Nouvelle défaite des Lions dans un «matche à six points»

 

Après la triste défaite défaite de mardi dernier face au HC Bienne et dans le cadre de la 31ème journée du championnat, le Lausanne HC reçoit dans son chaudron de Malley 2.0 son « meilleur ennemi » le Genève-Servette HC. En ce qui concerne les blessés, l’infirmerie lausannoise est toujours la même. Eric Walsky (commotion), John Gobbi (haut du corps), de Matteo Nodari (doigt cassé) et Dario Trutmann (fracture du bassin) sont blessés. Jonas Junland est avec la sélection suédoise. En ce qui concerne le Genève-Servette HC, Christophe Bays, Nathan Gerbe, Adam Hasani, Robert Mayer, Yoan Massimino, Cody Almond, Eliot Antonietti, Goran Bezina et Jonathan Mercier sont blessés. Johan Fransson et Henrik Tömmernes sont avec la sélection suédoise et le coach Craig Woodcroft avec la sélection canadienne. Il faut noter également l'arrivée en licence B de Dominic Forget du HCC. Concernant les gardiens de but, Sandro Zurkirchen sera dans la cage lausannoise et Gauthier Descloux sera dans celle du Genève-Servette HC.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du 8ème powerplay avec 19 buts marqués sur 108 supériorités numériques soit 17.59% et le 12ème boxplay avec 29 buts encaissés sur 115 infériorités numériques soit 74.78%. Pour le Genève-Servette HC, c’est le 12ème powerplay avec 14 buts marqués sur 108 supériorités numériques soit 12.96% et le 8ème boxplay avec 26 buts encaissés sur 132 infériorités numériques soit 80.30%. (Classement selon le % powerplay et le % boxplay)

 

Au niveau des compteurs, l’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est 2ème au classement avec 34 points (9 buts et 25 assistances) soit 1.13 point par match. Du côté du Genève-Servette HC, l’attaquant Tanner Richard est 25ème au classement avec 23 points (5 buts et 18 assistances) soit 0.74 point par match.

 

Pour les gardiens, Sandro Zurkirchen figure en 7ème position du classement des gardiens avec 52 buts encaissés en 20 matchs (91.23%) soit 2.66 buts par match. Gauthier Descloux figure en 20ème position du classement des gardiens avec 31 buts encaissés en 12 matchs (91.19%) soit 3.01 buts par match.

 

Avant le début de la rencontre, le Lausanne Hockey club rend hommage au défenseur Canado-suisse Zarley Zalapski dit « ZZ » décédé le 12 décembre dernier à l’âge de 49 ans. Il porta à 71 reprises le maillot des Lions lors de la saison 2008-2009 et 2009-2010 avec une carte de 22 points (3 buts et 19 assistances) et deux titres de champions suisses de Ligue Nationale B à la clé. Il raccrocha ses patins ainsi que son maillot noir à la tête de Lion floqué du numéro 33 en 2010.  Salut l’ami !

 

