Les Aigles remportent un derby lémanique de petite facture

 

Après la formidable « remontada » face au SCL Tigers et dans le cadre de la 22ème journée du championnat, le Lausanne HC reçoit un autre adversaire dans la course aux playoffs, le Genève-Servette HC dans un derby lémanique du feu de dieu. En ce qui concerne les blessés, l’infirmerie lausannoise est toujours composée de Eric Walsky (commotion), John Gobbi (haut du corps), de Matteo Nodari (doigt cassé) et de Dario Trutmann (bas du corps). . En ce qui concerne le Genève-Servette HC, Will Petschenig, Christophe Bays, Eliot Antonietti, Floran Douay, Noah Rod, Yoan Massimino, Nathan Gerbe sont absents et Auguste Impose joue avec le HC Ajoie. Concernant les gardiens de but, Sandro Zurkirchen sera dans la cage lausannoise. Du côté du Genève-Servette HC, Robert Mayer sera dans la cage genevoise.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du 4ème powerplay avec 15 buts marqués sur 79 supériorités numériques soit 18.99% et le 10ème boxplay avec 19 buts encaissés sur 85 infériorités numériques soit 77.65%. Pour le Genève-Servette HC, c’est le 12ème et dernier powerplay avec 9 buts marqués sur 75 supériorités numériques soit 12.00% et le 9ème boxplay avec 19 buts encaissés sur 94 infériorités numériques soit 79.79%. (Classement selon le % powerplay et le % boxplay)

 

Au niveau des compteurs, l’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est 8ème au classement avec 23 points (5 buts et 18 assistances) soit 1.10 point par match. Du côté du Genève-Servette HC l’attaquant Tanner Richard est 36ème au classement avec 15 points (5 buts et 10 assistances) soit 0.71 point par match.

 

Pour les gardiens, le portier lausannois, Sandro Zurkirchen figure en 9ème position du classement des gardiens avec 36 buts encaissés en 14 matchs (91.18%) soit 2.64 buts par match. Pour le Genève-Servette HC, Robert Mayer figure en 6ème position du classement des gardiens avec 31 buts encaissés en 13 matchs (92.03%) soit 2.47 buts par match.

 

Avant le début de la rencontre, le Lausanne Hockey Club a tenu à rendre hommage à son fameux « numéro 10 » Gérard Dubi qui fêtera ses 74 ans le 27 novembre prochain en lui offrant un maillot dédicacé par toute l’équipe. Après une ovation fantastique de Malley 2.0, il donne également le coup d’envoi fictif.

 

