Les Lions peuvent nourrir des regrets

 

Après la défaite lors du derby lémanique de petite facture et dans le cadre de la 23ème journée du championnat, le Lausanne HC effectue le déplacement de la PostFinance Arena pour y affronter le redoutable SC Bern actuel leader de la National League. En ce qui concerne les blessés, l’infirmerie lausannoise est toujours composée de Eric Walsky (commotion), John Gobbi (haut du corps), de Matteo Nodari (doigt cassé) et de Dario Trutmann (bas du corps). En ce qui concerne le SC Bern, Mark Arcobello (blessé), Marc Kämpf (malade), Bernd Wolf, Colin Gerber, André Heim, Tim Dubois (surnuméraires) sont absents. Concernant les gardiens de but, Cristobal Huet sera dans la cage lausannoise. Du côté du SC Bern, Leonardo Genoni sera dans celle du SC Bern.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du 4ème powerplay avec 16 buts marqués sur 84 supériorités numériques soit 19.05% et le 11ème boxplay avec 21 buts encaissés sur 90 infériorités numériques soit 76.67%. Pour le SC Bern, c’est le 1er powerplay avec 24 buts marqués sur 90 supériorités numériques soit 26.67% et le 3ème boxplay avec 10 buts encaissés sur 68 infériorités numériques soit 85.29%. (Classement selon le % powerplay et le % boxplay)

 

Au niveau des compteurs, l’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est 7ème au classement avec 24 points (5 buts et 19 assistances) soit 1.09 point par match. Du côté du SC Bern, l’attaquant Andrew Ebbett est 1er au classement avec 29 points (9 buts et 20 assistances) soit 1.26 point par match.

 

Pour les gardiens, le portier lausannois, Cristobal Huet figure en 24ème position du classement des gardiens avec 30 buts encaissés en 9 matchs (87.76%) soit 3.96 buts par match. Pour le SC Bern, Léonardo Genoni figure en 1er position du classement des gardiens avec 36 buts encaissés en 21 matchs (93.93%) soit 1.70 buts par match.

 

Les Lausannois sont les premiers à se mettre en action. Bien servi dans l’axe par le TopScorer lausannois Dustin Jeffrey, l’attaquant Joël Vermin contrôle le palet mais manque son dernier geste. A la 2ème minute, joli tir du Finlandais Harri Pesonen. Le gardien bernois Leonardo Genoni manque son arrêt de la mitaine. Sans conséquence car la défense bernoise peut dégager. Deux minutes plus tard, bon lancer de la gauche par Florian Conz, Genoni repousse. A la 5ème minute, les Ours mettent le nez à la fenêtre par leur capitaine Simon Moser sur une déviation qui passe de peu à côté de la cage vaudoise. Dans la continuité, belle ouverture du défenseur Joël Genazzi pour Dustin Jeffrey en entrée de zone bernoise. Celui-ci transmet le puck à Harri Pesonen arrivant comme une fusée qui, après un bon contrôle, expédie la rondelle dans la lucarne droite du but de Leonardo Genoni. C’est 0 à 1. A la 6ème minute, première pénalisation de la partie à l’encontre de l’attaquant lausannois Alain Miéville pour avoir fait trébucher. A noter que ce soir, il fête son 32ème anniversaire. Une minute plus tard, perte du puck des Bernois en entrée de zone lausannoise, le défenseur suédois du LHC Jonas Junland récupère la rondelle et peut lancer Dustin Jeffrey qui s’ouvre le chemin du but. Malheureusement, le TopScorer lausannois se fait contrer au dernier moment par Andrew Ebbett qui, en plongeant, peut de la canne toucher le puck avant d’emporter avec lui la cage bernoise. Les Bernois installent leur jeu de puissance. A la 8ème minute, superbe centre en rétro du défenseur du SCB Eric-Ray Blum pour Simon Bodenmann dont la reprise n’est pas cadrée. Le powerplay bernois est bien huilé, le puck circule vite et bien. Dans la même minute, Simon Bodenmann sert Eric-Ray Blum qui expédie un superbe tir sur réception. Le puck est dévié par le patin de Philippe Schelling et arrive comme un fruit mur sur la crosse de l’attaquant canadien et ne laisse pas passer l’occasion d’égaliser. C’est 1 à 1. Deux minutes plus tard, les Lions reprennent l’avantage au score par leur TopScorer Dustin Jeffrey d’une superbe déviation sur un caviar de Joël Genazzi. C’est 1 à 2. A la 11ème minute, nouvelle possibilité pour les Bernois de revenir au score. Le Suédois Calle Andersson adresse un missile en direction de la cage lausannoise, Simon Bodenmann détourne la rondelle. Il faut un arrêt de la jambière puis de la mitaine de Cristobal Huet pour repousser le puck. A la 13ème minute, c’est au tour de Philippe Schelling de rejoindre le banc des pénalités pour 2 minutes pour avoir retenu. Le meilleur powerplay de la Ligue s’installe dans le camp lausannois.  Une minute plus tard, engagement au centre de la patinoire. Le SCB gagne la mise en jeu, Maxim Noreau perfore la défense du LHC avant de décaler la rondelle sur le TopScorer Andrew Ebbett dont le tir est repoussé par Cristobal Huet. La pression s’accentue, Thomas Ruefenacht (14e) puis sur une déviation de Simon Moser (14e) mettent à contribution le dernier rempart vaudois. A la 15ème minute, Maxi, Noreau adresse un tir sur la cage lausannoise. Cristobal Huet, masqué par le capitaine bernois réussit à repousser une première fois, nouvelle tentative de Simon Moser que le portier lausannois peut repousser de la jambière sur Thomas Ruefenacht qui, plus rapide que le défenseur des Lions, peut expédier en plongeant la rondelle au fond des filets. C’est 2 à 2. Malgré cette égalisation et la pression bernoise, les Lausannois continuent à porter le danger sur la cage de Leonardo Genoni. C’est Nicklas Danielsson qui donne le ton par un splendide « one timer shot » repousser par le plastron de Genoni. Toujours à la 15ème minute, c’est cette fois Joël Vermin d’adresser un tir sur réception que le gardien bernois détourne de la botte. A la 18ème minute, bien servi dans l’axe par Etienne Froidevaux, Harri Pesonen reprend de volée mais ne cadre pas sa frappe. Toujours à la 18ème minute, le capitaine bernois Simon Moser est envoyé sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour coup de crosse. Les Lions installent leur jeu de puissance et se montrent dangereux par Joël Vermin puis par Jonas Junland. Le puck circule bien, Jonas Junland à la ligne reçoit le puck à la ligne bleue puis décale sur sa gauche à son compatriote Nicklas Danielsson qui, d’un tir sur réception, fusille le gardien bernois. C’est 2 à 3. Les Arbitres vont vérifier cette réalisation au ralenti. Après quelques instants, ils reviennent sur la glace et valident cette réussite. Fin du premier tiers sur le score de 2 à 3 en faveur du Lausanne HC.