L’arbitre donne le coup d’envoi de la rencontre. Après seulement 31 secondes de jeu, Damien Riat est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour avoir accroché. Les Lions installent leur jeu de puissance et commencent le bombardement de la cage genevoise de Gauthier Descloux, revenu du HC Ambrì-Piotta pour pallier la blessure de Robert Mayer. Joël Genazzi à plusieurs reprises ainsi que Nicklas Danielsson mettent à contribution le portier des Aigles sans pouvoir trouver la faille. Le GSHC est de nouveau au complet. Les Lausannois dominent ces premières minutes de jeu. A la 5ème minute, nouvelle tentative de Niklas Danielsson mais son tir passe de peu à côté de la cage genevoise. Toujours dans la même minute, le nouveau venu au LHC, le Slovaque Martin Gernat, adresse un tir que le gardien Descloux repousse de la jambière sur Sandro Zangger mais celui-ci ne peut reprendre bien empêché par le défenseur Arnaud Jacquemet. A la 6ème minute, c’est au tour du Lausannois Valentin Borlat d’aller « en prison » pour 2 minutes pour avoir fait trébucher. Il ne faut que 30 secondes au powerplay genevois pour trouver la faille sur un tir sur réception de Damien Riat. C’est 0 à 1. Cette ouverture du score est vraiment contre le cours du jeu car c’est sur leur première frappe que les Genevois ouvrent la marque. Une minute plus tard, de la ligne rouge, Will Petschenig décoche un puissant slapshot que Sandro Zurkirchen repousse le puck du corps. Il perd de vue la rondelle qui tombe à côté de lui, heureusement Martin Gernat est là pour récupérer le puck et relancer. A la 9ème minute, le défenseur Joël Genazzi remonte le puck et décoche un tir qui est contré par Arnaud Jacquemet. La rondelle revient sur Yannick Herren dont la reprise du backhand passe par-dessus. Une minute plus tard, une fois de plus cette année, charge à la tête de Tim Traber sur Valenton Borlat sans que les arbitres ne bronchent. Celui-ci regagne difficilement son banc. On ne le verra plus de la rencontre. On apprendra plus tard qu’il souffre d’une commotion. Nouvelle possibilité pour le LHC à la 11ème minute. Superbe feinte de tir à la ligne bleue de Joël Genazzi avant de transmettre le puck à Yannick Herren qui, sur un tir sur réception, inquiète Gauthier Descloux. Celui-ci repousse sur Alain Miéville qui reprend, nouvelle intervention du dernier rempart des Aigles. A la 13ème minute, suite à un mauvais contrôle d’un défenseur lausannois, Stéphane Da Costa part en rupture à deux contre un. Le défenseur lausannois se couche dans le bon timing afin d’empêcher l’international français de centrer sur son coéquipier seul au 2ème poteau. Deux minutes plus tard, sur un tir de Thomas Heinimann pas cadré, le puck revient au 2ème poteau sur Floran Douay qui tente sa chance, Sandro Zurkirchen bouche bien son angle. S’en suit un petit brassage entre Philippe Schelling et Kevin Romy. A la 18ème minute, Etienne Froidevaux puis Harri Pesonen sont tout près d’obtenir l’égalisation. Belle possibilité pour Romain Loeffel qui, d’un tir du poignet de la ligne bleue, met à contribution le gardien lausannois. A une poignée de secondes avant la première sirène, bien servi par le TopScorer Dustin Jeffrey, Florian Conz décoche un tir qui, dévié par le patin du défenseur Will Petschenig, est à deux doigts de tromper le gardien genevois.  Fin du premier tiers sur le score de 0 à 1 en faveur du Genève-Servette HC.

 

