Jaromír Jágr

Jaromir Jagr - Penguins Pittsburgh

Jaromir Jagr - Penguins Pittsburgh

Jaromir Jagr - Penguins Pittsburgh

Jaromir Jagr - Penguins Pittsburgh

Jaromir Jagr - Coupe Stanley

Jaromir Jagr - Coupe Stanley

Jaromir Jagr - Mario Lemieux

Jaromir Jagr - Mario Lemieux

Jaromir Jagr - Capitals Washington

Jaromir Jagr - Capitals Washington

Jaromir Jagr - Capitals Washington

Jaromir Jagr - Capitals Washington

Jaromir Jagr - Capitals Washington

Jaromir Jagr - Capitals Washington

Jaromir Jagr - New York Rangers

Jaromir Jagr - New York Rangers

Jaromir Jagr - New York Rangers

Jaromir Jagr - New York Rangers

Jaromir Jagr - New York Rangers

Jaromir Jagr - New York Rangers

Jaromir Jagr - Avangard Omsk

Jaromir Jagr - Avangard Omsk

Jaromir Jagr - Avangard Omsk

Jaromir Jagr - Avangard Omsk

Jaromir Jagr - Philadelphia Flyers

Jaromir Jagr - Philadelphia Flyers

Jaromir Jagr - Philadelphia Flyers

Jaromir Jagr - Philadelphia Flyers

Jaromir Jagr - Dallas Stars

Jaromir Jagr - Dallas Stars

Jaromir Jagr - Dallas Stars

Jaromir Jagr - Dallas Stars

Jaromir Jagr - Boston Bruins

Jaromir Jagr - Boston Bruins

Jaromir Jagr - Boston Bruins

Jaromir Jagr - Boston Bruins

Jaromir Jagr - New Jersey Devils

Jaromir Jagr - New Jersey Devils

Jaromir Jagr - New Jersey Devils

Jaromir Jagr - New Jersey Devils

Jaromir Jagr - New Jersey Devils

Jaromir Jagr - New Jersey Devils

Jaromir Jagr - Florida Panthers

Jaromir Jagr - Florida Panthers

Jaromir Jagr - Florida Panthers

Jaromir Jagr - Florida Panthers

Jaromir Jagr - Tchéquie

Jaromir Jagr - Tchéquie

Jaromir Jagr - Tchéquie

Jaromir Jagr - Tchéquie

Jaromir Jagr - Tchéquie

Jaromir Jagr - Tchéquie

Jaromir Jagr

 

Jaromir Jagr, né le 15 février 1972 à Kladno en Tchécoslovaquie aujourd'hui ville de République tchèque. Il évolue jusqu'en 2007-2008 en NHL puis signe un contrat avec l'Avangard Omsk en KHL avant de revenir dans la NHL en 2011. Il porte le numéro 68 en mémoire du Printemps de Prague de 1968. Avec les Penguins de Pittsburgh et Mario Lemieux, il remporte deux fois la Coupe Stanley en 1991 et 1992, termine cinq fois meilleur compteur du championnat et est élu meilleur joueur de la NHL en 1999.

 

Il commence sa carrière avec Poldi SONP Kladno dans les sections juniors et en 1988-1989, il joue ses premiers matchs dans le championnat tchécoslovaque de première division. Après deux saisons avec l'équipe sénior, il se présente au repêchage de 1990 de la NHL et est le premier joueur de Tchécoslovaquie à participer à cette draft sans être passé à l’ouest. Il est repêché par la franchise des Penguins de Pittsburgh.

 

Pour sa première saison en NHL en 1990, il met du temps pour s'intégrer dans le style de jeu américain en n'inscrivant qu'un seul point dans les 15 premières journées du calendrier. Il se sent isolé et n'a personne à qui parler dans l'équipe malgré les efforts de ses coéquipiers. En décembre 1990, les Penguins décident d’échanger Jim Kyte aux Calgary Flames  contre l’un joueur tchèque Jiri Hrdina. Coup de maître des dirigeants de Pittsburgh car Il termine la saison régulière à la cinquième place des meilleurs pointeurs de son équipe.

 

Les Penguins se qualifient pour les Playoffs et parviennent même à se hisser en finale de la Coupe Stanley face au Minnesota North Stars. Jaromir Jagr remporte sa première Coupe Stanley sur le score de 4 matchs à 2. Il joue la totalité des matchs en séries finales et totalise  une carte de 13 points.

