Peter Forsberg

Peter Forsberg avec les MODO

Peter Forsberg avec les MODO

Peter Forsberg avec les Nordiques

Peter Forsberg avec les Nordiques

Peter Forsberg avec les Nordiques

Peter Forsberg avec les Nordiques

Peter Forsberg avec les Colorado Avalanche

Peter Forsberg avec les Colorado Avalanche

Peter Forsberg avec les Colorado Avalanche 2.jpg

Peter Forsberg avec les Colorado Avalanche 2.jpg

Peter Forsberg avec les Philadelphia Flyers

Peter Forsberg avec les Philadelphia Flyers

Peter Forsberg avec les Philadelphia Flyers

Peter Forsberg avec les Philadelphia Flyers

Peter Forsberg avec les Nashville Predators

Peter Forsberg avec les Nashville Predators

Peter Forsberg avec les Nashville Predators

Peter Forsberg avec les Nashville Predators

Peter Forsberg - Champion 1996

Peter Forsberg - Champion 1996

Peter Forsberg - Champion 1996.jpg

Peter Forsberg - Champion 1996.jpg

Colorado Avalanche - Stanley Cup Champions 2001

Colorado Avalanche - Stanley Cup Champions 2001

Peter Forsberg - Champion 2001.jpg

Peter Forsberg - Champion 2001.jpg

Dernier match avec les Colorado Avalanche.jpg

Dernier match avec les Colorado Avalanche.jpg

Peter Forsberg avec les MODO

Peter Forsberg avec les MODO

Peter Forsberg avec les MODO

Peter Forsberg avec les MODO

Champion du Monde 1992.jpg

Champion du Monde 1992.jpg

Peter Forsberg avec la _ Tre Kronor_ 1.jpg

Peter Forsberg avec la _ Tre Kronor_ 1.jpg

La_Suède, Champion Olympique 1994

La_Suède, Champion Olympique 1994

But du titre Olympique pour la Suède

But du titre Olympique pour la Suède

Champion Olympique 1994.jpg

Champion Olympique 1994.jpg

Timbre - _Peter Forsberg, Olympic Gold goal._.jpg

Timbre - _Peter Forsberg, Olympic Gold goal._.jpg

Peter Forsberg et Mats Sundin, Champion Olympique 2006.jpg

Peter Forsberg et Mats Sundin, Champion Olympique 2006.jpg

Champion Olympique en 2006 à Turin

Champion Olympique en 2006 à Turin

Champion Olympique avec la Suède

Champion Olympique avec la Suède

Peter Forsberg

 

Peter Mattias Forsberg est né le 20 juillet 1973 à Örnsköldsvik en Suède. Surnommé Foppa, il évolue au poste de centre. Il est le fils de Kent Forsberg, entraîneur de hockey sur glace.

 

Ses débuts en Suède

Kent Forsberg donne sa première crosse à son fils à l'âge de quatre ans et lui apprend les bases du hockey. Peter fait ses débuts en 1989 avec l'équipe junior du MODO Hockey, le club de sa ville natale Örnsköldsvik. Durant la saison, il commence avec l'équipe senior pensionnaire de l'élite suédoise, l'Elitserien. Il ne joue finalement qu'un seul match dans la saison et inscrit un point en réalisant une passe décisive. Il passe le reste de l'année avec l'équipe des joueurs de moins de 18 ans et remporte la compétition correspondante, TV-Pucken. En 1990-1991, il inscrit 102 points en 39 matchs avec l'équipe junior et 17 en 23 rencontres avec l'équipe senior. Avec l'équipe des moins de 18 ans, il remporte le titre de champion de Suède en battant en finale Djurgårdens. En avril 1991, il est sélectionné en équipe de Suède et joue le championnat d'Europe junior. Il inscrit 17 points en 6 rencontres et est sacré meilleur passeur et pointeur du tournoi. 

