Le LHC est en ligue A !!!

 

Pour l’acte VI du barrage LNA/LNB, le Lausanne Hockey Club accueillait, dans la poudrière de Malley prête à exploser et à guichets fermés, le SCL Tigers de Jakob Kölliker et d’Alfred Bohren. Gerd Zenhäusern avait reconduit le même alignement que lors de la dernière rencontre. De plus, Les Lions récupérèrent leur Top Scorer Colby Genoway ainsi que, ô surprise, Oliver Setzinger.

 

Les Lausannois démarrèrent cette rencontre pied au planché. Ils se créèrent une grosse occasion par Oliver Setzinger sur un centre d’Alexeï Dostoinov alors que l’on jouait depuis une poignée de secondes. Une minute plus tard, ce fut au de Thomas Déruns de se montrer dangereux. A la troisième minute, premier avantage numérique pour les SCL Tigers. Les bernois furent incapables d’installer un power play digne de ce nom. De la sixième à la huitième minute, les Lions firent le siège de la cage bernois et furent à un souffle d’ouvrir la marque notamment par Oliver Setzinger et Colby Genoway. Dans l’enchainement, les Vaudois bénéficièrent d’une supériorité numérique. Ils ne laissèrent passer l’occasion et débloquèrent le tableau d’affichage d’un superbe tir en lucarne de la ligne bleue de Jérémie Kamerzin sur passes de Florian Conz et de Paul Savary. A la treizième minute, suite à une formidable accélération d’Oliver Setzinger, celui-ci se présenta seul et faillir doubler la mise. Deux minutes plus tard, première véritable réaction bernoise par Adrian Brunner qui ne mit guère en danger Cristobal Huet. Puis de fut au tour de Kurtis McLean de tenter sa chance mais ne cadra pas son tir. A la seizième minute, ce fut Philippe Seydoux qui mit en danger le postier Damiano Ciaccio. La dernière action dangereuse de ce tiers fut à mettre au crédit d’Alexeï Dostoinov. Retour aux vestiaires des deux équipes sur le score d’un à zéro en faveur du LHC.

 

La première occasion dans ce tiers médian fut l’œuvre de Pascal Pelletier mais sans véritablement mettre en danger le portier lausannois. Une minute plus tard, ce fut au tour du capitaine du LHC Florian Conz de montrer dangereux. A la vingt-deuxième minute, les SCL Tigers se créèrent une possibilité par une nouvelle fois Pascal Pelletier. Deux minutes plus tard, Colby Genoway adressa un superbe slapshot malheureusement celui-ci fut dévier au dernier moment par un défenseur bernois. Dans l’enchainement, Alexeï Dostoinov puis Colby Genoway fur à deux doigts d’inscrire le numéro deux mais le portier Damiano Ciaccio nous crédita d’un double « Big Save » pour sauver les siens. C’était reculé pour mieux sauter car à la vingt-quatrième minute, les Lions prirent deux d’avance par Alexeï Dostoinov sur passes de Colby Genoway et d’Oliver Setzinger. Ils triplèrent la mise à la vingt-sixième minute par Alexeï Dostoinov sur un caviar de Colby Genoway et d’un assiste d’Oliver Setzinger. Les Bernois réagirent à la vingt-neuvième minute par Arnaud Jacquemet puis deux minutes plus tard par Etienne Froidevaux. Tous deux butèrent sur un Cristobal Huet des grands soirs. A la trente-deuxième minute, suite à une mauvaise relance de la défense bernoise, Alexeï Dostoinov faillit inscrire le numéro quatre mais son tir frappa le poteau gauche de Damiano Ciacco. Les Lausannois eurent deux avantages numériques coup sur coup mais ne purent aggraver le score. Score à la fin du tiers médian, trois à zéro en faveur des Rouges et Blancs.

