Quelques chiffres sur les pertes en cas d'annulation des Mondiaux


Si la tenue des prochains championnats du monde ne tient plus qu'à un fil, on a déjà une petite idée des pertes et manque à gagner que cela représentera à tous les niveaux.


René Fasel revient dans une interview accordée à l'ATS sur les chiffres en jeu, connus mais qui méritent un rappel par leur ampleur.


Si d'une façon générale les dégâts sur l'événement lui-même seront limités puisque l'IIHF possède une assurance pour ce genre de cas (CHF 260'000.- de prime annuelle tout de même) et que tous les billets seront remboursés, le manque à gagner sera énorme à plusieurs niveaux.


L'IIHF tout d'abord, pour qui perdra les 25 millions de bénéfices escomptés pour le tournoi et qui sert à financer ses autres activités, et notamment les tournois féminins et juniors comme je vous l'avais partagé. La fédération possède cependant des réserves d'un même montant.


Pour les régions lausannoises et zurichoises puisque les retombées économiques sont estimées à 100 millions de francs. Et le tournoi ne sera sans doute pas décalé à l'année prochaine.


Et enfin pour la fédération suisse et donc les clubs, qui vont déjà devoir compter avec une perte sèche en matière de droits TV du championnat de National League. Les Mondiaux devaient rapporter 1.5 million dans les caisses.



Source : SwissHabs

Dernier Ajout
Ajouts Récents
Archives
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • YouTube Social  Icon
  • email.png