Défaite évitable du LHC

 

Pour l’avant-dernière ronde du deuxième tour, le Lausanne Hockey Club effectuait le déplacement au Graben pour y affronter le HC Sierre pour un derby rhodanien chaud bouillant.

 

L’entame de la rencontre fut à l’avantage des Lausannois qui portèrent immédiatement le danger devant la cage valaisanne. Oliver Setzinger et Sven Helfenstein furent les premiers à dégainer sans pouvoir trouver la faille. Les Valaisans réagirent par l’intermédiaire de Steeve Fragniere sans conséquence sur le tableau d’affichage. Les Lions reprirent leur domination mais les multiples tentatives pour ouvrir le score manquèrent de précision où butèrent sur le gardien Christophe Bays. A la douzième minute, le LHC bénéficia de son premier Power-Play. Colby Genoway puis Oliver Setzinger furent à un cheveu d’ouvrir la marque. Ce fut au tour de Benjamin Antonietti d’inquiéter le cerbère valaisan malheureusement son tir passa de peu à coté. A la dix-huitième minute, sur une mauvaise relance de la défense lausannoise, Jeremy Williams récupéra la rondelle et la transmit à Victor Barbero pour l’ouverture du score contre le cours du jeu. Les deux équipes rejoignirent les vestiaires sur un avantage d’une unité en faveur d’un HC Sierre très bien payé en cette occasion.

 

Le Lausanne Hockey Club commença le tiers médian en supériorité numérique. Jérémie Kamerzin et Colby Genoway, par deux fois, expédièrent de véritables missiles en direction de la cage valaisanne mais tous manquèrent leur cible. Cristobal Huet dut s’employer sur un tir de Daniele Marghitola pour ne pas voir le HC Sierre inscrire le deuxième but. Cette deuxième réussite Valaisanne tomba à la vingt-neuvième minute par Victor Barbero sur un rebond accordé par le portier lausannois sur un tir de Jeremy Williams. Il ne fallut attendre que 29 secondes pour voir le LHC réagir par Colby Genoway signant le deux à un d’un superbe tir en revers dans la lucarne du portier sierrois. Les Lions appuyèrent sur l’accélérateur et moins de deux minutes après leur réduction du score, Ils égalisèrent par Sven Helfenstein, seul au deuxième poteau, qui glissa la rondelle dans un trou de souris pour battre le portier Bays. A la trente-sixième minute, les Valaisans reprirent l’avantage par l’intermédiaire de Jeremy Williams, intenable ce soir. Grâce à un surnombre valaisan à trente-quatre secondes de la sirène, le LHC pourra démarrer le troisième tiers en supériorité numérique.

 

Dès les premières secondes du troisième tiers, les Lausannois posèrent leur Power-Play. Colby Genoway et Oliver Setzinger se créèrent de belles situations sans pouvoir tromper la vigilance du portier valaisan. A la quarante-huitième minute, alors qu’il ne restait à Simon Fischer que trois secondes à purger sur le banc d’infamie, Thierry Parterlini envoya un boulet de canon qui crucifia Cristobal Huet et redonna deux longueurs d’avance à l’équipe valaisanne. Les Lions lancèrent leurs dernières forces dans la bataille mais il y avait toujours une canne, un patin ou l’excellent Christophe Bays pour empêcher les hommes de Zenhäusern de revenir au score. Dans la dernière minute, le Lausanne Hockey Club sortit même son gardien afin de jouer avec un homme supplémentaire, ce qui permit à Florian Conz sur passe d’Oliver Setzinger d’inscrire la troisième réussite lausannois et de sceller le score final à quatre à trois en faveur du HC Sierre.

 

Prochaine journée de championnat, le mardi 13 novembre 2012 à 20h00, le Lausanne Hockey Club effectuera le déplacement de la Litternahalle pour y affronter le EHC Viège. 

 

 

HC Sierre- Lausanne HC  4-3 (1-0 2-2 1-1)  

Vendredi 2 novembre 2012, 20h00

Le Graben, 1815 spectateurs

 

Arbitres

Daniel Wirth (74) ; Georges Huguet (18), Michael Tscherrig (86).

 

HC Sierre

Bays / Matthys.

Marghitola, Marzan ; Summermatter, Guyenet.

Williams (TS), Pasqualino, Barbero ; Paterlini ©, Dayer, Reber ; Gay, Mathez, Lötscher ; Schumann, Nendaz, Fragniere

Coach : Kim Collins

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Hecquet

Chavaillaz, Fröhlicher ; Leeger, J. Fischer ; Borlat, Kamerzin ; Loeffel.

Burki, Genoway, Setzinger (TS) ; Conz ©, Dostoinov, Helfenstein ; Le Coultre, Berthon, Antonietti ; S. Fischer, Augsburger, Primeau.

Coach : Gerd Zenhäusern

 

Buts

17’26’’ 1-0 Barbero (Williams, Pasqualino)

28’23’’ 2-0 Barbero (Williams, Pasqualino)

28’52’’ 2-1 Genoway (Burki, Leeger)

30’48’’ 2-2 Helfenstein (Conz, Dostoinov)

35’42’’ 3-2 Williams (Pasqualino, Barbero)

47’24’’ 4-2 Paterlini (Pasqualino, Reber) 5c4

59’37’’ 4-3 Conz (Setzinger, Dostoinov)

 

Pénalités

11’59’’ 2’ Nendaz coup de crosse

19’07’’ 2’ Le Coultre dureté excessive

19’07’’ 2’ + 2’ Barbero dureté excessive

21’49’’ 2’ Conz faire trébucher son adversaire

24’35’’ 2’ Chavaillaz accrocher un adversaire

31’37’’ 2’ Barbero faire trébucher son adversaire

39’26’’ 2’ HC Sierre surnombre

44’06’’ 2’ Marghitola obstruction

45’27’’ 2’ S. Fischer coup de crosse

48’53’’ 2’ Guyenet retarder le jeu

51’44’’ 2’ Dostoinov dureté excessive

56’51’’ 2’ LHC surnombre

59’58’’ 2’ Reber retarder le jeu