top of page

La prochaine saison se terminera de façon un peu particulière


C'est donc lundi que les représentants des 24 clubs de la Ligue nationale et de la Ligue suisse se réuniront à Berne pour dresser les plans du futur.


Certains sont déjà connus comme l'absence de relégation lors de la saison 2020/21 et la possibilité pour le champion de Swiss Ligue de monter pour autant qu'il soit capable de présenter un budget d'environ CHF 10 millions.


La petite nouveauté rapportée par la NZZ, c'est qu'en fin de saison régulière, il y aura une ronde de pré play-off lors de laquelle le septième et le dixième ainsi que le huitième et le neuvième joueront pour les deux dernières places de play-off dans une série de best of 3.


Ceci est pour l'aspect cosmétique puisque le point principal sera tout simplement la survie des clubs. Déjà en grosse difficulté, une saison à huis clos creuserait les pertes de 10 à 15 millions.


On reviendra donc sur le salaire des joueurs en constante inflation, la moyenne étant actuellement de CHF 250'000 francs et peut monter jusqu'à un million avec les primes. Le quotidien zurichois rappelle que trois francs sur quatre encaissés vont directement aux joueurs et à leurs agents. Mais qu'étonnement tout le monde ne remet(tait) pas en cause ces montants dans le but de gagner un championnat.


Il y a trente ans, Lugano et Berne ont fait grimper les salaires, suivi des ZSC Lions puis maintenant de Zoug et Lausanne. Mais la crise du coronavirus aura au moins l'avantage de mettre un terme à ces stratégies. Si un soutien politique avec le versement d'aides fédérales semble inévitable, la contrepartie sera sans doute une sévère régulation par une baisse des salaires dans notre sport.



Source : SwissHabs

Dernier Ajout
Ajouts Récents
Archives
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • YouTube Social  Icon
  • email.png
bottom of page