Genius Oxo trouve la lulu

 

Le Lausanne Hockey Club retrouvait le SCL Tigers dans son antre de l’Ilfis, dans le cadre du l’acte III du barrage LNA/LNB, pour confirmer sa formidable prestation de samedi dernier. Le coach lausannois avait reconduit le même alignement que lors de la dernière rencontre.

 

Les Lausannois furent les premiers à dégainer par Dany Corso dont le tir en back hand mit immédiatement en danger le portier bernois Remo Giovannini après seulement une poignée de secondes. Le SCL Tigers répliqua par Simon Lüthi sans véritablement inquiéter Cristobal Huet. A la deuxième minute, le Bernois Arnaud Jacquemet se créa une belle possibilité mais son tir finit sur le filet extérieur. Trois minutes plus tard, Alain Reist, sur un caviar de Codey Bürki, manqua sa reprise alors que la cage était entièrement ouverte. A la sixième minute, premier avantage numérique pour les Tigres. Le Box Play lausannois n’eut aucun mal à annihiler les maigres attaques bernoises. Trois minutes plus tard, nouvelle grosse occasion des Lausannois par Thomas Déruns qui malheureusement buta sur le portier bernois. Nouvelle avantage numérique pour le SCL Tigers à la neuvième minute. Les Bernois ne furent à aucun moment dangereux pendant cette supériorité. A la seizième minute, nouvelle belle possibilité pour les Lausannois par l’intermédiaire de Gaëtan Augsburger mais son tir frôla le poteau gauche de Remo Giovannini. Le SCL Tigers ouvrit la marque à neuf secondes de la sirène sur une déviation très très chanceuse d’Adrian Gerber sur un tir de Jörg Gerber.

 

Malgré cette ouverture du score contre le cours du jeu en toute fin de premier tiers, les Lions repartirent de l’avant et faillirent égaliser par le Top Scorer lausannois Alexeï Dostoinov en ce début de tiers intermédiaire. A la vingt-deuxième minute, nouvelle pénalité contre le LHC. Ce fut tout d’abord Arnaud Jacquemet puis Tobias Bucher de se montrer dangereux. Les Tigres prirent deux longueurs d’avance par Frederico Lardi alors qu’il ne restait que quelques secondes à purger pour le Lausannois. Ile ne fallut que cinquante-cinq secondes au Lausanne Hockey Club pour réduire la marque par le Québécois Dany Corso déviant un tir de Philippe Seydoux. Les Lausannois continuèrent de presser les Bernois et furent à deux doigts d’égaliser par Thomas Déruns (26e) puis par Eliot Berthon (27e). Egalisation qui tomba dans la minute suivante par le capitaine lausannois Florian Conz sur passes de Dany Corso et d’Alexeï Dostoinov. Les Bernois réagirent par l’intermédiaire de Sandro Moggi, heureusement pour le LHC son tir passa de peu à coté de la cage de Cristobal Huet. Les minutes qui suivirent virent le SCL Tigers mettre sous pression le LHC par Pascal Pelletier (33e), Sami El Assaoui (34e) et Lukas Haas (36e) mais une fois de plus la défense lausannoise tint le choc. La dernière belle possibilité du tiers médian fut à mettre au crédit du lausannois Larry Leeger qui fallit donner l’avantage au LHC.

 

