Victoire importante du LHC

 

Retour en terre lausannoise pour cette quarante-troisième journée de championnat où le Lausanne Hockey Club affrontait les Lionceaux du GCK Lions. A noter le retour dans l’effectif lausannois de Christophe Bays ainsi que sa titularisation dans la cage des Lions.

 

Très bonne entrée en matière du Lausanne Hockey Club, qui après seulement une vingtaine de secondes, se créait une belle occasion par le Top Scorer Colby Genoway. Les GCK Lions ouvrirent le score sur leur première pénétration dans le camp lausannois par Sandro Zangger après soixante-neuf secondes de jeu. Les Lausannois, piqués au vif, se montrèrent dangereux par Benjamin Chavaillaz puis par Daniel Corso. A la huitième minute, première supériorité numérique en faveur du LHC. Joël Fröhlicher adressa un très bon tir qui permit au portier zurichois Melvin Nyffeler de se mettre en évidence. Deux minutes plus tard, Christophe Bays réalisa une superbe parade face à Alexandre Tremblay qui se présentait seul. Les Lionceaux zurichois eurent deux belles occasions par Patrick Faic (13e) puis par Sandro Zangger (15e). Dans l’enchainement, les hommes de Matti Alatalo bénéficièrent de leur premier avantage numérique. Le Lausannois Gaëtan Augsburger en profita pour prendre la poudre d’escampette et aller inscrire le un partout à la seizième minute. La dernière action dangereuse du tiers fut à mettre au crédit du LHC par l’intermédiaire de Benjamin Chavaillaz.

 

Le deuxième tiers démarra de la même façon que le premier. C’est-à-dire, après septante-huit secondes de jeu, le canadien du GCK Lions Alexandre Tremblay redonnait l’avantage au Lionceaux zurichois. Il ne fallut que deux minutes aux Lausannois pour égaliser par Colby Genoway. A la vingt-sixième, alors que le LHC jouait en infériorité numérique, Eliot Berthon, qui venait de briser sa crosse, réussit de dégager son camp en dribblant comme un footballeur et essaya même de lancer en profondeur Gaëtan Augsburger d’un « plat du patin ». Le Lausanne Hockey Club, ayant prit la direction des opérations, inscrit le trois à un par Jérémie Kamerzin suite à une superbe triangulation à la vingt-huitième minute. Deux minutes plus tard, alors que le LHC se trouvait une nouvelle fois en infériorité numérique, Gaëtan Augsburger se présenta une fois encore seul à au portier zurichois mais ne put convertir cette occasion en but. A la trente-sixième minute, nouvelle réussite lausannoise par Alexeï Dostoinov, sur passes de Colby Genoway et de Daniel Corso, qui donnait deux longueurs d’avance au LHC. Les deux équipes rejoignirent les vestiaires sur le score de quatre à deux en faveur du LHC.

 

Dès les premiers instants du troisième tiers, le Lausanne Hockey Club prit le jeu à son compte et se concocta plusieurs occasions notamment par Philippes Seydoux (43e), Benjamin Conz et Gaëtan Augsburger (45e). Les GCK Lions réagirent par Martin Ness et Mike Künzle mais tous deux butèrent sur un très bon Christophe Bays. A la cinquante-deuxième minute, le capitaine lausannois Florian Conz se créa une belle occasion mais le gardien Melvin Nyffeler en avait décidé autrement. Une minute plus tard, les Zurichois eurent une grosse chance de revenir au score mais une fois de plus le portier lausannois mit son véto. Les dernières minutes de la rencontre virent les Lausannois se créer encore quelques occasions notamment par Alexeï Dostoinov et Benjamin Chavaillaz sans pouvoir faire bouger le score au tableau d’affichage. Le LHC signait sa vingt-septième victoire de la saison.

 

Prochaine journée de championnat, le mardi 24 janvier 2013 à 20h00, le Lausanne Hockey Club effectuera le déplacement du Forum pour y affronter le HC Red-Ice dans un derby chaud bouillant.

 

 

Lausanne HC – GCK Lions  4-2 (1-1 3-1 0-0)  

Mardi 22 janvier 2013, 20h00

Patinoire de Malley, 4019 spectateurs

 

Arbitres

Karol Popovic (21) ; Christophe Pitton (29), Marc-Henri Progin (73).

 

Lausanne Hockey Club

Bays / Hecquet

Reist, Chavaillaz; Kamerzin, Fröhlicher; Leeger, Stalder; J. Fischer, Borlat ; Seydoux.

Dostoinov, Corso, Conz ©, Augsburger, Berthon, Mauron, Déruns, Le Coultre, Antonietti, Primeau, Genoway.

Coach : Gerd Zenhäusern

 

GCK Lions

Nyffeler / Schlegel.

Ph. Baltisberger, Signoretti ; Kühni, Hächler ; M. Zangger, Leu

Ulmann (TS), Hüsler Ness, Heitzmann, Faic, Senteler, Micheli ©, Widmer, S. Zangger, Tremblay, Künzle, Hentes, Büsser

Coach : Matti Alatalo

 

Buts

01’09’’ 0-1 S. Zangger (Ulmann, Büsser)

15’47’’ 1-1 Augsburger 4c5

21’18’’ 1-2 Tremblay (Micheli, Ulmann) 5c4

23’28’’ 2-2 Genoway (Dostoinov, Corso)

27’31’’ 3-2 Kamerzin (Genoway, Corso)

35’40’’ 4-2 Dostoinov (Genoway, Corso)

 

Pénalités

07’27’’ 2’ Tremblay charge contre la bande

14’49’’ 2’ Leeger dureté excessive

20’38’’ 2’ Corso retenir un adversaire

24’01’’ 2’ Kamerzin retenir un adversaire

29’36’’ 2’ Leeger obstruction

38’01’’ 2’ Stalder faire trébucher son adversaire