Un Thomas Déruns étincelant

 

Pour la trente-deuxième journée de championnat, le Lausanne Hockey Club retrouvait ses pénates après deux rencontres à l’extérieur et accueillait le SC Langenthal pour un fantastique choc au sommet.

 

Il ne fallait pas arriver en retard en cette fin de dimanche après-midi au CIGM car il ne fallut que septante-trois secondes aux Lausannois pour ouvrir la marque par son capitaine Florian Conz, magnifiquement servi par Thomas Deruns. Dans l’enchainement, le SC Langenthal bénéficia de leur première supériorité numérique mais ne se montrèrent guère dangereux. A la septième minute, Codey Bürki faillit inscrire le numéro deux mais le portier bernois Marc Eichmann mit son véto. Ce n’était que parti remise car à la neuvième minute et en supériorité numérique, les Lions marquèrent leur deuxième but par Alexeï Dostoinov sur un superbe travail préparatoire de Thomas Deruns. A la quatorzième minute, suite à une grosse bourde d’un défenseur bernois, Thomas Deruns alla affronter seul le gardien Marc Eichmann et le crucifia d’un joli tir du poignet dans la lucarne. Les Lions inscrivirent le quatrième but cent dix-neuf secondes plus tard par Colby Genoway sur passes d’Oliver Setzinger et de Ralph Stalder. Les Haut-Argoviens revinrent au score par Jeff Campbell à la seizième minute. La dernière occasion du premier tiers fut à mettre au crédit du bernois Brent Kelly qui permit à Cristo Huet de se mettre en évidence. Les deux équipes rejoignirent les vestiaires sur un avantage de trois unités en faveur du LHC.

 

Le SC Langenthal fut le premier à se créer une occasion en ce début de deuxième tiers par Thomas Dommen. A la vingt-deuxième minute, les Haut-Argoviens bénéficièrent d’un avantage numérique mais ce fut au contraire le LHC qui se montra dangereux par Colby Genoway. Quatre minutes plus tard, nouvelle pénalité en faveur des Bernois et sur un contre meurtrier, le Lausannois Jérémie Kamerzin se présenta seul face à Marc Eichmann et inscrit superbement le cinquième but des Lions. Le SC Langenthal réagit par Marc Wolf mais le portier lausannois se montra intraitable. A la mi-match, sur une nouvelle contre-attaque fulgurante, ce fut au tour d’Oliver Setzinger de se présenter seul et de glisser malicieusement la rondelle entre les jambières de Marc Eichmann pour la sixième réussite lausannoise. A la trente-septième minute, Florian Conz inscrit le septième but des Rouges et Blancs sur un caviar de Thomas Deruns. Dans la dernière minute, Jérémie Kamerzin se créa une belle occasion alors que le Lausanne Hockey Club jouait en supériorité numérique. Le LHC regagna les vestiaires pour un thé bien mérité sur le score de sept à un.

 

Les Lausannois démarrèrent le troisième tiers en supériorité numérique et se créèrent une belle occasion par Florian Conz. Puis ce fut au tour des Bernois de se montrer dangereux par Dominic Hobi. A la quarante-huitième minute, jouant en supériorité numérique, le SC Langenthal inquiéta à une seul reprise le portier lausannois sur un tir de Claudio Cadonau. Deux minutes plus tard, Thomas Deruns reçu le puck au visage et suite à cette déviation faillit inscrit le huitième but lausannois. A la cinquante-deuxième minute, les Haut-Argoviens marquèrent leur deuxième but par Thomas Dommen sur un cafouillage devant la cage de Cristo Huet. Quatre minutes plus tard, Stefan Tschannen faillit adoucir le score mais son tir passa de peu à côté. Le Lausanne Hockey Club géra facilement les dernière minutes de la rencontre et signa une superbe septième victoire consécutive.

 

Prochaine journée de championnat, le mardi 18 décembre 2012 à 20h00, le Lausanne Hockey Club effectuera le déplacement au Forum pour y affronter le HC Red-Ice pour un derby de derrière les fagots.

 

 

Lausanne HC – SC Langenthal  7-2 (4-1 3-0 0-1)

Dimanche 16 décembre 2012, 17h00

Patinoire de Malley, 4861 spectateurs

 

Arbitres

Ken Mollard (80) ; Stany Gnemmi (81), François Micheli (48)

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Hecquet

Stalder, Reist ; Fröhlicher, Leeger; Chavaillaz, J. Fischer ; Borlat, Kamerzin.

Le Coultre, Setzinger (TS), Déruns, Antonietti, Primeau, Conz ©, Burki, Augsburger, Dostoinov, Berthon, Mauron, Genoway.

Coach : Gerd Zenhäusern

 

SC Langenthal

Eichmann / Mathis.

Welti, Müller ; Cadonau, Guyaz ; Leuenberger, Wolf ; Minder.

Kelly (TS), Campbell, Tschannen © ; Kämpf, Bodemann, Carbis ; Moser, Dommen, Schnyder ; Hobi, Lüssy, Meyer.

Coach : Heinz Ehlers

 

Buts

01’13’’ 1-0 Conz (Déruns, Fröhlicher)

08’59’’ 2-0 Dostoinov (Déruns, Kamerzin) 5c4

13’19’’ 3-0 Déruns

15’18’’ 4-0 Genoway (Setzinger, Reist)

16’00’’ 4-1 Campbell (Kelly, Tschannen)

25’57’’ 5-1 Kamerzin 4c5

29’09’’ 6-1 Setzinger (Huet)

36’01’’ 7-1 Conz (Déruns, Fröhlicher)

51’24’’ 7-1 Dommen (Moser, Müller)

 

Pénalités

01’54’’ 2’ LHC surnombre

07’03’’ 2’ Campbell retenir un adversaire

08’59’’ 2’ Moser accrocher un adversaire

10’28’’ 2’ Guyaz accrocher un adversaire

21’05’’ 2’ Conz accrocher un adversaire

25’38’’ 2’ Leeger coup de crosse

33’58’’ 2’ Müller faire trébucher son adversaire

38’57’’ 2’ Guyaz retenir un adversaire

40’53’’ 2’ Welti retarder le jeu

46’55’’ 2’ Berthon obstruction