Les Lions ont manqué de réalisme... les Aigles pas.

 

Après la claque reçue à Zurich et dans le cadre de la 4ème journée du championnat de National League, le Lausanne Hockey Club reçoit pour la première fois dans leur nouvel écrin le Genève-Servette HC actuellement 2ème du championnat. Au niveau de l’infirmerie lausannoise, celle-ci est vide, le coach Ville Peltonen dispose de son effectif au complet. Du côté du Genève-Servette HC, Henrik Tömmernes, Enzo Guebey, Timothy Kast, Eliot Antonietti, Mike Völlmin, Tim Bozon et John Fritsche sont blessés. Les cages sont défendues par Tobias Stephan pour les Lions et par Robert Mayer pour les Genevois. 

 

Après la cérémonie d’inauguration et les discours de nos élus, la rencontre peut commencer. Le Vaudoise Aréna comble est impressionnante, surtout le mur des supporters derrière la cage lausannoise. Le coup d’envoi du match est donné. Coup de froid pour les supporters lausannois car après seulement 10 secondes de jeu, Tommy Wingels reprend victorieusement un engagement suite à un dégagement interdit lausannois. C’est 0 à 1. Les Lausannois répliquent immédiatement par Cody Almond (2e) et par Joël Genazzi. La première pénalité tombe à la 3ème minute à l’encontre du Lausannois Tim Traber suivi 57 secondes plus tard par le Genevois Guillaume Maillard. Les Lions poussent pour égaliser rapidement, Robin Leone (6e) et Tyler Moy (8e) par deux fois, sont tout près de trouver la faille. Belle possibilité à la 12ème minute par Lukas Frick dont la déviation est détournée par le portier Robert Mayer. A la 14ème minute, première occasion genevoise depuis l’ouverture du score par Eric Fehr dont le tir passe de peu au-dessus de la cage vaudoise. Grosse occasion à la 17ème minute pour le LHC ; le défenseur Petteri Lindbohm prolonge le puck de la bande et grâce à un drôle de rebond, le puck revient sur le but vide genevois sur Cody Almond. Il faut un plongeon in-extremis de Robert Mayer pour empêcher l’attaquant vaudois d’égaliser. Dans la même minute, les Lions réussissent enfin à égaliser par le TopScorer Cory Emmerton suite à une superbe triangulation. Grosse occasion à la 18ème minute par Ronalds Kenins suite à la pénalisation de Noah Rod, le portier genevois est à la parade. Dans la même minute, c’est au tour de l’attaquant Letton de rejoindre le banc d’infamie pour 2 minutes. Dernière possibilité du tiers est l’œuvre de Cody Almond, le gardien genevois s’interpose. Fin du premier tiers sur le score de 1 à 1.

 

Les Lausannois entament le tiers médian le couteau entre les dents et se montrent dangereux par Joël Vermin (21e) et Petteri Lindbohm (21e). Double coup de froid dans « l’Arène » car à la 22ème minute, les Aigles reprennent l’avantage par Eric Fehr ; 90 secondes plus tard, les Genevois font le break par Daniel Winnik. Le score passe de 1 à 1 à 1 à 3. Suite à cette double réussite, le coach lausannois décide de remplacer Tobias Stephan par Luca Boltshauser pour redonner de l’allant aux Lions. Bon coaching car à la 25ème minute, les Vaudois reviennent à la marque par Petteri Lindbohm d’un lancer de la ligne bleue. C’est 2 à 3. Ils poursuivent leur domination et se montrent dangereux par Cody Almond (25e). A la 29ème minute, double chance de Tyler Moy reprenant un rebond du gardien Mayer. Une minute plus tard, c’est au tour de Jonas Junland de se créer une belle possibilité mais une fois de plus, le dernier rempart genevois est à la parade. Dans la même minute, deux minutes de pénalité à l’encontre du défenseur Simon Le Coultre. Joël Genazzi par deux fois (30e & 31e) puis Yannick Herren (31e) buttent sur un Robert Mayer « on fire ». Malheureusement Jonas Junland (31e) rejoint le banc des pénalités. Les Genevois jouent en supériorité numérique mais ne se montrent pas dangereux. Les Lausannois poussent pour revenir au score ; une déviation de Ronalds Kenins (35e) et un lancer de Joël Genazzi qui frôle la lucarne de la cage genevoise. A la 37ème minute, nouvelle occasion lausannoise par Joël Vermin reprenant le rebond sur un tir de Petteri Lindbohm ; le portier des Aigles bloque. Une minute plus tard, Jonas Junland est envoyé pour la deuxième fois sur le banc d’infamie. Lors de cet avantage numérique, Marco Miranda (39e) puis Deniss Smirnovs (40e) mettent à contribution le portier Luca Boltshauser. Fin du tiers médian sur le score de 2 à 3 en faveur des Aigles. 

