Oliver Setzinger en mode Sniper

 

Pour la vingt-deuxième ronde du championnat, le Lausanne Hockey Club retrouvait enfin ses terres pour y affronter le EHC Basel Sharks après une série de quatre matchs à l’extérieur.

 

Les Lions entamèrent la rencontre sur un bon rythme et rapidement portèrent le danger dans le camp bâlois. Ce fut Benjamin Antonietti qui se procura la première occasion de la rencontre. A la quatrième minute, suite à une mauvaise relance de la défense rhénane, Florian Conz inquiéta le portier Dominic Nyffeler. Deux minutes plus tard, les Bâlois bénéficièrent de leur premier avantage numérique. Le Box Play lausannois étouffa dans l’œuf toutes les offensives des Requins. A la onzième minute, ce fut au tour du LHC de se trouver en supériorité numérique. Alain Reist et Josh Primeau furent les plus dangereux pendant cet avantage numérique. Colby Genoway se procura une belle occasion (15e) alors que le LHC jouait en infériorité numérique. Les Vaudoise ouvrirent enfin la marque à la dix-neuvième par son Top Scorer Oliver Setzinger sur passes de Ralph Stalder et de Colby Genoway. C’est sur cet avantage que les Lausannois regagnèrent les vestiaires.

 

Les Rouges et Blancs commencèrent le tiers médian comme ils avaient terminé le tiers précèdent, c’est-à-dire en dominant les débats. A la vingt-deuxième, suite à un centre de Colby Genoway, la rondelle fut déviée par un défenseur bâlois et frôla le poteau droit de Dominic Nyffeler.  Le EHC Basel Sharks réagit par l’intermédiaire de Evgenï Chiriaev (26e) et Leandro Gfeller (27e) sans véritablement mettre en danger Cristo Huet. A la vingt-neuvième minute, les Requins bâlois égalisèrent par Dario Gartmann. Il ne fallut attendre que cinquante-et-une secondes pour voir les Lions reprendre l’avantage par Oliver Setzinger sur passe de son compère Colby Genoway alors que le LHC jouait en supériorité numérique. Les minutes suivirent virent le LHC mettre une grosse pression sur le but de Nyffeler. Mais celui-ci repoussa tous les assauts notamment de Florian Conz (33e) et Vincent Le Coultre (36e). Dans la même minute, les Bâlois recollèrent au score par Marvin Frunz. Malgré cette égalisation, les Lausannois continuèrent leur pression et se créèrent deux belles chances de but par Colby Genoway et Sven Helfenstein. Les Bâlois marquèrent même un troisième but mais heureusement pour le LHC, la sirène de fin de tiers avait retentit.

 

Les Hommes de Gerd Zenhäusern furent les premiers à mettre en danger le portier bâlois dans ce troisième tiers par l’intermédiaire d’Oliver Setzinger. Les Bâlois eurent une grosse occasion mais ce fut la barre transversale qui sauva le portier lausannois. A la quarante-sixième minute, Oliver Setzinger inscrivit le troisième but lausannois signant par la même occasion un superbe « coup du chapeau ». Les Lausannois continuèrent de presser haut la défense bâloise et à cinquante-quatrième minute, dans un effort solitaire, Sven Helfenstein inscrivit la quatrième réussite lausannoise. Dans la dernière minute, les Bâlois sortirent même leur gardien afin de revenir au score mais le Lausanne Hockey Club tint bon et signa une belle victoire pour son retour dans ses terres.

 

Prochaine journée de championnat, le mardi 20 novembre 2012 à 20h00 au CIGM, le Lausanne Hockey Club recevra le HC Red-Ice. Venez nombreux rugir avec nos Lions.

 

 

Lausanne HC – EHC Basel Sharks  4-2 (1-0 1-2 2-0)

Samedi 17 novembre 2012, 20h00

Patinoire de Malley, 4091 spectateurs

 

Arbitres

Daniel Wirth (74) ; Stany Gnemmi (81), François Micheli (48).

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Hecquet

Reist, Stalder ; Leeger, Fröhlicher ; J. Fischer Chavaillaz ;  Loeffel, Borlat.

Conz ©, Berthon, Augsburger, Dostoinov, Burki, Le Coultre, Setzinger (TS), Antonietti, S. Fischer, Primeau, Genoway,

Coach : Gerd Zenhäusern

 

EHC Basel Sharks

Nyffeler / Gass.

Scheidegger, Pienitz ; Snell, Sataric ; Heinis, Boss ; Wüthrich.

Roy (TS), Gartmann, Chiriaev, Wright, Frunz, Gfeller, Scherwey, Theodoridis, Loichat, Arnold, Voegele ©, Wittwer.

Coach : Dany Gelinas

 

Buts

18’35’’ 1-0 Setzinger (Stalder, Genoway) 5c4

29’02’’ 1-1 Wittwer (Gartmann, Frunz)

29’53’’ 2-1 Setzinger (Genoway) 5c4

36’00’’ 2-2 Frunz (Snell, Wittwer) 5c4

45’28’’ 3-2 Setzinger (Stalder)

53’25’’ 4-2 Helfenstein (Stalder, Reist)

 

Pénalités

05’21’’ 2’ Primeau accrocher un adversaire

10’03’’ 2’ Roy faire trébucher son adversaire

12’44’’ 2’ Burki charge incorrecte

16’45’’ 2’ Heinis obstruction

29’50’’ 2’ Theodoridis obstruction

31’48’’ 2’ Snell retenir un adversaire

35’08’’ 2’ Burki accrocher un adversaire

42’55’’ 2’ Wüthrich obstruction

43’06’’ 2’ Genoway faire trébucher son adversaire

49’03’’ 2’ Genoway obstruction

55’37’’ 2’ Chiriaev retenir un adversaire

56’52’’ 2’ Scherwey dureté excessive

56’52’’ 2’ Dostoinov dureté excessive

56’52’’ 2’ Dostoinov coup de crosse