Le Lion est toujours le roi des animaux

 

Après la rageante défaite d’hier soir et dans le cadre de la 21ème journée du championnat, le Lausanne HC fait le déplacement de l’Illfis pour y affronter les SCL Tigers actuel 10ème du championnat. Ce match est très important pour les Lions dans la course aux playoffs. En ce qui concerne les blessés, l’infirmerie lausannoise est composée de Eric Walsky (commotion) et John Gobbi (haut du corps), de Matteo Nodari (doigt cassé). En ce qui concerne les SCL Tigers, Martin Stettler et Nils Berger sont blessés. Concernant les gardiens de but, Cristobal Huet sera dans la cage du Lausanne HC. Du côté des SCL Tigers, Ivars Punnenovs dans celle des Emmantalois. 

 

Coté statistiques, les Lions disposent du 7ème powerplay avec 14 buts marqués sur 76 supériorités numériques soit 18.42% et le 10ème boxplay avec 18 buts encaissés sur 83 infériorités numériques soit 78.31%. Pour les SCL Tigers, c’est le 11ème powerplay avec 8 buts marqués sur 65 supériorités numériques soit 12.31% et le 11ème boxplay avec 16 buts encaissés sur 68 infériorités numériques soit 76.47%. (Classement selon le % powerplay et le % boxplay)

 

Au niveau des compteurs, l’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est le 8ème au classement avec 22 points (5 buts et 17 assistances) soit 1.10 point par match. Du côté des SCL Tigers, l’attaquant Antti Erkinjuntti est le 23ème au classement avec 16 points (15 buts et 11 assistances) soit 0.73 point par match.

 

Pour les gardiens, le portier lausannois Cristobal Huet figure en 25ème position du classement des gardiens avec 27 buts encaissés en 8 matchs (87.78%) soit 4.11 buts par match. Pour les SCL Tigers, Ivars Punnenovs figure en 6ème position du classement des gardiens avec 40 buts encaissés en 17 matchs (91.40%) soit 2.46 buts par match. (Tous ces chiffres nous sont transmis par Swiss Ice Hockey)

 

Très bonne entame de match du Lausanne HC qui se montre dangereux à la 2ème minute par Sandro Zangger, le gardien des SCL Tigers Ivars Punnenovs repousse devant lui. Une minute plus tard, c’est au tour des Tigres de se montrer dangereux par le défenseur Miro Zryd. Cristobal Huet est à la parade. A la 4ème minute, belle possibilité d’ouvrir la marque pour les Emmentalois par le défenseur Yannick Blaser. Heureusement son slapshot à bout portant passe au-dessus de la cage lausannoise. Dès cette instant, les Lions prennent le jeu à leur compte. A la 6ème minute, Dario Trutmann adresse un puissant tir qui est contré par Alain Miéville, la rondelle revient sur Yannick Herren qui tente sa chance du back hand. Le Gardien bernois repousse de la botte. Deux minutes plus tard, c’est au tour de Valentin Borlat de se mettre en évidence, son tir est détourné par le masque de Ivars Punnenovs. A la 9ème minute, nouvelle occasion lausannoise. Le Finlandais Harri Pesonen récupère le puck à la bande, repique au centre et tente par deux fois sa chance, la première est repoussé par le gardien, la seconde par le défenseur Yannick Blaser. Dans la même minute, belle frappe de Jonas Junland, le portier des Tigres intervient en deux temps. A mi-tiers, les Bernois sortent un peu la tête de l’eau par leur Finlandais Eero Elo dont le tir sur réception n’est pas cadré. Dans la continuité, en contrant le TopScorer Antti Erkinjuntti, Dustin Jeffrey remet le puck involontairement dans le slot. Le Canadien des Tigres Aaron Gagnon contrôle difficilement le puck et n’arrive pas à décocher une frappe. A la 12ème minute, Etienne Froidevaux, derrière la cage, remet la rondelle en rétro sur Harri Pesonen qui reprend instantanément. Le gardien détourne de la jambière. A la 16ème minute, les Emmentalois ouvrent la marque contre le cours du jeu. Belle remontée du puck par le défenseur Samuel Erni, il entre en zone lausannoise et décale Pascal Berger qui effectue un tir sur réception, Cristobal Huet repousse la première tentative mais ne peut rien sur la deuxième tentative du capitaine bernois. C’est 1 à 0. Dix-sept secondes plus tard, le défenseur Dario Trutmann loupe le puck en voulant tirer de la ligne bleue, l’Emmentalois Stefan Rüegsegger récupère la rondelle et s’en va seul affronter le gardien lausannois qu’il trompe d’une jolie feinte. C’est 2 à 0. Les Lausannois sont, comme un boxeur, dans les cordes. A la 19ème minute, Roland Gerber récupère le puck à la bande, repique au centre mais ne peut tirer, Pascal Berger mieux placé tire par deux fois mais heureusement Cristobal Huet met son véto. Dans les dernières secondes du premier tiers, le Bernois Eero Elo puis le Lausannois Joël Genazzi tentent leur chance mais les portiers respectifs sont à la parade. Fin du premier tiers sur le score de 2 à 0 en faveur des SCL Tigers.