Les Servettiens sont les premiers à se mettre en évidence à la 21ème minute par Nick Spaling dont le tir est repoussé par Sandro Zurkirchen. Les Lions réagissent par Etienne Froidevaux dont la tentative est repoussée par l’épaule de Gauthier Descloux. Les Vaudois poussent pour pouvoir égaliser. Alain Miéville (22e), Martin Gernat (23e) et Lee Roberts mettent à contribution le dernier rempart des Aigles. A la 24ème minute, ça pioche le long de la bande en zone neutre, l’attaquant Damien Riat récupère la rondelle et s’ouvre le chemin du but. Il se présente seul face à Sandro Zurkirchen et perd son duel avec le gardien lausannois. Deux minutes plus tard, nouvelle possibilité pour les Lions d’égaliser. Sandro Zangger, bien servi par Joël Genazzi, adresse une frappe que le gardien repousse devant lui sur Harri Pesonen qui ne peut reprendre bien bloquer par Romain Loeffel. A la 27ème minute, tir sur réception de Jannik Fischer très excentré au premier poteau, le portier genevois détourne. Deux minutes plus tard, 2 minutes de pénalité à l’encontre de Nicklas Danielsson pour coup de crosse. Les Aigles installent leur jeu de puissance. Noah Rod décoche une frappe que Sandro Zurkirchen relâche derrière lui, Jannik Fischer parvient à dégager. Dans la même minute, les Lions partent en rupture à 2 contre 1. Johnny Kneubuehler transmet le puck légèrement dans le dos de Justin Jeffrey. Celui réussit à le contrôler du patin et d’une pichenette de la crosse a bien failli tromper Gauthier Descloux qui réussit à la détourner du bout de la jambière. Toujours dans la même minute, Kevin Romy oublie la rondelle à la ligne bleue, Etienne Froidevaux la récupère le long de la bande, repique au centre mais ne trouve pas le cadre. Les Lions sont à nouveau au complet. A la 31ème minute, nouvelle charge inutile et dangereuse de l’accoutumé du fait, Tim Traber, sur le défenseur Lukas Frick sous les yeux de l’arbitre qui ne bronche pas. Après avoir envoyé Valentin Borlat au vestiaire au premier tiers, il s’attaque à un nouveau défenseur. Il serait temps que l’on pénalise plus fortement ce genre de joueur. A la 32ème minute, les hommes de Yves Sarault trouvent enfin la faille. Etienne Froidevaux de l’arrondi sert superbement Harri Pesonen seul sur le point d’engagement, celui-ci reprend par une « one-timer shot » qui ne laisse aucune chance à Gauthier Descloux. C’est 1 à 1. Deux minutes plus tard, Florian Conz qui, en bonne position, récupère la rondelle suite à un contre avec Will Petschenig et déclenche un lancer que le gardien des Aigles parvient à intercepter. S’en suit un début d'échauffourée entre le Jurassien et comme par hasard Tim Traber. A la 35ème minute, 2 minutes de pénalité à l’encontre de Daniel Rubin pour cross-checking. Deux minutes plus tard, débordement de Harri Pesonen, centre dans le slot pour Sandro Zangger qui reprend, intervention décisive de l’épaule du gardien genevois. Le GSHC est de nouveau au complet mais pas pour longtemps car 16 secondes après que Daniel Rubin ait rejoint ses coéquipiers, le TopScorer genevois Tanner Richard rejoint le banc d’infamie pour 2 minutes pour avoir fait trébucher. Les Lions installent leur powerplay. Le puck circule bien dans les rangs lausannois. Joël Vermin d’une transversale décale superbement Nicklas Danielsson qui d’un fulgurant tir sur réception ne laisse aucune chance au gardien servettien. C’est 2 à 1. Les Genevois n’ont besoin que de 21 secondes pour égaliser. Joli travail de Dominic Forget qui contourne la cage lausannoise et remet dans le slot pour Damien Riat qui glisse la rondelle entre les jambières de Sandro Zurkirchen. Le Genevois signe par la même occasion un doublé. C’est 2 à 2. Le tiers médian se termine sur le score de parité de 2 à 2.

 

