La Suisse Romande.... est Rouge est Blanche....

 

Après la victoire aux tirs au but aux Vernets, le Lausanne Hockey Club accueillait dans son chaudron de Malley une nouvelle fois le Genève-Servette HC dans une revanche chaude bouillante du derby d’hier soir dans le cadre de la 36ème journée de championnat. Pour cette rencontre, les absents du côté du LHC sont Florian Conz, Thomas Déruns (blessé), Matteo Ritz, Loïc In-Albon, Per Ledin (surnuméraires) et Paul Savary (HC Red Ice). Du côté des Aigles, Floran Douay, Kevin Romy, Nick Spaling, Cody Almond (blessés), Eliot Antonietti (HC Ajoie), Nicolas Leonelli (EHC Olten) manquent à l’appel. Cristobal Huet et Robert Mayer seront dans les cages ce soir.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du premier Powerplay avec 36 buts marqués sur 152 supériorités numériques soit 23.68% et le 4ème Boxplay avec 24 buts encaissés sur 155 infériorités numériques soit 84.52%. Pour les Servettiens, c’est le 12ème et dernier Powerplay avec 20 buts marqués sur 140 supériorités numériques soit 14.29% et le 10ème Boxplay avec 37 buts encaissés sur 160 infériorités numériques soit 76.88%. Au niveau des compteurs, le défenseur genevois Romain Loeffel est le 34ème compteur de LNA avec 24 points (7 buts et 17 assistances) soit 0.69 points par match. L’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est le 7ème au classement avec 33 points (13 buts et 20 assistances) soit 0.94 points par match. Pour les gardiens, le portier lausannois Cristobal Huet figure en 4ème position avec 75 buts encaissés en 31 matchs (91.73%) soit 2.41 buts par match. Pour le Genève-Servette HC, Robert Mayer figure en 5ème position avec 86 buts encaissés en 34 matchs (92.46%) soit 2.57 buts par match. (Chiffres fournis par la League). Après tous ces chiffres, place à la rencontre.

 

Les Lausannois démarrent très fort la rencontre. A la 1ère minute, le Suédois Nicklas Danielsson effectue un centre-tir pour le TopScorer lausannois Dustin Jeffrey. Il manque à celui-ci quelques petits centimètres pour dévier la rondelle sur le but. Dans l’enchaînement, carambolage devant Cristobal Huet. L’américain du GSHC Nathan Gerbe amène le puck devant le portier du LHC qui tente de le bloquer avant de se faire bousculer par Noah Rod. La rondelle franchit la ligne de but mais les arbitres refusent la réussite après visionnage de la vidéo. A la 3ème minute, splendide tir de la ligne bleue. Le portier Robert Mayer fait un arrêt propre sans concéder de rebond. Deux minutes plus tard, c’est au tour de Dario Trutmann de tenter sa chance du backhand depuis le slot. Le tir est repoussé par l’arrière-garde genevoise. Nouvelle occasion pour les Lions à la 8ème minute. Accélération de Miéville sur l'aile, le Vaudois centre pour Philippe Schelling dont le tir passe juste à côté du cadre genevois. Première pénalité de la rencontre contre du GE-Servette pour un surnombre. L’attaquant Thomas Heinimann s'en va purger la punition. Toujours dans la 8ème minute, superbe parade de la mitaine de Robert Mayer sur un tir de Herren à bout portant. Nouvelle pénalité à la 9ème minute à l’encontre des Aigles Daniel Rubin est puni de 2 minutes pour un coup de canne. Le LHC va évoluer pendant 58 secondes à 5 contre 3. Une minute plus tard, nouvelle intervention de du portier genevois sur un envoi de Harri Pesonen. Pour l'instant, les Vaudois ne trouvent pas la solution dans cette double supériorité numérique. Les Genevois sont au complet sur la glace, le LHC passe à côté d'une belle opportunité d'ouvrir le score. Malgré toutes ces occasions lausannoises, ce sont les Aigles qui ouvrent la marque à la 14ème minute, Alors qu'il y avait une pénalité différée contre les Lions, le jeune Yoan Massimino récupère la rondelle superbement servit par Nathan Gerbe au premier poteau et tire rapidement au-dessus de l'épaule de Cristobal Huet. C’est 0 à 1 en faveur des Visiteurs. Troisième pénalité sifflée contre les Aigles à l’encontre du défenseur suédois Johan Fransson pour avoir accroché. Malgré un jeu de puissance bien installé, les Vaudois ne font pas circuler la rondelle assez rapidement pour dérégler le boxplay bien en place des Aigles. Retour de Fransson sur la glace. A la 18ème minute, Alors que l’Américain Nathan Gerbe venait de trouver la latte du but vaudois quelques secondes plus tard, le défenseur Jannik Fischer trompe Mayer avec un tir dans un angle très fermé et signe son premier but de la saison. Le puck passe dans un trou de souris sous la mitaine du portier grenat. C’est 1 à 1 dans ce derby toujours aussi indécis. Une pénalité tombe sur le coup de sirène en toute fin de tiers contre John Gobbi pour obstruction. Les Vaudois commenceront donc la deuxième période avec un homme de moins sur la glace. Retour aux vestiaires des deux équipes sur le score de parité de 1 à 1.

