Les Lions perdent Torrey Mitchell sur un méchant coup de coude de Raphael Diaz

 

Après la victoire face aux HC Davos et dans le cadre de la 34ème journée du championnat de National League, le Lausanne Hockey Club effectue le déplacement de la Bossard Arena pour y affronter le EV Zug actuellement 2ème au championnat. Au niveau de l’infirmerie, les Lions déplorent les blessures de Luca Boltshauser (genou) et de Jonas Junland (fracture de la clavicule). Du côté du EV Zug, Carl Klingberg et Miro Zryd sont blessés. Les cages sont défendues par Sandro Zurkirchen pour les Lausannois et par Tobias Stephan pour les Zougois.

 

Les Lions sont les premiers à se mettre en évidence à la 2ème minute sur un centre de Tyler Moy, Dustin Jeffrey se retrouve en bonne position mais son tir du revers manque de précision. Les Zougois ripostent une minute plus tard. Tir du poignet de Santeri Alatalo, le gardien lausannois Sandro Zurkirchen repousse de la jambière. Fabian Schnyder plonge et réussit à toucher le puck du bout de sa canne ; nouvel arrêt du portier vaudois de la jambière. Dans la même minute, le gardien vaudois détourne du manche de la canne un tir du poignet de Reto Suri. A la 4ème minute, belles tentatives des Lausannois Petteri Lindbohm et Joël Genazzi qui malheureusement ne trouvent pas le cadre. Deux minutes plus tard, c’est l’ouverture du score par le EV Zug. Dustin Jeffrey, voulant remettre à Dario Trutmann, se fait contrer par Sven Senteler et s’en va seul affronter le gardien lausannois et inscrire la première réussite zougoise. C’est 1 à 0. A la 8ème minute, puissant tir sur réception de la ligne bleue que le portier Tobias Stephan parvient à bloquer en deux temps. A la 12ème minute, le défenseur lausannois Lukas Frick se fait contrer derrière sa cage par Yannick Zehnder ; Fabian Schnyder récupère le puck et distille un véritable caviar à Sven Senteler, complètement oublié par la défense lausannoise, décoche un lancer trouvant le poteau gauche de la cage vaudoise. Dans la même minute, le défenseur Jesse Zgraggen se créé une belle occasion en repiquant sur le but mais bute sur la crosse du gardien Zurkirchen. A la 13ème minute, tir du poignet de David McIntyre, le portier vaudois repousse la tentative mais celui-ci récupère la rondelle, contourne la cage lausannoise et tente de remettre sur le TopScorer Lino Martschini heureusement Dario Trutmann intervient pour couper la passe. Une minute plus tard, nouvel attaque zougoise, Garrett Roe contourne le but des Lions et ouvre sur son capitaine Raphael Diaz dont le tir sur réception est parfaitement bloqué par Sandro Zurkirchen. A la 16ème minute, joli solo dans la défense zougoise de Robin Grossmann, repiquant sur le centre, il manque son dernier geste grâce à l’intervention du défenseur Jesse Zgraggen. Dans la même minute, gros slapshot de Lina Martschini que le portier lausannois parvient à repousser, le puck revient à la ligne bleue sur Santeri Alatalo dont le tir est détourné par Sandro Zurkirchen sur Lino Martschini manquant son dernier geste face à la cage vide. A la 18ème minute, tir du backhand de Cory Emmerton, pas de problème pour le futur gardien du Lausanne HC. Alors qu’il ne reste que 10 secondes de jeu dans ce premier tiers, relance lausannoise interceptée derrière la cage vaudoise par Lino Martschini ; Dennis Everberg récupère la rondelle et au lieu de tirer dans un angle très fermé, préfère remettre du revers dans le slot pour Santeri Alatalo qui heureusement met sa reprise au-dessus de la cage des Lions. Fin du premier tiers sur le score de 1 à 0 en faveur du EV Zug.