 

Au cours de l'été qui suit, il participe à la draft de la NHL. Il est choisi au premier tour en 6èmeposition par les Flyers de Philadelphie. Eric Lindros est la principale attraction de la draft et est choisi en première position par les Nordiques de Québec. Avant le repêchage, il avait clairement annoncé son refus de jouer pour les Nordiques et s'y tient jusqu'à être échangé un an plus tard aux Flyers. Il est échangé en retour de Forsberg, de Steve Duchesne, de Kerry Huffman, de Mike Ricci, de Ron Hextall, du premier choix des Flyers au repêchage de 1993 ainsi que contre 15 000 000 $ et diverses considérations futures. Pendant ce temps, Peter Forsberg reste loin de ces préoccupations et commence une nouvelle saison sous les couleurs du MODO, cette fois jouant toute la saison en équipe senior sous la direction de son père. Il termine cette saison en 10èmeplace, synonyme de la fin de la saison. 

 

Premiers titres internationaux et nationaux

Peter Forsberg est appelé pour jouer le championnat du monde junior entre fin décembre 1991 et début janvier 1992, qui se joue à Füssen en Allemagne. La Suède finit à la deuxième place derrière l'équipe d'URSS. Il termine deuxième meilleur pointeur du tournoi avec 11 points.En fin de saison, Forsberg est une nouvelle fois sélectionné en équipe nationale mais cette fois avec l’équipe sénior pour jouer le championnat du monde à Prague. En finale, l'équipe de Forsberg retrouve les premiers de son groupe lors de la première phase : la Finlande. En poule la Finlande l'avait emporté 3-1 mais en finale, la donne change et les Suédois remportent un deuxième titre consécutif sur le score de 5 à 2. 

 

Lors de la saison suivante, il passe le plus clair de son temps en élite, totalisant quarante-sept points, soit le deuxième meilleur total de la saison. L'équipe échoue en quart de finale contre l'équipe des Malmö Redhawks. Le jeune Forsberg, il a encore moins de vingt ans, remporte deux trophées ; le Guldpucken, en français le Palet d'or, du meilleur joueur suédois de la saison et le Guldhjälmen, le Casque d'or, du meilleur joueur de l'Elitserien.

 

Il participe cette année aux deux championnats du monde : le championnat junior joué en Suède et le championnat senior disputé en Allemagne. Lors du championnat junior, la Suède termine à la 2èmeplace derrière le Canada qui est sacré champion au goal average particulier. Forsberg est le meilleur pointeur du tournoi avec un total de 31 points, surtout le plus haut total de points jamais inscrit par un joueur au cours de l'histoire de la compétition. Il décroche également le record du plus grand nombre de points en un match avec ses dix points inscrits lors de la victoire 20-1 sur le Japon. Il est élu meilleur attaquant du tournoi. Lors du championnat du monde senior, l'équipe de Suède termine également à la deuxième place du classement après une défaite en finale 3-1 contre les Russes avec seulement deux points inscrits par Peter Forsberg lors du tournoi.

 

Dernière saison complète en Suède

 

Lors de la saison 1993-1994 en championnat national, Forsberg remporte une nouvelle fois le Guldpucken et le Guldhjälmen alors que son équipe termine à la dixième et dernière place qualificative de la première phase. Lors de la deuxième phase, les joueurs du MODO finissent huitièmes et décrochent, encore une fois, la dernière place qualificative des séries. Avec 44 points, Forsberg est le meilleur pointeur de son équipe et le quatrième de l'Elitserien.

 

Au cours de la saison, Forsberg est appelé pour représenter son pays à Lillehammer en Norvège lors des Jeux olympiques 1994. Les joueurs du Tre kronor retrouvent le Canada en finale. Les deux équipes se neutralisent deux buts partout dans le temps réglementaire puis dans la prolongation. La séance des tirs au but est nécessaire pour sacrer le champion olympique. Le score à 2 à 2 après la première série de cinq tirs. Peter Forsberg permet à son équipe de mener 3-2. C’est le gardien Tommi Salo qui offre le titre à la Suède en arrêtant le tir du Canadien Paul Kariya. L'image de Forsberg inscrivant le but de la victoire est par la suite imprimé sur des timbres, il est le premier joueur de hockey suédois connaître cet honneur.

 

Retour de Peter Forsberg auréolé d’une splendide médaille d’or dans le championnat suédois avec le MODO pour le début des séries. Ils battent au premier tour des séries le Leksands IF, première de la saison régulière puis Djurgården en demi pour se retrouver en finale face au Malmö IF. Malheureusement, le MODO s’incline en cinq matchs. Peter Forsberg est alors considéré comme le meilleur joueur du monde évoluant en dehors de la NHL. Il décide de quitter sa ville natale et son club de toujours pour rejoindre l'Amérique du Nord et l'équipe des Nordiques de Québec. Il a déjà signé un contrat de quatre ans avec les Nordiques en octobre 1993 pour 6,5 millions de dollars, dont 4,275 millions à la signature.

