Des Lions émoussés s'inclinent face aux Tigres emmentalois

 

Après la victoire dans les dernières secondes face au HC Ambrì-Piotta et dans le cadre de la 26ème journée du championnat, le Lausanne HC effectue le déplacement de l’Ilfishalle pour y affronter les SCL Tigers dans la course aux playoffs. En ce qui concerne les blessés, l’infirmerie lausannoise est composée de Eric Walsky (commotion), John Gobbi (haut du corps), de Matteo Nodari (doigt cassé) et Dario Trutmann (bas du corps). En ce qui concerne les SCL Tigers, Martin Stettler, Nils Berger, Emanuel Peter sont blessés. Concernant les gardiens de but, Sandro Zurkirchen sera dans la cage. Du côté du des SCL Tigers, Ivars Punnenovs sera dans celle des SCL Tigers.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du 6ème powerplay avec 18 buts marqués sur 94 supériorités numériques soit 19.15% et le 12ème boxplay avec 26 buts encaissés sur 98 infériorités numériques soit 73.47%. Pour les SCL Tigers, c’est le 12ème powerplay avec 9 buts marqués sur 75 supériorités numériques soit 12.00% et le 10ème boxplay avec 18 buts encaissés sur 82 infériorités numériques soit 78.05%. (Classement selon le % powerplay et le % boxplay)

 

Au niveau des compteurs, l’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est 5ème au classement avec 29 points (7 buts et 22 assistances) soit 1.16 point par match. Du côté des SCL Tigers, l’attaquant Antti Erkinjuntti est 34ème au classement avec 19 points (4 buts et 15 assistances) soit 0.88 point par match.

 

Pour les gardiens, Sandro Zurkirchen figure en 7ème position du classement des gardiens avec 42 buts encaissés en 17 matchs (91.68%) soit 2.53 buts par match. Ivars Punnenovs figure en 5ème position du classement des gardiens avec 50 buts encaissés en 21 matchs (91.58%) soit 2.46 buts par match.

 

Les Lausannois sont les premiers à dégainer en ce début de match par le défenseur Valentin Borlat mais ne cadre pas son tir. Les Tigers ripostent à la 2ème minute par l’attaquant Yannick-Lennart Albrecht qui enlève trop son tir. Toujours à la 2ème minute, première pénalisation de la rencontre à l’encontre du Lausannois Alain Miéville pour avoir accroché. Les Tigres installent rapidement leur jeu de puissance. Jolie tentative de Aaron Gagnon dont le tir sur réception passe de peu à côté du but de Sandro Zurkirchen. Grosse occasion pour les Bernois à la troisième minute. L’attaquant emmentalois Yannick-Lennart Albrecht décale sur la droite pour Thomas Nüssli complètement oublié par la défense des Lions. Celui-ci repique sur le centre et tente un tir qui est dévié juste ce qu’il faut par Sandro Zurkirchen pour que la rondelle passe au-dessus de la transversale. Les Lausannois sont de nouveau au complet. A la 5ème minute, relance de Flurin Randegger intercepté par le Lausannois Harri Pesonen qui va au but et drible le gardien Ivars Punnenovs pour inscrire la première réussite lausannoise. C’est 0 à 1. Sur la lancée de cette réussite, les Lions se montrent dangereux par Dustin Jeffrey et Nicklas Danielsson. Le gardien Punnenovs met son véto. A la 7ème minute, deux minutes de pénalité à l’encontre du défenseur Philippe Schelling pour avoir accroché. Les Emmentalois installent leur jeu de puissance. Par deux fois, à la 8ème minute le défenseur Anthony Huguenin tente sa chance sans pouvoir cadrer sa frappe. Une minute plus tard, nouvelle tentative du défenseur emmentalois qui cette fois cadre son tir. Le gardien vaudois repousse sur Yannick-Lennart Albrecht qui, bien gêné par Joël Genazzi, manque son dernier geste. Les Lions sont de nouveau complet. A la 13ème minute, tir de Harri Pesonen qui est malheureusement trop croisé. Une minute plus tard, suite à un puck en profondeur, Loïc In-Albon qui, plus rapide que son défenseur, récupère la rondelle et centre sur Florian Conz mais celui-ci rate son contrôle du patin. Le jeu se poursuit. Tir de la ligne bleue du défenseur Jannik Fischer, le portier emmentalois repousse de la jambière sur Florian Conz qui essaye de glisser le puck entre le poteau et le bout du patin du gardien. Ivars Punnenovs repousse une nouvelle fois la rondelle de la botte. Une minute plus tard, premier avantage numérique pour les Rouge et Blanc suite à la pénalisation de 2 minutes du capitaine emmentalois Pascal Berger pour avoir accroché. Les Lions sont incapables d’installer leur jeu de puissance, les Bernois étant très agressifs sur l’homme. Les Emmentalois trouvent à la 17ème minute enfin la faille pour justement égaliser. Suite à un engagement sur la droite de Sandro Zurkirchen, Alexeï Dostoinov récupère la rondelle, contourne la défense et d’un subtil tir du revers place la rondelle sous la barre transversale du lut lausannois. C’est 1 à 1. Grosse occasion dans la dernière minute du tiers par Harri Pesonen qui reprend un rebond octroyé par le gardien bernois sur un tir de Jonas Junland. Malheureusement, la rondelle longe la ligne de but, personne n'est là pour la pousser au fond des filets. Fin du premier tiers sur le score de 1 à 1.