 

Le tiers médian commence comme avait terminé le premier, avec les Zougois à l’attaque. A la 21ème minute, ouverture de Dominic Lammer pour Dennis Everberg qui, repiquant sur le but, bute sur le dernier rempart lausannois. Dans la même action, première pénalisation de 2 minutes de la rencontre à l’encontre du Lausannois Robin Grossmann pour avoir retardé le jeu (déplacement volontaire de sa cage). Les Taureaux ne se montrent guère dangereux, seul Santeri Alatalo tente sa chance d’un tir du poignet que Sandro Zurkirchen bloque facilement de la mitaine. Les Lions portent le danger sur la cage zougoise par l’intermédiaire de Joël Genazzi (24e), Etienne Froidevaux (25e) et Christoph Bertschy (26e). Dans la même minute, superbe une-deux entre le TopScorer Lino Martschini et Dario Simion déclenchant un tir sur réception qui passe de peu à côté. A la 29ème minute, solo dans la défense vaudoise de Lino Martschini ; Ronalds Kenins, en voulant le contrer, lui donne un coup de crosse. L’arbitre Daniel Stricker lève justement le bras pour signaler la faute mais oublie complètement de pénaliser le coup de canne de David McIntyre sur l’oreille de Valentin Borlat. Donc seul Ronalds Kenins va s’asseoir sur le banc d’infamie pour deux minutes pour coup de crosse. 32 secondes plus tard, nouvelle pénalisation de 2 minutes mais cette fois à l’encontre du capitaine zougois Raphael Diaz pour avoir accroché. A La 31ème minute, alors que les deux équipes jouent à 4 contre 4, les Lions trouvent la faille et obtiennent l’égalisation. Sur un contre ultra-rapide, Sandro Zangger décoche un tir entre deux défenseurs zougois repoussé par la jambière de Tobias Stephan sur Cory Emmerton qui attend patiemment que le gardien se couche avant que le Canadien, dans un angle fermé, place la rondelle au bon endroit. C’est 1 à 1. A la 33ème minute, Garrett Roe décale sur l’aile Dennis Everberg, celui-ci rentre sur le but et décoche un tir du poignet que Sandro Zurkirchen détourne du bras. Une minute plus tard, suite à une série d’imprécisions des Zougois dans leur propre camp, Torrey Mitchell récupère le puck et tente de dribler le gardien des Taureaux mais se fait contrer par Raphael Diaz ; Tobias Stephan gèle le puck en deux temps. A la 35 ème minute, deux minutes de pénalité à l’encontre du Zougois David McIntyre pour avoir fait trébucher. Les Lions installent leur jeu de puissance. Tir sur réception de la ligne bleue de Christoph Bertschy, Tobias Stephan détourne en deux temps. Une minute plus tard, tir frappé de Robin Grossmann qui ne trouve pas le cadre. Dans la même minute, Dustin Jeffrey remet dans le paquet pour une déviation, le puck revient sur Joël Genazzi qui, au lieu de tirer, décale Tyler Moy dans « son bureau » ; celui-ci décoche un tir sur réception légèrement écrasé que Tobias Stephan parvient à détourner de la botte. A la 37ème minute, effort solitaire de Christoph Bertschy, celui-ci repique sur le centre et prend un coup de canne de Thomas Thiry l’empêchant de tirer ; l’arbitre lève le bras et signale un tir de pénalité. Christophe Bertschy se fait justice lui-même et trompe superbement le gardien zougois. C’est 1 à 2. Moins de onze secondes après la réussite lausannoise, le capitaine zougois Raphael Diaz assène un méchant et complètement inutile coup de coude à la tête de Torrey Mitchell sans que les arbitres ne disent quoi que ce soit. Cela méritait cinq minutes de pénalité ainsi qu'un renvoi au vestiaire. La non-sanction de Diaz par les arbitres aura une grande importance dans le cours du match. A la 39ème minute, 2 minutes de pénalité très sévère à l’encontre du Lausannois Dustin Jeffrey pour avoir fait trébucher. Les Zougois posent leur jeu de puissance et se montrent dangereux par Dario Simion (39e) et Raphael Diaz (40e). A une poignée de secondes de la deuxième sirène, Raphael Diaz manque son tir de la ligne bleue, le puck revient sur Garrett Roe qui tente sa chance dans un angle très fermé, Sandro Zurkirchen avait senti le coup venir et octroie un rebond que Dennis Everberg reprend, nouvelle parade de la jambière du portier lausannois. Fin du tiers médian sur le score de 1 à 2 en faveur du Lausanne HC.