 

Le SC Bern entame le tiers médian en ce montrant dangereux par leur attaquant Tristan Scherwey, Cristobal Huet repousse cette tentative. Nouvelle possibilité pour les Bernois à la 22ème minute par leur TopScorer Andrew Ebbett, le portier lausannois intervient difficilement en deux temps. A la 24ème minute, belle possibilité pour Joël Vermin mais son tir passe de peu à côté de la cage bernoise. Après ces actions de débuts de tiers, les deux équipes se neutralisent. A la 28ème minute, sur une rupture de Joël Genazzi, Harri Pesonen décoche un tir puissant que le gardien Leonardo Genoni réussit à repousser de l’épaule. Deux minutes plus tard, le SC Bern commence sa danse du scalp dans le camp lausannois. Tir du poignet de la ligne bleue de Simon Bodenmann, Mika Pyörälä dans le slot dévie la rondelle, Cristobal Huet octroie un rebond que le Finlandais reprend. Le dernier rempart réalise une deuxième parade de la botte puis réussit à couvrir le puck. On était tout près du 3 partout. Une minute plus tard, nouvelle occasion bernoise par Mason Raymond dont le puissant tir est repoussé superbement de l’épaule par Cristobal Huet. Sur le contre, c’est au tour des Lausannois de se montrer dangereux. Sur un tir de Sandro Zangger, Leonardo Genoni détourne de la botte puis de l’épaule. Le puck vole, Tristan Scherwey smashe le puck pour le dégager. Tous les joueurs cherchent la rondelle du regard, elle se trouve dans la « culotte » du Défenseur Eric-Ray Blum. A la 31ème minute, les Bernois partent en rupture à 3 contre 2. Tristan Scherwey transmet à Mason Ramon qui décoche un superbe « one timer shot » que Cristobal Huet repousse de la jambière. Une minute plus tard, le SC Bern obtient l’égalisation. Remonté de puck le long de la bande par le défenseur Eric-ray Blum qui adresse un centre pour Mason Raymond qui, complètement oublié par la défense lausannoise, peut d’une belle déviation tromper la vigilance du cerbère lausannois. C’est 3 à 3. Toujours à la 32ème minute, Alain Miéville s’ouvre le chemin du but mais malgré cette belle position, il ne trouve pas le cadre. Deux minutes plus tard, belle possibilité pour les Lausannois de reprendre l’avantage au score car le défenseur bernois Ramon Untersander est envoyé pour 2 minutes sur le banc d’infamie pour avoir fait trébucher. Les Lions posent leur jeu de puissance et se montrent dangereux par deux fois par Yannick Herren.  A la 39ème minute, grosse occasion pour les Vaudois. Tir du Finlandais Harri Pesonen qui est subtilement dévié par Etienne Froidevaux malheureusement pour le LHC, la rondelle finit sa course sur la base du poteau droit de Leonardo Genoni. Pas de chance. La dernière minute du tiers est difficile pour les Lausannois, la pression des Bernois est au maximum. Le défenseur vaudois Valentin Borlat, en voulant dégager depuis l’arrondi, envoie la rondelle le long de la bande, Le TopScorer Andrew Ebbett la récupère et la transmet à Eric-Ray Blum qui décoche un tir puissant. Harri Pesonen se sacrifie en se jetant devant le slapshot et dévie le puck avec sa cheville, il se relève comme il peut en souffrant le martyre. Blum récupère la rondelle et décale à la ligne bleue Ramon Untersander qui expédie un véritable missile en lucarne qui trompe Cristobal Huet bien masqué par Andrew Ebbett et son cerbère. Il ne restait que 16 secondes de jeu dans ce tiers médian. C’est 4 à 3. Alors qu’il ne reste qu’une poignée de secondes dans le tiers médian et à la suite d’une mauvaise relance de Eric-Ray Blum, Nicklas Danielsson intercepte le puck devant la cage bernoise mais son tir est contré par Beat Gerber, Joël Vermin dévie le puck de la crosse et passe à un cheveu de la cage bernoise. Il restait alors 6 secondes de jeu. La sirène retentit et renvoie les deux équipes aux vestiaires sur le score de 4 à 3 en faveur des champions suisses.