 

Les Emmentalois se montrent immédiatement dangereux en ce début de tiers médian par Ville Koistinen dont le tir est détourné de la jambière par Sandro Zurkirchen. Une minute plus tard, c’est au tour de Sven Ryser mais son tir est bloqué par le gardien bernois. Les Lions prennent le jeu à leur compte et créent plusieurs occasions notamment par Joël Vermin (23e) et Jonas Junland (24e). Dans la même minute, C’est au tour de Sven Ryser d'adresser un lancer que Ivars Punnenovs capte de la mitaine. A la 25ème, les Tigres prennent chanceusement l’avantage au score. L’attaquant Thomas Nüssli remet, de derrière la cage lausannoise, la rondelle dans le slot. Malheureusement, celle-ci frappe la lame du patin du défenseur lausannois Lukas Frick et glisse entre les jambières de Sandro Zurkirchen. C’est 2 à 1. Belle tentative de revenir au score par Sven Ryser qui bute une nouvelle fois sur le dernier rempart bernois. A la 27ème minute, deux minutes de pénalité à l’encontre de Valentin Borlat pour avoir accroché. Le plus mauvais powerplay de la Ligue installe son jeu de puissance. Ville Koistinen (27e) et Eero Elo (28e) par deux fois mettent en danger l’arrière garde lausannoise sans toutefois trouver la faille. A la 30ème minute c’est au tour d’un Tigre, Roland Gerber, d’aller s’asseoir sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour avoir fait trébucher. Comme depuis le début de la rencontre, les Lions ont du mal à imposer leur jeu de puissance. Nicklas Danielsson puis Yannick Herren se montrent les plus dangereux. Fin de pénalité pour Roland Gerber qui entre sur la glace comme un diable qui sort de sa boîte. Superbe ouverture de Aaron Gagnon sur l’attaquant bernois qui va seul affronter Sandro Zurkirchen. Heureusement pour nos couleurs, le bernois tire à côté. Les Lions restent dans la course. A la 32ème minute, deux minutes de pénalité contre le défenseur lausannois Joël Genazzi pour avoir fait trébucher. Les Tigres se montrent cette fois plus entreprenants. Tir de Ville Koistinen que Sandro Zurkirchen repousse du corps sur Alexeï Dostoinov dont la reprise passe de peu à côté de la cage vaudoise. Nouvelle grosse occasion bernoise à la 34ème minute pour ce diable de Ville Koistinen dont le tir frappe le poteau gauche de la cage lausannoise. Le Lausanne est de nouveau au complet. Deux minutes plus tard, Mauvais contrôle de la rondelle par Etienne Froidevaux derrière la cage vaudoise. Celle-ci revient sur le centre et est reprise comme elle vient par le TopScorer Antti Erkinjuntti. Sandro Zurkirchen la dévie du bloqueur. Dans la même minute, l’attaquant lausannois Sven Ryser est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 plus 10 minutes de pénalité pour une charge à la tête. Les Tigres sont une nouvelle fois en supériorité numérique et se montrent dangereux par Benjamin Neukom (38e) dont le tir est repoussé par l’épaule du dernier rempart lausannois et par Yannick-Lennart Albrecht car la passe dans le dos ne trouve personne. A 20 secondes de la deuxième sirène, l’Emmentalois Alexeï Dostoinov est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour engagement incorrect. Fin du deuxième tiers sur le score de 2 à 1 en faveur des SCL Tigers.