 

Le Lausanne HC débute le tiers médian en infériorité numérique suite à la pénalisation du capitaine lausannoise sur la sirène du 1er tiers. A la 22ème minute, L’ailier droit Jeremy Wick contourne la cage avant de centrer dans le slot pour son capitaine Jim Slater. L'Américain, bien que gêné par un défenseur vaudois, reprend le centre à bout portant mais une fois de plus Cristobal Huet est à la parade. Une minute plus tard, les Lions sont tout près de prend l’avantage malheureusement l’envoi d’Etienne Froidevaux s’écrase sur la base du poteau gauche de Robert Mayer. Dans l’enchainement et comme pour la réussite précédente vaudoise, le GE-Servette prend l'avantage au score. Superbement lancé en profondeur par Romain Loeffel, l’attaquant Tim Traber part affronter seul Cristobal Huet. Malgré un premier arrêt, le portier vaudois ne peut rien faire sur la deuxième tentative du joueur genevois. C’est 1 à 2 en faveur des Aigles du bout du lac. Une minute plus tard, nouvelle pénalité contre un Lausannois. Yannick Herren est envoyé sur le banc d'infamie pour avoir retenu un adversaire. Onze secondes plus tard, après avoir gagné l’engagement, Valentin Borlat récupère la ronde au fond de sa zone de défense et distille une passe lumineuse à Philippe Schelling dans l’axe. Celui-ci accélère, se présente seul face au portier genevois et le trompe d’un superbe tir du poignet. Les Lausannois jouaient à 4 contre 5. C’est 2 à 2 dans ce derby lémanique. A la 27ème minute, fantastique « Big Save » de Cristobal Huet. Après un débordement sur la gauche, l’attaquant genevois Kay Schweri effectue une passe transversale sur Jeremy Wick. Celui-ci contrôle parfaitement la rondelle et tente de dribbler le portier lausannois. Cristobal Huet prend appuie sur sa jambe gauche pour revenir sur sa droite et sort la jambière pour empêcher le puck de filer au fond du but. Quel arrêt de Cristobal Huet. Le puck passe d’un but à l’autre. Les deux équipes ont la possibilité de prendre l’avantage au score leurs gardiens respectifs tiennent bien la baraque. A la 29ème minute, nouvelle occasion pour les Lions par Alain Miéville déviant un tir puissant de John Gobbi. Le puck frôle le poteau du but genevois. Une minute plus tard, violent tir du défenseur Valentin Borlat, le portier des Aigles Robert Mayer fait un arrêt compliqué de l'épaule puis le puck rebondit devant lui. Le jeune attaquant lausannois Johnny Kneubuehler tente de récupérer la rondelle mais l'arrière garde genevoise est plus rapide. A la 32ème minute, deux minutes contre le GE-Servette à l’attaquant Thomas Heinimann pour coup de crosse. Les Lions n’arrivent pas à installer leur jeu de puissance. Le boxplay des Aigles fait merveille ce soir. Les Lausannois poussent dans cette deuxième partie de tiers pour prendre l’avantage. C’est tout d’abord une jolie déviation de Sven Ryser (36e) sur un envoi du Lausannois Jannik Fischer, Robert Mayer est bien placé et peut repousser le puck puis par Harri Pesonen (38e) qui se fraie un chemin dans la défense genevoise. Le tir en backhand du Finlandais est stoppé par le portier des Aigles. A la 39ème minute, accélération sur la droite de l’ex-sociétaire des Rangers de New York Nathan Gerbe. Celui-ci s’arrête, lève la tête et transmet la rondelle à Will Petschenig qui arrive lancé et déclenche un tir immédiat. Le gardien Cristobal Huet nous crédite une nouvelle fois d’un arrêt de la jambière dont il a le secret. Alors qu’il ne reste qu’une poignée de secondes dans le deuxième tiers, grosse occasion pour Noah Rod qui butte une nouvelle fois sur le portier des Lions qui repousse la rondelle. Celle-ci finit sur la palette de Romain Loeffel qui, depuis la ligne bleue, adresse un tir que Cristobal Huet peut capter de sa mitaine. Fin du tiers médian. Les deux équipes se tiennent toujours en échec après quarante minutes de jeu.