 

Les Bernois démarrent ce troisième tiers sur les chapeaux de roues et sur une rupture ultra-rapide à 3 contre 1, joli une-deux entre Eric-Ray Blum et Tristan Scherwey au deuxième poteau mais heureusement superbe retour de Philippe Schelling qui empêche le Fribourgeois de scorer dans la cage vide. A la 42ème minute, mauvaise relance des Lausannois ce qui permet à Thomas Ruefenacht qui va seul affronter Cristobal Huet heureusement l’attaquant bernois manque son dernier geste. Les Bernois ont passé à la vitesse supérieure en comparaison du tiers médian. Grosse occasion bernoise à la 45ème minute, Thomas Ruefenacht tente sa chance au premier poteau, Cristobal Huet repousse devant lui. Simon Moser essaye par deux fois mais le portier lausannois, sans crosse, met son véto. Deux minutes plus tard, le défenseur suédois du SCB Calle Andersson contourne la cage lausannoise et remet au centre pour Mika Pyörälä dont la reprise a failli prendre à contre-pied le portier vaudois. Une minute plus tard, Le défenseur lausannois Jonas Junland se voit envoyer « en prison » pour deux minutes pour avoir fait trébucher. Il ne faut que 21 secondes aux bernois pour trouver la faille. Les Bernois installent leur jeu de puissance. Une fois de plus Eric-ray Blum est à la baguette. Il transmet légèrement sur la droite de la cage lausannoise à Mason Raymond qui d’une déviation dirigée place la rondelle dans un trou de souris. C’est 5 à 3 et le deuxième hat trick du weekend pour le canadien Mason Raymond. A la 50ème minute, nouvelle occasion bernoise. Beat Gerber décoche un tir de la ligne bleue, l’attaquant lausannois Joël Vermin plonge devant le puck, Alain Berger récupère la rondelle et adresse un tir que Cristobal Huet peut capter en deux temps. Une minute plus tard, le SC Bern est puni de 2 minutes de pénalité pour surnombre. Les Lions installent leur jeu de puissance. C’est Joël Genazzi qui ouvre le feu de la ligne bleue, Leonardo Genoni est à la parade. Les Lions remportent la remise en jeu, Jonas Junland adresse un puissant tir que Leonardo Genoni ne peut que repousser devant lui. Joël Vermin puis Sven Ryser bute sur le gardien bernois. Sven Ryser réussit à transmettre la rondelle au deuxième poteau à Nicklas Danielsson mais sa reprise frappe la base du poteau de la cage bernoise. Pas de chance une nouvelle fois. Les Lausannois continuent de pousser, le TopScorer lausannois Dustin Jeffrey récupère la rondelle dans l’arrondi, rentre sur le but et décoche un tir qui, lui aussi, finit sa course sur le poteau droit bernois. La chance à vraiment choisi son camp ce soir, et ce n’est pas celui du LHC. Une minute plus tard, toujours en supériorité numérique, sur un centre freiné de Sandro Zangger par un défenseur bernois, Etienne Froidevaux réussit à contrôler le puck du genou mais ne peut le reprendre correctement. Le dernier rempart bernois peut dégager in-extremis de la crosse. Le SCB est de nouveau au complet. A la 54ème minute, joli solo du défenseur Calle Andersson qui tente sa chance au premier poteau, Cristobal Huet met son véto. Pour les dernières minutes de la rencontre, les Bernois laissent le puck au Lausanne HC et les attendent à la ligne bleue. A la 58ème minute, le coach Yves Sarault demande son temps-mort et tente un coup de poker en sortant Cristobal Huet afin de jouer à six contre cinq. Malheureusement, une minute plus tard l’ex-Biennois Gaëtan Haas peut envoyer la rondelle dans la cage vide. C’est 6 à 3. Malgré un très bon match, le Lausanne Hockey Club s’incline sur le score de 6 à 3.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le mardi 28 novembre 2017 à 19h45, les Lions effectuent le déplacement de la BCF Arena pour y affronter le HC Fribourg-Gottéron dans le cadre de la 24ème journée du championnat. Venez nombreux suivre nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

