Le Lausanne HC bute sur un excellent Robert Mayer

 

Pour la 46ème journée de championnat, le Lausanne HC effectue le déplacement du bout du lac pour affronter dans un derby lémanique chaud bouillant le Genève-Servette HC. L’infirmerie lausannoise est toujours composée d’Antonietti. Trutmann, Herren, Augsburger, Conz et Bang. Juha-Pekka Hytönen sera dans les tribunes comme étranger surnuméraire. Côté genevois, Almond, Bays, Jacquemet et Slater sont blessés, Descloux joue en LNB et Heinemann est surnuméraire.

 

La partie commence mal pour le Lausanne HC qui, après seulement 59 secondes, se retrouve en infériorité numérique suite à l’envoi sur le banc des pénalités de Simon Fischer pour avoir retardé le jeu. Le Genève-Servette, qui dispose de l’un des meilleurs powerplay de la ligue, ne laisse pas passer l’occasion pour ouvrir le score par Timothy Kast superbement servi par Damien Riat au second poteau. Le GSHC domine ce début de match, les Vaudois sont pour l’instant acculés dans leur zone de défense. A la septième minute, c’est au tour d’Eliot Antonietti de se retrouver sur la banc d’infamie pour avoir retarér le jeu. Il est rejoint une minute plus tard par Tom Pyatt. Les Lausannois vont donc évoluer à 5 contre 3 pendant 52 secondes. Très bon travail du boxplay genevois qui peut tuer cette double supériorité numérique sans trop de problème. Le LHC pourrait très bien s’en vouloir de n’avoir pas pu profiter de cette belle occasion pour égaliser. A la 11ème minute, première grosse occasion pour les Lions par Harri Pesonen qui décoche un tir que le gardien Robert Mayer ne peut que repousser sur Ossi Louhivaara mais celui-ci ne parvient pas à pousser la rondelle au fond des filets. Deux minutes plus tard, c’est au tour des Aigles de se montrer dangereux par Juraj Simek dont le tir en pivot est facilement bloqué de la mitaine par Cristobal Huet. Depuis quelques minutes, les deux formations sont désormais assez proches l’une de l’autre. A la 17ème minute, belle tentative de Nicklas Danielsson malheureusement son tir puissant est trop croisé. C’est terminé pour le premiers tiers. Le Genève-Servette mène sur le score de 1 à 0.

 

Le début du tiers médian est dominé par le Lausanne HC. A la 23ème minute, joli tir d’Etienne Froidevaux que dévie Robert Mayer de la crosse, Danielsson manque de peu sa déviation. Une minute plus tard, c’est légalisation. Paul Savary, d’un magistral tir, trompe la vigilance du portier genevois. Une égalisation méritée pour les hommes Heinz Ehlers. Les Lausannois poursuivent leur domination et à la 26ème minute, L’attaquant finlandais Ossi Louhivaara tente sa chance au premier poteau d’un tir ras de la glace. Le cerbère genevois est à la parade. Nouvelle possibilité pour les Vaudois de prendre l’avantage à la 27ème minute, Robert Mayer perd le puck derrière sa cage sur Johnny Kneubuehler. Ce dernier tente de remettre le puck au centre mais l’arrière-garde genevoise peur écarter le danger. Trois minutes plus tard et contre le cours de jeu, les Servettiens reprennent l’avantage au score. Sur un tir de la ligne bleue de Matthew Lombardi, le gardien Huet repousse la rondelle au premier poteau sur Daniel Vukovic qui n’hésite pas et ajuste la cage quasi vide. A la 35ème minute, sur une belle passe du jeune Johnny Kneubuehler pour Sven Ryser dans l’axe, celui-ci tente sa chance d’un tir de revers qui ne trompa pas l’excellent Robert Mayer. Deux minutes plus tard, le portier lausannois intervient sur une déviation Noah Rod. L’occasion était belle pour le jeune servettien. Le LHC jouait à ce moment-là en infériorité numérique. La dernière possibilité du tiers revient au GSHC par l’intermédiaire de Marco Pedretti qui n’arrive pas à dévier la rondelle, sur une très belle passe de Matt D’Agostini, alors que Cristobal Huet était hors de positon. Retour des deux équipes aux vestiaires sur le score de 2 à 1 en faveur des Genevois.