 

Le GE-Servette sont les premiers à dégainer lors de ce troisième tiers par l’attaquant Juraj Simek. A la 42ème minute, pénalité de 2 minutes à l’encontre de Jonathan Mercier pour avoir fait trébucher. Les Lions installent facilement leur jeu de puissance. C’est le début de la danse du scalp sur la cage genevoise. C’est Joël Genazzi qui lance les hostilités puis Eric Walsky, Dario Trutmann et pour finir Harri Pesonen, tous à la 43ème minute. A chaque fois, le portier Robert Mayer met son véto. Deux minutes plus tard, mauvais changement de ligne des Vaudois. Cela permet à Romain Loeffel de lancer Nathan Gerbe en profondeur mais ce dernier choisit la puissance à la finesse et expédie un slapshot largement au-dessus de la cage lausannoise. A la 46ème minute, le défenseur Valentin Borlat va s’asseoir sur le banc d’infamie pour avoir retenu un adversaire. Une pénalité qui ne donnera rien. Les Genevois sont incapables d’installer un powerplay digne de ce nom. A la 50ème minute, nouvelle punition contre l'équipe vaudoise, l’attaquant Alain Miéville est envoyé en prison après avoir retenu un adversaire. La supériorité numérique genevoise ne dure que de 10 secondes car le défenseur Johan Fransson se retrouve puni pour avoir retenu Ryser. Le Vaudois avait pu partir en contre. Les deux équipes joueront donc à 4 contre 4. A la 51ème minute, Lausanne prend enfin l'avantage. Superbe action de Joël Genazzi qui dribble deux défenseurs genevois avant de trouver d’une passe aveugle Etienne Froidevaux au second poteau. Ce dernier fait coucher le gardien Robert Mayer puis le trompe d'un tir à bout portant. C’est 3 à 2 en faveur du LHC. A la 52ème minute, arrêt décisif de Cristobal Huet devant Juraj Simek puis sur le rebond accordé devant Arnaud Jacquemet qui tente sa chance en se retournant. Le suspense est à son comble quand à la 55ème minute Nicklas Danielsson est envoyé « en prison » pour 2 minutes pour avoir retenu la canne de son adversaire. Malgré un jeu de puissance rapidement installé, les Aigles ne parviennent pas à marquer. A 86 secondes de la sirène finale, le coach Chris McSorley joue son va-tout en sortant son gardien afin de jouer à 6 contre 5 pour obtenir l’égalisation. A 51 secondes de la fin de la rencontre, Eric Walsky récupère la rondelle et libère son équipe en allant marquer le 4 à 2 dans la cage vide. Le LHC va s'imposer devant son fantastique public. La sirène finale retentit et donne la victoire aux Lions qui s’imposent dans ce deuxième derby du weekend et signe aussi sa sixième victoire de rang.

