Les Lions laissent passer une belle occasion de se rapprocher de la barre

 

Après la splendide victoire face au leader du championnat, le SC Bern et dans le cadre de la 43ème journée du championnat, le Lausanne HC effectue le déplacement des Vernets pour y affronter son « meilleur ennemi » le Genève-Servette HC dans un derby lémanique qui sent la poudre. La victoire est indispensable pour les Lions comme pour les Aigles dans la course aux playoffs. En ce qui concerne les blessés, l’infirmerie lausannoise est constituée de Dario Trutmann (fracture du bassin). En ce qui concerne le GSHC, Christophe Bays, Adam Hasani, Arnaud Jacquemet, Jonathan Mercier, Gauthier Descloux, Eliot Antonietti, Daniel Vukovic, Goran Bezina et Kay Schweri sont blessés. Concernant les gardiens de but, Sandro Zurkirchen sera dans la cage lausannoise et Robert Mayer sera dans celle des Aigles,

 

Coté statistiques, les Lausannois disposent du 6ème powerplay avec 31 buts marqués sur 157 supériorités numériques soit 19.75% et le 12ème boxplay avec 37 buts encaissés sur 156 infériorités numériques soit 76.28%. Pour le GSHC, c’est le 8ème powerplay avec 28 buts marqués sur 152 supériorités numériques soit 18.42% et le 9ème boxplay avec 36 buts encaissés sur 180 infériorités numériques soit 80.00%. (Classement selon le % powerplay et le % boxplay)

 

Au niveau des compteurs, l’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est 1er au classement avec 49 points (11 buts et 38 assistances) soit 1.17 point par match. Du côté du GSHC, l’attaquant Tanner Richard est 12ème au classement avec 35 points (7 buts et 28 assistances) soit 0.83 point par match.

 

Pour les gardiens, Sandro Zurkirchen figure en 10ème position du classement des gardiens avec 77 buts encaissés en 29 matchs (90.98%) soit 2.75 buts par match. Robert Mayer figure en 8ème position du classement des gardiens avec 64 buts encaissés en 25 matchs (91.07%) soit 2.72 buts par match.

 

C’est parti pour ce derby lémanique qui sent la poudre. Victoire indispensable pour les Lions dans la course aux playoffs. La première tentative de la rencontre est à mettre au crédit des Aigles par Henrik Tömmernes mais ne cadre pas son tir. Les Lions réagissent immédiatement tout d’abord par Martin Gernat dont le tir est détourné du biscuit de Robert Mayer puis par Joël Vermin. A la 3ème minute, sur un contre rondement mené, belle triangulation entre le TopScorer lausannois Dustin Jeffrey, Sandro Zangger et Nicklas Danielsson dont le tir est repoussé par le gardien genevois. Dans la même minute, sur une relance complètement manquée dans l’axe de Johan Fransson, le puck arrive sur le défenseur lausannois Joël Genazzi qui décoche un violent tir sur réception que Loïc In-Albon, seul dans l’enclave, dévie brillamment et trompe Robert Mayer. C’est 0 à 1. Une minute plus tard, belle possibilité pour Nick Spaling mais son tir est détourné par la jambière de Sandro Zurkirchen. A la 5ème minute, grosse occasion pour les Aigles. Le défenseur Romain Loeffel, très excentré à la bande, tente sa chance dans un angle impossible. Le puck passe entre les jambes du portier lausannois, longe la ligne de but heureusement sans la traverser. Dans la continuité, mauvais contrôle de Romain Loeffel, Sven Ryser passe devant avant de centrer pour Etienne Froidevaux qui ne peut reprendre grâce à la bonne défense de Daniel Rubin. A la 7ème minute, débordement de Sven Ryser qui transmet au géant Suédois Jonas Junland qui voit son tir contré. Le puck arrive finalement sur Etienne Froidevaux qui, au lieu de tirer, décale intelligemment à Florian Conz idéalement placé. Malheureusement l’attaquant lausannois ne peut pousser le puck dans la cage vide grâce au retour de défenseur Henrik Tömmernes. Deux minutes plus tard, tentative du Johann Fransson d’inquiéter le portier lausannois qui stoppe l’envoi genevois facilement de la mitaine. A la 10ème minute, première pénalisation de 2 minutes de la rencontre du Genevois Noah Rod pour obstruction sur le gardien. Les Lions installent rapidement leur jeu de puissance et commencent le siège de la cage des Aigles. Nicklas Danielsson (10e), Etienne Froidevaux (10e), Jonas Junland (10e), Dustin Jeffrey (11e) et Joël Genazzi manquent de précision et butent sur un très bon Robert Mayer. Les Genevois sont de nouveau au complet. Et C’est un peu contre le cours du jeu que les Genevois égalisent à la 13ème minute. Décalage de Jeremy Wick sur Romain Loeffel à la ligne bleue qui décoche un puissant et précis tir sur réception qui surprend Sandro Zurkirchen masqué. C’est 1 à 1. Une minute plus tard, 2 minutes de pénalité à l’encontre Johan Fransson pour avoir tiré le puck en dehors de la surface de jeu. Les Lions ont énormément de mal à poser leur jeu de puissance. A la 16ème minute, l’attaquant lausannois récupère le puck dans son camp, passe en revue toute la défense genevoise, contourne la cage et glisse le puck au deuxième poteau. C’est 1 à 2. Magnifique solo du numéro 11 des Lions. Dans la même minute, l’attaquant genevois Damien Riat tente sa chance mais son lancer n’est pas cadré. Une minute plus tard, nouvelle égalisation des Aigles. Bien lancé par Kevin Romy, l’attaquant Juraj Simek passe la ligne bleue et décoche un tir du poignet que Sandro Zurkirchen ne peut que le toucher sans pouvoir modifier sa trajectoire. C’est 2 à 2. Suite à l’engagement, possibilité genevoise par le défenseur Will Petschenig qui tire en se retournant, le dernier rempart lausannois détourne cet envoi. Florian Conz (18e) et Benjamin Antonietti (20e) voient leurs tirs contrés par la défense genevoise et finir leur course dans les filets de protection. La première sirène retentit et renvoie les deux équipes aux vestiaires sur le score de parité de 2 à 2.

