Un derby de fou ce soir aux Vernets

 

Après la superbe victoire d’hier face au EV Zug, le Lausanne Hockey Club effectue le court déplacement du bout du lac pour affronter son « meilleur ennemi » le Genève-Servette HC pour une revanche du match de mardi dernier. Pour cette rencontre, les absents du côté du LHC sont Eric Walsky (blessé), Yannick Herren, Gaëtan Augsburger, Niko Hovinen, Nicklas Danielsson (surnuméraires), Paul Savary (Martigny Red Ice). Du côté des Aigles, Noah Rod, Travis Ehrhardt, Léo Chuard (blessés), Eliot Antonietti, Jim Slater (surnuméraires), Nicolas Leonelli, Thomas Heinimann (EHC Olten), Kay Schweri (HC Ajoie) manquent à l’appel. Retour dans l’alignement lausannois de Cristobal Huet et de Kevin Romy dans celle du GSHC. Pascal Caminada et Robert Mayer sont dans les cages ce soir.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du premier powerplay avec 46 buts marqués sur 212 supériorités numériques soit 21.70% et le 4ème boxplay avec 33 buts encaissés sur 206 infériorités numériques soit 83.98%. Pour les Genevois, c’est le 12ème powerplay avec 29 buts marqués sur 194 supériorités numériques soit 14.95% et le 9ème boxplay avec 43 buts encaissés sur 221 infériorités numériques soit 80.54%. Au niveau des compteurs, L’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est le 8ème au classement avec 43 points (17 buts et 26 assistances) soit 0.91 points par match. Du côté du GSHC, le défenseur Romain Loeffel est le 19ème compteur de LNA avec 36 points (10 buts et 26 assistances) soit 0.77 points par match. Pour les gardiens, le portier lausannois Pascal Caminada figure en 20ème position avec 26 buts encaissés en 8 matchs (89.47%) soit 3.23 buts par match. Pour le Genève-Servette HC, Robert Mayer figure en 5ème position avec 114 buts encaissés en 46 matchs (92.67%) soit 2.52 buts par match. (Chiffres fournis par la League). Après tous ces chiffres, place à la rencontre.

 

Le Genève-Servette HC démarre sur les chapeaux de roue en se montrant très aggressif dès les premières minutes. Le numéro 7 du GSHC Nathan Gerbe met la défense vaudoise en panique mais Dario Trutmann peut écarter le puck devant Pascal Caminada. Les Lions sont complètement étouffés par les Aigles dans ce début de rencontre. Le coach Lausannois Daniel Ratushny demande déjà un temps-mort pour recadrer ses troupes. Le Lausanne HC met « le nez à la fenêtre » et à son tour de mettre la pression du le gardien Robert Mayer. Le défenseur Dario Trutmann adresse deux tirs coup sur coup de la ligne bleue. A la troisième minute, première pénalité de la rencontre à l’encontre du Lausannois Sven Ryser pour avoir accroché. Le boxplay lausannois parvient à tuer cette pénalité. Les Genevois ne se montrent guère dangereux mise à part une tentative de Jeremy Wick que le portier Pascal Caminada, déjà bien entré dans son match, peut repousser facilement. Quel début de match aux Vernets. Il y a un rythme très poussé et le puck circule très rapidement d'un bout à l'autre de la patinoire. A la 8ème minute, nouvelle pénalité contre l’attaquant des Lions Loïc In-Albon pour crosse haute. Une minute plus tard, l’attaquant devenu défenseur Arnaud Jacquemet du GE-Servette adresse un tir que Pascal Caminada peut repousser. Dans l’enchainement, le défenseur Philippe Schelling va rejoindre son coéquipier sur le banc d’infamie pour une obstruction sur le gardien genevois. Les Aigles vont pouvoir jouer pendant 46 secondes à 5 contre 3. Le boxplay lausannois est bien en place et repousse facilement les tentatives genevoises. La seule occasion dangereuse de cet avantage numérique est l’œuvre de Juraj Simek dont le tir frôle le poteau gauche de la cage des Vaudois. A la 12ème minute, l’attaquant Tim Traber est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour coup de crosse dont il est familier. Les Lions installent leur jeu de puissance et se créent une belle possibilité sur une déviation de Etienne Froidevaux sur un tir de la ligne bleue de Harri Pesonen. Le portier Robert Mayer effectue un arrêt très propre sans concéder de rebond. Puis c’est au tour de Arnaud Jacquemet d’aller tenir compagnie à son coéquipier sur le banc de pénalité pour 2 minutes pour lui-aussi un coup de crosse. Les Lions pourront jouer à 5 contre 3 pour seulement 15 secondes. Cela ne donnera rien, Tim Traber retourne sur la glace. Les Lausannois sont encore à 5 contre 4. Malheureusement ils ne profitent pas de leur supériorité numérique. A la 19ème minute, dernière chaude situation pour les Lions. Sur un mauvais dégagement de zone de Florian Conz, le défenseur Jonathan Mercier récupère la rondelle dans l’arrondi et centre sans contrôle dans le slot où Damien Riat, laissé libre de marquage, peut reprendre instantanément. Heureusement pour nos couleurs, Pascal Caminada peut geler la rondelle en deux temps. La sirène retentit qui clôt ce premier tiers. Les deux équipes se tiennent en échec 0-0 après vingt minutes de jeu.

