Alerte générale...

 

Après la défaite face au HC Bienne et dans le cadre de la 47ème journée du championnat de National League, le Lausanne Hockey Club effectue le déplacement de la St. Galler Kantonalbank Arena pour y affronter les SC Rapperswil-Jona Lakers, actuels 12e au classement de NL. Au niveau de l’infirmerie lausannoise, Cory Emmerton (fracture coude gauche), Philip Holm (fracture du péroné) sont blessés. Lee Roberts et Robin Leone sont surnuméraires. Du côté du SC Rapperswil-Jona Lakers, manquent à l’appel, Kay Schweri, blessé.  Cedric Hüsler, Nico Gurtner, Florian Schmuckli, Gian-Marco Wetter, Daniel Kristo, Sandro Forrer sont surnuméraires. Les cages sont défendues par Tobias Stefan pour les Lions et par Noël Bader pour les Saint-Gallois.

 

Démarrage en trombe de la rencontre par les Lausannois qui se montrent dangereux par Alexandre Grenier (1e), Matteo Nodari (2e), Petteri Lindbohm (2e) et par Joël Vermin (4e) ; le portier Noël Bader est déjà à la parade. Réaction saint-galloise à la 4e minute par Andrew Rowe ; pas de problème pour Tobias Stephan. A la 6e minute, centre au deuxième poteau de Robin Grossmann pour Cody Almond qui, bien gêné par Mauro Dufner, ne peut reprendre correctement. Dans la même minute, lancer de Lukas Frick repoussé par Noël Bader sur Etienne Froidevaux qui, par deux fois, tente de tromper le portier saint-gallois, sans succès. A la 7eminute, belle occasion des Lakers par Roman Schlagenhauf dont le tir frôle le poteau gauche de la cage lausannoise. Une minute plus tard, c’est l’ouverture du score par Petteri Lindbohm qui trompe le dernier rempart saint-gallois masqué. C’est 0 à 1. A la 8e minute, les Vaudois sont tout près de faire le break par Ronalds Kenins ; belle intervention de la mitaine par Noël Bader. Une minute plus tard, première véritable occasion pour les Lakers par le défenseur Noah Schneeberger ; Tobias Stephan détourne du bloqueur. S’en suit une série de mauvaises passes, de dégagements interdits et d’approximations des deux équipes. Joli une-deux entre Petteri Lindbohm et Yannick Herren qui voit son tir être détourné de la jambière par le portier des Lakers. Dans la même minute, tir de Dominik Egli dont la trajectoire surprend Tobias Stephan parvient à repousser le puck devant lui puis en plongeant le dégage de la crosse avant l’intervention de Roman Cervenka. Une minute plus tard, 2 minutes de pénalité à l’encontre de Corsin Casutt. Les Lions installent leur powerplay et se montrent dangereux par Dustin Jeffrey (15e) reprenant un rebond accordé par le portier saint-gallois puis sur des tentatives de Joël Genazzi et Vadim Pereskokov parfaitement repoussées par le gardien Bader. A la 19e minute, grosse occasion lausannoise par Dustin Jeffrey qui voit sa déviation être repoussée comme il peut par le gardien Noël Bader. Dernière possibilité du tiers est l’œuvre de Noah Schneeberger ; le gardien Tobias Stephan parvient à détourner. La première sirène retentit et renvoie les deux équipes aux vestiaires sur le score de 0 à 1 en faveur du Lausanne HC. 

 

Entame de tiers médian difficile pour les Lausannois car Josh Jooris se fait pénaliser de 2 minutes après seulement 28 secondes de jeu. Les Lakers installent leur jeu de puissance. A la 21e minute, tentative au premier poteau de Corsin Casutt ; le portier Stephan fait le travail. Les Lions reprennent leur domination est se montrent dangereux par Robin Grossmann (24e), Matteo Nodari (25e) et par Benjamin Antonietti. Une minute plus tard, ils font le break par Cody Almond. A la 28e minute, wraparound d’Andrew Rowe bien bloqué de la jambière au deuxième poteau. Une minute plus tard, superbe passe à l’aveugle d’Alexandre Grenier de l’arrière de la cage pour Ronalds Kenins qui voit son tir être détourné par la jambière de Bader. Deux minutes plus tard, 2 minutes de pénalité à l’encontre d’Andrew Rowe. A la 31e minute, sur une superbe ouverture de Tobias Stephan pour Josh Jooris, celui-ci remet sur le centre pour Alexandre Grenier dont la déviation est détournée par le manche de la crosse du gardien Bader. Belle possibilité à la 36e minute pour Nando Eggenberger dont le tir est repoussé de l’épaule par le dernier rempart lausannois. Deux minutes plus tard, c’est au tour de Juraj Simek de tenter sa chance, sans succès. A une poignée de secondes de la deuxième sirène, Noah Schneeberger décoche un lancer qui est repoussé par Tobias Stephan avant que la défense lausannoise se dégage. Fin du tiers médian sur le score de 0 à 2 en faveur du Lausanne HC.