 

Il ne faut que 24 secondes dans ce troisième tiers pour voir les Lausannois égaliser par Cody Almond se rappelant aux bons souvenirs des Aigles, bien servi par Tyler Moy. C’est 0 à 1. Les Vaudois ont la maitrise du jeu, les occasions de but défilent notamment par Dustin Jeffrey (45e), Josh Jooris (45e) et Joël Vermin (45e) malheureusement le gardien Robert Mayer est dans une forme olympique ce soir. Les hommes de Ville Peltonen poussent pour prendre l’avantage mais à force de butter sur le dernier rempart genevois, cela sent le « hold-up » à plein nez. Et ce qui devait arriver, arriva ; à la 51ème minute, sur un contre rapide, le défenseur offensif Simon Le Coultre décoche un tir précis qui ne laisse aucune chance au gardien Luca Boltshauser. Cette réussite fait mal aux Lausannois. C’est 3 à 4. Une poignée de secondes après ce but, l’attaquant genevois Guillaume Maillard charge violement à la tête de Yannick Herren. Après discussion avec ses collèges, l’arbitre punit le Genevois de 2+10’ minutes au lieu de 5 minutes et de le renvoyer aux vestiaires. Les Lions installent leur jeu de puissance et se montent dangereux par Christoph Bertschy (52e) puis par Joël Genazzi (53e). Le fait d’avoir couru après le score tout le match, les Lions manquent de punch dans les dernières minutes de la rencontre face à des Genevois bien en place en défense. Les Lausannois tentent le tout pour le tout en sortant leur gardien (59e) afin de jouer à 6 contre 4. Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas, le défenseur lausannois Petteri Lindbohm est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes. Même à 5 contre 4, les Genevois tiennent bon et inscrivent même un cinquième but par Noah Rod dans la cage vide à une seconde de la sirène finale. Le Genève-Servette HC remporte le premier derby lémanique sur le score de 3 à 5 grâce à une réussite affolante (5 buts en 21 tirs).

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le vendredi 27 septembre 2019 à 19h45. Nos Lions se déplacent à la PostFinance Arena de la capitale pour y affronter le SC Bern, champion suisse en titre. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

 

Lausanne Hockey Club - Genève-Servette HC  3 - 5  (1-1 1-2 1-2)

Mardi 24 septembre 2019 à 19h45

Vaudoise Aréna, 9600 spectateurs (à guichet fermé)

 

Arbitres

Mark Lemelin (14), Nicolas Fluri (19) ; Marc-Henri Progin (90), Dominik Altmann (28)

 

Lausanne HC

Stephan, Boltshauser.

Grossmann, Junland ; Frick, Lindbohm ; Genazzi, Heldner ; Nodari

Herren, Jeffrey, Vermin ; Kenins, Jooris, Bertschy ; Almond, Emmerton (TS), Moy ; Leone, Froidevaux ©, Traber ; Antonietti.

Absents : Oejdemark (surnuméraire)

Coach : Ville Peltonen

 

Genève-Servette HC 

Mayer, Descloux.

Maurer, Karrer ; Mercier, Wick ; Le Coultre, Jacquemet ; Smons, Tanner.

Winnik, Smirnovs, Wingels (TS) ; Maillard, Fehr, Rod © ; Miranda, Richard, Douay ; Cajka, Berthon, Simek. 

Absents : Tömmernes, Guebey, Kast, E. Antonietti, Völlmin, Bozon, Fritsche (blessés) 

Coach : Patrick Emond

 

Buts

00’10’’ 0-1 Wingels (Smirnovs)

16’42’’ 1-1 Emmerton (Almond, Moy)

21’30’’ 1-2 Fehr (Maillard, Wick)

23’00’’ 1-3 Winnik (Wingels)

24’27’’ 2-3 Lindbohm (Bertschy, Jooris)

40’24’’ 3-3 Almond (Moy, Junland)

50’08’’ 3-4 Le Coultre (Wingels, Smirnovs)

59’59’’ 3-5 Rod (Fehr)

 

Pénalités

02’23’’ 2’ Traber accrocher un adversaire

03’20’’ 2’ Maillard retenir un adversaire

17’17’’ 2’ Rod faire trébucher son adversaire

17’39’’ 2’ Kenins faire trébucher son adversaire

29’05’’ 2’ Le Coultre cross-check

30’54’’ 2’ Junland obstruction

37’55’’ 2’ Junland retenir un adversaire

50’41’’ 2’ Maillard charge contre la tête

50’41’’10’ Maillard pénalité de méconduite

58’38’’ 2’ Lindbohm faire trébucher son adversaire

 

Notes

Les Lausannois jouent sans gardien de 58’31’’ à 58’38’’, de 59’00’’ à 59’19’’ et de 59’35’’ jusqu’à la fin du match

 

Tirs cadrés

31-21 (11-6 10-8 10-7)

 

Best Player

Lausanne HC : Cory Emmerton

GSHC : Tommy Wingels

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le vendredi 27 septembre 2019 à 19h45, SC Bern vs Lausanne Hockey Club

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club à la Vaudoise Arena

Le samedi 28 septembre 2019 à 19h45, Lausanne Hockey Club vs HC Davos