Le LHC toujours muet à l'extérieur

 

Pour le neuvième match du premier tour, le Lausanne Hockey Club effectuait le difficile déplacement aux Mélèzes pour y affronter le HC La Chaux-de-Fonds de Gary Sheehan.

 

Le Lausanne Hockey Club faillit connaître la même mésaventure qu’hier car après seulement 30 secondes de jeu, Michael Neininger, seul face à Cristobal Huet, décocha un puissant tir a bout portant, mais le portier lausannois, grâce à une superbe parade, garda son cage inviolée. A partir de cet instant, les Lausannois prirent le match en main et se créèrent de belles situations notamment par Benjamin Antonietti et Simon Fischer. A la sixième minute, ils bénéficièrent de leur première supériorité numérique. Le Top Scorer Oliver Setzinger puis Jérémie Kamerzin eurent la possibilité d’ouvrir la marque pendant cette pénalité mais c’était sans compter sur le gardien chaux-de-fonniers Damiano Ciaccio. Quatre minutes plus tard et contre le cours du jeu, les Neuchâtelois ouvrirent la marque par Julien Turler suite à un cafouillage devant la cage de Cristobal Huet. Malgré ce coup du sort, les Lions reprirent leur domination. Il fallut deux arrêts et énormément de chance à Damiano Ciaccio pour ne pas voir le LHC égaliser sur des tirs de Joël Fröhlicher et de Larry Leeger. Le LHC termina le premier tiers en infériorité numérique. Le HCC inscrit même un but par Timothy Kast mais cette réussite fut annulé par l’arbitre car la sirène de fin de tiers avait retentit.

 

Les Vaudois démarrèrent le tiers médian à trois puis à quatre contre cinq. La défense lausannoise maitrisa parfaitement cette double pénalités et en sorti sans encombre. A près cette entrée en matière plutôt difficile, la partie d’équilibra. Les Lausannois, par Alexeï Dostoinov, se montrèrent dangereux mais son tir passa à quelques centimètres du but chaux-de-fonniers. Les deux équipes eurent des possibilités en supériorité numérique de faire évoluer le score mais les deux portiers furent très à leur affaire. A La trente-huitième minute, suite à un contre rondement mené, Florian Conz se présenta seul face au portier neuchâtelois mais fut déséquilibrer par le défenseur Danick Daucourt. Faute qui aurait mérité un pénalty mais l’arbitre en décida autrement et donna seulement une pénalité de deux minutes. Pas de but dans ce tiers, mais passablement d'occasion à se mettre sous la pupille.

 

Les deux équipes entamèrent le troisième tiers avec Florian Conz et Timothy Kast sur le banc d’infamie suite à une petite bagarre en fin de deuxième tiers. A la quarante-deuxième minute, le LHC se procura une superbe occasion par Eliot Berthon, bien démarqué par Vincent Le Coultre, mais sa déviation passa de très peu au dessus de la cage de Damiano Ciaccio. Quatre minutes plus tard, Benoit Mondou, dans un effort solitaire, contourna la cage lausannoise et inscrit le deuxième but chaux-de-fonniers dans la cage vide malgré un plongeon de Cristobal Huet. Deux minutes plus tard, Oliver Setzinger se présenta seule face au gardien des Abeilles mais son tir frappa le poteau de la cage neuchâteloise. Une fois de plus, la chance fuit le camp lausannois. A la cinquante-sixième minute, le LHC se retrouva en infériorité numérique. Occasion que Benoit Mondou ne laissa pas passer et inscrire le numéro 3 pour le HC La Chaux-de-Fonds. La messe était dite et les dernières minutes du match ne changèrent rien au tableau d’affichage.

 

Retour au CIGM le vendredi 12 octobre 2012, le Lausanne Hockey Club y affrontera le HC Thurgovie, coup d’envoi à 20h00. Venez nombreux soutenir le LHC.

 

 

HC La Chaux-de-Fonds - Lausanne HC  3-0 (1-0 0-0 2-0)  

Samedi 6 octobre 2012, 20h00

Patinoire des Mélèzes, 4295 spectateurs

 

Arbitres

Daniel Wirth (74) ; Flavio Ambrosetti (89), Markus Brunner (40)

 

HC La Chaux-de-Fonds

Ciaccio / Favre.

Jaquet, El Assaoui ; Du Bois Daucourt ; Dällenbach, Vacheron ; Vidmer, Dozin.

Ruhnke, Mondou © (TS), Bochatay ; Neininger, Kast, Jinman ; Bärtschi, Bonnet, Turler ; J. Fuchs, R. Fuchs, Pochon.

Coach : Gary Sheehan

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Hecquet

Stalder, Reist ; Chavaillaz, Kamerzin ; Leeger, J. Fischer ; Borlat, Fröhlicher

Conz ©, Burki, Setzinger (TS), Antonietti, Berthon, Le Coultre ; Ulmer, Dostoinov, Helfenstein ; Primeau, Augsburger, S. Fischer.

Coach : John Van Boxmeer

 

Buts

09’49’’ 1-0 Turler (Bonnet)

46’47’’ 2-0 Mondou (Vacheron, Bochatay)

56’40’’ 3-0 Neininger (Mondou, Du Bois) 5c4

 

Pénalités

05’53’’ 2’ Neininger faire trébucher son adversaire

12’41’’ 2’ Vacheron obstruction

18’42’’ 2’ J. Fischer coup de crosse

19’50’’ 2’ Stalder cross-check

27’45’’ 2’ Dällenbach retenir la canne de l’adversaire

30’41’’ 2’ Ulmer accrocher un adversaire

33’44’’ 2’ Vidmer accrocher un adversaire

35’17’’ 2’ Leeger obstruction

37’43’’ 2’ Daucourt accrocher un adversaire

39’53’’ 2’ + 2’ Leeger dureté excessive

39’53’’ 2’ + 2’ Kast dureté excessive

40’00’’ 2’ + 2’ Conz dureté excessive

40’00’’ 2’ + 2’ El Assaoui dureté excessive

49’47’’ 2’ Conz obstruction

53’31’’ 2’ Jaquet accrocher un adversaire

55’06’’ 2’ Ulmer faire trébucher son adversaire

57’46’’ 2’ Fröhlicher faire trébucher son adversaire

59’26’’ 2’ Kamerzin cross-check