 

Dans la Ligue nationale de hockey

 

Première saison avec les Nordiques

Du fait d'un lock-out, le début de la NHL est retardé. Peter Forsberg retourne à MODO jouer onze matchs avant de rentrer en Amérique du Nord. Finalement, la saison de la NHL débute en janvier et il y joue son premier match contre les Flyers, le 21 janvier 1995. Il inscrit ce soir-là son premier point dans la NHL. Deux jours plus tard, il marque son premier but contre les Sabres de Buffalo. Durant la saison écourtée de quarante-huit parties, Forsberg fait rapidement ses preuves avec une récolte de cinquante points. Il est le deuxième meilleur réalisateur de l'équipe, douze points derrière Joe Sakic mais également le rookie avec le plus grand nombre de points.

 

Entraînés par Marc Crawford, les « Fleurdelisés » remportent la conférence et affronte les Rangers de New York lors du premier tour des séries. Les nordiques de Québec s’inclinent en six matches. À titre personnel, il remporte six fois le trophée Calder du meilleur rookie.

 

1995-1996, la première Coupe Stanley

 

En 1995, les Nordiques déménagent à Denver pour devenir l'Avalanche du Colorado. En plus d'un effectif déjà performant, la nouvelle équipe compte sur une arrivée importante au cours du mois de décembre le gardien des Canadiens de Montréal : Patrick Roy

 

Forsberg joue tous les matchs de la saison. Avec 116 points dont 30 buts, il est le deuxième pointeur de l'équipe et le cinquième de la ligue. Le Suédois joue sur une ligne composée de Valeri Kamenski et Claude Lemieux, qui reçoit le surnom de United Nations Lineavec qui ils totalisent 286 points. En cours de saison, il est sélectionné pour jouer le 46èmeNHL All Star Game. L'Avalanche remporte la division pacifique mais se classe deuxième derrière les Red Wings de Détroit dans la conférence de l'Ouest. En séries éliminatoires, les Colorado Avalanche rencontre les Vancouver Canucks et remporte la série 4-2 alors que quatre des rencontres se décident en prolongation. En finale de conférence, Forsberg et ses coéquipiers sortent les champions de la saison régulière, les Red Wings en six matchs. Les Colorado Avalanche accède à la finale et affronte les Panthers de la Floride. Colorado remporte sa première Coupe Stanley en battant les Panthers en quatre matchs secs. Peter Forsberg reçoit le trophée Viking en tant que meilleur joueur suédois dans la NHL, selon le vote des autres joueurs suédois de la NHL. Avec cette Coupe Stanley, Peter Forsberg devient le sixième joueur de l'histoire à intégrer le Triple Gold Club des joueurs ayant remporté les Jeux olympiques, le championnat du monde et la Coupe Stanley. 

 

1996-1997, échecs en demi-finales

L'Avalanche en tant que champion de la Coupe Stanley en titre continue sur sa lancée et termine en tête de l’association de l’ouest avec 107 points. De plus, ils remportent le trophée des présidents attribué à la meilleure équipe de la saison régulière. La finale de conférence, demi-finale de la Coupe Stanley, oppose l'Avalanche aux Red Wings de Détroit. Ceux-ci prennent leur revanche et sortent les Colorado Avalanche en six matchs.

 

1997-1998, une saison contrastée

Les Colorado Avalanche finit la saison régulière première place de la division mais à la quatrième place de la conférence derrière les Stars, les Red Wings et les Blues de Saint-Louis. Malheureusement, Ils sont éliminés au premier tour des séries par les Edmonton Oilers en sept matchs.

 

En février 1998 ont lieu les Jeux olympiques à Nagano au Japon. Pour la première fois dans l'histoire du hockey, la NHL réalise une pause dans son calendrier pour permettre à « ses » joueurs d'y participer. Malheureusement la Suède est éliminée en quart de finale par la Finlande sur le score de 2 à 1.