 

Les Lions démarrent le tiers médian sur les chapeaux de roues. Le TopScorer lausannois remonte la rondelle sur la gauche et centre pour Joël Genazzi. Celui-ci, au lieu de tirer au but, alerte Sandro Zangger, le gardien des Tigres la repousse comme il peut. Le puck ressort sur Harri Pesonen qui, d’une feinte, s’ouvre le chemin du but mais malheureusement pour le LHC, le défenseur Yannick Blaser intervient devant le Finlandais. Son tir du revers passe de peu à côté.. A la 23ème minute, Sven Ryser charge correctement à la bande Benjamin Neukom. En tombant sur la glace, il se blesse au visage sur le patin de son coéquipier Federico Lardi. L’arbitre principal, voyant le joueur étendu sur la glace et le sang, pénalise le joueur lausannois de 5 minutes pour obstruction et d’une méconduite de match. Punition bien sévère étant donné que le joueur lausannois n’est pour rien dans cette blessure. La premier véritable danger dans cette supériorité numérique intervient à la 27ème minute par le vétéran mais toujours aussi dangereux Thomas Nüssli dont le tir est bien capté par la mitaine de Cristobal Huet. Une minute plus tard, suite à un bon travail préparatoire de Eero Elo, le TopScorer Antti Erkinjuntti transmet à Aaron Gagnon au centre qui, complètement oublié par la défense des Lions, crucifie Cristobal Huet d’un superbe tir du poignet qui nettoie la lucarne des buts lausannois. C’est 3 à 0. Pour reprendre une expression pugilistique, les Lions sont comptés 8 mais ne sont pas KO. A la 29ème minute, belle tentative de Jonas Junland mais son tir est détourné de l’épaule de Ivars Punnenovs. Malgré le score nettement déficitaire, les Lions reprennent du poil de la bête en se montrant dangereux par Alain Miéville (29e) et Joël Genazzi (30e). A la mi-match, grosse occasion bernoise par Anton Gustafsson dont la déviation sur un tir de Antti Erkinjuntti passe de peu à côté de la cage lausannoise.  A la 33ème minute, premier avantage numérique pour les Lions suite à l’envoi sur le banc d’infamie de Alexei Dostoinov pour avoir retenu. Il ne faut que 21 secondes au LHC pour trouver la faille par Nicklas Danielsson d’un superbe tir sur réception qui nettoie cette fois la lucarne bernoise. C’est 3 à 1. Une minute plus tard, c’est au tour des Tigres de se créer une occasion par Anthony Huguenin repoussé par la jambière de Cristobal Huet. Le rebond finit sur la crosse de Pascal Berger, nouveau shot bernois. C’est cette fois la mitaine de Cristobal Huet qui sauve la situation. Les hommes d’Yves Sarault poussent pour revenir au score. Les tentatives de Joël Vermin (35e) et de Jonas Junland (35e) mettent à contribution le portier emmentalois. Une minute plus tard, grosse occasion pour les SCL Tigers par Raphael Kuonen dont le tir légèrement dévié par un défenseur lausannois passe de peu au-dessus de la cage vaudoise. Dans la dernière minute du tiers médian, belle possibilité pour Lukas Frick mis son tir est repoussé par le gardien Punnenovs. Sur le contre, superbe festival du TopScorer Antti Erkinjuntti qui enrhume le dernier défenseur Philippe Schelling mais bute sur un très bon Cristobal Huet. La deuxième sirène retentit et renvoie les deux équipes aux vestiaires sur le score de 3 à 1 en faveur des SCL Tigers.

 