 

Les Saint-Gallois démarrent ce troisième tiers avec la ferme intention de revenir au score le plus rapidement possible ; Andrew Rowe (42e) puis Roman Cervenka (44e) sont tout près d’y parvenir. C’est chose faite à la 45e minute par Michael Loosli. C’est 1 à 2. Surmotivés par cette réussite, les Lakers repartent à l’assaut de la cage vaudoise. A la 46e minute, tentative de déviation de Martin Ness sur un lancer de Juraj Simek ; Tobias Stephan détourne de la jambière. Une minute plus tard, Kevin Clark se retrouve en excellente position qui heureusement ne trouve pas le cadre. Dans la même minute, violente collision involontaire entre Vadim Pereskokov et le gardien Noël Bader. Celui-ci reste allongé sur la glace avant de rejoindre avec le staff médical son vestiaire et soit remplacé par Melvin Nyffeler. A la 49e minute, jolie occasion pour Benjamin Antonietti dont le lancer passe de peu à côté de la cage des Lakers. Deux minutes plus tard, 2 minutes de pénalité à l’encontre de Josh Jooris, la deuxième de la soirée. Les Saint-Gallois installent leu jeu de puissance. A la 51e minute, double tentative de Dominik Egli ; le portier vaudois est à la parade. Une minute plus tard, suite à un tir manqué de Dominik Egli, le puck finit sa course sur la palette de Kevin Clark qui voit son lancer du revers passer de peu au-dessus de la cage lausannoise. Les Lausannois tiennent le match comme ils peuvent. A la 55e minute, charge inadmissible à la tête d’Andrew Rowe sur Fabian Heldner. Celui-ci reste quelque instant allongé sur la glace avant de rejoindre le vestiaire aidé par le staff médical du LHC. Le Saint-gallois est pénalisé de 5 minutes plus pénalité de méconduite de match. Cela commence à sentir bon pour le LHC. Les Lions installent leur jeu de puissance et se montrent dangereux par Joël Genazzi (56e) et par Alexandre Grenier (56e). Coup de théâtre à la 57e minute, alors que les Lions ont encore plus de 2 minutes en supériorité numérique, les Saint-Gallois parviennent à trouver la faille et à égaliser par Noah Schneeberger ; Incroyable… A la 58e minute, 2 minutes de pénalité à l’intention de Saint-Gallois Fabian Maier et du Lausannois Cody Almond. Alors qu’il reste 1’35’’ en supériorité numérique pour nos Lions, ceux-ci n’arrivent pas à installer leur jeu de puissance. Seul Joël Genazzi puis Dustin Jeffrey tentent de se montrer dangereux. Fin du temps règlementaire sur le score de 2 à 2. Place à une prolongation de 5 minutes à 3 contre 3.

 

Les Saint-Gallois ont la maitrise du puck dans cette prolongation et sont tout près de remporter la victoire par Kevin Clark (62e) qui se présente seul face au portier lausannois ; nouvel arrêt déterminant de Tobias Stephan. Une minute plus tard, ce diable de Roman Cervenka, l’homme providence des prolongations pour les Lakers, nettoie la lucarne de la cage lausannoise. C’est 2 à 3. Cette réussite donne le deuxième point ainsi que la victoire aux Lakers. 

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le mardi 25 février 2020 à 19h45. Nos Lions recevront à la Vaudoise Arena les SCL Tigers actuel 10e du championnat de National League. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

 

SC Rapperswil-Jona Lakers vs Lausanne Hockey Club  3 - 2  (0-1 0-1 2-0 1-0) ap

Samedi 22 février 2020 à 19h45

St. Galler Kantonalbank Arena, 3514 spectateurs 

 

Arbitres

Mark Lemelin (14), Mikko Kaukokari (63) ; Davis Obwegeser (79), Matthias Kehrli (96)

 

SC Rapperswil-Jona Lakers 

Bader, Nyffeler.

Randegger, Egli ; Dufner, Vukovic ; Maier, Hächler ; Profico, Schneeberger.

Casutt, Cervenka, Clark (TS) ; Simek, Pyatt, Dünner ; Schlagenhauf, Rowe ©, Loosli ; Eggenberger, Ness, Mosimann.

Absents :  Schweri (blessé), Hüsler, Gurtner, Schmuckli, Wetter, Kristo, Forrer (surnuméraires)

Coach : Jeff Tomlinson

 

Lausanne HC

Stephan, Boltshauser.

Grossmann, Heldner ; Frick, Lindbohm ; Genazzi, Nodari ; Oejdemark

Vermin, Jooris, Pereskokov ; Kenins, Jeffrey (TS), Grenier ; Herren, Almond, Bertschy ; Antonietti, Froidevaux ©, Moy ; Traber.

Absents : Emmerton, Holm (blessé), Roberts, Leone (surnuméraires)

Coach : Ville Peltonen

 

Buts

07’21’’ 0-1 Lindbohm (Jooris, Oejdemark)

25’07’’ 0-2 Almond (Bertschy, Lindbohm)

44’21’’ 1-2 Loosli (Rowe, Dünner)

56’53’’ 2-2 Schneeberger (Clark, Cervenka) 4c5

62’08’’ 3-2 Cervenka (Egli, Nyffeler)

 

Pénalités

14’20’’ 2’ Casutt faire trébucher son adversaire

20’28’’ 2’ Jooris faire trébucher son adversaire

30’13’’ 2’ Rowe faire trébucher son adversaire

50’11’’ 2’ Jooris cross-check

54’12’’ 5’ Rowe charge contre la tête

54’12’’ 20’ Rowe pénalité de méconduite pour le match

57’37’’ 2’ Maier dureté excessive

57’37’’ 2’ Almond dureté excessive

 

Notes

100e match en National League de Petteri Lindbohm

46’30’’ le gardien Noël Bader, blessé, est remplacé par Melvin Nyffeler

54’12’’ le défenseur lausannois Fabian Heldner regagne les vestiaires suite à une charge à la tête

 

Tirs cadrés

29-36 (3-19 14-7 9-9 3-1)

 

Engagements gagnés

31-32 / 49%-51%

 

Best Player

Lakers : Michael Loosli

Lausanne HC : Petteri Lindbohm

 

Prochain rendez-vous du Lausanne Hockey Club en National League à la Vaudoise Arena

Le mardi 25 février 2020 à 19h45, Lausanne Hockey Club vs SCL Tigers