Cette élimination précoce dans les séries profite à la Suède puisque Forsberg rejoint son père et l'équipe nationale engagés dans le championnat du monde 1998 qui se joue en Suisse. Les demi-finales et la finale se jouent en matchs aller-retour. La Suède est opposée aux Suisses en demi-finale. Deux victoires, 4-1 et 7-2, permettent aux Suédois de retrouver une nouvelle fois la finale du Championnat du monde. Ils sont opposés aux Finlandais qui les ont éliminés lors des Jeux olympiques. Les Suédois prennent leur revanche alors qu'un seul but est inscrit lors des deux matchs et deviennent champion du monde. 

 

1998-1999, les premières blessures sérieuses

Les Colorado Avalanches terminent la saison à la 2èmeposition de l’Association de l’Ouest Le 28 janvier 1999, Forsberg inscrit le quatre-centième point de sa carrière dans la NHL en réalisant une passe décisive lors d'une victoire 6-2 contre les Mighty Ducks d'Anaheim. Le 13 avril 1999, avant le début des séries, il signe une prolongation de contrat avec l'Avalanche pour trente millions de dollars pour trois saisons. Qualifiés pour les séries, les joueurs de l'Avalanche battent tour à tour les Sharks de San José puis les Red Wings, à chaque fois en six matchs, pour accéder à la finale de la conférence de l'Ouest contre les champions de la saison régulière, les Stars de Dallas. Ce sont ces derniers qui remportent la série au terme de sept matchs. Forsberg se blesse à l'épaule au cours de la saison et aggrave cette blessure lors de la série contre Dallas à la suite d'une mise en échec. Il est opéré courant juin et il est alors prévu qu'il manque entre quatre et six mois de compétition.

 

1999-2000, une saison écourtée

Suite à sa blessure lors de la saison précédente, Peter Forsberg revient au jeu courant décembre alors que l'équipe joue désormais à domicile dans sa nouvelle patinoire, Pepsi Center. Il ne joue qu'une cinquantaine de matchs dans la saison régulière pour 51 points. Les Colorado Avalanche termine à la 3èmeplace de l’association de l’Ouest.  Après avoir sorti les Coyotes de Phoenixau premier tour puis les Detroit Red Wings en demi-finale d’association, ils retrouvent en finale de conférence les Stars de Dallas, champions en titre de la Coupe, après avoir éliminé l'Avalanche à ce même stade de la compétition en 1999. L'histoire se répète puisque les sept matchs sont une nouvelle fois joués et une nouvelle fois, les Stars en sortent vainqueurs. 

 

2000-2001, la seconde Coupe Stanley

Peter Forsberg joue la quasi-totalité de la saison, ne manquant que neuf matchs. Au cours de la saison, le 51èmeAll Star Game qui se joue dans la patinoire de l'Avalanche, Peter Forsberg est désigné capitaine de l'équipe de la sélection mondiale. Il inscrit un but et réalise deux passes décisives sans que cela empêche la sélection mondiale de perdre 14 à 12. Les Colorado avalanche terminent la saison à la première place de la ligue avec un total de 118 points. Ils remportent donc le trophée des présidentset jouent leur premier tour contre les Canucks de Vancouver puis les Kings de Los Angeles.  Sept matchs seront nécessaires pour que l'Avalanche batte les Kings. Peu de temps après le cinquième match face à Vancouver, il ressent une douleur au ventre et est emmené à l'hôpital. Les docteurs décèlent alors un problème à la rate et subit une opération de deux heures immédiatement. David Mellman, le docteur des Colorado annonce alors que la vedette suédoise manquera le reste des séries. L'Avalanche se défaisait des Blues de Saint-Louis en cinq matchs en finale de conférence puis remporte  leur deuxième Coupe Stanley de leur histoire en battant les Devils du New Jersey en finale en sept matchs.

 

2001-2002, retour en séries

Malgré les espérances des docteurs au lendemain de l'opération, Peter Forsberg doit manquer tout le début de la saison 2001-2002. Toujours absent du jeu, il signe une extension de contrat avec l'Avalanche le 16 janvier 2002. Il renoue finalement avec la compétition au mois d’avril 2002 pour le premier match des séries contre les Kings. Lors des séries, Les Colorado Avalanche sortent les Los Angeles Kings en sept matchs puis les Sharks de San José également en sept matchs. Une nouvelle fois, ils retrouvent sur son chemin les Red Wings. Les Natifs de « HockeyTown » sortent les Avalanche en sept matchs.