 

Les Aigles sont les premiers à se montrer dangereux dans le tiers médian par Damien Riat à la 21ème minute, son lancer est repoussé par Sandro Zurkirchen. Une minute plus tard, c’est au tour des Lions de dégainer mais Jonas Junland n’attrape pas le cadre. Les défenses prennent le pas sur les attaques en ce début de tiers. Beaucoup de tirs imprécis ou contré par les défenseurs des deux équipes. A la 25ème minute, joli tir de Joël Vermin qui est détourné dans les filets de protection par la crosse de Robert Mayer. Une minute plus tard, nouveau tir de Romain Loeffel que Sandro Zurkirchen repousse. Dans la même minute, le Slovaque du LHC Martin Gernat rejoint le banc d’infamie pour 2 minutes pour avoir fait trébucher. Les Genevois ont, comme les Lions, énormément de mal à installer leur jeu de puissance. La seule tentative dans cet avantage numérique est l’œuvre de Romain Loeffel d’un tir du poignet de la ligne bleue. Retour sur la glace de Martin Gernat. A la 29ème minute, nouvelle pénalisation d’un Lausannois, Joël Genazzi pour 2 minutes pour avoir accroché. Belle déviation qui passe de peu à côté de Kevin Romy (30e) sur un tir du Français Stéphane Da Costa. Les Lions sont de nouveau au complet. A la 32ème minute, Benjamin Antonietti adresse un joli lancer que le gardien Meyer repousse de la botte. Les Genevois répondent du tac au tac par Noah Rod qui, suite à un superbe solo, bute sur Sandro Zurkirchen. Une minute plus tard, débordement de centre de Sven Ryser sur Florian Conz qui ne peut reprendre. Dans la même minute, tir du défenseur Will Petschenig de la ligne bleue, le gardien vaudois repousse sur Makai Holdener qui ne peut reprendre. Le puck ressort à la ligne bleue sur Johan Fransson qui ne cadre pas son lancer. Nouvelles tentatives genevoises à la 36ème minute par Tim Traber puis par Floran Douay. Ces deux opportunités sont repoussées par le dernier rempart lausannois. Dans la même minute, le défenseur Jannik Fischer est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour avoir retenu. Trente secondes plus tard, c’est au tour de Jonas Junland de rejoindre son coéquipier sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour cross-check. Les Aigles joueront pendant 1’30’’ à 5 contre 3. Les Genevois prennent pour la première fois la tête au tableau d’affichage à la 38ème minute. Alors qu’il ne reste que 22 secondes à purger pour les Lausannois, le TopScorer des Aigles Tanner Richard veut alerter Stéphane Da Costa par une transversale mais celle-ci est contrée par le patin de Valentin Borlat. Le puck arrive tout droit sur la canne du défenseur Henrik Tömmernes qui d’un tir précis du poignet trompe Sandro Zurkirchen bien masqué par Nick Spaling. C’est 3 à 2. Suite à cette réussite Jannik Fischer peut sortir de « prison ». Les Lions joueront encore pendant 49’’ à 5 contre 4. Dernière possibilité genevoise à la 39ème minute dans cette supériorité numérique par Juraj Simek qui ne cadre pas. Les Lions sont de nouveau au complet. Dans la même minute, belle essai de Johan Fransson mais son tir est repoussé du biscuit. Alors qu’il ne reste que 70 secondes dans ce tiers médian, récupération de la rondelle dans l’arrondi par Cody Almond, celui-ci transmet à Henrik Tömmernes à la ligne bleue qui adresse un tir du poignet qui est dévié devant la cage lausannoise par Damien Riat trompant Sandro Zurkirchen pour la quatrième fois ce soir 76 secondes après la troisième réussite des Aigles. C’est 4 à 2. Les Lions essaient de réagir immédiatement après ce but genevois par Benjamin Antonietti mais sa tentative au 1er poteau est détournée par Robert Mayer. Alors qu’il ne reste qu’une poignée de secondes, Jonas Junland alerte Lukas Frick à la ligne bleue qui transmet en profondeur entre deux joueurs genevois à Joël Vermin. Celui-ci centre dans le slot, le capitaine des Aigles Kevin Romy devant la cage vide contrôle mal la rondelle et in-extremis sort la rondelle qui allait tout droit au fond des filets. Fin du tiers médian sur le score de 4 à 2 en faveur du Genève-Servette HC.

