Chicago Blackhawks

Chicago Blackhawks

Chicago Blackhawks

Chicago BlackHawks - United Center

Chicago BlackHawks - United Center

Stanley Cup 1934 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 1934 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 1938 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 1938 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 1961 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 1961 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 2010 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 2010 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 2013 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 2013 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 2015 Chicago BlackHawks

Stanley Cup 2015 Chicago BlackHawks

Glenn Henry Hall

Glenn Henry Hall

Joseph Albert Pierre Paul Pilote

Joseph Albert Pierre Paul Pilote

Keith Arlen Magnuson

Keith Arlen Magnuson

Robert Marvin Hull dit Bobby Hull

Robert Marvin Hull dit Bobby Hull

Denis Joseph Savard

Denis Joseph Savard

Stan Mikita dit Stosh

Stan Mikita dit Stosh

Anthony James Esposito

Anthony James Esposito

Patrick Kane

Patrick Kane

Corey Crawford

Corey Crawford

Duncan Keith

Duncan Keith

Jonathan Toews

Jonathan Toews

Marian Hossa

Marian Hossa

Patrick Sharp

Patrick Sharp

Chicago Blackhawks

 

Les Blackhawks de Chicago, en anglais Chicago Blackhawks, sont une franchise de la NHL. L’équipe est basée à Chicago, dans le Michigan aux États-Unis. Ils font partie de l'association de l'Ouest et de la division Centrale. Fondés en 1926 à Chicago, les Blackhawks sont une des « six équipes originales » en compagnie des équipes des Bruins de Boston, des Canadiens de Montréal, des Maple Leafs de Toronto, des Rangers de New York et des Red Wings de Détroit. Écrit « Blackhawks » en deux mots séparés depuis les débuts de la franchise, le nom est officiellement modifié en « Blackhawks » lors de l'été 1986.

 

Historique

En 1926, la Western hockey league(également connue sous le sigle WHL), propriété des frères Franket Lester Patrickest en proie à des difficultés financières en raison de la montée en puissance de la Ligue nationale de hockey sur le sol américain. Contraints de vendre les franchisesde leur ligue, les frères Patrick téléphonent au major Frederic McLaughlinpour savoir s'il serait intéressé par l'achat d'une des équipes de la WHL. McLaughlin met alors sur pied un groupe d'investissement en compagnie d'amis fortunés et rachète les Rosebuds de Portlandpour 200 000 dollars américains. Natif de Chicago, il déménage la franchise dans la « ville des vents » et renomme l'équipe Blackhawks dont il devient le premier président. Ce nom est donné par Laughlin en souvenir de la Première Guerre mondialeoù il sert dans la 85e division d'infanterie du 333rd Machine Gun Battalion de la United States Army ; les membres de cette unité sont surnommés Blackhawks en référence au chef amérindienBlack Hawkqui a combattu lors de la Guerre anglo-américaine de 1812. La franchise s'installe dans le Coliseumqui peut accueillir 6 000 spectateurs assis lors des matchs de hockey sur glace. L'équipe est officiellement approuvée par la Ligue nationale de hockey le 25 septembre1926. En compagnie des Cougars de Détroit, successeurs des Cougars de Victoria, eux aussi anciens membres de la WHL, et des Rangers de New York, les Blackhawks deviennent une des trois nouvelles franchises de la NHL qui voit son nombre d'équipes passer à dix pour la saison 1926-1927et sont une des cinq franchises de la division américaine qui est nouvellement créée. Le premier chandail des Blackhawks est dessiné par la femme de McLaughlin, Irene Castle ; il est alors blanc à rayures noires ou noir à rayures blanches, les rayures se situant au niveau des épaules, des coudes et de la taille.

 

Patinoires des Blackhawks

Les Chicago Blackhawks ont élu domicile dans trois arénas différentes au cours de leur longue histoire pour jouer les matchs à domicile :

 

Chicago Coliseum de 1926 à 1929 avec une capacité de 6000 places

Chicago Stadium de 1929 à 1994 avec une capacité de 18673 places

United Center depuis 1994 avec une capacité de 19717 places

 

Les Stars des Chicago Blackhawks - Numéros retirés

 