 

Les hommes de Cris McSorley sont les premiers à dégainer dans ce tiers médian par Daniel Rubin à la 22ème minute dont le tir est repoussé par le biscuit de Pascal Caminada. Une minute plus tard, l’attaquant du LHC Florian Conz se retrouve en prison pour 2 minutes pour crosse haute. Les Aigles installent rapidement leur jeu de puissance. A la 23ème minute, le TopScorer genevois Romain Loeffel tente sa chance de la ligne bleue, Pascal Caminada repousse. Une minute plus tard, nouveau tir de la ligne bleue de Romain Loeffel. Le portier lausannois ne peut que repousser le puck devant lui. Le Genevois Cody Almond, à l’affût dans le slot, est contré in-extremis par Jannik Fischer. La rondelle finit dans les filets de protection. A la 25ème, alors que le LHC joue encore en infériorité numérique et suite à une mauvaise passe en retrait du genevois Timothy Kast, Alain Miéville et Per Ledin partent en contre à 2 contre 1. Bien servi au deuxième poteau par Alain Miéville, le Suédois du LHC décoche un tir que le gardien des Aigles repousse. Per Ledin récupère la rondelle dans le « bureau de Gretzky » et la remet directement dans le slot pour Alain Miéville qui tire instantanément. Le puck est contré par Kevin Romy, puis par Per Ledin, rebondit sur le dos de Robert Mayer et finit sa course au fond des filets. Les arbitres refusent le but pour une crosse haute et vont vérifier à la vidéo la validité de ce but. Finalement, et après de nombreuses minutes derrière la vidéo, les arbitres accordent cette réussite. C’est 0 à 1 en faveur du LHC. Deux minutes après l’ouverture du score, belle tentative de Thomas Déruns dont le tir dans un angle fermé est dégagé du bloqueur dans les filets de protection par le portier des Aigles. A la 29ème minute, le défenseur lausannois Joël Genazzi est pénalisé de 2 minutes pour une obstruction. Le GE-Servette fini par égaliser sur un superbe tir précis du poignet de Francis Paré dans l'axe, le Canadien utilise les défenseurs vaudois pour masquer le départ du tir à Pascal Caminada qui ne peut rien faire sur cette réussite. C’est 1 à 1. Une minute plus tard, nouvelle pénalisation ce soir de Tim Traber pour 2 minutes pour une fois encore un coup de crosse. Les Lausannois ne se montrent guère dangereux lors de cet avantage numérique mise à part une déviation de Sven Ryser. Retour de Traber sur la glace, le boxplay genevois a très bien joué le coup. A la 33ème minute, les Genevois prennent l’avantage au tableau d’affichage. Sur une mauvaise relance de la défense vaudoise, Cody Almond récupère la rondelle, accélère puis feinte la passe pour faire coucher le dernier défenseur du LHC Joël Genazzi, puis sert admirablement Nathan Gerbe au centre qui ne tremble pas pour inscrire le 2 à 1. Dans l’enchainement de cette réussite, le capitaine lausannois John Gobbi et l’attaquant genevois Juraj Simek en viennent aux mains. Les arbitres laissent quelques secondes aux deux hommes pour en découdre avant d'intervenir. Les deux joueurs écopent de 5 minutes ainsi qu’une méconduite de match. Ils sont renvoyés aux vestiaires. A la 35ème minute, C’est au tour de Dario Trutmann de rejoindre « la prison » pour 2 minutes pour obstruction. Les Servettiens passent à côté de leur jeu de puissance et ne parviennent pas à alerter Pascal Caminada. Deux minutes plus tard, le GSHC fait le break par Damien Riat qui profite d'un rebond concédé par Caminada sur un tir à la ligne bleue pour pousser le puck au fond du but. C’est 3 à 1. Les Aigles asphyxient complètement le LHC, le jeu ne se fait plus que devant la cage de Pascal Caminada en cette fin de tiers médian.  A la 39ème minute, le TopScorer genevois Romain Loeffel trouve la barre transversale sur un tir puissant de la ligne bleue. On était tout proche du 4 à 1. Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score de 3 à 1 en faveur du Genève-Servette HC.