 

La première occasion dans ce troisième tiers est genevoise. A la 42ème minute, l’attaquant français Stéphane Da Costa chipe le puck à Yannick Herren sur la droite du but lausannois. Il repique sur le centre et tente un tir du backhand qui passe heureusement au-dessus. Les Lions poussent en ce début de tiers pour revenir rapidement au score notamment par son TopScorer Dustin Jeffrey dont le tir est repoussé par le portier Robert Mayer. C’est chose faite à la 44ème minute. Jonas Junland récupère la rondelle et l’expédie le long de la bande, Robert Mayer sort de son but pour stopper le puck et ne voit pas arriver dans son dos Alain Miéville qui lui passe devant et envoie directement le puck dans le slot. Celui-ci touche l’intérieur de la cuisse du défenseur Johan Fransson et entre dans la cage genevoise. C’est 4 à 3. Il reste 16’05 au Lausanne HC pour revenir au score. A la 45ème minute, mauvaise relance du LHC, Juraj Simek récupère le palet et tente de déporter le gardien, son tir est repoussé par un arrêt réflexe de la jambière. A la 47ème minute, belle triangulation entre Joël Genazzi, Johnny Kneubuehler et Loïc In-Albon. Ce dernier tente un tir du revers que le gardien des Aigles détourne de la jambière. Dans la même minute, les Lions sont tout près d’égaliser mais leur tir est repoussé par le poteau droit de la cage genevoise. Une fois de plus lors de cette saison, la chance n’est du côté des Vaudois. A la 48ème minute, tir puissant de la ligne bleu de Jeremy Wick, le gardien Sandro Zurkirchen repousse sur l’attaquant genevois Stéphane Da Costa dont la reprise passe à côté. Une minute plus tard, sur une belle ouverture de Johan Fransson, le capitaine Kevin Romy part seul affronter le cerbère lausannois avec Jonas Junland à ses basques. Le Géant suédois en voulant contrer le puck, fauche avec sa crosse l’attaquant genevois. C’est un tir de pénalité. Kevin Romy s’élance, tente de dribbler le gardien mais heureusement échoue dans sa tentative. Toujours 4 à 3 au tableau d’affichage. A la 51ème minute, nouvelle possibilité pour le capitaine genevois, Sandro Zurkirchen stoppe son tir. Deux minutes plus tard, grosse occasion pour les Lions. Superbe ouverture de Joël Vermin sur Benjamin Antonietti qui part seul affronter Robert Mayer malheureusement pour nos couleurs, l’attaquant vaudois perd son duel. Le temps : Il est clair que Les Servettiens ont décidé de tenir le score et de profiter des erreurs de la défense lausannoise. A la 53ème minute, c’est au tour de Etienne Froidevaux de tenter sa chance mais le gardien genevois dévie. Dernière grosse occasion genevoise à la 55ème minute. Sur un contre rondement mené, Nick Spaling laisse derrière lui pour le TopScorer genevois Tanner Richard qui décoche un tir que le portier des Lions repousse de la botte sur Nick Spaling qui avait bien suivi et se retrouve seul face à Sandro Zurkirchen qui est à la parade. Une minute plus tard, ouverture éclair de Alain Miéville pour le Slovaque Martin Gernat qui part seul au but. Il tente de dribbler Robert Mayer mais celui-ci réussit de bloquer la rondelle de la jambière. A la 57ème minute, grosse opportunité d’égaliser car l’attaquant Cody Almond est envoyé « en prison » pour deux minutes pour obstruction. C’est l’occasion ou jamais. Les Lions installent leur jeu de puissance. Nicklas Danielsson (57e), Benjamin Antonietti (59e) et Martin Gernat (59e) butent sur un Robert Mayer en état de grâce. Les Genevois sont de nouveau au complet. Les Lions tentent un coup de poker en sortant leur gardien afin de jouer à 6 contre 5. Quelques secondes plus tard, le coach Yves Sarault prend son temps mort pour mettre en place un jeu. Malheureusement la seule tentative est l’œuvre de Jonas Junland qui ne trompe pas la vigilance du portier des Aigles. La sirène finale retentit et offre la victoire au Genève-Servette HC sur le Score de 4 à 3. C’est un match que jamais les Lions ne devaient perdre.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le samedi 27 janvier 2018 à 19h45, les Lions recevront le HC Davos dans le chaudron de Malley 2.0 dans le cadre de la 44ème journée du championnat. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force.