# 1 - Glenn Henry Hall ; Il évoluait au poste de gardien de but. Il a fait ses débuts dans la Ligue nationale de hockey en 1952 avec les Red Wings de Détroit en remplacement du gardien de but vedette Terry Sawchuk. Glenn Hall a été un des premiers à maîtriser le style papillon. À ses débuts, Hall avait tendance àprendre des buts entre ses jambières. Il a commencé à développer une facilité à se laisser tomber sur les genoux pour bloquer les tirs à ras la glace. À sa première saison complète, Glenn Hall a joué chacune des 70 parties et a mené la ligue avec 12 blanchissages et gagné le trophée Calder à titre de meilleure recrue. Il continuaà garder les buts durant 502 matches de suite, un record qui tient toujours de nos jours. Comme Hall commençait à s'implanter à Détroit, il est échangé en 1957 avec Ted Lindsay aux Blackhawks de Chicago pour John Wilson, Forbes Kennedy, William Prestonet Hank Bassen. Hall a joué pour les Blackhawks pendant cinq saisons consécutives et les aidant à gagner une Coupe Stanley en 1961. En 1967, Glenn est sélectionné par les Blues de Saint-Louis lors du repêchage d'expansion. Il a mené les Blues à atteindre les finales de la Coupe Stanley en 1968 et a gagné le trophée Conn Smythe comme joueur le plus utile à son équipe durant les séries éliminatoires. Hall a partagé la fonction de gardienavec Jacques Plante et a pris sa retraite en 1971. En 1975, il a été intronisé au temple de la renommée du hockey. Au cours de sa carrière, il remporte à trois reprises le trophée Vézina du meilleur gardien de la ligue.

 

# 3 - Joseph Albert Pierre Paul Pilote ; il évoluait au poste de défenseur. Hormis sa dernière saison dans la NHL, Pierre Pilote a effectué toute sa carrière professionnelle avec les Blackhawks de Chicago avec qui il remporta la Coupe Stanley en 1961 ainsi qu'avec leur club-école, les Bisons de Buffalo de la Ligue américaine de hockey. Il a été intronisé au temple de la renommée du hockey en 1975. En 1988, le magazine The Hockey News le classa à la 59e position des 100 meilleurs joueurs de tous les temps de la NHL. Il a remporté trois fois consécutivement le trophée James Norris du meilleur défenseur de la NHL en 1963, 1964 et 1965. Pierre Pilote meurt le 9 septembre 2017 à Barrie en Ontario. Il était âgé de 85 ans.

 

# 3 - Keith Arlen Magnuson ; il évoluait au poste de défenseur. En 1969, il signe un contrat d'agent libre avec les Blackhawks de Chicago où il joue ensuite toute sa carrière professionnelle et en est le capitaine de 1976 à 1979. En décembre 1978, il se blesse à un genou et manque la majorité de la saison. Au début de la saison 1979-1980, il est provoqué par un joueur des Bruins de Boston et hésite à se battre. À l'issue du match, il annonce sa retraite à son entraîneur, estimant que s'il hésitait à se battre, c'est qu'il était temps de raccrocher. Il est alors engagé comme entraîneur adjoint. En 1980, il prend le poste d'entraîneur-chef de la franchise et mène l'équipe à la deuxième place de sa division ; l'équipe se fait ensuite élimineren première ronde des séries éliminatoires par les Flames de Calgary. Il commence la saison suivante comme entraîneur-chef à nouveau mais il est remplacé après 52 matchs. Le 15 décembre 2003, il meurt dans un accident de la route. En 2008, les Blackhawks retirent le numéro 3 que lui et Pierre Pilote portaient.

 

# 9 - Robert Marvin Hull, surnommé Bobby Hull ; il évoluait au poste d’ailier gauche. Il est le père du joueur de hockey professionnel Brett Hull et le frère de Dennis Hull. Hull évolue avec les Blackhawks de Chicago dans la Ligue nationale de hockey entre 1957 et 1972 avec qui il remporte une Coupe Stanley en 1960-1961. Régulièrement dans le haut du classement des meilleurs pointeurs du circuit, il remporte trois fois le titre de meilleur pointeur. En 1966, il devient le premier joueur de l'histoire de la ligue à inscrire plus de 50 buts au cours d'une seule saison ; il atteint également 97 points, le plus haut total jamais atteint.

