top of page

Rappel de quelques nouveautés de la saison en National League


Voici le résumé des nouveautés principales et les actualités en vue de la saison 2022/23.


Examen des images vidéo : pour les pénalités majeures également


Dès à présent, les arbitres de National League ont la possibilité d’examiner à l’aide des images vidéo les pénalités de 5 minutes et de 2+2 minutes pour crosse haute. Si les arbitres ont prononcé une « pénalité majeure » sur la glace, ils peuvent revoir la scène sur les images vidéo. Suite à l’examen des images vidéo, la sanction est confirmée ou réduite à une pénalité de 2 minutes (dans le cas des pénalités de 2+2 minutes pour crosse haute, la pénalité est soit confirmée, soit annulée). Cette disposition fait partie du nouveau règlement, qui a été mis en place la saison passée mais n’était pas encore en vigueur en raison des délais très courts. Plus d'informations dans le dernier édition de « NL-Weekly ».


Play-offs : les quarts et les demi-finales sont désormais fractionnés


Les quarts et les demi-finales des play-offs de NL seront fractionnés pour la première fois au printemps 2023. En d’autres termes, deux des séries de quarts de finale se joueront le mardi, le jeudi et le samedi, tandis que les deux autres séries se tiendront le mercredi, le vendredi et le dimanche. Les amateurs suisses de hockey sur glace profiteront ainsi de la dose complète de hockey sur glace. Tous les matchs seront diffusés comme jusqu’ici sur MySports et un match par « tour » sera diffusé à la télévision gratuite.


Barrage : quatre joueurs étrangers


Dans le cadre d’une éventuelle promotion au printemps 2023, l’équipe ayant perdu la finale des play-out de National League sera opposée au champion de Swiss League. Les deux clubs seront autorisés à aligner quatre joueurs étrangers. Tout cela sous réserve que le candidat de Swiss League remplisse les conditions financières et infrastructurelles pour une promotion. Les représentants des deux ligues se sont entendus sur ce compromis.


Comportement des joueurs


Durant les mois d’été, la Direction de la ligue, les responsables de l’arbitrage, les directeurs sportifs des clubs ainsi que l’Association des joueurs SIHPU ont mené des débats approfondis sur la question du comportement des joueurs et de la problématique « Plongeon/exagération », soit la simulation de fautes et/ou de blessures. Toutes les parties s’accordent sur le fait que les infractions de ce type doivent être sanctionnées plus durement. Désormais, un joueur commettant une infraction évidente dans ce domaine pourra ainsi se voir sanctionné directement par une suspension de match.


Personnel


Dale McTavish succède à David Racicot (démission à la fin de la saison 2021/22) au poste de Players Safety Officer suppléant, dont le rôle est d’épauler le PSO Ryan Gardner. McTavish avait joué pendant dix saisons au sein de la LN A de l’époque (SC Rapperswil-Jona Lakers, ZSC Lions, EV Zug) et connaît donc parfaitement le hockey sur glace suisse. Il entre en fonction immédiatement. Depuis son domicile dans la région d’Ottawa, il aura accès à tous les matchs et à l’ensemble des vues des caméras.


Source : SwissHabs

Comments


Dernier Ajout
Ajouts Récents
Archives
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • YouTube Social  Icon
  • email.png
bottom of page