 

Dés les premières minutes du troisième tiers, les Lausannois repartent de plus belle pour obtenir l’égalisation. Ä la 43ème minute, alors qu’il y a foule devant le cerbère genevois, Alain Miéville lance le puck dans la mêlée. Robert Mayer parvient finalement à geler cette rondelle. Deux minutes plus tard, Etienne Froidevaux reçoit un puck au visage et rejoint son banc pour se faire soigner. Le Lausanne HC se voit privé d’un des ses meilleurs attaquants car il ne réapparaitra que dans la dernière minute. A la 64ème minute, les Genevois font le break d’un superbe tir du poignet de Matt d’Agostini. Le puck se loge directement dans la lucarne et Cristobal Huet, masqué, ne peut que constater les dégâts. Suite à cette réussite qui fait très mal au moral des Lions, les Lausannois ont de la peine à sortir de leur zone depuis quelques minutes, le Genève-Servette par contre gère très bien ses deux buts d’avance. A la 52ème minute, sur une erreur d’Eric Walsky devant son portier, Daniel Rubin récupère la rondelle et tente sa chance au deuxième poteau. Heureusement le gardien du LHC est bien attentif. Deux minutes plus tard, Eric Walsky adresse un tir du poignet que le portier Mayer n’a pas trop de mal à capter. A la 56ème minute, suite à l’envoi sur le banc d’infamie de Roland Gerber et de Damien Riat, les Vaudois vont pouvoir évoluer pendant 1’04’’ à 5 contre 3. Le coach Ehlers demande son temps-mort afin de préparer au mieux cette double supériorité numérique. Les Lausannois ont énormément de peine à mettre en danger le gardien Mayer. On sent que quelque chose s’est cassée lors de la troisième réussite genevoise. Alors qu’il ne reste que 40 secondes à jouer, Chris McSorley demande son temps-mort après avoir encaissé un dégagement interdit afin de pouvoir faire reposer ces troupes. La sirène retentit, le GSHC remporte le match sur le score de 3 à 1.

 

C’est une victoire méritée pour le Genève-Servette HC qui s’est montré l’équipe la plus réaliste. Les Lausannois n’ont pas démérité mais ont cruellement manqué d’opportunisme devant la cage genevoise. Il est temps de penser au match de demain soir où nos Lions rencontreront le HC Ambrì-Piotta pour un match de tous les dangers.

 

Genève-Servette HC - Lausanne Hockey Club  3 - 1  (1-0 1-1 1-0)

Vendredi 5 Février 2016 à 19h45

Les Vernets, 7032 spectateurs

 

Arbitres

Michael Kung (5), Didier Massy (22) ; Andreas Abegglen (10), Gilles Mauron (12)

 

Genève-Servette HC

Mayer / Chuard.

Fransson, Vukovic ; Mercier, Loeffel ; Bezina, E. Antonietti ; Iglesias

Riat, Romy, Simek ; Pedretti, Pyatt, D’Agostini ; Rod, Lombardi, Wick ; Rubin, Kast, Douay ; Gerber

Absents : Almond, Bays, Jacquemet, Slater (blessés), Descloux (LNB), Heinimann (surnuméraire)

Coach : Chris McSorley

 

Lausanne HC

Huet / Caminada

Leeger, Gobbi ; Genazzi, Lardi ; Stalder, J. Fischer ; Nodari, Rytz.

S. Fischer, Walsky, Leblanc ; Pesonen, Miéville, Louhivaara ; Déruns, Froidevaux, Danielsson ; Kneubuehler, Savary, Ryser

Absents : Herren, Antonietti, Conz, Trutmann, Augsburger, Bang (blessés), Hytönen (surnuméraire).

Coach : Heinz Ehlers

 

Buts

02’46’’ 1-0 Kast (Riat, Rod) 5c4

23’26’’ 1-1 Savary (Ryser)

29’55’’ 2-1 Vukovic (Riat, Rod)

45’41’’ 3-1 D’Agostini (Bezina)

 

Pénalités

00’59’’ 2’ S. Fischer retarder le jeu

06’11’’ 2’ E. Antonietti retarder le jeu

07’19’’ 2’ Pyatt accrocher un adversaire

30’03’’ 2’ Stalder obstruction

34’45’’ 2’ Gobbi accrocher un adversaire

54’19’’ 2’ Gerber Accrocher un adversaire

55’15’’ 2’ Riat coup de crosse

 

Notes

2ème tir sur le poteau de Nicklas Danielsson

Noah Rod n’est pas réapparu lors du troisième tiers

Etienne Froidevaux absent de la 45ème jusqu’à la 59ème pour se faire recoudre suite à un puck au visage

55'15'' le Lausanne Hockey Club demande son temps-mort

59'20'' le Genève-Servette HC demande son temps-mort

 

Tirs cadrés

32-37 (9-11 13-15 10-11)

 

Engagements gagnés

41-37 / 53%-47%

 

Best Player

GSHC : Matt d’Agostini

Lausanne HC : Paul Savary

 

Prochain match à la Patinoire de Malley

Le samedi 6 février 2016 à 19h45, Lausanne Hockey Club – HC Ambrì-Piotta.