 

Les Lausannois débutèrent le troisième tiers en infériorité numérique suite à l’envoi sur le banc d’infamie de Thomas Déruns toute fin de deuxième tiers. La meilleure chance des Bernois fut à mettre à l’actif de Simon Lüthi. A la quarante-quatrième minute, il fallut une véritable miracle de la part de Damiano Ciaccio pour empêcher Jérémie Kamerzin d’inscrire le quatre à zéro. Quatre minutes plus tard, Larry Leeger donna de sa personne en plongeant devant un attaquant bernois suite à un rebond accordé par Cristobal Huet. A la cinquante et unième, les SCL Tigers revinrent au score par Sami El Assaoui. Malgré cette réussite, les hommes de « Zeno » repartirent de l’avant et se créèrent de belle occasion par Jannik Fischer (52e), Antonietti et Setzinger (53e). A la cinquante-septième minute, les Tigres de Langnau recollèrent à trois à deux par Kurtis McLean. Il m’est impossible de vous relater les 210 dernières secondes de cette rencontre car mes yeux ne regardèrent plus que la pendule de la patinoire en priant le bon dieu pour que les SCL Tigers n’égalisent pas dans les derniers instants.  

 

10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, 0, la Patinoire de Malley explose de joie. Ca y est, c’est fait. Après huit années passées en Ligue Nationale B, le Lausanne Hockey Club retrouve enfin l’élite suisse de hockey sur glace. Après l’obtention du titre de champion suisse de LNB et un extraordinaire barrage contre le SCL Tigers, les Lions ont réussit à briser le signe indien et obtiennent leur ticket pour la Ligue Nationale A. Merci à toi, Gerd Zenhäusern, d’avoir redonner à l’équipe un mental de vainqueur. Merci à vous, les joueurs, de vous être donné tant et plus durent cette longue saison. Merci à vous, fidèles partisans du LHC, pour avoir porter nos couleurs contre vents et marées. La famille du Lausanne Hockey Club vous donne d’ores et déjà rendez-vous au mois d’aout pour préparer cette nouvelle saison en Ligue Nationale A qui sera, j’en suis sur, pleines de surprises.

 

 

Lausanne HC – SCL Tigers  3-2 (1-0 2-0 0-2)

Mardi 16 avril 2013, 19h45

Patinoire de Malley, 9244 spectateurs

 

Arbitres

Danny Kurmann (66), Didier Massy (22) ; Roman Kaderli (49), Simon Wüst (44).

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Bays.

Reist, Stalder, Seydoux, Chavaillaz, Kamerzin, Leeger, J. Fischer

Dostoinov, Berthon, Conz ©, Burki, Setzinger, Antonietti, Le Coultre, Déruns, Savary, S. Fischer, Küng, Chiriaev, Genoway (TS).

Coach : Gerd Zenhäusern

 

SCL Tigers

Ciaccio / Giovannini

Reber, Moser, Rytz, S. Lüthi, Lardi, Al Assaoui, V. Lüthi.

Gerber, Pelletier, Froidevaux, Rexha, Bucher, Nüssli, Brunner, Moggi, McLean (TS), Jacquemet, Moser ©, Leblanc, Sterchi

Coach : Alexander Reinhard

 

Buts

10’15’’ 1-0 Kamerzin (Conz, Savary)

23’37’’ 2-0 Dostoinov (Genoway, Setzinger)

25’44’’ 3-0 Dostoinov (Genoway, Setzinger) 5c4

50’33’’ 3-1 El Assaoui (Nüssli)

56’30’’ 3-2 McLean (Pelletier)

 

Pénalités

02’17’’ 2’ S. Fischer coup de crosse

08’13’’ 2’ Gerber cross-check

23’48’’ 2’ McLean coup de crosse

32’52’’ 2’ Jacquemet coup de crosse

36’37’’ 2’ Pelletier cross-check

40’00’’ 2’ Savary obstruction

59’05’’ 2’ J. Fischer retarder le jeu