 

# 18 - Denis Joseph Savard ; il évoluait au poste de centre. Il est drafté en 1re ronde, 3e au total par les Blackhawks de Chicago. Il se démarque dans la NHL, pendant la saison 1980-1981, dès son premier match où il inscrit 3 aides. Il a ainsi continué sur le même chemin pour battre le record (depuis battu) de plus de points avec 75 par une recrue pour les Blackhawks. Il a quitté temporairement les Blackhawks1 pour jouer avec les Canadiens de Montréal (1990-91 à 1993-94), avec lesquels il a gagné la Coupe Stanley. Après les Canadiens, il évolue avec le Lightning de Tampa Bay (1993-94 à 1994-95), avant de faire un retour avec les Blackhawks. En 1 196 parties dans la NHL, Savard a marqué 473 buts et récolté 865 aides, pour 1 338 points. Denis Savard prend sa retraite officiellement le 26 juin 1997 et le 19 mars1998 l'organisation des Blackhawks de Chicago retire son numéro 18. Il fait partie du Temple de la renommée du hockey depuis le 13 novembre 2000. Denis Savard a un cousin, Jean Savard qui a aussi joué dans la NHL. Il est reconnu pour la manœuvre appelée « Spinorama », qui consiste à faire un tour complet sur soi-même avec la rondelle dans le but de déjouer un joueur ou un gardien adverse. Cependant le premier joueur à avoir inventé cette manœuvre est Doug Harvey2 et le nom a été donné par Danny Gallivan.

 

# 21 - Stanley Mikita, né Stanislav Gvoth, dit Stan Mikita et surnommé Stosh ; il évoluait au poste de centre. En 1948, contraint par le régime communiste à s'exiler, la famille Gvoth envoie leur jeune fils vivre chez des parents au Canada. Il vit avec sa tante et son oncle en Ontario et connaît une enfance difficile car il doit souvent supporter les railleries des autres enfants, lui qui ne parle par un traître mot d'anglais. Il prend le nom de famille de son oncle et laisse son agressivité s'exprimer sur les patinoires de hockey. Il joue au niveau junior avec sa ville d'adoption Saint Catharines et les Teepees et obtient de faire un essai chez les professionnels en 1958 avec les Blackhawks de Chicagoet devient titulaire en 1959. Son petit gabarit (1,75 m pour 76 kg), ne l'empêche pas d'être un joueur très physique et souvent puni. Il aide les Blackhawks à mettre fin à une disette de 23 ans en gagnant la Coupe Stanley en 1961. Stan Mikita devient un marqueur efficace. Comme il progresse au niveau de sa carrière, Mikita s'assagit. Il fonde sa propre famille, et réduit le nombre de minutes de pénalités de 100 à 12 en 1967-1968, après avoir parlé de son style de jeu avec sa fille. Cette année-là, il devient le premier joueur à gagner le trophée Art Ross, le trophée Hart et le trophée Lady Byng, tous dans la même saison. Mikita continue d'avoir du succès, marquant en moyenne un pointpar match. Sa production commence à piquer du nez au milieu des années 1970 alors que Stan commence à éprouver de violents spasmes au dos. Il reste membre des Blackhawks jusqu'à sa retraite en 1980 et est le meneur de cette organisation avec 1 394 parties, 926 aides et 1 467 points. Stan Mikita est admis au Temple de la renommée du hockey en 1983. En 2002, il est admis au Hokejová sieň slávy, le temple de la renommée du hockey slovaque. Mikita est le fondateur de l’American Hearing Impaired Hockey Association en 1973et est à l'origine du bâton de hockey à lame courbée.

 

# 35 - Anthony James Esposito, dit Tony Esposito, il évoluait au poste de gardien de but. Il fait ses débuts en NHL avec Montréal en 1968. À l'été 1969, les Canadiens ne pouvaient protéger que deux gardiens. Ils ont préféré Rogatien Vachon et Lorne Worsley a ce gardien recrue au style papillon, un style encore nouveau dont l'efficacité restait à être démontrée. Les Blackhawks de Chicago qui avaient besoin de renfort devant le filet ont repêché Tony Esposito durant l'été 1969. Dès sa première année avec les Blackhawks il s'impose en établissant un record de la NHL avec 15 blanchissages en plus de remporter le trophée Vézina pour son équipe ainsi que le trophée Calder remis à la recrue de l'année. L'arrivée de Patrick Roy dans la ligue en 1985 a confirmé la supériorité du style papillon qui est maintenant la norme dans la NHL. Il est le frère de la vedette de la LNH Phil Esposito. Ils viennent tous les deux de Sault Sainte-Marie. Il fut directeur-général des Penguins de Pittsburgh de 1988 à 1990. Il a fait partie de l'équipe Canada pour la série du siècle en 1972. Son numéro 35 a été retiré par les Blackhawks de Chicago.

 

Palmarès :

 

Coupe Stanley.

1934 - 1938 - 1961 - 2010 - 2013 - 2015

 

Trophée des présidents.

1991 - 2013

 

Trophée Clarence S. Campbell.

1971 - 1972 - 1973 - 1992 - 2010 - 2013 - 2015

 

Trophée Prince de Galles.

1967 - 1970