Les Lions bénéficièrent d’une supériorité numérique après seulement soixante-trois secondes dans le troisième tiers. Durant cet avantage, ce fut tout d’abord Codey Bürki puis Alexeï Dostoinov qui mit le portier Remo Giovannini dans ces « petits patins ». A la quarante-cinquième minute, Codey Bürki une nouvelle fois, faillit donner l’avantage au tableau d’affichage au LHC mais malheureusement son tir frôla le poteau droit bernois. Les Tigres réagirent par Kurtis McLean (46e) et Pascal Pelletier (47e), tous deux butèrent sur une super Cristobal Huet. Trois minutes plus tard, Jeff Ulmer, sur un assiste de Florian Conz donna pour la première fois l’avantage au score aux Lions alors qu’ils jouaient en supériorité numérique. Piqués au vif par cette réussite lausannoise, les Bernois essayèrent immédiatement d’égaliser par Valentin Lüthi (53e) puis par Tobias Bucher (54e). Dans l’enchainement, le SCL Tigers bénéficia d’un nouvel avantage numérique et revint au score à la cinquante-cinquième minute par ce diable de Pascal Pelletier. Trois minutes plus tard, le Lausannois Eliot Berthon eut un véritable puck de match en se présentant seul face à Remo Giovannini mais ne put glisser la rondelle entre les jambières du portier bernois. Place maintenant à la prolongation.

 

Les Lions entamèrent la prolongation en portant immédiatement le danger sur la cage de Remo Giovannini par l’intermédiaire d’Alain Reist. Sur l’engagement, le Bernois Jörg Reber décocha depuis la zone neutre lausannoise un véritable missile que ne put capter Cristobal Huet. Heureusement pour le LHC, Alain Reist devança Arnaud Jacquemet, qui s’était jeté comme un mort de faim sur le puck, alors que la cage était vide. Vingt secondes plus tard, sur un superbe travail préparatoire d’Eliot Berthon, Gaëtan Augsburger se présenta seul face à Remo Giovannini et le crucifia d’un formidable tir dans la lucarne. Le Lausanne Hockey Club mène dorénavant deux à un dans ce barrage LNA/LNB.

 

Le Lausanne Hockey Club vous donne rendez-vous le jeudi 11 avril 2013 à 19h45, pour le match numéro quatre de ce barrage. Venez très très nombreux à Malley pour rugir avec nos Lions.

 

 

SCL Tigers - Lausanne HC  3-4 (1-0 1-2 1-1 0-1) ap

Mardi 9 avril 2013, 19h45

Ilfis Stadion, 5858 spectateurs

 

Arbitres

Stefan Eichmann (8), Daniel Stricker (91) ; Roger Arm (13), Peter Küng (7).

 

SCL Tigers

Giovannini / Ciaccio.

V. Lüthi, El Assaoui ; Lardi, Rytz ; Reber, S. Lüthi ; Stettler, Moser.

Bucher, McLean (TS), Pelletier ; Moggi, Gerber, Haas ; Moser ©, Froidevaux, Jacquemet ; Sterchi, Rexha, Leblanc.

Coach : Alexander Reinhard

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Bays

Reist, Stalder ; Seydoux, Kamerzin ; Leeger, J. Fischer ; Fröhlicher, Le Coultre

Corso, Conz ©, Dostoinov (TS) ; Berthon, Augsburger, Antonietti; Déruns, Ulmer, Savary; S. Fischer, Burki, Küng.

Coach : Gerd Zenhäusern

 

Buts

19’51’’ 1-0 Gerber (Reber)

23’31’’ 2-0 Lardi (McLean, Rytz)

24’36’’ 2-1 Corso (Seydoux, Ulmer) 5c4

27’14’’ 2-2 Conz (Corso, Stalder)

49’09’’ 2-3 Ulmer (Conz, Seydoux) 5c4

54’40’’ 3-3 Pelletier (S. Lüthi, Reber) 5c4

61’05’’ 3-4 Augsburger (Berthon, Seydoux)

 

Pénalités

05’56’’ 2’ S. Fischer dureté excessive

10’26’’ 2’ Fröhlicher faire trébucher son adversaire

17’52’’ 2’ Ulmer dureté excessive

21’26’’ 2’ Seydoux retenir un adversaire

23’52’’ 2’ Moser obstruction

41’03’’ 2’ S. Lüthi retenir un adversaire

47’03’’ 2’ Haas dureté excessive

47’03’’ 2’ Leeger dureté excessive

47’23’’ 2’ El Assaoui charge contre la bande

53’38’’ 2’ Fröhlicher retenir un adversaire