Les Lions s'inclinent dans un derby lémanique très serré.

 

Après la superbe victoire face au Genève-Servette HC dans le derby lémanique et dans le cadre de la 27ème journée du championnat de National League, le Lausanne Hockey Club effectue le déplacement des Vernets pour y affronter leGenève-Servette HC actuellement 8ème au championnat pour une revanche chaude bouillante du derby lémanique. Au niveau de l’infirmerie, les Lions déplorent la blessure de Yannick Herren (entorse ligamentaire du genou) et de Luca Boltshauser (genou). Torrey Mitchell et Lee Roberts sont surnuméraires. Du côté du Genève-Servette HC, Lance Bouma, Tommy Wingels, Johan Fransson, Elio Antonietti, Juraj Simek, Tim Bozon et Michael Völlmin sont blessés. Les cages sont défendues par Sandro Zurkirchen pour les Lausannois et par Gauthier Descloux pour les Genevois.

 

Le match démarre avec quelques minutes de retard suite à un lancer de confettis des fans genevois. Les hommes de glace de la patinoire des Vernets s’affairent à les décoller de la glace. Le derby peut enfin commencer.

 

Dès le coup d’envoi, les Lausannois mettent une grosse pression sur les Aigles et les empêchent de relancer correctement. Les Vaudois se créent la première situation dangereuse dans la première minute. Récupération du puck par Ronald Kenins qui centre pour Cory Emmerton malheureusement trop court. L’action se poursuit, Lukas Frick récupère le puck à la bande, passe derrière la cage genevoise et remet sur le centre sur Tyler Moy qui ne peut reprendre bien gêné par Henrik Tömmernes. Toujours dans cette première minute, perte de puck de Jeremy Wick à la bande sur Cory Emmerton, celui-ci tente de remettre sur Tyler Moy bien placé dans le slot ; intervention de la jambière de Gauthier Descloux. Les Aigles sont pris à la gorge et ne parviennent pas à se dégager ; récupération en zone neutre de Petteri Lindbohm qui s’ouvre le chemin du but et adresse un tir du poignet que le portier genevois détourne du biscuit. A la 2ème minute, nouvelle occasion lausannoise. Joël Vermin, de l’arrière de la cage, ouvre sur Dustin Jeffrey oublié par la défense genevoise ; celui-ci est contré in-extremis par Jack Skille. Dans la même minute, première possibilité genevoise par Jack Skille qui, sur l’aile, décoche un tir qui ne trouve pas le cadre. A la 5ème minute, ouverture de Timothy Kast pour Jack Skille qui adresse un tir du poignet qui passe cette fois au-dessus. Dans la continuité, contre-attaque lausannoise par Christoph Bertschy qui feinte Jonathan Mercier avant d’être déséquilibré par la cane de ce même Mercier dans les patins du Lausannois sans que les arbitres ne bronchent. Et sur le contre, les Genevois ouvrent la marque contre le cours du jeu. L’attaquant genevois Daniel Winnik remet à la ligne bleue sur Arnaud Jacquemet qui décoche un tir sur réception que Daniel Rubin dévie et trompe Sandro Zurkirchen. C’est 1 à 0. Suite à cette réussite, les Aigles prennent le jeu à leur compte. Une minute plus tard, nouvelle tentative de la ligne bleue de Arnaud Jacquemet parfaitement capté par la mitaine de Sandro Zurkirchen. Kevin Romy (7e) puis Daniel Vukovic (9e) sont tout près d’aggraver le score. A la 10ème minute, première pénalisation de la rencontre à l’encontre du Lausannois Valentin Borlat pour avoir retenu. Les Aigles installent leur jeu de puissance. Henrik Tömmernes (10e) puis Guillaume Maillard (11e) mettent à contribution le portier vaudois. Dans la même minute, nouvelle tentative du défenseur suédois dont le tir du poignet est repoussé du biscuit par le dernier rempart lausannois. A la 12ème minute, Henrik Tömmernes, omniprésent dans ce début de match, ouvre sur le jeune Guillaume Maillard dont le tir du poignet est détourné par la jambière de Zurkirchen. Transversale imprécise à la ligne bleue de Cody Almond, le Lausannois Ronalds Kenins récupère la rondelle, accélère et va affronter Gauthier Descloux. Le Letton à licence suisse mystifie parfaitement le gardien genevois et égalise alors que les Lions encore en infériorité numérique. C’est 1 à 1. Une minute plus tard, tir de Timothy Kast contré par Lukas Frick, le puck revient sur Jonathan Mercier qui décoche un tir du revers en se retournant, Zurkirchen repousse sur Cody Almond ; Celui-ci remet sur Jonathan Mercier qui trouve la jambière du portier vaudois. A la 14ème minute, tir du poignet de la ligne bleue de Joël Genazzi, déviation de Cory Emmerton dos au but que le portier genevois parvient à repousser. Deux minutes plus tard, grosse occasion genevoise. Floran Douay récupère la rondelle en bonne position et décoche un tir du poignet, le portier lausannois repousse sur Arnaud Jacquemet qui heureusement met le puck au-dessus. Belle possibilité pour les Lions à la 19ème minute. Récupération du puck derrière la cage genevoise par Dustin Jeffrey, celui-ci remet sur Jonas Junland dont le tir est détourné par le dernier rempart genevois. Dans la même minute, le défenseur genevois Henrik Tömmernes va s’asseoir pour 2 minutes sur le banc d’infamie pour coup de crosse. Malheureusement, les Lions n’arrivent pas à installer leur jeu de puissance. Fin du premier tiers sur le score de parité de 1 à 1.