 

La saison suivante, les Penguins s’offrent un « back to back » en remportant pour la deuxième année consécutive la coupe Stanley en battant les Chicago Blackhawks sur le score sans appel de 4 à 0. Jaromir Jagr joue 70 matchs dans la saison régulière et termine le sixième meilleur pointeur de son équipe avec 69 points. Il inscrit également 24 points supplémentaires lors des playoffs. Il est l’un des principaux artisans de cette deuxième victoire.

 

Petit à petit, Jaromir Jagr joue un rôle de plus en plus important au sein de l'équipe et devient le meilleur pointeur de l'équipe lors de la saison 1993-1994 et entre pour la première fois dans les 10 meilleurs pointeurs de la saison avec 32 buts et 67 passes pour 99 points.

 

En 1995,  il remporte le trophée Art Ross du meilleur pointeur avec une carte de 70 points en 48 matchs lors de cette saison écourtée suite au lock-out. Il remporte également sa première Crosse d'Or, distinction remise au meilleur joueur tchèque, tous championnats confondus. Il est également sélectionné dans la All Star Team de la saison.

 

C'est au cours de la saison 1995-1996 qu'il atteint son plus haut total personnel avec 149 points (62 buts, 87 assistances), le plus haut total atteint par un joueur né en Europe. A l'issue de la saison, les joueurs de Pittsburgh briguent toutes les premières places du classement des pointeurs : Mario Lemieux est premier avec 161 points (69 buts, 92 assistances), Jaromir Jagr second avec 149 points et Ron Francis en 4ème avec 119 points (27 buts, 92 assistances). Pittsburgh perd tout de même en finale de conférence contre les Panthers de la Floride sur le score de 3 à 4. 

 

Au cours de la saison suivante ses statistiques diminuent. Même s'il termine sixième compteur de la ligue avec une carte de 95 points (47 buts, 48 assistances). Les Penguins sont éliminés au premier tour des séries.  A la fin de cette saison, une page se tourne à Pittsburgh. Mario Lemieux raccroche ses patins et Ron Francis le remplace en tant que capitaine de l'équipe pour la saison 1997-1998.

 

Le 12 janvier 1998, au cours d'un match contre les Hurricanes de la Caroline, Jaromir Jagr réalise sa 400e passe décisive puis le 15 avril son 300e but contre le Lightning de Tampa Bay. Avec un total de 102 points (35 buts, 67 assistances), il termine meilleur pointeur de la saison et remporte alors son second trophée Art Ross. Mais une fois encore les Penguins ne parviennent pas à aller jusqu'au bout, ils tombent au premier tour des playoffs contre les Canadiens de Montréal sur le score 4 matchs à 2.

 

La saison 1998-1999 est la première où Jaromir Jagr a le rôle de meneur à assumer. En effet Ron Francis quitte la franchise et signe avec les Hurricanes de la Caroline. Suite à ce départ, il devient le nouveau capitaine de l'équipe. À la fin de la saison régulière, il remporte une nouvelle fois le trophée Art Ross avec une carte de 127 points (35 buts, 67 assistances). Il est également désigné en tant que meilleur joueur de la saison selon le vote des autres joueurs et remporte alors son premier trophée Lester B. Pearson. Il remporte également son premier trophée Hart. Après avoir écarté les Devils du New Jersey en sept matchs lors du premier tour des playoffs, les Penguins chutent cette fois aux Maple Leafs de Toronto sur le score de 4 à 2.

 

Lors de la saison suivante, il termine une fois de plus en tête du classement des meilleurs compteurs avec 96 points (42 buts et 54 assistances) et remporte pour la quatrième fois le trophée Art Ross, son second Pearson ainsi que sa quatrième Crosse d’Or. Malheureusement pour les Penguins, les saisons se suivent et se ressemblent. Ils s’inclinent cette fois lors du 2ème tour des playoffs face au Philadelphia Flyers sur le score de 4 à 2. Le 4 mai 2000, les Penguins jouent un des matchs les plus longs de leur histoire contre les Flyers, le quatrième de la série : les deux équipes parviennent à se départager lors de la cinquième prolongation, soit qu'au bout de 152 minutes de jeu effectif. C’est le troisième plus long match de l'histoire de la NHL.