Les Aigles genevois sont les premiers à mettre en évidence par Key Schwery qui adresse un tir en retournant, le gardien lausannois Sandro Zurkirchen détourne de la jambière. Toujours à la première minute, rupture à 2 contre un pour le LHC. Le TopScorer lausannois Dustin Jeffrey centre dans le slot mais celui-ci est freiné par le défenseur genevois Johan Fransson. A l’arrivée l’attaquant lausannois Joël Vermin manque de peu sa reprise. A la 2ème minute, le Genevois Adam Hasani tente sa chance au premier poteau, le portier vaudois est attentif. Deux minutes plus tard, belle transversale de Nicklas Danielsson pour Joël Vermin dont le tir dans le filet extérieur du but des Genevois.  Les Lions, par deux fois (5e) et (6e), sont tout près d’ouvrir la marque par Harri Pesonen. A la 7 minute, coup de chaud sur la cage des Vaudois. Violent tir de la ligne bleue de Romain Loeffel que Philippe Schelling repousse devant son but, l’attaquant genevois Kevin Romy qui avait perdu sa crosse, essaye de remettre le puck dans le slot d’un superbe plat du pied, le LHC se dégage. Toujours à la 7ème minute, joli tir de Alain Miéville. Intervention peu orthodoxe de la mitaine du portier Robert Mayer. Une minute plus tard, c’est au tour de Sandro Zangger d’adresser un tir du poignet de la ligne bleue, le dernier rempart genevois préfère geler la rondelle. A la 9ème minute, première pénalité de la rencontre à l’encontre du Lausanne HC pour surnombre. Les Lions sont à l’origine de la meilleure occasion lors de cette avantage numérique genevois par Philippe Schelling (10e) dont la déviation passe de peu au-dessus suite à un centre du TopScorer Lausannois dans un 2 contre 1. Une minute plus tard, nouvelle possibilité pour Philippe Schelling dont le tir est repoussé par la botte de Robert Mayer. Grosse occasion genevoise une minute plus tard. Ça pioche à la bande, l’attaquant Jeremy Wick récupère le puck, pique au centre, tente de dribbler Sandro Zurkirchen qui de la botte sauve la situation. Les Aigles se montrent dangereux par Cody Almond (14e) qui tente sa chance au premier poteau puis par le défenseur suédois Henrik Tömmernes (14e), sans problème pour Sandro Zurkirchen. Une minute plus tard, premier avantage numérique pour les Lausannois suite à la pénalisation de Cody Almond pour 2 minutes pour cross-check. Les Lions ont du mal à installer leur jeu de puissance. A la 16ème minute, tentative de Etienne Froidevaux, le gardien Robert Mayer relâche. La rondelle arrive sur Joël Genazzi qui adresse un tir en direction de la cage genevoise, Etienne Froidevaux dévie cette tentative qui passe malheureusement au-dessus de la cage de Robert Mayer. Toujours à la 16ème minute, le défenseur genevois Johan Fransson est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour avoir accroché. Les Lausannois pourront jouer à 5 contre 3 pendant 43 secondes. Les Vaudois ne se montrent guère dangereux lors de ce double avantage numérique. A la 18ème minute, canne dans les patins par Adam Hasani sur Joël Vermin, les arbitres ne bronchent pas. Une minute plus tard, coup de canne au visage de Valentin Borlat par Cody Almond, les arbitres ne disent toujours rien. Dans la continuité, hors-jeu de l’attaquant Nick Spaling non-signalé. Toujours à la 19ème minute, coup d’épaule tout à fait licite de l’attaquant Johnny Kneubuehler sur Cody Almond. Celui en tombant percute la bande. L’attaquant genevois reste un moment au sol puis regagne difficilement son banc et regagne les vestiaires. On le reverra plus ce soir. Les arbitres, après discussion donnent 5 minutes pour obstruction et méconduite de match. Le jeune attaquant lausannois regagne lui aussi les vestiaires. C’est une décision très très sévère par rapport aux trois fautes non-sifflées par les arbitres. Grosse occasion à la 19ème minute. Les Lions jouent en infériorité numérique mais partent en rupture à 2 contre 1. Malheureusement la passe de Dustin Jeffrey n’est pas très précise, Nicklas Danielsson est obligé de contrôler du patin avant de tirer au premier poteau. Le portier Genevois est sur la trajectoire. Alors que la sirène a retentit depuis trois bonnes secondes, le défenseur suédois Henrik Tömmernes adresse un tir à destination de Sandro Zurkirchen, ce qui provoque un début d’altercation. L’arbitre principal va vers les officiels lausannois et leurs donne sa décision sur cette action. La ou les pénalités seront inscrites au tableau d’affichage au retour des joueurs pour le deuxième tiers. Retour donc aux vestiaires sur le score nul et vierge de 0 à 0.

 

Au retour des joueurs pour le tiers médian, les pénalités sont affichées. 10 minutes de pénalité à l’encontre de Henrik Tömmernes pour comportement anti-sportif et 2 minutes contre Joël Genazzi pour comportement anti-sportif… L’arbitrage de M. Daniel Stricker et de Thomas Urban est à rien n’y comprendre, le tir du suédois aurais pu blesser un lausannois et c’est le LHC qui le plus handicapé par cette décision. Incompréhensible. Les Lions joueront pendant 2 minutes pleines à 3 contre 5. Les Aigles ne laissent pas passer l’occasion pour ouvrir la marque sur un effort solitaire du Canadien Nick Spaling. C’est 1 à 0. Les Lions doivent encore jouer pendant 2’51’’ en infériorité numérique suite à la pénalisation de Johnny Kneubuehler. Les Aigles poussent pour doubler la mise. C’est d’abord Roman Loeffel (22e) de tenter sa chance depuis la ligne bleue. Sandro Zurkirchen bloque la rondelle en deux temps. Puis par le Français Stéphane Da Costa (22e), par Johan Fransson (23e) et pour finir Roman Loeffel (23e) une nouvelle fois mais à chaque tentative, le gardien lausannois Sandro Zurkirchen met brillamment son véto. Une minute plus tard, Les Lions sont de nouveau au complet. Les Aigles dominent largement ce début de tiers. A la 26ème minute, Jonas Junland en voulant relancer, se fait contrer par Nick Spaling, Damien Riat récupère la rondelle et décoche un tir que le dernier rempart vaudois peut repousser de la crosse. A la 28ème minute, les Lausannois sortent la tête de l’eau et se montrent dangereux par Harri Pesonen. Intervention salvatrice de Robert Mayer. Une minute plus tard, tir puissant de Joël Genazzi que repousse du plastron Robert Mayer. La rondelle touche le dos de Harri Pesonen puis retombe derrière le gardien genevois. Celui-ci essaye de se coucher sur le puck et avec l’aide de Stéphane Da Costa et à Roman Loeffel, Ils réussissent à le bloquer. Les arbitres vont vérifier les images vidéo afin de voir s’il y a but ou pas. Et c’est très justement qu’il signifie que le puck n’était pas rentré dans la cage. A la 32ème minute, nouvelle supériorité numérique pour les Lions suite à l’envoi « en prison » de Juraj Simek pour coup de crosse. Et comme pour la précédente, les Vaudois ont du mal à installer leur jeu de puissance. A la 34ème minute, belle possibilité pour Jonas Junland dont le tir frôle la cage genevoise. Dans la continuité, déviation de Joël Vermin qui passe légèrement au-dessus sur un tir de Jonas Junland. Les hommes d’Yves Sarault poussent pour revenir au score. C’est tout d’abord Yannick Herren (36e) mais son tir est repoussé de la botte par le gardien genevois, puis par Jonas Junland (36e) et pour finir par Florian Conz (37e) malheureusement leurs tirs n’attrapent pas le cadre. Grosse occasion lausannoise à la 39ème minute. Le défenseur Roman Loeffel se fait contrer à la ligne bleue, ce qui permet à Etienne Froidevaux de partir seul affronter Robert Mayer mais malheureusement celui-ci rate sa feinte, gêné par le retour de Goran Bezina. A une poignée de secondes de la fin du tiers médian, l’attaquant Jeremy Wick est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour obstruction. Fin du tiers médian sur le score 0 à 1 en faveur des Genevois.

