Larry Leeger libère Malley, place désormais à la demi-finale

 

Pour le premier puck de match de cette série des quarts de finale de LNB, le Lausanne Hockey Club accueillait pour l’acte cinq le EHC Viège. Le coach lausannois avait reconduit le même effectif que pour l’acte quatre.

 

Très bonne entame du match des Lausannois qui, comme les deux rencontres précédentes, firent un gros pressing sur la défense viègeoise. Ils se procurèrent leurs premières occasions par Gaëtan Augsburger (1e) et Colby Genoway (5e). A la sixième minute, contre le cours du jeu, le EHC Viège ouvrit chanceusement le score par Raphaël Kuonen. Margré ce coup du sort, les Lions repartirent à l’assaut des but de Martin Zerzuben, qui remplacait ce soir Matthias Schoder. Ce fut tout d’abord par deux fois Evgueni Chiriayev, alors que le LHC jouait en infériorité numérique, puis Benjamin Antonietti qui ne put reprendre le rebond accordé par le gardien valaisan. A la treizième minute, Cristobal Huet nous crédita d’un « Big Save » qui empècha Marco Schüpbach de doubler la mise. Malheureusement dans l’enchainement, Tomas Dolana inscrivit le numéro deux. Les Lausannois réagirent en moins de dix-huit secondes par Gaëtan Augsburger, sur passes de Benjamin Antonietti et d’Eliot Berthon, qui ramena le Lausanne Hockey Club à un à deux. A la quinzième minute, Colby Genoway fut tout près d’égaliser. Trois minutes plus tard, nouvel super arrêt de Cristobal Huet sur un tir de Marc Ruegg. Dans la dernière minute du tiers, très grosse occasion pour les Lausannois, Alexeï Dostoinov, bien servit par Colby Genoway, ne put glisser la rondelle dans la cage vide.

 

Le Lausanne Hockey Club débuta le tiers médian en supériorité numérique suite à l’envoi sur le banc d’infamie du Viègeois Domenico Pittis. Pendant cette pèriode, les Lausannois ne purent mettre en danger le portier Martin Zerzuben. Le Lausanne Hockey Club, domina de la tête et des épaules. Mais ni Colby Genoway (24e) puis Larry Leeger, déviant le tir de Codey Bürki, ne purent tromper la vigilance de Martin Zerzuben. Ce fut au tour du Sven Helfenstein (31e) d’inquiéter le cerbère valaisans mais sans succès. Trois minutes plus tard,  Colby Genoway puis Jérémie Kamerzin se procuèrent de belles chances de buts. A la trente-quatrième minute, Alexeï Dostoinov se créa une belle occasion mais fut légèrement trop court pour battre le gardien Zerzuben. Deux minute plus tard, les Valaisans purent jouer en supériorité numérique et se montrèrent dangereux par Domenico Pittis. A la trente-huitième minute, Larry Leeger fut à un cheveu d’obtenir l’égalisation mais une fois de plus Martin Zerzuben mit son véto.

 

Les Vaudois revinrent sur la patinoire avec le couteau entre les dents. Il ne fallut que douze secondes à Dany Corso, sur un assiste de Colby Genoway, pour égaliser. Deux minutes plus tard, ce fut Eliot Berthon qui trouva le poteau droit du gardien valaisan. A la quarante-cinquième minute, Raph Stalder, par deux fois, mit Martin Zerzuben Dans ses « petits patins ». Deux minutes plus tard, les Vaudois faillirent égaliser par Eliot Berthon mais son tir longea la ligne de but sans la franchir. A la cinquantième minute, Les Viègeois purent jouer en supériorité numérique et reprirent l’avantage au score par ce diable de Dominic Forget. Suite à cette réussite valaisanne, les Lions se lancérent à corps perdu pour obtenir l’égalisation. Ce fut fait à la cinquante-troisième minute par le Top Scorer Colby Genoway sur passes de Dany Corso et de Larry Leeger. Les dernières occasions du troisième tiers fut à mettre au crédit des Lausannois mais sans pouvoir trouver la faille. Place à la prolongation de vingt minutes.

 

La Prolongation était vieille que de 20 secondes que les Lausannois, par l’intermédiaire d’Alexeï Dostoinov, se créèrent une énorme chance de but, mais son tir passa de peu à coté de la cage valaisanne. A la soixante-deuxième minutes, les Lions durent jouer en infériorité pendant deux minutes mais une fois de plus le Box Play lausannois se montra héroïque. Les Lausannois repartirent de l’avant et à la soixante-sixième minute, le Temple de Malley explosa de bonheur car Larry Leeger, sur passes de Colby Genoway et d’eliot Berthon, inscrivit la quatrième réussite du LHC. But qui envoyait le Lausanne Hockey Club en demi-finale.

 

Le Lausanne Hockey Club vous donne rendez-vous pour la première rencontre de la demi-finale le 3 mars 2013 à 18h15 pour affronter une équipe encore à définir. Venez nombreux rugir avec nos Lions.

 

 

Lausanne HC – HC Viège  4-3 (1-2 0-0 2-1 1-0) ap

Dimanche 24 février 2013, 18h15

Patinoire de Malley, 6119 spectateurs

 

Arbitres

Philipp Clément (88), Yann Erard (47) ; Jens Blatter (27), François Micheli (48).

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Bays

Reist ©, Stalder ; Kamerzin, Chavaillaz ; Leeger, Fröhlicher; Seydoux, J. Fischer.

Dostoinov, Corso, Augsburger, Berthon, Burki, Antonietti, Helfenstein, Chiriaev, Küng, Primeau,

Le Coultre, Genoway (TS)

Coach : Gerd Zenhäusern

 

HC Viège

Schoder / Zerzuben

Wiedmer, Heynen, Schüpbach, Anthamatten, Rüegg, Wollgast, Heldstab, Mettler.

Pittis, Brunold ©, Kuonen, Forget (TS), Keller, Dolana, Altorfer, Brem. Alihodzic, Triulzi, Furrer, Reber.

Coach : Michel Zeiter

 

Buts

06’12’’ 0-1 Kuonen (Heldstab, Schüpbach)

13’32’’ 0-2 Dolana (Pittis)

13’48’’ 1-2 Augsburger (Genoway, Corso)

40’12’’ 2-2 Dostoinov (Genoway, Corso)

50’54’’ 2-3 Forget (Furrer, Pittis) 5c4

52’56’’ 3-3 Genoway (Corso, Leeger)

65’41’’ 4-3 Leeger (Genoway, Berthon)

 

Pénalités

07’22’’ 2’ LHC surnombre

20’00’’ 2’ Pittis obstruction

35’59’’ 2’ Burki coup de crosse

49’35’’ 2’ Reist coup de crosse

52’06’’ 2’ Furrer charge incorrecte

61’47’’ 2’ Chavaillaz obstruction