 

Jaromir Jagr joue sa dernière saison avec les Penguins en 2000-2001. Il termine une fois de plus meilleur pointeur de la saison régulière avec 121 points (52 buts, 69 assistances) et remporte une nouvelle fois le trophée Art Ross. Le 27 décembre 2000, Mario Lemieux fait son retour au jeu le 27 décembre 2000 face aux Maple Leafs de Toronto. Plus de 300 journalistes sont présents pour couvrir le retour au jeu, le match étant diffusé en direct dans plusieurs pays. Le match débute par la descente du maillot frappé du 66 de Lemieux, alors accroché dans les chevrons de la patinoire, puis 33 secondes après le premier engagement, il va marquer son premier point de la saison. Les Penguins se qualifient pour les playoffs. Malheureusement, ils s’inclinent en finale de conférence face au New Jersey Devils sur le score de 4 à 1

 

En juillet 2001, il quitte les Penguins pour rejoindre les Capitals de Washington. Il signe alors un très gros contrat pour 77 millions de dollars en 7 ans soit 11 millions de dollars par an. Malheureusement, le joueur n'est pas à la hauteur des attentes de l'équipe. Avec 79 points (31 buts, 48 assistances). Il termine en 5ème position du classement des compteurs. Les Capitals terminent à la 9ème place de la conférence Est et ne se qualifient pas pour les Playoffs. La saison suivante, les Capitals se qualifient pour les playoffs mais perdent au premier tour face aux Lightning de Tampa Bay sur le score de 4 à 2.

 

Les Capitals décident d'alléger leur masse salariale pour essayer de construire une équipe sur la durée et sur un socle collectif plutôt que sur des individualités. Les Capitals tentent alors de le vendre à d'autres équipes mais peu d’équipes sont près à débourser 11 millions pour un joueur. Finalement le 23 janvier 2004, le joueur tchèque prend la direction des Rangers de New York en échange de Anson Carter ainsi qu’un accord entre les deux équipes. Cet accord prévoit que malgré les 4 saisons à Jaromir Jagr à jouer avec les Capitals, ceux-ci s'engagent à payer environ 4 millions de dollars par an du salaire du joueur, le reste étant payé par les Rangers. Il reste une trentaine de matchs dans la saison quand il arrive dans la ville de New York et il inscrit 29 points lors de ces derniers matchs. Malgré tout, ni les Capitals ni les Rangers ne vont se qualifier pour les playoffs.

 

La saison 2004-2005 de la NHL est annulée en raison d'un lock-out des joueurs, il retourne donc jouer en Europe. Il commence la saison avec son premier club qui évolue désormais dans l’Extraliga. Il ne joue que 17 rencontres des 52 matchs mais il inscrit tout de même 28 points avant de rejoindre l'Avangard Omsk en Russie et même si l'équipe est championne en titre 2003-2004, elle ne parvient pas à passer les quarts de finale des playoffs.

 

En 2005-2006, lors de sa deuxième saison complète avec les Blueshirts, ils atteignent les playoffs pour la première fois depuis 1997. Au cours de cette même saison, il devient également le meilleur pointeur de l'histoire de l'équipe sur une saison avec 123 points (54 buts, 69 assistances). Il finit à la seconde place du classement des meilleurs pointeurs de la NHL. Il remporte tout de même son troisième trophée Pearson de sa carrière. Cela n'est tout de même pas suffisant puisque les Rangers sont éliminés en quatre matchs lors du premier tour face aux Devils du New Jersey.

 

À la suite de la retraite de Mark Messier, il est nommé 24ème capitaine de l'équipe le 5 octobre 2006. Le 19 novembre 2006, lors d'un match contre le Lightning de Tampa Bay, il marque son 600ème but dans la NHL. Trois jours plus tard, il marque deux buts contre les Hurricanes de la Caroline et devient ainsi le meilleur buteur européen de la NHL de tous les temps. Auteur de 96 points (30 buts, 66 assistances), il termine à la 8ème position du classement des compteurs à l'issue de la saison régulière. Les Rangers se qualifient une nouvelle fois pour les playoffs. Ils perdent au second tour contre les Sabres de Buffalo sur le score de 4 à 2. Non récompensé par un trophée de la LNH à l'issue de la saison, il remporte une nouvelle crosse d'Or en août 2007 puis une neuvième crosse d’Or en 2008.

 

En 2008, il rejoint l'Avangard Omsk en (KHL. (Ligue continentale de hockey). Le 26 novembre 2008, la KHL annonce que pour le premier Match des étoiles de son histoire, une sélection de joueurs russes sera opposée aux meilleurs joueurs étrangers. Jaromir Jagr est désigné pour être le capitaine de l'équipe des étrangers.

