Ramon Untersander envoie le Lausanne HC en Tour de Classement

 

Pour cette avant-dernière journée de championnat, le Lausanne Hockey Club effectue le déplacement de la capitale pour rencontrer le SC Bern pour un match d’une immense importance pour les deux équipes. Malheur au perdant. Le LHC doit toujours se passer de Florian Conz, Gaëtan Augsburger, Dario Trutmann, Daniel Bang qui sont blessés. Louis Leblanc et Johnny Kneubuehler sont surnuméraires. Chez les Ours bernois,  Chuck Kobasew, Sean Bergenheim, Martin Ness, Marco Bührer, Mikko Kousa et Eric-Ray Blum manquent à l’appel. Marco Müller et Trevor Smith sont surnuméraires.

 

Les deux équipes commencent fort la rencontre. On sent qu'elles ne veulent pas prendre de risque dans cette partie. On cherche donc à construire depuis l’arrière, le jeu s’en retrouve donc fermé. Les premiers à se mettre en évidence sont les Ours bernois par l’intermédiaire de Randegger à la 3ème minute. Le portier lausannois est obligé d’accorder un rebond heureusement sans conséquence. Une minute plus tard, c’est au tour du défenseur bernois Ramon Untersander de prendre sa chance et alerter le gardien lausannois. A la 5ème minute, première situation spéciale en faveur du SC Bern. Grosse occasion pour Pascal Berger qui, en se retournant, adresse un tir en direction de Cristobal Huet. Le gardien lausannois semble battu mais le lancer de l’attaquant bernois est dévié par un coéquipier juste devant lui. A la 7ème minute, première occasion lausannoise par Etienne Froidevaux, le gardien Jakub Stepanek repousse la rondelle. L’action continue et c’est finalement Ralph Stalder qui peut prendre sa chance mais une fois de plus le gardien du SC Bern est à la parade. Nouvelle possibilité du LHC pour ouvrir le score à la 10ème minute. Eric Walsky déborde sur le coté droit et adresse un centre tir à destination de Thomas Déruns qui est malheureusement trop court pour le reprendre. Bonne période lausannoise qui par Simon Fischer décoche un tir à mi-hauteur que le portier bernois n’a pas trop de mal à écarter. La partie est très rythmée. Le LHC tente d’exercer un pressing haut afin d’empêcher le SC Bern de jouer dans le camp vaudois. A la 14ème minute, premier avantage numérique pour les Lions qui éprouvent toutes les peines du monde a installer son powerplay. Les Vaudois sont entrain de galvauder de précieuses occasions. Deux minutes plus tard, c’est au tour des bernois de se retrouver à 5 contre 4. Cette situation spéciale bernoise ne donne également rien. La dernière possibilité dans ce tiers est à mettre au crédit des Lausannois par Ossi Louhivaara mais son lancer est repoussé par l’arrière-garde bernoise. Retour aux vestiaires des deux équipes sur le score nul et vierge de 0 à 0.

 

En tout début du tiers médian, les Lausannois se créent une belle chance de but par Eric Walsky, très en jambes ce soir, dont le tir est toutefois bloqué par Jakub Stepanek. A la 22ème minutes, c’est au tour de Ralph Stalder de se montrer dangereux. Les deux équipes se tiennent dans un mouchoir de poche. La différence va se faire sur des détails. Les Bernois répondent au LHC par l’intermédiaire de David Jobin dont le lancer du poignet est capté superbement par Cristobal Huet. A la 26ème minute, Benjamin Antonietti oblige le portier bernois Stepanek à une parade sur un tir lointain. Le niveau technique de la rencontre faiblit quelque peu et les impressions se font de plus en plus fréquentes. A la 32ème minute, à la suite d’un débordement d’Alain Miéville, celui-ci ne parvient pas à servir Ossi Louhivaara qui se présentait dans le slot. Une minute plus tard, c’est enfin l’ouverture du score par les Lions par Nicklas Danielsson. Le Suédois réalise un joli crochet et parvient à mettre le gardien bernois hors de position. L’avantage lausannois ne dure que deux minutes car à la 34ème minute, Timo Helbling récupère la rondelle en faisant une obstruction flagrante sur Benjamin Antonietti qui n’est pas sifflé par le duo arbitral, la transmet à Thomas Ruefenacht qui réalise tout un numéro en zone offensive pour servir Cory Conacher laissé libre de tout marquage en haut du slot lausannois. Le Top-Scorer peut ainsi d’un petit tir frappé battre Cristobal Huet. Malgré cette égalisation, les Lions repartent à l’attaque par Joël Genazzi dont le violent slapshot met à contribution le portier bernois. C’est une fin de tiers très hachée, on n’hésite pas à balancer le puck au fond de la zone adverse plutôt de prendre d’éventuels risques. Fin du 2ème tiers sur le score de parité de 1 partout.

