top of page

Jiri Sekac : « Je pense avoir réussi à prendre du recul »


Après un début de saison compliqué, Jiri Sekac connait une montée en puissance depuis quelques matchs. Dans le cadre de la rencontre du samedi 2 décembre contre le HC Lugano, l’attaquant tchèque s’est entretenu avec nous sur sa forme actuelle, l’énergie positive du vestiaire et l’importance des fans. Entretien.


Un début de saison en manque de stabilité


Malgré ses 17 points (4 buts et 13 assists) depuis le début du championnat, Jiri Sekac a vécu des premiers matchs compliqués. Avec très peu d’impact direct dans le jeu, le numéro 92 du Lausanne HC a eu besoin de temps et de stabilité dans sa ligne offensive (composée actuellement de Damien Riat et Théo Rochette) pour retrouver de l’efficacité sur la glace malgré une préparation physique complète.


Jiri Sekac : « Je ne saurais pas expliquer ce qui n’allait pas en début de saison, j’étais prêt et en forme. J’ai eu quelques frustrations lors des premiers matchs que j’ai dû gérer personnellement, mais je pense avoir réussi à prendre du recul. Le fait qu’il y’ait eu beaucoup de changements de lignes ne m’a pas spécialement affecté. Peu importe avec qui je joue, j’arrive à développer mon jeu ».


Sur ce début de saison, Jiri Sekac s’est montré plus prolifique en tant que passeur que buteur. Une situation qui ne gêne pas du tout l’attaquant lausannois.


Jiri Sekac : « Le plus important est qu’on obtienne de bons résultats collectifs. Ça n’a pas d’importance que je marque ou que ce soient mes coéquipiers. Évidemment, je ne suis pas contre inscrire plus de buts, mais je veux avant tout prendre du plaisir quand je joue avec les autres joueurs ».


Une énergie positive


Venir assister à un entrainement du LHC, c’est constater que notre attaquant tchèque n’est pas le dernier à apporter de la bonne humeur dans le groupe ainsi que sur la glace. Une personnalité qu’il estime bonne pour l’ensemble du groupe.


Jiri Sekac : Tous les joueurs ici veulent passer un bon moment pendant les entrainements ou lorsqu’ils sont à la patinoire. Quand je suis de bonne humeur, c’est important pour moi de le partager avec tout le monde. Je crois que cela a un bon impact sur le groupe, cela permet de prendre du recul sur la situation, spécialement dans des moments plus compliqués pour l’équipe. Je trouve nécessaire qu’on puisse rigoler ensemble, c’est ce qui crée une bonne alchimie dans l’équipe ».


Bien que le numéro 92 anime les entrainements, ce sont ses enfants qui prennent le relais dans le vestiaire pendant les après-matchs.


Jiri Sekac : « Ils adorent être là, dans le vestiaire avec toute l’équipe, à apporter de la bonne énergie. Cela permet aussi de penser à autre chose après un match, car ils ont tendance à donner le sourire aux gens présents. C’est une superbe expérience pour eux de voir l’environnement dans lequel leur père travaille ».


Les 30 ans de la Section Ouest


Ce samedi 2 décembre, lors de la réception du HC Lugano, nous célébrerons les 30 ans de la Section Ouest. Il est clair pour le Top Scorer PostFinance des deux dernières années que leur présence est bénéfique aux rencontres du LHC.


Jiri Sekac : « Ils sont géniaux, ils se montrent toujours présents, même lors des déplacements. Même si la patinoire n’est pas toujours pleine, le secteur debout rend toujours bien. Leur soutien est tellement important, car ils mettent une excellente ambiance et beaucoup d’énergie pendant toute la rencontre ».


Source : Lausanne Hockey Club

Dernier Ajout
Ajouts Récents
Archives
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • YouTube Social  Icon
  • email.png
bottom of page