 

En 2009, il déclare qu'il souhaite revenir dans la NHL mais finalement à l'issue de la saison 2009-2010, il signe pour une saison supplémentaire avec Omsk. L'Avangard remporte la saison régulière et reçoit la Koubok Kontinenta. Il termine à la 8ème position du classement des compteurs Jagr de la ligue avec 51 points. Lors des demi-finales de la Coupe Gagarine face au Metallurg Magnitogorsk, l'Avangard mène la série 3 victoires à 2 après deux succès en prolongations. Finalement, l'équipe de Magnitogorsk inverse la tendance et s'impose à la Omsk Arena lors du septième match remporté 2-0. À la fin de la saison, il remporte sa dixième Crosse d'Or.

 

Le 1er juillet 2011, Jaromir Jagr retourne dans la NHL pour la saison 2011-2012 en signant un contrat d'un an avec les Flyers de Philadelphie lui valant 3,3 millions de dollars. Dès le premier match de la saison, il marque son 1600e point face aux Bruins de Boston. Le 1er mars, alors que les Flyers affrontent les Islanders de New York, Il inscrit deux points lui permettant de dépasser Joe Sakic au huitième rang des meilleurs pointeurs de tous les temps avec un total de 1643 points.

 

Le 3 juillet 2012, il signe un contrat d'un an avec les Stars de Dallas pour 4,55 millions de dollars. Le lock-out du début de la saison 2012-2013 de la NHL fait qu'il retourne jouer pour le club de ses débuts. En 34 rencontres, il inscrit 24 buts et 33 passes décisives pour un total de 57 points. Au début de janvier, la NHL reprend ses droits et lors de son premier match sous ses nouvelles couleurs, il inscrit deux buts et réalise deux passes décisives pour la victoire 4-3 des siens face aux Coyotes de Phoenix. Le 2 avril, il rejoint les Bruins de Boston en échange d'un choix du repêchage pour 2013.

 

En juillet 2013, à 41 ans, il signe un contrat d'un an avec les Devils du New Jersey. Le 22 novembre 2013, il marque son 690e but en NHL et se classe ainsi au 9ème rang du classement des meilleur pointeur de la NHL de tout les temps, à égalité avec son ancien coéquipier Mario Lemieux qui déclare : « If he would have played as many games as me, he would probably have 2,500 points and 900 goals. » (Si il avait joué autant de matchs que moi, il aurait probablement 2500 assistances et 900 buts). Le 11 janvier 2014, il signe un assist lors de la victoire 2-1 en prolongation des Devils face aux Panthers de la Floride. Il s'agit alors de son 1 724e point dans la NHL. Il dépasse ainsi Mario Lemieux pour devenir le septième meilleur pointeur de l'histoire de la ligue.

 

Le 26 février 2015, il est échangé contre deux choix de repêchage aux Florida Panthers. A la fin de la saison régulière, il signe une prolongation d'un an avec l'équipe de la Floride57. Le 9 avril, il inscrit son 1 799e point dans la LNH pour devancer Ron Francis et se classer au quatrième rang de toute l'histoire de la ligue pour le nombre de points. Un peu plus tard dans le match il inscrit son 1 800e point. Le 20 décembre, il marque son 732e but dans la LNH, devenant ainsi le 4e buteur de l'histoire de la ligue. Le 5 mai 2016, il signe un nouveau contrat d'un an avec les Panthers.

 

 

Au niveau international, Jaromir Jagr a remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques d'hiver de 1998 à Nagano et la médaille de bronze aux Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin. Il remporte également deux titres de champion du Monde en 2005 et 2010 ainsi que 2 médailles de bronze 1990 et 2011. Il fait partie d’un cercle très fermé de joueurs qui ont remporté à la fois les Jeux olympiques, les Championnats du monde et la Coupe Stanley, le Triple Gold Club. Il est porte-drapeau de la République tchèque aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver.

 

Palmarès :

Coupe Stanley : 1991 et 1992.

Gagnant du trophée Art Ross : 1995, 1998, 1999, 2000 et 2001.

Gagnant de la Crosse d'Or : 1995, 1996, 1999, 2000, 2002, 2005, 2006, 2007, 2008, 2011 et 2014.

Gagnant du trophée Lester B. Pearson : 1999, 2000 et 2006.

Gagnant du trophée Hart : 1999.

 

Statistiques :

CZE : 152 matchs, 184 points (81 buts, 103 assists), 1.15 point par match

KHL : 181 matchs, 165 points (73 buts, 92 assists), 0.94 point par match

NHL : 1919 matchs, 2193 points (843 buts, 1272 assists), 1.045 point par match

Russie : 43 matchs, 52 points (20 buts, 32 assists), 1.23 point par match

International : 154 matchs, 117 points (55 buts, 68 assists), 0.76 point par match