 

Retour des deux équipes pour le troisième tiers, Les Lions joueront encore 1’43’’ en supériorité numérique. Les Vaudois ne laissent pas cette fois passer l’occasion d’égaliser par Jonas Junland qui tire en se retournant et trompe Robert Mayer. C’est 1 à 1. Grosse occasion à la 44ème minute, sur un tir dévié de Dustin Jeffrey, Nicklas Danielsson récupère le puck et tente un tir du back hand malheureusement c’est le poteau qui sauve les Genevois. Dans la même minute, le gardien genevois sort de sa cage et transmet la rondelle à Johan Fransson qui manque sa relance. Le jeune attaquant du LHC Axel Simic intercepte le puck et tir immédiatement en direction de la cage des Aigles malheureusement Robert Mayer revient in-extremis dans son but et détourne le puck dans les filets protecteurs. Une minute plus tard, nouvelle possibilité pour les Lions de prendre l’avantage au score. Etienne Froidevaux, bien placé derrière la cage, donne un caviar à Harri Pesonen qui, en tombant, arrive à adresser un tir que Robert Mayer réussit à détourner. Belle occasion à la 46ème minute, belle entrée de Florian Conz qui, évitant une charge de Nick Spaling, décale Axel Simic qui tente sa chance du revers, le gardien genevois octroie un rebond que Florian Conz, gêné par Stéphane Da Costa, ne peut reprendre correctement. C’est au tour des Genevois de sortir la tête de l’eau sur une action de Da Costa qui laisse derrière lui Damien Riat qui, arrivant lancé, adresse un violent tir que Sandro Zurkirchen repousse comme il peut. Les Lions reprennent leur domination par notamment Joël Genazzi (48e), Harri Pesonen (48e) et Philipe Schelling (48e). Toutes ces tentatives sont repoussées par Robert Mayer. A la 49ème minute, pénalisation pour 2 minutes du TopScorer genevois Tanner Richard pour avoir accroché. Une minute plus tard, Nicklas Danielsson par deux fois et surtout sur une déviation de Sven Ryser qui frôle la cage genevoise, le Lions sont tout près de prendre l’avantage. Les Genevois sont au complet depuis quelques secondes que Harri Pesonen fait une faute inutile et est envoyé sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour obstruction. Les Aigles posent rapidement leur jeu de puissance et se montrent dangereux par Stéphane Da Costa et Johan Fransson. A la 53ème minute, Les Lausannois tentent de se dégager par leur TopScorer malheureusement son renvoi est stoppé à la ligne Bleue par Henrik Tömmernes. Celui-ci transmet à Stéphane Da Costa qui avance et adresse un petit tir dans le slot. Sandro Zurkirchen, masqué, réussit à repousser mais sur Nick Spaling qui remet au centre pour Kay Schwery mais c’est la crosse de Nicklas Danielsson qui expédie involontairement le puck au fond des filets. C’est 1 à 2. A la 56ème minute, les arbitres envoient sur le banc des pénalités pour 2 minutes les joueurs Sven Ryser pour crosse haute et Tanner Richard pour simulation. Comment peut-on simuler un coup de crosse au visage, il faudra que l’on m’explique. A la 57ème minute, le coach lausannois demande son temps-mort afin de mettre au point une stratégie avec ses joueurs et joue un gros coup de poker en sortant son gardien afin de jouer à 5 contre 4. Une minute plus tard, violent tir de Jonas Junland, Robert Mayer repousse sur Joël Vermin qui reprend. Le gardien Genevois effectue un grand écart pour stopper le puck de la botte, s’en suit une grosse mêlée mais lors que le puck est encore jouable l’arbitre siffle une passe avec la main, lui seul l'a vue. Dans la continuité, les genevois parviennent à se dégager. Le TopScorer lausannois remonte la rondelle, décale Nicklas Danielsson qui effectue une transversale sur Joël Vermin. Surpris par la force de la passe, celui-ci ne peut que dévier le puck du patin derrière lui, l’attaquant genevois Jeremy Wick récupère le puck et l’envoie dans la cage vide. C’est 1 à 3. Dans la dernière minute, dernière occasion lausannoise par Nicklas Danielsson qui reprend un rebond sur son propre tir mais malheureusement le puck passe de peu à côté de la cage genevoise. La sirène finale retentit et donne la victoire aux Aigles genevois sur le score de 1 à 3.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le samedi 25 novembre 2017 à 19h45, les Lions reçoivent dans le chaudron de Malley 2.0, le SC Bern, champion suisse en titre. Venez nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

