Les Lions s'enfoncent dans le doute 

 

Après la défaite face au EV Zug et dans le cadre de la 29ème journée du championnat de National League, le Lausanne Hockey Club reçoit dans son antre de la Vaudoise Aréna, le Genève-Servette, actuel 5ème au classement de NL, pour le quatrième derby lémanique de la saison. Au niveau de l’infirmerie lausannoise, Benjamin Antonietti est blessé au genou. Du côté du Genève-Servette HC, manquent à l’appel, Jeremy Wick, Sandis Smons, John Fritsche, Gauthier Descloux, Eliot Antonietti, tous blessés ; Tim Bozon est suspendu. Roger Karrer et Eliot Berthon sont de retour dans l’alignement des Aigles. Les cages sont défendues par Tobias Stephan pour les Lions et par Robert Mayer pour les Aigles. 

 

Dès le coup d’envoi, les Lausannois prennent le jeu à leur compte et se montrent dangereux sur un centre en retrait de Christoph Bertschy, Ronalds Kenins ne peut reprendre. A la 2 ème minute, jolie possibilité de Yannick Herren ; Robert Mayer est à la parade. Une minute plus tard, superbe déviation de Tim Traber sur un lancer de Lukas Frick, le portier Rober Mayer repousse sur Etienne Froidevaux qui ne peut conclure. A la 6 ème minute, Tim Traber contourne la cage des Aigles et tente sa chance au deuxième poteau ; le gardien genevois met son véto. A la 9 ème minute, sur une mauvaise relance genevoise, Etienne Froidevaux en profite mais ne trouve pas le cadre. Deux minutes tard, belle tentative de Fabian Heldner qui passe de peu à côté. A la 12 ème minute, première pénalisation du match à l’encontre du Genevois Michael Völlmin. Grosse occasion des Lions sur une déviation de Josh Jooris (14e) qui trouve le poteau de la cage des Aigles. Les Lausannois dominent la rencontre de la tête et des épaules et se procurent de belles possibilités mais attention de ne pas regretter ce manque de réalisme. A la 15 ème minute, 2 minutes de pénalité contre Etienne Froidevaux. Les Aigles sont incapables d’installer le moindre powerplay, c’est même les Lions qui, par Christoph Bertschy, est tout près d’ouvrir la marque malheureusement son lancer frappe le poteau gauche de la cage de Robert Mayer. A la 18 ème minute, 2 minutes de pénalité contre Jonathan Mercier. Une minute plus tard, Sur une passe manquée de Ronalds Kenins, Eric Fehr part en contre et se présente seul face au portier ; Luca Boltshauser remporte le duel. Toujours à 5 contre 4, les Lions se créent deux belles occasions par Joël Genazzi sans pouvoir trouver la faille. Fin du premier tiers sur le score nul et vierge de 0 à 0.

 

On joue depuis 10 secondes dans ce tiers médian que les Lions ouvrent enfin le score par Josh Jooris. C’est 1 à 0. A la 23 ème minute, les Lausannois sont tout près d’inscrire le no. 2 mais Robin Leone ne peut reprendre le centre de Tim Traber. Deux minutes plus tard, 2 minutes de pénalité à l’encontre du Genevois Noah Rod. A la 26 ème minute, les Lions doublent la mise sur une subtile déviation de Josh Jooris sur un caviar de Ronalds Kenins. C’est 2 à 0. A la 29 ème minute, nouvelle possibilité pour Josh Jooris, « on fire » ce soir ; le portier Robert Mayer parvient à repousser du bout de la botte. Une minute plus tard, Matteo Nodari est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes. Les Aigles sont incapables d’installer leur powerplay. A la 31 ème minute, charge de Tommy Wingels à la tête de Joël Vermin, un véritable « attentat ». Celui-ci reste allongé sur la glace avant que deux soigneurs lausannois parviennent à le relever et l’accompagner aux vestiaires. L’attaquant genevois écope de 5 minutes de pénalité et de plus renvoyé aux vestiaires. De nouveau au complet, les Lions installent leur jeu de puissance. Yannick Herren (33e), Tyler Moy (33e) puis Lukas Frick (33e) sont tout près de trouver la faille. Une minute plus tard, 2 minutes de pénalité à l’encontre de Arnaud Jacquemet. A la 35 ème minute. Robert Meyer repousse un lancer de Cory Emmerton sur Tyler Moy qui ne peut reprendre. Dans la continuité, Eric Fehr est pénalisé de 2 minutes. Dans la même minute, Dustin Jeffrey a, par deux fois, le puck du trois à zéro mais ne trouve pas le cadre. A la 36 ème minute, Joël Genazzi puis Petteri Lindbohm tentent leur chance, sans succès. Deux minutes plus tard, superbe ouverture de « DJ » dans le slot pour Cody Almond qui se casse les dents sur le dernier rempart des Aigles. Le GSHC joue à nouveau à 5. Les Vaudois viennent de passer près de 6 minutes en supériorité numérique, dont deux avec deux hommes de plus sur la glace. Sans en profiter. Dernière possibilité du tiers est l’œuvre du Genevois Deniss Smirnovs qui voit son lancer être repoussé par le bloqueur de Luca Boltshauser. Fin du tiers médian sur le score de 2 à 0 en faveur du Lausanne HC.