 

Un week-end à 5 points pour le Lausanne Hockey Club. Les Vaudois ont dû attendre la toute fin de rencontre pour passer l'épaule car comme prévu, la rencontre était des plus serrée. N’oublions pas la prestation fantastique de notre Cristobal Huet qui nous a crédités de trois fantastiques « Big Saves ». Prochain rendez-vous pour nos Lions, le vendredi 13 janvier à 19h45 à la Swiss Arena pour y affronter le EHC Kloten.

 

 

Lausanne Hockey Club – Genève-Servette HC  4 - 2  (1-1 1-1 2-0)  

Dimanche 8 janvier 2016 à 15h45

Patinoire de Malley, 7600 spectateurs (guichets fermés)

 

Arbitres

Stefan Eichmann (8), Marcus Vinnerborg (25) ; Marc-Henri Progin (90), Simon Wüst (44)

 

Lausanne HC

Huet, Caminada.

Fischer, Gobbi © ; Genazzi, Trutmann ; Junland, Borlat ; Lardi, Nodari.

Pesonen, Froidevaux, Walsky ; Ryser, Jeffrey (TS), Danielsson ; Herren, Miéville, Schelling ; Augsburger, Kneubuehler, B. Antonietti.

Absents : Conz, Déruns (blessés) In-Albon, Ledin, Ritz (surnuméraire), Savary (HC Red Ice).

Coach : Dan Ratushny

 

Genève-Servette HC

Mayer, Bays.

Fransson, Jacquemet ; Mercier, Loeffel (TS) ; Ehrhardt, Vukovic ; Petschenig, Massimino.

Rod, Kast, Gerbe ; Schweri, Slater ©, Wick ; Riat, Rubin, Simek ; Impose, Heinimann, Traber.

Absents : Douay, Romy, Spaling, Almond (blessés), E. Antonietti (surnuméraire), Leonelli (LNB)

Coach : Chris McSorley

 

Buts

13’41’’ 0-1 Massimino (Gerbe, Mercier)

17’58’’ 1-1 Fischer (Walsky, Pesonen)

22’38’’ 1-2 Traber (Loeffel)

23’49’’ 2-2 Schelling (Borlat, Miéville) 4c5

50’08’’ 3-2 Froidevaux (Genazzi, Junland)

59’09’’ 4-2 Walsky (Pesonen, Fischer)

 

Pénalités

07’40’’ 2’ GSHC surnombre de joueurs

08’42’’ 2’ Rubin coup de crosse

15’19’’ 2’ Fransson accrocher un adversaire

20’00’’ 2’ Gobbi obstruction

23’38’’ 2’ Herren retenir un adversaire

31’52’’ 2’ Heinimann coup de crosse

41’28’’ 2’ Mercier faire trébucher son adversaire

45’02’’ 2’ Borlat retenir un adversaire

49’23’’ 2’ Miéville retenir un adversaire

49’33’’ 2’ Fransson retenir un adversaire

54’11’’ 2’ Danielsson retenir la canne de l’adversaire

59’59’’ 2’ Traber dureté excessive.

 

Notes

1er but de la saison de Jannik Fischer

18ème tir sur la barre transversale de Nathan Gerbe

23ème tir sur le poteau d’Etienne Froidevaux.

Le Genève-Servette HC joue sans gardien de 58’34’’ de 59’10’’

 

Tirs cadrés

32-35 (8-9 11-11 13-15)

 

Engagements gagnés

32-29 / 53% - 47%

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le vendredi 13 Janvier 2016 à 19h45, EHC Kloten - Lausanne Hockey Club

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 

Le samedi 14 Janvier 2016 à 19h45, Lausanne Hockey Club – ZSC Lions