 

Il est fort à parier que le troisième tiers de cette rencontre soit également très fermé comme depuis le début de la rencontre. A la 44ème minute, coup de théâtre dans la PostFinance Arena. Suite à une perte de puck de Pesonen dans le coin de la patinoire, Derek Roy peut servir Ramon Untersander qui expédie un puck en cloche qui lobe la défense ainsi que Cristobal Huet et qui finit sa course dans la lucarne lausannoise. Le SC Bern, comme à son habitude, ferme petit à petit le jeu en verrouillant la ligne bleue. La situation est très clairement entrain de se compliquer pour le Lausanne HC. A la 49ème minute, chaude alerte pour Cristobal Huet puisque ce dernier stoppe une double tentative de déviation de la part de Martin Plüss consécutive à un centre tir de Pascal Berger. Une minute plus tard, le Lausanne HC évolue pour la deuxième fois ce soir en supériorité numérique mais comme la première fois, le boxplay bernois bien en place annihile facilement les différentes attaques des Lions. Les minutes passent et on voit mal comment le LHC pourrait revenir au score tant le SC Bern joue parfaitement le coup en ne laissant que très peu d’espaces aux Vaudois pour construire leurs offensives. A la 55ème minute, le défenseur lausannois Jannik Fischer prend pour une fois sa chance en adressant un missile que le portier tchèque bloque de la mitaine. A la 59ème minute, dernière chance d’égaliser pour le LHC car l’attaquant bernois Derek Roy est envoyé sur le banc des pénalités pour avoir fait trébucher un Lausannois. Très logiquement Heinz Ehlers utilise son temps mort pour faire reposer ses hommes. Il renvoie logiquement la ligne de Pesonen sur la glace alors que le portier Cristobal Huet quitte sa cage afin que le LHC puisse jouer à 6 contre 4. A la suite de l’engagement dans le camp de défense bernoise, Ramon Untersander récupère la rondelle et décoche un tir raz de glace qui traverse toute la patinoire, touche le poteau, pas comme sur le tir d’Harri Pesonen lors du match du 26 janvier qui frappe le montant et ressort, non celui-ci entre dans la cage lausannoise pour le 3 à 1. Les Lions donnent leurs derniers coups de griffes dans cette rencontre et, alors qu’Huet quitte une nouvelle fois sa cage, Joël Genazzi loge la rondelle entre les jambières de Stepanek. Les dernières secondes de la partie se jouent dans un climat délétère puisque le match se termine en bagarre sur le score final de 3 à 2.

 

Le SC Bern aura eu chaud jusque dans les derniers instants, les hommes de Lars Leuenberger auront finalement réussi à l’emporter envoyant le Lausanne Hockey Club en playout pour la première fois depuis son retour au sommet de la ligue suisse. Tout ça pour un but encaisser le 26 janvier dernier face au même SC Bern alors qu’il ne restait que 1/10 de seconde à jouer…,  1/10 de secondes…, le sport est bien cruel des fois.

 

 

SC Bern - Lausanne Hockey Club  3-2 (0-0 1-1 2-1)

Le mardi 8 décembre 2015 20h00

PostFinance-Arena,  17031 spectateurs

 

Arbitres

Tobias Wehrli (77), Marc Wiegand (20) ; Cedric Borga (55), Simon Wüst (44).

 

SC Bern

Stepanek / Schwendener.

Untersander, Jobin ; Gerber, Helbling ; Kreis, Krueger ; F. Randegger, G.-A. Randegger.

Moser, Ebbett, Bodenmann ; Hischier, Plüss ©, Scherwey ; Ruefenacht, Roy, Conacher (TS), Reichert, P. Berger, A. Berger.

Absents : Kobasew, Bergenheim, Ness, Bührer, Kousa, Blum (blessés), Müller, Smith (surnuméraires)

Coach : Lars Leuenberger

 

Lausanne HC

Huet / Caminada.

Leeger, Gobbi © ; Lardi, Genazzi ; Stalder, J. Fischer ; Rytz, Nodari.

Ryser, Hytönen, Danielsson ; Pesonen (TS), Miéville, Louhivaara ; Déruns, Froidevaux, Walsky ; S. Fischer, Savary, Antonietti.

Absents : Herren, Conz, Trutmann, Augsburger, Bang (blessés), Leblanc, Kneubuehler (surnuméraires)

Coach : Heinz Ehlers

 

Buts

31’41’’ 1-0 Danielsson (Hytönen, Leeger)

33’01’’ 1-1 Conacher (Ruefenacht, Helbling)

43’30’’ 2-1 Untersander (Jobin, Roy)

58’45’’ 3-1 Untersander (Plüss) 4c6 cage vide

59’16’’ 3-2 Froidevaux (Genazzi, Danielsson)

 

Pénalités

04’38’’ 2’ Stalder crosse haute

13’39’’ 2’ Conacher faire trébucher son adversaire

15’57’’ 2’ Ryser crosse haute

48’35’’ 2’ Plüss cross-check

53’39’’ 2’ Conacher faire trébucher son adversaire

58’39’’ 2’ Roy faire trébucher son adversaire

 

Notes

58’39’’ temps-mort demandé par le Lausanne HC

Le Lausanne HC joue sans gardien de 58’39’’ à 58’46’’, de 58’52’’ à 59’16’’, de 59’22’’ à 59’39’’, de 59’52’’ jusqu’à la fin du match

 

Tirs cadrés

27-29 (14-10 7-10 6-9)

 

Engagements gagnés

34-30 / 53%-47%

 

Best Player

SC Bern : Cory Conacher

Lausanne HC : Nicklas Danielsson

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 

Le samedi 27 février 2015 à 19h45, Lausanne Hockey Club – Genève-Servette HC.