 

Les Zougois vont commencer le troisième en supériorité numérique pour 21 secondes encore. De plus, suite au coup de coude reçu de Raphael Diaz, Torrey Mitchell ne réapparaitra plus de la rencontre. Les Taureaux ne se montrent guère dangereux lors du reste de cette pénalité. A la 41ème minute, sur un tir de Santeri Alatalo dévié par Joël Genazzi, le puck arrive sur Dennis Everberg se retrouvant face à la cage lausannoise complètement ouverte mais sa reprise finit sur le poteau droit lausannois. Le Suédois reprend mais le gardien lausannois se couche et de la crosse sauve sur la ligne puis gèle la rondelle. Les arbitres n’accordent pas le but et vont vérifier la vidéo. Sur les images, les arbitres n’arrivent pas à se déterminer et après plusieurs minutes, ils reviennent sur la glace et n’accordent pas la réussite zougois. Toujours 1 à 2 au tableau d’affichage. A la 43ème minute, caviar du TopScorer Lino Martschini de l’arrondi pour David McIntyre, seul devant Zurkirchen. Il faut un plongeon de Petteri Lindbohm pour que, de sa crosse, touche le puck et empêche l’attaquant zougois de pouvoir frapper. Malheureusement, dans la même minute, le EV Zug obtient l’égalisation. Superbe ouverture de Garrett Roe de la ligne bleue pour Raphael Diaz, ce joueur auteur d’un coup de coude sur notre Québécois - qui aurait dû être expulser - peut glisser la rondelle entre le poteau et le gardien Zurkirchen. C’est 2 à 2. A la 45ème minute, superbe passe ente les jambes de Petteri Lindbohm pour Dustin Jeffrey qui, au lieu de tirer, trouve au deuxième poteau Christoph Bertschy ; Tobias Stephan repousse sa reprise. Dans la même minute, Dustin Jeffrey récupère la rondelle sur Dominic Lammer en le faisant trébucher, les arbitres ne disent rien ; Joël Vermin récupère le puck et décale Christoph Bertschy dont le tir est repoussé par le buste de Tobias Stephan. Dustin Jeffrey récupère et laisse sur Lukas Frick, son tir du poignet dans un angle fermé est bloqué par les jambières de Stephan. A la 46ème minute, le EV Zug reprend l’avantage au score. La pression zougoise est importante, Dominik Schlumpf récupère dans l’arrondi la rondelle et la transmet pour Dennis Everberg qui ouvre superbement sur Garrett Roe, ce dernier ne laisse pas passer l’occasion d’inscrire la troisième réussite zougoise d’un maître tir du poignet. C’est 3 à 2. Deux minutes plus tard, belle tentative de Valentin Borlat dont le tir frappé est détourné par le dernier rempart zougois. A la 51ème minute, grosse charge contre la bande de Dario Trutmann sur David McIntyre. Très justement, l’arbitre pénalise le défenseur lausannois de 5 minutes de pénalité pour charge contre la bande et d’une pénalité de méconduite pour le match. Le no. 86 du Lausanne HC regagne donc les vestiaires. C’est Tyler Moy qui va s’asseoir sur le banc d’infamie pour 5 minutes en remplacement du défenseur vaudois. Les Zougois installent leur jeu de puissance. A la 52ème minute, tir du poignet de Raphael Diaz dévié par Garrett Roe levant les bras, content d’avoir marqué alors que le puck se trouve à côté de la cage. Les arbitres vérifient s’il n’y a pas de trou dans les filets zougois puis vont vérifier les images vidéo. Après un très court instant, ils reviennent sur la glace et n’accordent pas le but car le puck n’est jamais entré dans la cage vaudoise. A la 55ème minute, Cory Emmerton décale Joël Genazzi, arrivant en deuxième rideau, décoche un puissant tir sur réception que le portier Stephan repousse de la botte. Une poignée de secondes plus tard, les Taureaux zougois réussissent à faire le break. Tir du poignet de Reto Suri qui voit sa trajectoire être déviée par deux fois, la première par Cory Emmerton et la seconde par Petteri Lindbohm. Sandro Zurkirchen ne peut rien faire. C’est 4 à 2. Malgré les buts d’avance, les zougois maintiennent leur pression. C’est tout d’abord Santeri Alatalo (53e) puis Raphael Diaz (53e) d’inquiéter Sandro Zurkirchen. Après ces 5 minutes de pénalité, les Lions se retrouvent enfin au complet. A la 56ème minute, Tyler Moy récupère le puck à la bande et centre devant le but, Benjamin Antonietti prend le meilleur sur Dominic Lammer mais bute sur la jambière gauche de Tobias Stephan. A la 58ème minute, le Lausanne HC demande son temps mort et le coach décide de sortir le gardien Sandro Zurkirchen afin de pouvoir jouer à 6 contre 5. Dans la même minute, tir sur réception de la ligne bleue de Joël Genazzi qui malheureusement ne trouve pas le cadre. Une minute plus tard, c’est au tour de Ronalds Kenins de tenter sa chance mais son tir est détourné par un défenseur zougois. Toujours à la 59ème minute, Robin Leone est obligé de faire faute pour empêcher les Zougois de marquer dans la cage vide. Il rejoint le banc d’infamie pour 2 minutes pour coup de crosse. Le gardien vaudois Sandro Zurkirchen doit rejoindre également sa cage. C’est la fin des espoirs lausannois de revenir au score. La sirène finale retentit et offre la victoire au EV Zug sur le score de 4 à 2.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le samedi 12 janvier 2019 à 19h45. Lausanne Hockey Club reçoit dans son chaudron de Malley 2.0 le Genève-Servette HC actuel 8ème au championnat pour un derby lémanique très important pour la course aux playoffs. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force.