Comme au tiers médian, les Genevois sont les premiers à se mettre en action par Romain Loeffel dont le tir est repoussé du biscuit par Sandro Zurkirchen. A la 41ème minute, Harri Pesonen s’infiltre dans la défense genevoise entre trois joueurs et adresse un tir du revers. Le gardien Descloux est poussé avec le puck contre la bande, le Puck revient sur Sven Ryser en bonne position mais il n’attrape pas le cadre, le GSHC se dégage. A la 45ème minute, Nicklas Danielsson se fait contrer par Arnaud Jacquemet, le puck revient dangereusement dans le slot. Le gardien Descloux est obligé de plonger en avant pour geler le puck juste devant Sven Ryser. Une minute plus tard, mauvaise relance de Daniel Vukovic, Yannick Herren récupère la rondelle, contourne la cage et tire en se retournant mais se fait contrer au dernier moment par Will Petschenig. Les deux équipes hésitent à se livrer et spéculent sur les erreurs de leur adversaire. Chose faite à la 47ème minute. Le Genevois Stéphane Da Costa pour dégager son camp expédie un tir lobé qui retombe à la ligne bleue juste devant Philippe Schelling. Le défenseur lausannois veut contrôler du puck de la main mais celui-ci rebondi juste devant son gant et passe par-dessus. Le TopScorer Tanner Richard récupère la rondelle et part au but. Il laisse revenir Sven Ryser et l’utilise comme écran avant de déclencher un lancer qui trompe Sandro Zurkirchen. C’est 2 à 3. Le GSHC bien en place oblige le Lausanne HC à se défendre plutôt que de porter le danger sur la cage de Gauthier Descloux. A la 50ème minute, Daniel Rubin est envoyé pour la deuxième fois ce soir sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour crosse haute. Une minute plus tard, Lukas Frick remonte le puck, le laisse derrière lui pour Etienne Froidevaux en zone défensive et se fait contrer par Kevin Romy qui part seul affronter le gardien lausannois. L’attaquant genevois s’y prend à deux fois pour tromper Sandro Zurkirchen à 4 contre 5. C’est 2 à 4. C’est la douche froide. A la 52ème minute, action identique au dernier but, c’est cette fois au tour Dustin Jeffrey de se faire contrer par le TopScorer Tanner Richard qui va lui aussi affronter le gardien vaudois. Il tente de glisser la rondelle entre ses jambières, sans succès. S’en suit en petite bagarre entre le gardien du LHC et le TopScorer genevois. Suite à cette altercation, Richard Tanner est envoyer sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour coup de crosse. Les Lions vont pouvoir jouer à 5 contre 3 pendant 46 secondes. Le coach lausannois Yves Sarault demande son temps-mort. Les Lions installent leur jeu de puissance. A la 53ème minute, Nicklas Danielsson adresse un violent tir sur réception mais ne cadre pas. Une minute plus tard, superbe déviation de Alain Miéville sur un centre de l’attaquant suédois. Le gardien Descloux octroie un rebond malheureusement Harri Pesonen n’arrive pas le reprendre. Une minute plus tard, les Lions bien installés dans le camp genevois, font bien circuler la rondelle. Joël Genazzi, à la ligne bleue, adresse un tir du poignet que le gardien genevois ne peut que repousser sur le côté sur Nicklas Danielsson qui, bien qu’excentré, parvient à tromper Gauthier Descloux. C’est 3 à 4. 46 secondes plus tard, grosse opportunité pour les Lions de revenir au score car Noah Rod est envoyé « en prison » pour 2 minutes pour avoir accrocher. De nouveau, les Rouge et Blanc installent leur jeu de puissance. C’est d’abord à Joël Genazzi de tenter sa chance mais son tir n’est pas cadré. Dans la même minute, nouveau lancer de Joël Genazzi, le gardien genevois repousse la rondelle mais une fois de plus, sur Harri Pesonen mais un défenseur genevois empêche Le finlandais du LHC de reprendre. A la 57ème minute, le powerplay est en place, les Lions font bien circulés le puck. Martin Gernat transmet la rondelle à la ligne bleue sur Sandro Zangger qui déclenche un tir sur réception. Malheureusement l’attaquant lausannois explose sa crosse en tirant, le puck dévié par Kevin Romy est récupéré par Noah Rod, qui sortant du banc des pénalités, part seul affronter Sandro Zurkirchen et de glisser la rondelle entre les jambières malgré la tentative de Sandro Zangger de plaquer l’attaquant genevois. C’est 3 à 5. Une minute plus tard, fantastique « Big Save » de Sandro Zurkirchen. Débordement de Romain Loeffel qui adresse un puissant tir que le gardien vaudois détourne de la jambière droite directement sur l’attaquant genevois Nick Spaling. Celui-ci, face à la cage vide, reprend le puck mais retour fantastique de Sandro Zurkirchen qui, en plongeant, réussit à détourner le puck de la crosse. Le coach lausannois tente un coup de poker en sortant son gardien afin de jouer à 6 contre 5. Les Lions se créent encore deux occasions à la 59ème minute par Yannick Herren et Harri Pesonen, sans succès. La sirène finale retentit et offre la victoire au Genève-Servette HC sur le score de 3 à 5.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le samedi 15 décembre 2017 à 19h45, les Lions effectueront dans le cadre de la 32ème journée du championnat, le déplacement de la Vaillant Arena pour affronter le HC Davos. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force.