 

Lausanne Hockey Club - Genève-Servette HC  1 - 3  (0-0 0-1 1-2)

Samedi 24 novembre 2017 à 19h45

Patinoire de Malley 2.0, 6700 spectateurs (Guichets fermés)

 

Arbitres

Daniel Stricker (91), Thomas Urban (42) ; Stany Gnemmi (81), Sandro Gurtner (95)

 

Lausanne HC

Zurkirchen, Huet.

Junland, Borlat ; Fischer, Genazzi ; Frick, Schelling ; Vouardoux.

Danielsson, Jeffrey (TS), Vermin ; Pesonen, Froidevaux ©, Zangger ; Herren, Miéville, Ryser ; Conz, In-Albon, Kneubuehler ; Simic.

Absents : Walsky, Gobbi, Nodari, Trutmann (blessés)

Coach : Yves Sarault

 

Genève-Servette HC

Mayer, Giovannini.

Tömmernes, Petschenig ; Fransson, Vukovic ; Bezina, Loeffel ; Jacquemet.

Simek, Richard (TS), Schweri ; Spaling, Almond, Da Costa ; Riat, Hasani, Wick ; Heinimann, Romy ©, Rubin ; Traber

Absents : Bays, Antonietti, Douay, Rod, Massimino, Gerbe (blessés), Impose (HC Ajoie)

Coach : Craig Woodcroft

 

Buts

20’41’’ 0-1 Spaling (Romy) 5c3

41’12’’ 1-1 Junland (Jeffrey, Danielsson) 5c4

51’58’’ 1-2 Schweri (Spaling, Da Costa) 5c4

57’32’’ 1-3 Wick cage vide

 

Pénalités

08’10’’ 2’ LHC surnombre

14’22’’ 2’ Almond cross-check

15’39’’ 2’ Fransson accrocher un adversaire

18’32’’ 5’ Kneubuehler obstruction

18’32’’ 20’ Kneubuehler méconduite de match

20’00’’ 2’ Genazzi comportement anti-sportif

20’00’’ 10’ Tömmernes comportement anti-sportif

31’48’’ 2’ Simek coup de crosse

39’43’’ 2’ Wick obstruction

49’01’’ 2’ Richard accrocher un adversaire

51’09’’ 2’ Pesonen obstruction

55’50’’ 2’ Ryser crosse haute

55’50’’ 2’ Richard plongeon ou exagération

 

Notes

19ème Cody Almond rejoint les vestiaires suite à la charge de Johnny Kneubuehler

44ème tir sur le poteau de Nicklas Danielsson

Le Lausanne HC Joue sans gardien de 57’15 à 57’33

 

Tirs cadrés

22-41 (12-12 10-16 0-13)

 

Engagements gagnés

32-37 /46%-54%

 

Best Player

Lausanne HC : Sandro Zurkirchen

GSHC : Robert Mayer

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le vendredi 25 novembre 2017 à 19h45, SC Bern - Lausanne Hockey Club

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 2.0

Le vendredi 1er décembre 2017 à 19h45, Lausanne Hockey Club – HC Ambrì-Piotta