 

Le début du troisième tiers est du même acabit que la fin du deuxième. Les Aigles dominent les Lions de la tête et des épaules. A la 42ème minute, Arnaud Jacquemet, superbement lancé le Québécois Francis Paré, part en rupture et affronte seul Pascal Caminada. Il trompe le portier vaudois d'un tir habile du poignet que ce dernier ne peut que freiner. C’est 4 à 1. Les Lausannois sont KO debout. 48 secondes plus tard, Les Lions sont comptés 10… Damien Riat effectue une belle transversale pour Floran Douay qui, malgré la présence très passive de Dario Trutmann, arrive à pousser la rondelle au fond des filets. C’est 5 à 1. Si cela continue, la note risque d’être drôlement salée. Mais c’est mal connaître nos Lions car à la 45ème minute, les Lions reviennent au score. Après une belle déviation de Thomas Déruns sur un tir à la ligne bleue de Johnny Kneubuehler, Joël Genazzi est le plus prompt à récupérer la rondelle devant le gardien Robert Mayer et peut pousser le puck dans le but. Les arbitres consultent néanmoins la vidéo car l'action paraît confuse mais ne tardent pas à valider cette réussite. C’est 5 à 2. 21 secondes plus tard, les Lausannois reviennent à 5 à 3. Comme sur le but précédent, Dustin Jeffrey récupère un rebond sur un tir du poignet de Jonas Junland pour tromper Robert Mayer. Ce match devient complètement dingue. Incroyable LHC. 38 secondes après la troisième réussite vaudoise, les Lions inscrivent le numéro 4. Après un premier tir de Sven Ryser repoussé par la botte de Robert Mayer, Harri Pesonen se saisit du rebond et marque dans la cage vide. C’est 5 à 4. Toujours dans cette 46ème minute, le coach genevois Chris McSorley, excédé par la passivité de ses joueurs, prend son temps mort. 23 secondes après la réussite de Harri Pesonen, le petit lutin du GE-Servette Nathan Gerbe est envoyé sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour équipement incorrect. Il avait perdu son casque et avait continué à jouer. Dustin Jeffrey gagne l’engagement sur la droite de Robert Mayer, le puck file sur Jonas Junland à la ligne bleue puis décale Harri Pesonen qui, idéalement placé dans l’axe, expédie un puissant tir sur réception qui termine sa course sur le poteau droit de Robert Mayer. Pas de chance ce soir pour nos Lions. Il est certain que les genevois aurait eu du mal à se relever si le tir de Harri Pesonen avait fini au fond des filets. Deux minutes plus tard, les Genevois reprennent deux buts d’avance grâce à Nick Spaling qui se fait l'auteur d'une subtile déviation au second poteau. Sur l'action précédente Pascal Caminada avait certainement fait un des arrêts de l'année en bloquant de la mitaine un tir à bout portant de Cody Almond tout en étant couché sur la glace. C’est 6 à 4. A la 51ème minute, deux minutes de pénalité à l’encontre de Valentin Borlat pour coup de coude. Le boxplay lausannois fait un excellent travail en repoussant toutes les tentatives des Locaux. Deux minutes plus tard, nouvelle pénalité de 2 minutes contre le défenseur lausannois Matteo Nodari pour coup de crosse. Une fois de plus ce soir, les Genevois passent complètement à côté de leur jeu de puissance. Retour de Nodari sur la glace. A la 57ème minute, les Lions sont beaucoup trop d'indisciplinés dans cette fin de match. Harri Pesonen se retrouve sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour avoir fait trébucher un adversaire. Toujours rien de transcendant dans le jeu de puissance des Aigles lors de cet avantage numérique. Une minute plus tard, c’est au tour du Genevois Francis Paré d'être envoyé en prison.  Le LHC garde un petit espoir dans ce match car les deux équipes vont évoluer à 4 contre 4. A la 59ème minute, le Genevois Damien Riat chipe la rondelle à Per Ledin en zone neutre puis adresse un tir qui s'écrase sur le poteau montant droit de la cage lausannoise. A 79 secondes de la sirène finale, le coach Daniel Ratushny joue son va-tout en sortant son portier afin de jouer à 6 contre 4. Sans succès. Dernière intervention des arbitres est l’envoi sur le banc d’infamie du Lausannois Per Ledin pour 10 minutes pour comportement anti-sportif. La sirène retentit et offre la victoire au GE-Servette sur le score de 6 à 4 dans un derby complètement fou.

