Score fleuve en Graben, le LHC atomise de bien pâles Valaisans

 

Pour la vingt-cinquième journée de championnat, le Lausanne Hockey Club effectuait le déplacement du Graben pour y affronter le HC Sierre dans un derby toujours très disputé. A noter la titularisation dans les buts de Fabien Hecquet.

 

Dès les premiers instants de la rencontre, on vit le HC Sierre mettre une grosse pression sur la défense lausannoise. Ils se mirent en évidence par l’intermédiaire de Derek Cormier (1e) et de Xavier Reber (2e). Les Lions réagirent immédiatement par Gaëtan Augsburger puis par Colin Loeffel. A la cinquième minute, le sierrois Xavier Reber eut un véritable puck de but mais son tir manqua de précision. Trois minutes plus tard, c’est l’ouverture du score des Lausannois un peu contre le cours du jeu. Joël Fröhlicher, idéalement placé, expédia un tir dont il a le secret, entre les jambières du portier valaisan. A la neuvième minute, les Lions bénéficièrent de leur première supériorité numérique mais mise à part un essai de Larry Leeger, le LHC ne se montra guère entreprenant. A la seizième minute, ce fut au tour du HC Sierre de se retrouver cinq contre quatre. Les Sierrois se procurèrent deux belles occasions par Derek Cormier et Thierry Paterlini. C’est donc sur un avantage d’une unité que le LHC regagna les vestiaires.

 

Les hommes de Gerd Zenhäusern démarrèrent en supériorité numérique suite à une faute sierroise en toute fin de tiers. Il ne fallut que dix-neuf secondes au Top Scorer lausannois Oliver Setzinger, sur passes de Colby Genoway et de Ralph Stalder, pour inscrire le numéro deux. Galvanisés par cette réussite, les Lausannois mirent une pression terrible sur le HC Sierre. Pression qui trouva sa récompense à la vingt-sixième minute par Gaëtan Augsburger inscrivant la troisième réussite lausannoise sur passe d’Alexeï Dostoinov et Sven Helfenstein. Ce but pesa extrêmement lourd sur le moral des Valaisans car deux minutes plus tard, les Lions marquèrent leur quatrième but par Colby Genoway sur un assiste de Vincent Le Coutre et de Ralph Stalder. A la trentième minute, le HC Sierre put jouer en supériorité numérique mais sur une superbe contre-attaque, Sven Helfenstein se présenta seul face au portier Christophe Bays et inscrit le cinquième but pour les Rouges et Blancs. Les minutes qui suivirent virent le Lausanne Hockey Club dominer de la tête et des épaules ne laissant que très peu d’espaces aux joueurs valaisans, véritablement KO debout. Le tiers se termina sur un avantage de cinq buts pour le LHC.

 

Le Lausannois entamèrent la troisième période en infériorité numérique. Suite à cette pénalité, le HC Sierre ne se créa qu’une seule occasion par Kyllian Guyenet. Les Lausannois repartirent de l’avant et portèrent le danger sur la cage de Christophe Bays par Benjamin Antonietti et Alexeï Dostoinov. A la cinquante-cinquième minute, Josh Primeau inscrit le sixième but suite un gros cafouillage devant la cage sierroise. Deux minutes plus tard, ce fut au tour de Jérémie Kamerzin de marquer le numéro sept sur passes de Florian Conz et de Joël Fröhlicher. Dans la dernière minute, Joël Fröhlicher, inscrivit le huitième but du LHC, sur passes de Florian Conz et d’Eliot Berthon, scellant le score final à zéro à huit. Le LHC signant à cette occasion sa cinquième victoire de rang et le premier blanchissage de Fabien Hecquet.

 

Prochaine journée de championnat, le dimanche 2 décembre 2012 à 17h30, le Lausanne Hockey Club effectuera le déplacement à Küsnacht pour y affronter les GCK Lions.

 

 

HC Sierre Lausanne HC  0-8 (0-1 0-4 0-3)

Dimanche 25 novembre 2012, 17h30

Graben, 1343 spectateurs

 

Arbitres

Ken Mollard (80) ; Flavio Ambrosetti (89), Markus Brunner (40)

 

HC Sierre

Bays / Mermod.

Marghitola, Guyenet ; Paterlini, Marzan ; Ermacora, Bernasconi.

Sutter, Cormier ©, Barbero ; Williams, Pasqualino, Reber ; Gay, Mathez, Lötscher ; Nendaz, Fragniere

Coach : Kim Collins

 

Lausanne Hockey Club

Hecquet / Huet

Reist, Stalder ; Kamerzin, Fröhlicher ; Leeger, J. Fischer ; Borlat, Chavaillaz.

Le Coultre, Genoway, Setzinger (TS) ; Helfenstein, Conz ©, Berthon ; Antonietti, Dostoinov, Augsburger ; Loeffel, Burki, Primeau.

Coach : Gerd Zenhäusern

 

Buts

07’19’’ 0-1 Fröhlicher (Le Coultre, Genoway)

20’19’’ 0-2 Setzinger (Setzinger, Stalder) 5c4

25’03’’ 0-3 Augsburger (Dostoinov, Leeger)

27’19’’ 0-4 Genoway (Le Coultre, Stalder)

30’17’’ 0-5 Helfenstein (Conz, Reist) 4c5

54’27’’ 0-6 Primeau (Dostoinov, Burki)

56’49’’ 0-7 Kamerzin (Conz, Fröhlicher) 5c4

59’08’’ 0-8 Fröhlicher (Conz, Berthon)

 

Pénalités

08’52’’ 2’ Marzan retenir un adversaire

15’59’’ 2’ Burki charge contre la tête

15’59’’ 10’ Burki charge pénalité de méconduite automatique

20’00’’ 2’ Bernasconi accrocher un adversaire

29’34’’ 2’ Berthon faire trébucher son adversaire

31’05’’ 2’ Paterlini cross-check

39’23’’ 2’ J. Fischer crosse haute

44’03’’ 2’ Conz retenir un adversaire

52’00’’ 2’ Conz faire trébucher son adversaire

54’59’’ 2’ + 2’ Guyenet dureté excessive

54’59’’ 2’ Le Coultre dureté excessive