 

 

EV Zug - Lausanne Hockey Club  4 - 2  (1-0 0-2 3-0) 

Vendredi 11 Janvier 2019 à 19h45

Bossard Arena, 6888 spectateurs

 

Arbitres

Marc Wiegand (20), Daniel Stricker (91) ; Balazs Kovacs (23), Yannick Rebetez (93)

 

EV Zug

Tobias, Aeschlimann.

Alatalo, Schlumpf ; Diaz ©, Morant ; Zgraggen, Stadler ; Thiry, Leuenberger.

Suri, Albrecht, Widerström ; Everberg, Roe, Lammer ; Simion, McIntyre, Martschini (TS) ; Schnyder, Senteler, Zehnder.

Absents : Klingberg, Zryd (blessés)

Coach : Dan Tangnes

 

Lausanne HC

Zurkirchen, Ritz.

Grossmann, Trutmann ; Frick, Lindbohm ; Genazzi, Nodari ; Borlat.

Bertschy, Mitchell, Vermin ; Leone, Emmerton, Antonietti ; Kenins, Jeffrey (TS), Moy ; Froidevaux ©, In-Albon ©, Zangger ; Traber.

Absents : Simic, Boltshauser, Junland (blessés), Schelling, Herren (surnuméraire)

Coach : Ville Peltonen

 

Buts

05’50’’ 1-0 Senteler

30’28’’ 1-1 Emmerton (Zangger, Frick)

36’58’’ 1-2 Bertschy

43’00’’ 2-2 Diaz (Roe, Suri)

45’47’’ 3-2 Roe (Everberg, Schlumpf)

51’35’’ 4-3 Suri (Diaz, Martschini)

 

Pénalités

21’00’’ 2’ Grossmann retarder le jeu

29’02’’ 2’ Kenins coup de crosse

29’34’’ 2’ Diaz accrocher un adversaire

34’27’’ 2’ McIntyre faire trébucher son adversaire

36’58’’ 0’ Thiry tir de pénalité

38’21’’ 2’ Jeffrey faire trébucher son adversaire

50’05’’ 5’ Trutmann charge contre la bande

50’05’’ 20’ pénalité de méconduite pour le match

58’53’’ 2’ Leone coup de crosse

 

Notes

12ème tir sur le poteau de Sven Senteler

42ème tir sur le poteau de Dennis Everberg

Torrey Mitchell, commotionné, ne termine pas la rencontre

Le Lausanne HC joue sans gardien de 57’07’’ à 58’53’’

 

Tirs cadrés

40-20 (11-3 11-10 18-7)

 

Engagements gagnés

26-32/ 44%-56%

 

Best Player

EV Zug : Sven Senteler

Lausanne HC : Christoph Bertschy

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club à Malley 2.0

Le samedi 12 janvier 2019 à 19h45, Lausanne Hockey Club vs Genève-Servette HC