 

SC Bern - Lausanne Hockey Club  6 - 3  (2-3 2-0 2-0)

Samedi 25 novembre 2017 à 19h45

PostFinance Arena, 16012 spectateurs 

 

Arbitres

Daniel Prazak (CZE), Tobias Wehrli (77) ; David Obwegeser (79), Simon Wüst (44)

 

SC Bern

Genoni, Caminada.

Krueger, Untersander ; Blum, Andersson ; Gerber, Noreau ; Burren, Kamerzin.

Moser, Ebbett (TS), Ruefenacht ; Meyer, Pyörälä, Bodenmann ; Scherwey, Haas, Raymond ; Randegger, Hischier, Berger 

Absents : Arcobello (blessé), Kämpf (malade), Wolf, C. Gerber, Heim, Dubois (surnuméraires)

Coach : Kari Jalonen

 

Lausanne HC

Huet, Zurkirchen.

Borlat, Junland ; Fischer, Genazzi ; Frick, Schelling ; Vouardoux.

Danielsson, Jeffrey (TS), Vermin ; Pesonen, Froidevaux ©, Zangger ; Herren, Miéville, Ryser ; Conz, In-Albon, Simic ; Roberts.

Absents : Walsky, Gobbi, Nodari, Trutmann (blessés), Kneubuehler (suspendu)

Coach : Yves Sarault

 

Buts

04’26’’ 0-1 Pesonen (Jeffrey, Fischer)

07’13’’ 1-1 Raymond (Bodenmann, Blum) 5c4

09’11’’ 1-2 Jeffrey (Genazzi, Vermin)

14’12’’ 2-2 Ruefenacht (Moser, Noreau) 5c4

18’33’’ 2-3 Danielsson (Junland, Jeffrey) 5c4

31’36’’ 3-3 Raymond (Blum, Untersander)

39’45’’ 4-3 Untersander (Blum, Ebbett)

48’10’’ 5-3 Raymond (Blum, Untersander) 5c4

58’22’’ 6-3 Haas (Moser) cage vide

 

Pénalités

05’56’’ 2’ Miéville faire trébucher son adversaire

12’19’’ 2’ Schelling retenir un adversaire

17’42’’ 2’ Moser coup de crosse

33’46’’ 2’ Untersander faire trébucher son adversaire

47’49’’ 2’ Junland faire trébucher son adversaire

50’28’’ 2’ SCB surnombre

 

Notes

L’attaquant lausannois Alain Miéville fête ce soir ses 32 ans

40ème tir sur le poteau de Etienne Froidevaux

52ème tir sur le poteau de Nicklas Danielsson

52ème tir sur le poteau de Dustin Jeffrey

57’41’’ le Lausanne HC prend son temps-mort

Le Lausanne HC joue sans gardien de 57’41 à 58’23

 

Tirs cadrés

26-30 (9-13 8-5 10-12)

 

Engagements gagnés

20-25 /44%-56%

 

Best Player

SC Bern : Masaon Raymond

Lausanne HC : Dustin Jeffrey 

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le vendredi 25 novembre 2017 à 19h45, SC Bern - Lausanne Hockey Club

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 2.0

Le vendredi 1er décembre 2017 à 19h45, Lausanne Hockey Club – HC Ambrì-Piotta