 

Quel derby ce soir aux Vernets. Alors que l'on croyait Les Lions mort et enterré après les buts de Arnaud Jacquemet et de Floran Douay en tout début de troisième tiers, les hommes de Dan Ratushny ont surpris tout le monde en inscrivant pas moins de trois buts et un tir sur le poteau en 88 secondes. Le tir sur le poteau est pour moi le tournant du match.  Malheureusement, les Vaudois ont encaissé un nouveau but par Nick Spaling et ont fait preuve de trop d'indiscipline en fin de rencontre pour espérer revenir au score. Prochaine rencontre des Lions aura lieu le vendredi 24 février 2017 à la patinoire de Malley face au HC Lugano. Venez nombreux rugir avec nos Lions et n’oubliez pas, l’Union fait la Force.

 

 

Genève-Servette –  HC  Lausanne Hockey Club  6 - 4  (0-0 3-1 3-1)  

Samedi 18 février 2016 à 19h45

Patinoire des Vernets, 7135 spectateurs (guichets fermés)

 

Arbitres

Stefan Eichmann (8), Danny Kurmann (66) ; Roger Bürgi (75), Balazs Kovacs (23)

 

Genève-Servette HC

Mayer, Bays.

Mercier, Loeffel (TS) ; Fransson, Jacquemet ; Bezina, Vukovic © ; Petschenig.

Spaling, Almond, Gerbe ; Rubin, Paré, Wick ; Riat, Romy, Simek ; Impose, Kast, Traber ; Douay.

Absents : Ehrhardt, Slater, Chuard, E. Antonietti, Heinimann, Schweri, Leonelli, Rod.

Coach : Chris McSorley

 

Lausanne HC

Caminada, Huet

Fischer, Trutmann ; Junland, Borlat ; Genazzi, Nodari ; Lardi, Gobbi

Pesonen, Jeffrey (TS), Ryser ; In-Albon, Froidevaux ©, Ledin ; Conz, Miéville, Schelling ; Déruns, Kneubuehler, B. Antonietti.

Absents : Walsky (blessé), Ritz, Herren, Augsburger, Danielsson (surnuméraires), Savary, (HC Red Ice).

Coach : Dan Ratushny

 

Buts

24’33’’ 0-1 Ledin (Miéville)

29’06’’ 1-1 Paré (Gerbe, Spaling) 5c4

32’36’’ 2-1 Gerbe (Almond)

36’50’’ 3-1 Riat (Bezina, Vukovic)

41’10’’ 4-1 Jacquemet (Paré, Wick)

41’58’’ 5-1 Douay (Riat, Bezina)

44’11’’ 5-2 Genazzi (Déruns, Kneubuehler)

44’32’’ 5-3 Jeffrey (Junland, Ryser)

45’08’’ 5-4 Pesonen (Ryser, Jeffrey)

47’55’’ 6-4 Spaling (Almond)

 

Pénalités

02’48’’ 2’ Ryser accrocher un adversaire

07’26’’ 2’ In-Albon crosse haute

08’35’’ 2’ Schelling obstruction sur le gardien

11’25’’ 2’ Traber coup de crosse

13’10’’ 2’ Jacquemet coup de crosse

22’24’’ 2’ Conz crosse haute

28’25’’ 2’ Genazzi obstruction

30’32’’ 2’ Traber coup de crosse

33’01’’ 5’ Simek dureté excessive

33’01’’ 20’ Simek pénalité de méconduite pour le match

33’01’’ 5’ Gobbi dureté excessive

33’01’’ 20’ Gobbi pénalité de méconduite pour le match

34’28’’ 2’ Trutmann obstruction

45’29’’ 2’ Gerbe équipement incorrect

50’59’’ 2’ Borlat coup de coude

53’40’’ 2’ Nodari coup de coude

56’22’’ 2’ Pesonen faire trébucher son adversaire

57’18’’ 2’ Paré crosse haute

59’26’’ 10’ Ledin comportement anti-sportif)

 

Notes

350ème match de Federico Lardi en LNA

450ème match de Florian Conz en LNA

150ème match de Harri Pesonen sous les couleurs du LHC

140ème assistance de Alain Miéville sous les coulezrs du LHC

40ème tir du Romain Loeffel sur la barre transversale

46ème tir sur le poteau de Harri Pesonen

59ème tir sur le poteau de Damien Riat

2ème temps-mort demandé par le LHC

46ème temps-mort demandé par le GE-Servette

Le Lausanne HC joue sans gardien de 58’44 jusqu’à la fin du match

 

Tirs cadrés

38-33 (22-9 16-8 0-16)

 

Engagements gagnés

37-11 / 77% - 23%

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 

Le vendredi 24 février 2016 à 19h45, Lausanne Hockey Club – HC Lugano

 

Dernier match de la saison régulière

Le samedi 25 février 2016 à 19h45, HC Ambrì-Piotta – Lausanne Hockey Club