 

2002-2003, le trophée Hart

Pour la première fois de sa carrière dans la NHL, Peter Forsberg termine la saison régulière avec le plus grand nombre de points, 106 points (29 buts, 77 assistances). Il remporte le Trophée Art Ross du meilleur compteur de la saison régulière. De plus il est élu MVP (Most Valuable Player) de la saison. D'un point de vue collectif, l'Avalanche termine à la 3èmeposition de la conférence derrière les Red Wings de Détroit et les Stars de Dallas. Au premier tour des séries, Colorado rencontre le sixième de la saison régulière, le Wild du Minnesota . Ces derniers surprennent les Colorado Avalanche en les sortant au premier tour des série sur le score de 4 à 3.

 

2003-2004, la saison se termine en demi-teinte

Les Avalanche terminent la saison régulière à la 4èmeposition de la Western Conference et se voient rencontrer pour le premier tour des séries les Dallas Stars. Les gars de Denver remportent cette série sur le score de 4 à 1. Malheureusement, ils s’inclinent le tour suivant face aux San José Sharks en six matchs.

 

2004-2005, une saison avec MODO

Le 15 septembre 2004, la NHL décide un lock-out et au mois de février, Gary Bettman annonce officiellement l'annulation complète de la saison 2004-2005 de la NHL, faute d'avoir trouvé une entente concernant une nouvelle convention collective entre la Ligue et l'Association des joueurs.

 

Peter Forsberg profite du lock-out pour retourner jouer dans son pays natal au MODO Hockey. À l'issue des cinquante matchs de la saison régulière, le MODO se classe sixième de la ligue et se qualifie pour les séries. Forsberg ne joue que trente-trois matchs à la suite d'une blessure au poignet subie au mois de janvier. Au cours des séries, l'équipe de Forsberg est éliminée dès le premier tour par Färjestads BK.

 

2005-2006, une deuxième médaille olympique

Au début de la saison 2005-2006, Peter Forsberg rejoint les Flyers de Philadelphie alors qu'il est laissé libre par l'Avalanche. Il signe un contrat le 5 août 2005 pour deux saisons et pour une somme de 11,5 millions de dollars. Il est souvent blessé, manquant un peu plus d'un mois de matchs sur différentes blessures au cours de la saison.

 

En février 2006, il participe aux Jeux olympiques de Turin. La Suède termine à la 3ème position du groupe B derrière la surprenante Slovaquie et la Russie. Après avoir sorti la Suisse 6 à 2 en quart de finale puis la République Tchèque 7 à 3 en demi-finale, les joueurs du Tre Kronor vont rencontrer leur « meilleur ennemi » la Finlande. La Suède parvient à battre la Finlande après un match très serré sur le score de 3 à 2. Peter Forsberg remporte sa deuxième médaille d'or olympique, douze ans après la première. Les Philadelphia Flyers se qualifient pour les séries à la cinquième place de la Eastern Conference. Ils s’inclinent au premier tour face aux Sabres de Buffalo en six matchs. À titre personnel, le Suédois remporte le trophée interne des Flyers du joueur avec le jeu le plus fair-play, le trophée Yanick Dupré.

 

2006-2007 Bref passage à Nashville

Forsberg commence la saison suivante avec les Flyers et est nommé capitaine de l'équipe. Le 18 janvier 2007, il réalise la six-centième passe décisive de sa carrière en NHL. Le 15 février 2007 alors que l'équipe est mal classée, il est échangé aux Predators de Nashville contre Scottie Upshall, de Ryan Parent ainsi que des choix de première et de troisième tour de draft. L'équipe de Nashville se qualifie pour les séries en totalisant un record de 110 points pour la franchise mais perd dès le premier tour des séries contre les Sharks de San José.

 

2007-2008

Il passe tout le début de la saison 2007-2008 comme agent libre. Le 25 février 2008, l'Avalanche du Colorado annonce la mise sous contrat de Forsberg alors qu'il avait annoncé quelque temps auparavant qu'il ne jouerait pas dans la NHL cette année. Il ne joue que neuf matchs de la saison et totalise quatorze points. L'Avalanche se qualifie pour les séries et bat au premier tour le Wild du Minnesota mais perd ensuite contre les Red Wings de Détroit.