 

Les Lausannois entament le troisième tiers en supériorité numérique suite à la pénalisation de Russe à licence suisse en toute fin du tiers médian. Ils pourront évoluer pendant 1’38’’ à 5 contre 4. Les Lions installent leur jeu de puissance mais perdent le puck. Le TopScorer bernois en voulant dégager envoie la rondelle sur Jonas Junland. Celui-ci dévie la rondelle dans sa course, ce qui permet à Aaron Gagnon de partir seul en rupture et de lancer. Sandro Zurkirchen est à la parade mais Nicklas Danielsson, en voulant défendre, fait faute et prend 2 minutes de pénalité pour avoir accroché. De nouveau au complet, nouvelle occasion pour les SCL Tigers par Ville Koistinen, omniprésent ce soir. Celui-ci passe entre deux défenseurs lausannois qu’ils le stoppent à la limite de la régularité. On était tout proche d’un 5 contre 3. Mais s’était reculer pour mieux sauter car à la 43ème minute, les Tigres font le break. Les Emmentalois font bien circuler le puck. Celui-ci revient à la ligne bleue sur Ville Koistinen qui expédie un puissant tir sur réception que Sandro Zurkirchen repousse comme il peut devant lui. S’en suit une mêlée devant la cage vaudoise. La rondelle ressort vers le point d’engagement sur le TopScorer Antti Erkinjuntti qui reprend violement de volée et crucifie le gardien lausannois. C’est 3 à 1. Une minute après la réussite bernoise, belle possibilité pour les Lions pour revenir au score suite à l’envoi sur le banc des pénalités du Finlandais Eero Elo pour avoir accroché mais les Lions sont une nouvelle fois incapables d’installer leur jeu de puissance. A la 49ème minute, retour de Sven Ryser sur la glace après avoir purgé sa pénalité de 2 plus 10 minutes. Dans la même minute, tir contré de Lukas Frick suite à l’engagement gagné par les Lausannois, la rondelle finit sa course sur la canne de Dustin Jeffrey qui remet au centre mais personne n’est là pour reprendre. Les Tigres laissent le jeu aux Lausannois et les attendent à la ligne bleue. Il est certain que les hommes du stratège Heinz Ehlers sont en phase de gestion de la pendule. Jonas Junland (52e), Johnny Kneubuehler (52e) Sven Ryser (54e) mettent à contribution de gardien Ivars Punnenovs. A la 56ème minute, centre de Joël Vermin centre pour le TopScorer Dustin Jeffrey. Reprise de celui-ci au premier poteau, le gardien Emmentalois intervient en deux temps. Les Lions poussent notamment par Lukas Frick (57e) et Etienne Froidevaux (58e) mais on sent qu’ils sont fatigués, qu’ils manquent de jus mentalement comme physiquement. Cela est surement dû à l’effort d’hier face au HC Ambrì-Piotta. Dans la même minute, le coach lausannois demande son temps-mort pour mettre au point une stratégie. Il décide également de sortir son gardien afin de pouvoir jouer à 6 contre 5. Les Lions reviennent à l’engagement le couteau entre les dents. Tir sur réception de Jonas Junland, déviation de Joël Vermin repoussée sur Dustin Jeffrey qui reprend, nouvelle parade de Ivars Punnenovs. Les Tigres se défendent toutes griffes dehors. Forte pression lausannoise, tir du poignet de Jonas Junland, Ivars Punnenovs repousse du biscuit, Joël Vermin smashe la rondelle pour la faire revenir sur le but. Harri Pesonen la récupère et tente une reprise mais celle-ci est repoussée par la botte du portier bernois. S’en suit une mêlée dans le slot puis Ivars Punnenovs réussit à s’emparer de la rondelle. Alors qu’il ne reste qu’une poignée de secondes, l’attaquant Aaron Gagnon récupère le puck et le transmet à Ville Koistinen qui n’a aucun mal à inscrire la quatrième réussite des SCL Tigers dans la cage vide. La sirène finale retentit et offre la victoire aux SCL Tigers sur le score de 4 à 1. Dommage pour le Lausanne HC car il y avait vraiment quelque chose à faire.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le mardi 5 décembre 2017 à 19h45, les Lions affronteront dans le cadre de la 25ème journée du championnat le EHC Kloten dans le chaudron de Malley 2.0. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force.

