaliser par Adrian Brunner mais une fois de plus Cristobal Huet mit son véto. Trois minutes plus tard, ce fut au tour du LHC de se créer une belle occasion par Andreas Küng. Nouvelle occasion pour les Lions à la quarante-septième minute par Paul Savary, nouvel arrêt miraculeux de Damiano Ciaccio. Deux minutes plus tard, les SCL Tigers égalisèrent par Sandro Moggi alors qu’ils évoluaient en supériorité numérique. Qu’à cela ne tienne, les Lausannois repartirent de l’avant et bénéficièrent qu’une énième supériorité numérique. Suite à un formidable travail préparatoire d’Eliot Berthon et de Benjamin Antonietti, celui transmit la rondelle à Ralph Stalder qui ne se fit pas prier pour inscrire le deux à un. Les minutes qui suivirent virent les Tigres mettre une énorme pression sur la défense lausannoise. Ils furent à deux doigts d’égaliser par Sami El Assaoui (55e) et Simon Lüthi. A la cinquante-septième minute, magnifiquement lancé par Alain Reist, Eliot Berthon alla affronter le portier bernois et inscrit la troisième réussite lausannoise. Dans la deux dernières minutes, les coachs bernois sortirent même leur gardien mais rien n’y fit le Lausanne Hockey Club offrit le troisième point dans ces barrages LNA/LNB.

 

Le Lausanne Hockey Club vous donne rendez-vous le samedi 13 avril 2013 à 19h45, pour le match numéro cinq de ce barrage. Venez très nombreux à Malley suivre cette partie sur écran géant et rugir avec nos Lions.

 

 

Lausanne HC – SCL Tigers  3-1 (1-0 0-0 2-1)

Jeudi 11 avril 2013, 19h45

Patinoire de Malley, 9244 spectateurs

 

Arbitres

Brent Reiber (15), Stephane Rochette (9) ; Nicolas Fluri, Joris Müller (11).

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Bays.

Reist, Stalder, Seydoux, Chavaillaz, Kamerzin, Leeger, J. Fischer

Conz ©, Dostoinov (TS), Corso, Augsburger, Berthon, Burki, Antonietti, Déruns, Savary, S. Fischer, Küng, Le Coultre, Ulmer.

Coach : Gerd Zenhäusern

 

SCL Tigers

Ciaccio / Bäumle

V. Lüthi, El Assaoui ; Popovic, S. Lüthi ; Rytz, Moser ; Reber, Lardi.

Froidevaux, Pelletier, Gerber, Hass, Rexha, Bucher, Brunner, Moser ©, Moggi, Jacquemet, Leblanc, Sterchi

Coach : Alexander Reinhard

 

Buts

07’28’’ 1-0 Déruns (Leeger, Burki)

49’33’’ 1-1 Brunner (Pelletier, Popovic)

52’47’’ 2-1 Stalder (Antonietti, Berthon)

56’55’’ 3-1 Berthon (Burki)

 

Pénalités

06’46’’ 2’ Froidevaux obstruction

10’58’’ 2’ Brunner cross-check

15’35’’ 2’ Dostoinov crosse haute

18’06’’ 2’ Gerber accrocher un adversaire

24’16’’ 2’ El Assaoui coup de crosse

32’16’’ 2’ Leeger dureté excessive

41’40’’ 2’ Leeger retenir un adversaire

48’01’’ 2’ LHC surnombre

49’56’’ 2’ S. Lüthi crosse haute

58’57’’ 2’ Seydoux crosse haute

59’29’’ 2’ Moser accrocher un adversaire