top of page

Du stress de Moscou au rêve de Lausanne


Francis Paré estime être sorti de la Russie juste à temps. Il est sorti de là en décembre, « juste quand on pouvait voir que ça allait tourner au vinaigre », lance-t-il au bout du fil. Développement à lire ICI.


Source : La Presse

Commentaires


Dernier Ajout
Ajouts Récents
Archives
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • YouTube Social  Icon
  • email.png
bottom of page