 

Les Lausannois entament ce tiers médian en supériorité numérique pour encore 24 secondes. Quelques secondes après l’engagement, mauvaise relance de Sandro Zurkirchen, Daniel Vukovic récupère et décoche un tir immédiat qui est repoussé par la crosse du gardien vaudois. Une poignée de secondes plus tard, 2 minutes de pénalités à l’encontre du défenseur lausannois Jonas Junland pour crosse haute. Onze secondes plus tard, les Aigles sont au complet et installent leur jeu de puissance. Grosse occasion à la 22ème minute, tir du poignet du TopScorer Tanner Richard que Sandro Zurkirchen repousse sur Daniel Winnik qui, heureusement, met la rondelle au-dessus. Les Lions sont de nouveau au complet. Une minute plus tard, Ronalds Kenins sur l’aile laisse derrière pour Jonas Junland qui décoche un tir sur réception au premier poteau qui a bien failli surprendre Gauthier Descloux qui repousse. Dans la même minute, tir de Petteri Lindbohm, le gardien genevois croit avoir bloqué le puck mais le relâche malheureusement aucun lausannois n’est là pour le reprendre. A la 24ème minute, tir du poignet de Jonathan Mercier qui passe de peu à côté. Une minute plus tard, les Lions sont tout près de prendre l’avantage. Tir du poignet de la ligne bleue de Joël Genazzi, déviation de Ronalds Kenins qui frôle le poteau gauche de la cage de Descloux. A la 27ème minute, la défense lausannoise se mélange les pinceaux ; Eliot Berthon récupère la rondelle, essaie de contourner le gardien vaudois puis remet la rondelle en rétro qui passe entre les jambières de Zurkirchen ; heureusement pas de Genevois à la réception. Une minute plus tard, superbe solo de Joël Genazzi dans la défense genevoise, Il décoche un tir en backhand qui est repoussé comme il peut du bout de la mitaine du gardien des Aigles. A la 29ème minute, les Lions prennent l’avantage au score pour la première de la rencontre. Superbe transversale de Dario Trutmann pour Tyler Moy qui reprend instantanément et trompe le gardien genevois. C’est 1 à 2. Une minute plus tard, charge à la tête de Jeremy Wick sur Robin Leone ; les arbitres ne disent rien. A la 31ème minute, puck à suivre sur l’aile de Cory Emmerton. Le puck est dévié par Cody Almond sur le centre. Le gardien genevois plonge sur le puck devançant Dustin Jeffrey mais se rate complètement et ne parvient pas à bloquer le puck. Celui-ci arrive sur Ronalds Kenins qui manque sa reprise ; les Genevois parviennent à se dégager. A la 33ème minute, les Genevois reviennent au score. Superbe « Tic-Tac-Toe » entre Henrik Tömmernes, Tanner Richard et Floran Douay qui reprend et laisse aucune chance à Sandro Zurkirchen. A la 35ème minute, deux minutes de pénalité à l’encontre du Genevois Eliot Berthon pour crosse haute. Une minute plus tard, centre en rétro de Tyler Moy pour Ronalds Kenins dont le slapshot passe de peu à côté mais le rebond revient sur Tyler Moy au deuxième poteau dont la reprise frôle le montant droit de la cage de Descloux. A la 37ème minute, tir sur réception de la ligne bleue de Joël Genazzi, le dernier rempart genevois repousse sur Robin Leone qui, bien gêné par Jonathan Mercier, ne peut reprendre correctement. Toujours dans la même minute, Joël Genazzi ouvre sur Tyler Moy qui décoche un tir du poignet que le portier Gauthier Descloux détourne chanceusement de l’épaule. Les Aigles sont de nouveau au complet. A la 39ème minute, sur un contre lausannois, Benjamin Antonietti adresse un tir du poignet que repousse le goalie des Aigles devant Loïc In-Albon qui ne peut reprendre un puck sautillant. Une minute plus tard, tir de Henrik Tömmernes qui est dévié par Noah Rod ; le puck traine devant Zurkirchen, l’attaquant genevois récupère la rondelle et envoie un lancer en se retournant qui passe de peu. Arnaud Jacquemet récupère décale Henrik Tömmernes qui expédie un tir sur réception de la ligne bleue ; Sandro Zurkirchen parvient à repousser. Dustin Jeffrey récupère mais se fait chiper le puck par Tanner Richard qui centre pour Daniel Winnik qui, seul au deuxième poteau, voit sa reprise passer de peu à côté. La rondelle revient sur Noah Rod qui tente sa chance, Zurkirchen détourne. La sirène retentit enfin après cette dernière minute chaude bouillante et renvoie les deux équipes au vestiaire sur le score de 2 à 2.