 

 

SCL Tigers - Lausanne Hockey Club  4 - 1  (1-1 1-0 2-0)

Samedi 24 novembre 2017 à 19h45

Patinoire de Malley 2.0, 5848 spectateurs 

 

Arbitres

Alessandro Dipietro (71), Marc Wiegand (20) ; Dominik Altmann (28), Roman Kaderli (49)

 

SCL Tigers

Punnenovs, Ciaccio.

Koistinen, Zryd ; Blaser, Lardi ; Huguenin, Randegger ; Seydoux.

Erkinjuntti, Gagnon, Elo ; Nüssli, Albrecht ; Dostoinov ; Neukom, P. Berger, Kuonen ; Haas, Gustafsson, Gerber.

Absents : Stettler, Müller, Peter. Rüegsegger, Schmid ; Thuresson, Erni, Himelfarb, N. Berger, Camperchioli, Weibel, Cadonau.

Coach : Heinz Ehlers

 

Lausanne HC

Zurkirchen, Huet.

Borlat, Junland ; Fischer, Genazzi ; Frick, Schelling ; Vouardoux.

Danielsson, Jeffrey (TS), Vermin ; Pesonen, Froidevaux ©, Zangger ; Herren, Miéville, Ryser ; Conz, In-Albon, Roberts ; Roberts

Absents : Walsky, Gobbi, Nodari, Trutmann (blessés), Ritz, Simic, Bougro

Coach : Yves Sarault

 

Buts

04’38’’ 0-1 Pesonen

16’52’’ 1-1 Dostoinov (Albrecht)

24’44’’ 2-1 Nüssli (Lardi)

42’03’’ 3-1 Erkinjuntti (Dostoinov, Blaser)

59’56’’ 4-1 Koistinen (Gagnon) cage vide

 

Pénalités

01’45’’ 2’ Miéville accrocher un adversaire

06’47’’ 2’ Schelling accrocher un adversaire

13’50’’ 2’ P. Berger accrocher un adversaire

26’17’’ 2’ Borlat accrocher un adversaire

29’07’’ 2’ Gerber  faire trébucher son adversaire

31’28’’ 2’ Genazzi faire trébucher son adversaire

35’41’’ 2’ Ryser charge contre la tête

35’41’’ 10’ Ryser pénalité de méconduite automatique

39’40’’ 2’ Dostoinov engagement incorrect

40’20’’ 2’ Danielsson accrocher un adversaire

43’26’’ 2’ Elo accrocher un adversaire

 

Notes

34ème tir sur le poteau de Ville Koistinen

57’17’’ temps-mort demandé par le Lausanne HC

Le Lausanne HC joue sans gardien de 57’17 à 59’57

 

Tirs cadrés

25-22 (10-8 9-6 6-8)

 

Engagements gagnés

24-21 /54%-46%

 

Best Player

SCL Tigers :Yannick Blaser

Lausanne HC : Harri Pesonen

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le Mardi 5 décembre 2017 à 19h45, Lausanne Hockey Club – EHC Kloten