 

2008-2009 De retour avec le MODO

En 2009, il commence la saison avec MODO hésitant à rejoindre la NHL. Deux éléments pèsent dans sa décision. Le premier est sa possible participation avec la Suède aux Jeux olympiques de 2010. Le second est que son club formateur est en difficultés sportive et financière. Le 17 novembre 2009, Forsberg s'engage pour le restant de la saison au MODO Hockey. De plus, il fait sortir de sa retraite son ami et ancien coéquipier, Markus Näslundpour renforcer l'équipe. Näslund et Forsberg jouant alors sans aucun salaire en retour. Le Modo termine la saison à la 9èmeplace de la saison régulière et manque les séries pour un petit point.

 

2009-2010, dernier Jeux Olympiques

Peter Forsberg fait partie des joueurs présélectionnés par Bengt-Åke Gustafsson pour les Jeux olympiques de Vancouver. Alors que la liste définitive doit être annoncée avant le 1er janvier 2010, la Suède participe à un ultime tournoi de préparation du 17 au 20 décembre, la Koubok Pervogo Kanala, épreuve disputée à Moscou. Si la plupart des places sont vouées aux joueurs de la NHL, les derniers sésames se disputent sur ce tournoi entre les joueurs évoluant sur le vieux continent. Le numéro 21 de MODO, blessé aux côtes, ne peut participer à ce tournoi. Le 27 décembre, la composition finale de la sélection suédoise est annoncée par Gustafsson. Peter Forsberg est l'un des quatre joueurs de la sélection à évoluer en Europe. De plus, Il est désigné comme porte-drapeau de la délégation suédoise pour Vancouver. L'équipe termine à la première place de son groupe, le groupe C  mais est éliminée dès les quarts de finale par l'équipe de Slovaquiesur le score de 4 à 3. 

 

2010-2011 Fin de carrière dans la NHL

À la fin du mois de janvier 2011, Forsberg revient s'entraîner avec l'Avalanche. Après plusieurs séances d’entrainement, il décide de faire son retour au jeu le 6 février 2011pour le restant de la saison. Le 14 février 2011, il annonce qu'il met fin à sa carrière de joueur lors d'une conférence de presse. Des problèmes au pied droit ont influencé cette décision. Il ne veut plus risquer de se blesser après une carrière émaillée par vingt-cinq opérations. Le 23 juin 2014, il est intronisé au Temple de la renommée du hockey.

 

Après carrière

Le 20 avril 2011, il est nommé directeur général adjoint au MODO. Il conseille le club au niveau sportif et supervise les joueurs. Le 30 juin, les Colorado Avalanche l'honorent en retirant son numéro 21.

 

Trophées et honneurs

 

NHL

1994-1995 Trophée Calder, meilleur joueur rookie

1995-1996 Trophée Viking, meilleur joueur suédois évoluant dans la NHL

1995-1996 Coupe Stanley avec l'Avalanche

1996-1997 Trophée des présidents avec l'Avalanche de la meilleure équipe

1997-1998 Sélectionné dans la première équipe type

1997-1998 Trophée Viking

1998-1999 plus grand nombre de passes décisives et de points lors des séries

1998-1999 Sélectionné dans la première équipe type

1998-1999 Trophée Viking

2000-2001 Trophée des présidents avec l'Avalanche

2000-2001 Coupe Stanley avec l'Avalanche

2002-2003 Trophée plus-moins 

2002-2003 Trophée Art Ross du meilleur pointeur de la saison

2002-2003 Trophée Hart de MVP de la saison

 

Championnat du monde moins de 20 ans

1991-1992 Médaille d'argent

1992-1993 Meilleur passeur et pointeur

1992-1993 Meilleur attaquant

1992-1993 Médaille d'argent

 

Championnat du monde

1991-1992 Médaille d'or

1992-1993 Médaille d'argent

1997-1998 Meilleur buteur et pointeur

1997-1998 Meilleur attaquant

1997-1998 Médaille d'or

2002-2003 Médaille d'argent

2003-2004 Médaille d'argent

 

Jeux olympiques

1994 Médaille d'or

2006 Médaille d'or