 

Les Aigles prennent le jeu à leur compte en ce début de troisième tiers. Le capitaine genevois Noah Rod tente sa chance dans un angle très fermé mais le portier vaudois avait vu le coup venir. A la 42ème minute, tir du poignet de Joël Genazzi dont le tir est bloqué par le gardien genevois. Les Genevois augmentent leur pression sur la cage lausannoise ; Jeremy Wick (43e) et Tanner Richard (45e) sont tout près de donner l’avantage au score au GSHC. Deux minutes plus tard, petit solo sur l’aile de Guillaume Maillard qui centre subtilement pour Eliot Berthon dont la reprise est contrée par Dario Trutmann puis gelée par la mitaine de Sandro Zurkirchen. A la 48ème, le défenseur Daniel Vukovic s’emmêle les patins dans la zone de défense et perd le puck sur Christoph Bertschy ; celui-ci repique sur la cage genevoise mais bute sur Gauthier Descloux. Dans la même minute, les Aigles reprennent l’avantage au score sur une magnifique réussite de Tanner Richard qui, après avoir mis dans le vent Dustin Jeffrey, évite la charge de Joël Vermin, et en total déséquilibre ajuste la lucarne de Sandro Zurkirchen, splendide. C’est 3 à 2. A la 50ème minute, 2 minutes de pénalité à l’encontre de Christoph Bertschy pour avoir accroché. Une pénalité qui tombe mal pour le Lausanne HC. Belle ouverture de Tanner Richard pour Guillaume Maillard dont le tir sur réception est détourné par la jambière du gardien lausannois. A la 52ème minute, les Lions sont de nouveau au complet. Trois minutes plus tard, puck en cloche de Eliot Berthon pour Arnaud Riat ; le puck saute sur la glace, l’attaquant genevois loupe sa reprise et est détourné par Sandro Zurkirchen. Dans la même minute, le gardien lausannois sort de sa zone pour aller bloquer le puck derrière son but ; Jeremy Wick, plus malin, lui chipe le puck et le remet sur le centre pour Cody Almond dont le tir est repoussé par le casque de Loïc In-Albon. Une minute plus tard, nouveau puck en cloche de Daniel Rubin pour Jack Skille. Celui-ci feinte Dario Trutmann avant de centrer au deuxième poteau pour Daniel Rubin qui avait bien suivi qui heureusement ne peut reprendre. Dans la même minute, solo de Ronalds Kenins qui tente sa chance d’un tir du poignet ; le gardien des Aigles repousse devant lui sur Dario Trutmann dont la reprise est une nouvelle fois repoussée par Gauthier Descloux. Le puck traine dans le slot, Jack Skille dégage son camp juste avant l’intervention de Jonas Junland. A la 57ème minute, contre lausannois emmené par Tyler Moy qui décale Ronalds Kenins dont le tir est renvoyé par le dernier rempart genevois mais pas de Lions pour reprendre le rebond. Une minute plus tard, entrée de zone sur l’aile de Cory Emmerton qui laisse derrière lui pour Ronalds Kenins dont le puissant tir frappé est repoussé par Gauthier Descloux ; le puck vole, Jonathan Mercier le dégage du gant de volée vers l’arrondi. Le Letton récupère la rondelle, la remet sur Jonas Junland qui décale Joël Genazzi ; le défenseur lausannois expédie un missile de la ligne bleue, Superbe arrêt de la mitaine de Gauthier Descloux. S’en suit un « échange d’amabilités » entre Lausannois et Genevois. Suite à cette action, le coach lausannois demande son temps mort et sort son gardien afin de pouvoir jouer à 6 contre 5. A la 59ème minute, Tyler Moy à la bande centre pour Cory Emmerton bien placé au deuxième poteau qui contrôle mal du patin et se fait contrer au dernier moment par Daniel Winnik. Une minute plus tard, tir du poignet de Jonas Junland qui passe de peu à côté. Le puck revient sur Joël Genazzi dont le tir est dévié par Joël Vermin juste devant le portier genevois qui réussit à détourner la rondelle de la jambière. Lors du dégagement interdit des Genevois, le coach Chris McSorley demande son temps mort alors qu’il ne reste de 16 secondes à jouer car ses joueurs sont à bout de souffle. Malheureusement les Lions perdent le puck sur Noah Rod qui envoie le puck dans la cage vide. C’est 4 à 2. La sirène finale retentit et offre au Genève-Servette HC la victoire sur le score de 4 à 2. 