 

 

Genève-Servette HC - Lausanne Hockey Club  4 - 3  (2-2 2-0 0-1)

Vendredi 26 janvier 2017 à 19h45

Les Vernets, 6880 spectateurs

 

Arbitres

Ken Mollard (80), Daniel Stricker (91) ; Nicolas Fluri (19), Balazs Kovacs (23)

 

Genève-Servette HC

Mayer, Giovannini.

Tömmernes, Petschenig ; Fransson, Wick ; Loeffel, Guebey ; Chuard.

Spaling, Richard, Da Costa ; Rod, Almond, Riat ; Simek, Romy, Holdener ; Heinimann, Rubin, Douay.

Absents : Bays, Hasani, Jacquemet ; Mercier, Descloux, E. Antonietti ;  Vukovic, Bezina, Schweri

Coach : Craig Woodcroft

 

Lausanne HC

Zurkirchen, Huet

Borlat, Junland ; Gernat, Genazzi ; Frick, Schelling ; Fischer, Nodari.

Danielsson, Jeffrey (TS), Zangger ; Herren, Vermin, B. Antonietti ; Conz, Froidevaux ©, Ryser ; In-Albon, Miéville, Kneubuehler

Absents : Trutmann (blessés), Pesonen, Gobbi (surnuméraires), Walsky (ménagé)

Coach : Yves Sarault

 

Buts

02’51’’ 0-1 In-Albon (Genazzi)

12’47’’ 1-1 Loeffel (Wick, Simek)

15’16’’ 2-1 Herren

16’33’’ 2-2 Simek (Romy, Fransson)

37’34’’ 3-2 Tömmernes (Richard, Fransson)

38’50’’ 4-2 Riat (Tömmernes, Almond)

43’55’’ 4-3 Miéville (Junland, In-Albon)

 

Pénalités

09’43’’ 2’ Rod obstruction sur le gardien

13’19’’ 2’ Fransson tiré le puck en dehors de la surface de jeu

25’36’’ 2’ Gernat faire trébucher son adversaire

28’21’’ 2’ Genazzi accrocher un adversaire

35’53’’ 2’ Fischer retenir un adversaire

36’23’’ 2’ Junland cross-check

48’55’’ 0’ Junland tir de pénalité

56’31’’ 2’ Almond obstruction

60’00’’ 2’ Wick Dureté excessive

 

Notes

100ème match de Dustin Jeffrey sous les couleurs du Lausanne HC

Le Lausanne HC joue sans gardien de 59’00’’ jusqu’à la fin du match

47ème tir sur le poteau de Nicklas Danielsson

49ème Daniel Rubin manque un tir de pénalité

 

Tirs cadrés

28-32 (10-13 10-5 8-14)

 

Engagements gagnés

35-25 /58%-42%

 

Best Player

GSHC : Romain Loeffel

Lausanne HC :  Yannick Herren

 

Prochain match à la Patinoire de Malley

Le samedi 27 janvier 2018 à 19h45, Lausanne Hockey Club – HC Davos