 

Changement d’attitude en ce début de troisième tiers avec un Genève-Servette HC remonté comme un coucou. Les Lions, un peu plus attentistes que dans les premiers tiers, repoussent sans trop de problème les attaques des Aigles. A la 43 ème minute, sur une ouverture « au laser » de Henrik Tömmernes pour Marco Miranda qui ne laisse aucune chance au gardien Luca Boltshauser. C’est 2 à 1. 66 secondes plus tard, décalage de Marco Miranda pour Daniel Winnik qui, complètement oublié par la défenseur lausannoise, trompe le portier vaudois d’un super tir de revers. C’est 2 à 2. Tout est à refaire pour les Lausannois. A la 46 ème minute, Floran Douay et Arnaud Riat sont tout près d’aggraver le score. C’est maintenant sûr, les « mouches ont changé d’âne ». Deux minutes plus tard, superbe lancer de Tyler Moy ; Robert Meyer parvient à tourner du bout de la mitaine. A la 49 ème minute, puck puissant à suivre de Simon Le Coultre de son propre camp, Daniel Winnik récupère le puck et d’un superbe backhand trompe le portier lausannois. C’est 2 à 3. Trois buts en 5’47’’. Les Lions sont KO debout, le coach Ville Peltonen demande son temps mort afin de remotiver ses troupes. Maître de la rondelle, les Genevois se montrent dangereux par Floran Douay (51e), Simon Le Coultre (51e) et par Noah Rod (52e). Ils gèrent parfaitement l’horloge en faisant courir les Lausannois après le puck. A la 58 ème minute, Deniss Smirnovs a le puck du KO mais heureusement il manque la cible. Une minute plus tard, le coach lausannois tente le tout pour le tout en sortant son gardien au profit d’un sixième joueur de champ. Peine perdue car Michael Völlmin parvient à marquer dans la cage vide. C’est 2 à 4. La sirène final retentit sous une bronca de siffler et offre pour la quatrième fois en quatre derby la victoire au Genève-Servette HC.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le samedi 21 décembre 2019 à 19h45. Nos Lions feront le déplacement du Hallenstadion pour y affronter les ZSC Lions, actuel leader du championnat de National League. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

 

Lausanne Hockey Club - Genève-Servette HC  2 - 4  (0-0 2-0 0-4)

Vendredi 20 décembre 2019 à 19h45

La Vaudoise Aréna, 9600 spectateurs

 

Arbitres

Marc Wiegand (20), Thomas Urban (42) ; Eric Cattaneo (27), Thomas Wolf (6)

 

Lausanne HC

Boltshauser, Stephan.

Grossmann, Heldner ; Frick, Lindbohm ; Genazzi, Nodari ; Oejdemark

Kenins, Jooris, Bertschy ; Vermin, Emmerton, Moy ; Herren, Jeffrey (TS), Almond ; Leone, Froidevaux ©, Traber.

Absents : B. Antonietti (blessé), Junland (absent)

Coach : Ville Peltonen

 

Genève-Servette HC 

Mayer, Chuard.

Tömmernes, Jacquemet ; Maurer, Karrer ; Le Coultre, Mercier ; Heinimann, Völlmin.

Rod ©, Richard, Wingels (TS) ; Winnik, Fehr, Miranda ; Smirnovs, Kast, Maillard ; Douay, Berthon, Riat.

Absents : Wick, Smons, Fritsche, Descloux, E. Antonietti (blessés), Bozon (suspendu)

Coach : Patrick Emond

 

Buts

20’10’’ 1-0 Jooris (Bertschy, Grossmann)

25’16’’ 2-0 Jooris (Kenins, Bertschy) 5c4

42’56’’ 2-1 Miranda (Tömmernes, Winnik)

44’02’’ 2-2 Winnik (Miranda, Le Coultre)

48’43’’ 2-3 Winnik (Le Coultre, Völlmin)

58’52’’ 2-4 Völlmin (Richard, Karrer) cage vide

 

Pénalités

11’19’’ 2’ Völlmin accrocher un adversaire

14’50’’ 2’ Froidevaux faire trébucher son adversaire

17’53’’ 2’ Mercier coup de crosse

29’34’’ 2’ Nodari retenir un adversaire

30’41’’ 5’ Wingels charge contre la tête

30’41’’ 20’ Wingels pénalité de méconduite automatique

33’43’’ 2’ Jacquemet faire trébucher son adversaire

34’08’’ 2’ Fehr coup de crosse

 

Notes

14e déviation sur le poteau de l’attaquant lausannois Josh Jooris

16e tir sur le poteau de l’attaquant lausannois Christoph Bertschy

31e Joël Vermin regagne les vestiaires suite à la charge à la tête de Tommy Wingels

48'33'' le Lausanne HC demande son temps mort

Les Lions jouent sans gardien de 58’11’’ à 58’52’’ et de 59’11’’ jusqu’à la fin du match

 

Tirs cadrés

32-22 (14-5 13-2 5-15)

 

Engagements gagnés

30-26/ 54%-46%

 

Best Player

Lausanne HC : Josh Jooris

GSHC : Daniel Winnik

 

Prochain rendez-vous du Lausanne Hockey Club en National League

Le samedi 21 décembre 2019 à 19h45, ZSC Lions vs Lausanne Hockey Club

 

Prochain rendez-vous du Lausanne Hockey Club en National League à la Vaudoise Arena

Le jeudi 2 janvier 2020 à 19h45, Lausanne Hockey Club vs HC Ambrì-Piotta