Le sifflet facile de M. Fischer

 

Pour la vingtième journée de championnat et dernière du deuxième tour, le Lausanne Hockey Club effectuait le déplacement de la Litternahalle pour y affronter le EHC Viège.

 

Les Lausannois furent les premiers à dégainer dans la première minute du match par Ralph Stalder malheureusement son tir passa de peu à côté. Puis ce fut au tour de Benjamin Chavaillaz de ce mettre en évidence, tir bien capté par le portier valaisan Matthias Schoder. Les Haut-Valaisans réagirent par Luca Triulzi puis par Silvan Anthamatten. A la dixième minute, le EHC Viège put jouer pour la première fois en supériorité numérique. Le Box Play lausannois fit son travail en annihilant toutes les velléités des attaquants valaisans. Vincent Le Coultre avait à peine rejoint ces coéquipiers que les Viègeois ouvrirent la marque par Fabian Brem. Les Lions répondirent à cette ouverture du score par Joël Fröhlicher puis par Codey Burki qui, bien que magnifiquement démarqué par Colby Genoway, se retrouvant seul face au portier valaisan, ne put convertir cette occasion en but. Le EHC Viège, par Ex Zurichois Domenico Pittis, se créa une belle occasion mais son tir passa légèrement au dessus de la cage de Cristobal Huet. Dans les dernières minutes du tiers, Florian Conz puis Oliver Setzinger eurent la possibilité d’égaliser mais leurs tentatives butèrent sur le cerbère valaisan.

 

Le Lausanne Hockey Club entama le tiers médian en infériorité numérique mais ne fut a aucun moment mit en danger par les valaisans. Les Lausannois prirent le jeu à leur compte. Oliver Setzinger puis Larry Leeger furent à deux doigts obtenir l’égalisation mais leurs tirs manquèrent de précision. A la vingt-sixième minute, les Zenho’s Boys bénéficièrent de leur premier avantage numérique. Ce fut tout d’abord Joël Fröhlicher puis Jérémie Kamerzin, d’expédier de véritables fusées à l’encontre du gardien Matthias Schoder qui s’en sortit tant bien que mal. Dans l’enchainement, Dominic Forget fut à un cheveu de tromper Cristo Huet et de porter l’avantage valaisan à deux unités. A la trente-cinquième minute, alors que le LHC était en supériorité numérique, Colby Genoway glissa la rondelle dans un trou de souris hors de porté de Matthias Schoder pour signer l’égalisation Lausannoise. Trois minutes plus tard, Colby Genoway fut envoyé sur le banc d’infamie. Un fois de plus, le Box Play lausannois étouffa dans l’œuf toutes les actions valaisannes. Ce qui permit au LHC de regagner le vestiaire sur un score de parité.

 

Le troisième tiers commença de la pire de façon pour le Lausanne Hockey Club car après seulement soixante-quatre secondes, le EHC Viège reprit chanceusement l’avantage au score par Tomas Dolana. Le LHC repartit le couteau entre les dents et se procura de belles occasions par Jérémie Kamerzin et Codey Bürki mais sans pouvoir trouver l’ouverture. Puis se fut au tour de Florian Conz, mais une fois de plus le portier haut-valaisan resta intraitable. Et ce qui devait arriver arriva, le EHC Viège inscrit son troisième but par Dominic Forget grâce a plusieurs contres favorables alors que les Lausannois jouaient depuis plus de trois minutes en infériorité numérique. Dans les dernières minutes de la rencontre, les Lausannois tentèrent le tout pour le tout, ils sortirent même leur portier mais ne purent revenir au score. C’est donc sur le score de trois à un en faveur des Haut-Valaisans que se termina ce match.

 

Prochaine journée de championnat, le jeudi 15 novembre 2012 à 20h00, le Lausanne Hockey Club effectuera le déplacement du Schoren pour y affronter le SC Langenthal. 

 

 

HC Viège - Lausanne HC  3-1 (1-0 0-1 2-0)  

Mardi 13 novembre 2012, 20h00

Litternahalle, 3023 spectateurs

 

Arbitres

Andreas Fischer (39) ; Jens Blatter (27), Laurent Schmid

 

HC Viège

Schoder / Zerzuben.

Anthamatten, Heldstab ; Schüpbach, Wiedmer ; Heynen, Rüegg ; Eicher, Heldner

Brem, Forget (TS), Furrer ; Dolana, Brunold ©, Triulzi ; Kuonen, Pittis, Altorfer ; Zeiter, Keller, Joss.

Coach : Michel Zeiter

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Hecquet

Fröhlicher, Stalder ; Kamerzin, Chavaillaz ; Leeger, J. Fischer ; Borlat, Reist.

Setzinger (TS), Conz ©, Genoway ; Berthon, Dostoinov, Burki; Le Coultre, Augsburger, Helfenstein; Primeau, Antonietti, S. Fischer.

Coach : Gerd Zenhäusern

 

Buts

11’28’’ 1-0 Brem (Furrer, Heldstab)

34’48’’ 1-1 Genoway (Setzinger, Fröhlicher) 5c4

41’04’’ 2-1 Dolana (Triulzi, Brunold)

52’50’’ 3-1 Forget (Pittis, Wiedmer)

 

Pénalités

09’18’’ 2’ Le Coultre obstruction

11’51’’ 2’ Stalder charge incorrecte

19’20’’ 2’ Dostoinov accrocher un adversaire

25’29’’ 2’ Keller retenir un adversaire

31’07’’ 2’ Wiedmer faire trébucher son adversaire

31’35’’ 2’ Setzinger cross-check

33’00’’ 2’ Keller crosse haute

37’55’’ 2’ Genoway obstruction

49’29’’ 2’ S. Fischer retenir un adversaire

50’07’’ 2’ Helfenstein faire trébucher son adversaire

51’35’’ 2’ Stalder coup de crosse

56’13’’ 2’ Conz charge incorrecte

56’13’’ 2’ Pittis accrocher un adversaire