top of page

Igor Jelovac : « Les places dans l’effectif sont chères »



Ancien jeune de l’académie et de retour à Lausanne depuis la saison dernière, Igor Jelovac enchaine les bonnes prestations depuis le début de la saison. Dans le cadre de la réception des ZSC Lions à la Vaudoise aréna ce mardi 19 décembre, le natif de Villars s’est entretenu avec nous sur la forme actuelle du LHC, son rôle dans l’effectif et les missions associatives dans le club.

 

La recherche de régularité au centre du processus

 

Actuellement 4e du classement de National League, le LHC vit une très bonne fin d’année 2023 sur le plan défensif et offensif. En plus des qualités techniques et physiques de l’effectif de Geoff Ward, le défenseur met en avant la régularité et l’aspect mental du groupe au centre des récentes bonnes performances lausannoises.

 

Igor Jelovac : « L’élément principal est la confiance. Depuis l’arrivée de l’entraineur, on savait qu’on avait les capacités pour faire de bons résultats, mais il nous manquait une structure, ce que le staff a réussi à implémenter. L’année passée, on avait beaucoup de choses à apprendre et à construire ensemble. En début de saison, on est parfois retombé dans nos travers, ce qui fait partie du processus d’apprentissage. Depuis la première pause internationale, on a réussi à retrouver de la confiance dans notre jeu et notre groupe. On se rend compte que l’on peut battre n’importe quelle équipe.

 

J’ai progressé un peu plus tard dans ma carrière, donc j’estime que j’ai encore un ou deux paliers à passer, spécialement en attaque. J’aimerais être plus propre dans mon jeu et moins hésiter en zone offensive, que je puisse prendre ma chance de temps en temps ». 

 

Une compétition saine

 

Depuis le début de la saison, Geoff Ward a pris pour habitude d’aligner sept ou huit joueurs à vocations défensive. Avec 19 rencontres disputées, le numéro 49 voit d’un bon œil la concurrence qu’il y’a à son poste, tant que celle-ci reste saine.

 

Igor Jelovac : « Les places dans l’effectif sont chères. Avec l’arrivée de Lawrence Pilut et Christian Djoos, on a deux leaders qui nous tirent vers le haut. Il y a également plusieurs joueurs habitués de la sélection nationale suisse, donc il faut mériter sa place. Actuellement, tout le monde joue bien donc il n’y a aucune raison de sortir quelqu’un de la rotation. D’un point de vue personnel, je paie un peu mes blessures du début de saison (commotion cérébrale et blessure au coude). J’ai un peu moins de minutes que ce que j’aurais espéré, mais l’équipe joue bien donc je n’ai pas de raisons de me plaindre.

 

J’espère pouvoir un jour porter le maillot de l’équipe nationale, ce serait un honneur. Il y’a un grand vivier de jeunes talents défensifs en suisse et j’ai bien conscience d’être déjà un peu vieux pour être appelé pour une première convocation. On ne sait jamais ».

 

Un rythme à garder


Pour la seconde fois de la saison, la National League s’est interrompue une semaine pour laisser place aux sélections nationales. Ces pauses demandent aux joueurs de l’adaptation et une bonne organisation dans la gestion des entrainements et des efforts physiques.

 

Igor Jelovac : « Ce rythme est assez spécial à gérer, en particulier pour les entrainements collectifs, mais c’est la même chose pour toutes les équipes. Je ne pense pas qu’on doit se mettre de la pression à ce sujet, il faut profiter des moments où il y’a plus de pauses pour s’entrainer plus dur que d’habitude. Cela nous laisse également plus de temps pour peaufiner les petits détails importants que l’on n’a pas le temps de travailler habituellement. Personnellement, ça me fait du bien de déconnecter un peu du hockey, donc je viens à la salle de force pour me maintenir en forme. »

 

C’est souvent pendant ces moments de calme que le club organise des évènements externes au hockey sur glace, parfois dans le cadre de la fondation. C’est quelque chose qui est important pour la communauté et que je prends plaisir à faire. La semaine dernière, c’était spécial de distribuer ces cadeaux à ces jeunes (ndlr : le défenseur fait référence aux Noël des enfants organisés à la Vaudoise aréna le 13 décembre).

 

Source : Lausanne Hockey Club

Dernier Ajout
Ajouts Récents
Archives
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • YouTube Social  Icon
  • email.png
bottom of page