Colby Genoway l'homme orchestre

 

Pour le troisième match des quarts de finale, le Lausanne Hockey Club retrouvait son antre de Malley et accueillait le EHC Viège pour une confrontation électrique. Le coach lausannois avait titularisé comme paire d’étrangers Colby Genoway et Daniel Corso et, dans la cage, Cristobal Huet.

 

Pas de round d’observation en ce début de premier tiers. Les Viègeois furent les premiers à sortir l’artillerie par Sandro Wiedmer. Dans l’enchainement, Benjamin Antonietti se présenta seul mais perdit son face à face avec le portier valaisan. A La quatrième minute, les Lions durent jouer à trois contre cinq pendant près d’une minute. Une fois de plus, le Box Play lausannois annihila les différentes possibilités du EHC Viège. Trois minutes plus tard, bien démarqué par Colby Genoway, Alexeï Dostoinov ne réussit à pousser la rondelle dans la cage vide. A la huitième minute, les Lausannois frappèrent le poteau par l’intermédiaire de Jérémie Kamerzin alors en supériorité numérique. Une minute plus tard, ce fut l’ouverture du score par Joël Fröhlicher qui expédia une « catole » qui laissa Matthias Schoder sans réaction. Le LHC se ménagea plusieurs belles situations par une nouvelle fois Joël Fröhlicher, omniprésent en ce début de match et Josh Primeau. Les Valaisans montrèrent leurs bouts de leurs nez par Sacha Wollgast (14e) et Raphaël Kuonen (16e) mais sans mettre véritablement en danger Cristobal Huet. A trente-huit secondes de la sirène, suite à une mauvaise relance de la défense valaisanne, Daniel Corso récupéra la rondelle et signa la deuxième réussite lausannoise. Les Lausannois eurent encore deux grosses occasions par Eliot Berthon et Gaëtan Augsburger.

 

Les Vaudois démarrèrent le tiers médian sur les chapeaux de roues. Ils se créèrent de belles occasions notamment par Eliot Berthon (22e) puis par Sven Helfenstein (23e). Les Viègeois essayèrent de répondre à la pression lausannoise par l’intermédiaire de Domenico Pittis mais son tir fut capté par le cerbère lausannois. A la vingt-quatrième minute, le LHC put jouer en supériorité numérique. Codey Bürki par deux fois et Eliot Berthon furent à un cheveu de porter le score à trois à zéro. Le HC Viège répliqua par Fabian Brem (28e) et Raphaël Kuonen  (29e) dont le tir passa à coté. Les hommes de Gerd Zenhäusern reprirent leur domination et, par Alexeï Dostoinov puis par Gaëtan Augsburger, mirent en danger le portier Matthias Schoder. A la trente-cinquième minute, Colby Genoway dévia astucieusement le centre d’Alexeï Dostoinov mais celle-ci finit sur le plastron de Matthias Schoder. Trois minutes plus tard, ce fut au tour de Colby Genoway et de Daniel Corso de mettre dans ces « petits patins de portier valaisans. Retour aux vestiaires des deux équipes avec un avantage de deux unités en faveur du Lausanne Hockey Club.

 

Il ne fallut que septante-deux secondes en ce début de troisième tiers pour voir les Lausannois inscrire leur troisième réussite par Benjamin Antonietti sur un assiste de d’Eliot Berthon. A la quarante-troisième minute, les Lions bénéficièrent d’une supériorité numérique. Codey Bürki fut le plus dangereux pendant cette période. Quatre minutes plus tard, les Lausannois inscrivirent le numéro quatre par Colby Genoway sur passes de Daniel Corso et Ralph Stalder. Puis le cinq à zéro à la cinquante-deuxième sur un effort solitaire d’Alexeï Dostoinov. Les Viègeois sauvèrent l’honneur à la cinquante-sixième minute par Sandro Wiedmer. But qui scella le score final de cette acte trois des quarts de finale à cinq à un.

 

Le LHC vous donne rendez-vous le vendredi 22 février 2013 à 20h00, pour le match numéro quatre de cette série. Venez nombreux pour ces Play-Off rugir avec nos Lions.

 

 

Lausanne HC – HC Viège  5-1 (2-0 0-0 3-1)

Mardi 19 février 2013, 20h00

Patinoire de Malley, 5611 spectateurs

 

Arbitres

Andreas Fischer (39), Gian-Reto Peer (72) ; Flavio Ambrosetti (89), Markus Brunner (40).

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Bays

Reist ©, Stalder ; Kamerzin, Chavaillaz ; Leeger, Fröhlicher; Seydoux, J. Fischer.

Dostoinov, Corso, Augsburger, Berthon, Burki, Antonietti, Helfenstein, Chiriaev, Küng, Primeau,

Le Coultre, Genoway (TS)

Coach : Gerd Zenhäusern

 

HC Viège

Schoder / Zerzuben

Heldstab, Anthamatten ; Wiedmer, Wollgast ; Rüegg, Heynen ; Mettler, Schüpbach.

Brunold ©, Kuonen, Keller, Forget (TS), Pittis, Brem, Dolana, Alihodzic, Zeiter, Furrer, Triulzi.

Coach : Michel Zeiter

 

Buts

08’47’’ 1-0 Fröhlicher (Genoway, Kamerzin) 5c4

19’22’’ 2-0 Corso

41’12’’ 3-0 Antonietti (Berthon)

46’05’’ 4-0 Genoway (Corso, Stalder)

51’01’’ 5-0 Dostoinov

55’13’’ 5-1 Wiedmer (Forget, Pittis)

 

Pénalités

02’42’’ 2’ Stalder obstruction

03’47’’ 2’ Genoway coup de crosse

06’44’’ 2’ Anthamatten crosse haute

08’20’’ 2’ Heynen faire trébucher son adversaire

16’17’’ 2’ Le Coultre cross-check

23’52’’ 2’ Wollgast accrocher un adversaire

42’42’’ 2’ Dolana crosse haute

49’42’’ 2’ Kamerzin faire trébucher son adversaire

49’49’’ 2’ Kuonen Faire trébucher son adversaire

53’08’’ 2’ Chavaillaz coup de crosse

53’27’’ 2’ Antonietti cross-check

55’53’’ 2’ Kamerzin faire trébucher son adversaire

58’55’’ 2’ Rüegg faire trébucher son adversaire