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le samedi 22 décembre 2018 à 19h45. Lausanne Hockey Club recevra le champion suisse en titre les ZSC Lions actuel 9ème du championnat. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force.

 

 

Genève-Servette HC - Lausanne Hockey Club  4 - 2  (1-1 1-1 2-0) 

Mardi 18 décembre 2018 à 19h45

Les Vernets, 6428 spectateurs

 

Arbitres

Mark Lemelin (14), Micha Hebeisen (61) ; Roman Kaderli (49), Simon Wüst (44)

 

Genève-Servette HC 

Descloux, Mayer.

Tömmernes, Jacquemet ; Martinsson, Vukovic ; Bezina, Mercier ; Kast Riat.

Rod ©, Almond, Wick ; Winnik, Richard (TS), Douay ; Rubin, Romy, Skille ; Maillard, Berthon, Fritsche.

Absents : Bouma, Wingels, Fransson, E. Antonietti, Völlmin, Simek, Bozon.

Coach : Chris McSorley

 

Lausanne HC

Zurkirchen, Ritz.

Frick, Lindbohm ; Junland (TS), Trutmann ; Genazzi, Nodari ; Borlat, Schelling.

Kenins, Emmerton, Moy ; Bertschy, Jeffrey, Vermin ; Leone, In-Albon, B. Antonietti ; Zangger, Froidevaux ©, Traber. 

Absents : Herren, Boltshauser, Simic (blessés), Mitchell, Roberts (surnuméraires), Grossmann (malade)

Coach : Ville Peltonen

 

Buts

04’58’’ 1-0 Rubin (Jacquemet, Winnik)

11’45’’ 1-1 Kenins 4c5

28’54’’ 1-2 Moy (Trutmann, Kennins)

33’00’’ 2-2 Douay (Richard, Tömmernes)

47’46’’ 3-2 Richard (Mercier, Winnik)

59’59’’ 4-3 Rod cage vide

 

Pénalités

09’46’’ 2’ Borlat retenir un adversaire

18’28’’ 2’ Tömmernes coup de crosse

20’17’’ 2’ Junland crosse haute

34’48’’ 2’ Berthon crosse haute

49’35’’ 2’ Bertschy accrocher un adversaire

 

Notes

Le Lausanne HC joue sans gardien de 57’58 à 59’59’’

57’58’’ temps mort demandé par le Lausanne HC

59’44’’ temps mort demandé par le Genève-Servette HC

 

Tirs cadrés

38-32 (16-13 11-10 11-9)

 

Engagements gagnés

27-11/ 71%-29%

 

Best Player

GSHC : Tanner Richard

Lausanne HC : Tyler Moy

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club à Malley 2.0

Le samedi 22 décembre 2018 à 19h45, Lausanne Hockey Club vs ZSC Lions