 

 

Lausanne Hockey Club - Genève-Servette HC  3 - 5  (0-1 2-1 1-3)

Vendredi 15 décembre 2017 à 19h45

Patinoire de Malley 2.0, 6556 spectateurs 

 

Arbitres

Thomas Urban (42), Tobias Wehrli (77) ; Nicolas Fluri (19), Peter Küng (7)

 

Lausanne HC

Zurkirchen, Huet.

Borlat, Gernat ; Fischer, Genazzi ; Frick, Schelling ; Thévoz.

Danielsson, Jeffrey (TS), Vermin ; Pesonen, Froidevaux ©, Zangger ; Herren, Miéville, Ryser ; Conz, In-Albon, Kneubuehler ; Roberts.

Absents : Walsky, Gobbi, Nodari, Trutmann (blessés), Junland (équipe de Suède)

Coach : Yves Sarault

 

Genève-Servette HC

Descloux, Giovannini.

Wick, Loeffel ; Heinimann, Jacquemet ; Petschenig, Vukovic ; Wyniger.

Spaling, Richard, Da Costa ; Simek, Romy, Schweri ; Rod, Rubin, Riat ; Douay, Forget, Traber ; Holdener.

Absents : Bays, Gerbe, Hasani, Mayer, Massimino, Almond, Antonietti, Bezina, Mercier (blessés), Fransson, Henrik Tömmernes (équipe de Suède), Craig Woodcroft (équipe du Canada)

Coach : Jason O’Leary

 

Buts

05’42’’ 0-1 Riat (Richard, Wick) 5c4

31’25’’ 1-1 Pesonen (Froidevaux)

38’07’’ 2-1 Danielsson (Miéville, Genazzi) 5c4

38’28’’ 2-2 Riat (Forget, Rod)

47’00’’ 2-3 Tanner (Da Costa, Loeffel)

51’04’’ 2-4 Romy 4c5

53’33’’ 3-4 Danielsson (Genazzi, Jeffrey) 5c4

56’29’’ 3-5 Rod (Romy)

 

Pénalités

00’31’’ 2’ Riat accrocher un adversaire

05’12’’ 2’ Borlat faire trébucher son adversaire

28’22’’ 2’ Danielsson coup de crosse

34’28’’ 2’ Rubin cross-check

36’44’’ 2’ Richard faire trébucher son adversaire

50’36’’ 2’ Rubin crosse haute

51’50’’ 2’ Richard coup de crosse

54’19’’ 2’ Rod accrocher un adversaire

 

Notes

Une minute de silence est observée en hommage à Zarley Zalapski décédé en début de semaine. Le Lausanne HC fut le dernier club dont il porta le maillot.

Le défenseur lausannois Vincent Borlat n’est plus réapparu après le premier tiers.

L’attaquant lausannois Joël Vermin n’est plus réapparu après le premier tiers.

 

Tirs cadrés

30-26 (5-7 16-9 9-10)

 

Engagements gagnés

21-32 /40%-60%

 

Best Player

Lausanne HC : Nicklas Danielsson

GSHC : Damien Riat

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le samedi 16 décembre 2017 à 19h45, HC Davos - Lausanne Hockey Club

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 

Le Mardi 19 décembre 2017 à 19h45, Lausanne Hockey Club – HC Fribourg-Gottéron