Le LHC tout simplement meilleur

 

Pour le match deux de la finale du Championnat de Ligue LNB, le Lausanne Hockey Club retrouvait son Temple de Malley et ses supporters. Christophe Bays occupait une nouvelle fois la cage lausannoise. On notait également le retour de Colby Genoway dans le line up du Lausanne Hockey Club.

 

Il ne fallait pas arrivé en retard ce soir à Malley car après seulement cinquante-sept secondes, sur un puck en cloche de Marty Sertich, la rondelle qui à contre-pied la défense lausannoise. Il fut récupéré par Fabien Ganz qui, d’un tir en lucarne, ouvrit la marque pour le EHC Olten. Les Lions réagirent immédiatement par l’intermédiaire d’Evgueny Chiriayev. A la cinquième minute, premier avantage numérique pour les Soleurois. Le Box Play lausannois annihila assez facilement les velléités des Souris. L’action la plus dangereuse pendant cette période fut à mettre au crédit de Colby Genoway. Deux minutes plus tard, ce fut au tour des Lions de se retrouver en supériorité numérique. Colby Genoway (7e), Dany Corso (8e) et Larry Leeger (9e) furent les plus dangereux pendant cet avantage. A la douzième minute, les Lausannois égalisèrent par Eliot Berthon, sur passes de Florian Conz et de Philippe Seydoux, suite à une superbe triangulation. Huitante-six secondes plus tard, alors que le LHC jouait en supériorité numérique, le québécois Dany Corso inscrivit le deux à un sur une déviation d’un tir de Colby Genoway. A la seizième minute, Philippe Seydoux mit le gardien soleurois dans ses patins. A la dix-neuvième minute, Sven Helfenstein eut une belle possibilité mais son tir passa de peu à côté. La dernière action du tiers fut à mettre au crédit de Derek Cormier sans mettre en danger le gardien lausannois Christophe Bays.

 

Les Lausannois entamèrent le tiers médian en mettant immédiatement la défense soleuroise sous pression. Jérémie Kamerzin fut le premier à  sonner la charge. A la vingt-troisième minute, Paul Di Pietro se créa une belle occasion mais Christophe Bays mit son véto. Deux minutes plus tard, ce fut Philippe Seydoux de se montrer dangereux. Dans l’enchainement, les Soleurois jouèrent à cinq contre quatre mais une fois de plus le Box Play lausannois se montra intraitable. A la vingt-huitième minute, Colby Genoway et Alexeï Dostoinov se télescopèrent. Le Canadien resta quelques instants couché sur la glace mais heureusement pour le LHC, il se releva et reprit ses esprits sur le banc des Rouges et Blancs. Une minute plus tard, Evgueny Chiriayev faillit tromper la vigilance de Michael Tobler mais malheureusement son tir finit dans le petit filet. A la trente-troisième minute, énorme occasion pour les Lions, Thomas Déruns, suite à un rebond accordé par le portier soleurois, glissa la rondelle entre les jambières de Michael Tobler mais comble de malchance, la rondelle s’arrêta sur la ligne. Une minute plus tard, les Souris égalisèrent, contre le cours du jeu, par Roman Schild. Les Lausannois repartirent déplus belle et mirent une grosse pression sur la cage soleuroise. Ce fut tout d’abord Thomas Déruns (37e) puis Sven Helfenstein (37e) et Jannik Fischer (38e) sans pouvoir trouver le chemin des filets. Retour aux vestiaires sur le score de deux partout.

 

Les Lions débutèrent le troisième tiers sur les chapeaux de roues en se créant de belles possibilités notamment par Alexeï Dostoinov puis par Colby Genoway. A la quarante-deuxième minute, les Lausannois reprirent l’avantage au score par le capitaine Florian Conz sur passes de Codey Bürki et de Jérémie Kamerzin. Deux minutes plus tard, les Souris réagirent par Marco Vogt, le portier du LHC se montra intraitable. A la quarante-sixième minute, les arbitres envoyèrent un Lausannois sur le banc d’infamie sur à un surnombre inexistant. Heureusement et une fois encore le Box Play lausannois se montra royal. A la quarante-neuvième minute, Colby Genoway donna deux longueurs d’avance à ses couleurs. Les minutes qui suivirent virent le Lausanne Hockey Club maitriser parfaitement les Souris soleuroise. A cent huit secondes de la sirène, Scott Beattie sortit son gardien afin de pouvoir jouer avec un attaquant de plus. Coup de poker réussit car le EHC Olten revint au score par Derek Cormier. L’entraineur soleurois tenta d’arracher les prolongations en sortant une nouvelle fois son gardien mais cette fois, les Lausannois récupérèrent la rondelle et inscrire le cinquième but par Florian Conz, but qui scella le score final à cinq à trois.

 

Le Lausanne Hockey Club vous donne rendez-vous le dimanche 24 mars 2013 à 18h15 pour l’acte III de la finale. Venez très nombreux à Malley suivre cette partie sur écran géant et rugir avec nos Lions.

 

 

Lausanne HC – HC Olten  5-3 (2-1 0-1 3-1)

Vendredi 22 mars 2013, 20h00

Patinoire de Malley, 7528 spectateurs

 

Arbitres

Nadir Mandioni (4), Didier Massy (22) ; Gilles Mauron (12), Michael Tscherrig (86)

 

Lausanne Hockey Club

Bays / Hecquet.

Reist ©, Stalder ; Kamerzin, Chavaillaz ; Leeger, J. Fischer ; Seydoux.

Dostoinov, Corso, Conz ©, Berthon, Burki, Antonietti, Helfenstein, Chiriaev, Déruns, S. Fischer, Küng, Savary, Genoway (TS).

Coach : Gerd Zenhäusern

 

HC Olten

Tobler / Leimbacher.

Meister, Snell, Parati, Ganz, Pargätzi.

Cormier, Sertich, Marcon Annen, Vogt, Wüst, Schwarzenbach, Grassi, Truttmann (TS), Arnold, Tschuor ©, Di Pietro, Hirt, Wüthrich, Schild.

Coach : Scott Beattie

 

Buts

00’57’’ 0-1 Ganz (Sertich, Parati)

11’45’’ 1-1 Berthon (Conz, Seydoux)

13’11’’ 2-1 Corso (Genoway, Dostoinov) 5c4

33’19’’ 2-2 Schild (Meister, Pargätzi)

41’33’’ 3-2 Conz (Burki, Kamerzin)

48’52’’ 4-2 Genoway

58’26’’ 4-3 Cormier (Tschuor)

59’37’’ 5-3 Conz (Corso, J. Fischer)

 

Pénalités

05’04’’ 2’ Stalder accrocher un adversaire

07’25’’ 2’ Di Pietro accrocher un adversaire

09’15’’ 2’ Leeger accrocher un adversaire

12’30’’ 2’ Wüst obstruction

16’58’’ 2’ Wüthrich faire trébucher son adversaire

24’55’’ 2’ Chiriaev cross-check

45’29’’ 2’ HC Olten surnombre

48’52’’ 10’ Ganz comportement anti-sportif

54’44’’ 2’ Kamerzin cross-check