Les premières minutes sont à l’avantage des SCL Tigers. A la 43ème minute, les Tigres frappe le poteau sur un tir de son TopScorer Antti Erkinjuntti ; c’est le tournant du match. Les Tigres essayent de mettre en danger la cage lausannoise notamment par Yannick-Lennart Albrecht (44e) et Anton Gustafsson (45e), sans succès. Dès ce moment, les Lausannois mettent la main sur le match malgré leur retard de deux buts au tableau d’affichage. A la 45ème minute, les Lions reviennent au score. Etienne Froidevaux alerte Jonas Junland à la ligne bleue, Celui-ci met dans le vent l’attaquant Eero Elo, avance et décoche son fantastique tir du poignet et trouve la lucarne droite du but emmentalois. Le coach Heinz Ehlers demande le coach-challenge pour que les juges de ligne vérifient s’il n’y avait pas hors-jeu au début de l’action lausannoise. Après vérification, le but est validé. A la 49ème minute, suite à un engagement sur la gauche du gardien bernois, Joël Genazzi récupère la rondelle et effectue un centre au cordeau mais personne est là pour reprendre ce centre, le défenseur Jannik Fischer arrive en deuxième rideau mais sa frappe est trop croisée. Trois minutes plus tard, seul véritable réaction des Tigres par Raphael Kuonen, Cristobal Huet met son véto. Une minute plus tard, les Lions égalisent. Après un engagement dans le camp lausannois, les Vaudois partent rapidement en contre par Joël Genazzi. A la ligne bleue bernoise, il décale sur la droite Joël Vermin qui contrôle, lève la tête et adresse un centre dans le slot. Celui-ci est dévié involontairement par Joël Genazzi qui donne une drôle de trajectoire au puck qui arrive sur la poitrine de Nicklas Danielsson au deuxième poteau. Entourés par deux défenseurs, le Suédois réussit la glisser le puck au fond des filets. C’est 3 à 3. C’est au tour des Emmentalois d’être KO debout. 101 secondes plus tard, les Lausannois prennent pour la première fois du match l’avantage au score. Les Lions, bien installés dans le camp bernois, font bien circuler la rondelle. Sur la gauche, dans sa position favorite, le défenseur Jonas Junland tente sa chance mais son tir est contré par l’ex-Lausannois Federico Lardi. L’attaquant lausannois Yannick récupère la rondelle et adresse un tir en back hand qui prend à contre-pied Ivars Punnenovs. C’est 3 à 4. A la 55ème minute, les SCL Tigers commencent à perdre pied. L’attaquant bernois Roland Gerber est envoyé sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour coup de crosse. Jonas Junland et Alain Miéville se montrent les plus dangereux sans pouvoir trouver la faille. A la 57ème minute, nouvelle pénalité de 2 minutes à l’encontre du défenseur Yannick Blaser. Les Lions pourront jouer pendant douze secondes à 5 contre 3. Les Lions gèrent parfaitement le temps qui s’écoule en faisant bien circuler le puck. A la 58ème minute, le Finlandais Eero Elo dégage son camp d’un puck en cloche. Cristobal Huet voit ce puck voler et ne prend aucun risque en bloquant le disque. Une minute plus tard, super solo de Sandro Zangger dans la défense bernoise, le gardien Ivars Punnenovs intervient de la crosse. A 50 secondes de la sirène, le coach Heinz Ehlers décide de sortir son gardien afin de jouer en supériorité numérique. Son coup de poker est inopérant car Nicklas Danielsson récupère la rondelle et l’envoie dans la cage vide. C’est 3 à 5. Suite à cette réussite, l’Emmentalois Alexei Dostoinov, frustré de cette fin de match, est envoyé sur le banc d’infamie pour 10 minutes pour comportement anti-sportif. La sirène finale retentit et donne la victoire aux Rouges et Blancs sur le score 3 à 5. Les Lions, mal en point à la fin du deuxième tiers, ont démontré une force de caractère afin d’effectuer cette formidable « remontada ».

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le vendredi 24 novembre 2017 à 19h45, les Lions reçoivent dans le chaudron de Malley 2.0, le Genève-Servette HC dans un derby lémanique chaud bouillant, très important dans la course aux playoffs. Venez très nombreux rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

 

SCL Tigers - Lausanne Hockey Club  3 - 5  (2-0 1-1 0-4)

Samedi 18 novembre 2017 à 19h45

Ilfishalle, 5645 spectateurs 

 

Arbitres

Alessandro Dipietro (71), Andreas Koch (43) ; Nicolas Fluri (19), Dario Fuchs (67)

 

SCL Tigers

Punnenovs, Ciaccio

Koistinen, Zryd ; Blaser, Erni ; Huguenin, Randegger ; Lardi

Erkinjuntti, Gagnon, Elo ; Neukom, Gustafsson, Kuonen ; Nüssli, Albrecht, Dostoinov ; Rüegsegger, P. Berger, Gerber.

Absents : N. Berger, Stettler, Peter (blessés), Seydoux (malade), Himelfarb, Haas (surnuméraires), Müller (SC Langenthal)

Coach : Heinz Ehlers

 

Lausanne HC

Huet, Zurkirchen.

Junland, Schelling ; Fischer, Genazzi ; Frick, Trutmann ; Borlat.

Danielsson, Jeffrey (TS), Vermin ; Pesonen, Froidevaux ©, Zangger ; Herren, Miéville, Ryser ; Conz, In-Albon, Kneubuehler ; Bougro.

Absents : Walsky, Gobbi, Nodari (blessés), Ritz (HC Sion), Simic (Juniors Elite)

Coach : Yves Sarault

 

Buts

15’48’’ 1-0 P. Berger (Erni, Dostoinov)

16’05’’ 2-0 Rüegsegger

27’22’’ 3-0 Gagnon (Erkinjuntti, Elo) 5c4

32’22’’ 3-1 Danielsson (Junland, Jeffrey) 5c4

45’22’’ 3-2 Junland (Froidevaux)

52’11’’ 3-3 Danielsson (Genazzi, Vermin)

53’52’’ 3-4 Herren (Junland, Genazzi)

53’36’’ 3-5 Danielsson (Conz) cage vide

 

Pénalités

22’30’’ 5’ Ryser obstruction

22’30’’ 20’ Ryser méconduite pour le match

32’01’’ 2’ Dostoinov retenir un adversaire

54’51’’ 2’ Gerber coup de crosse

56’39’’ 2’ Blaser faire trébucher son adversaire

59’36’’ 10’ Dostoinov comportement anti-sportif

 

Notes

43ème tir sur le poteau de Anti Erkinjuntti

Les SCL Tigers jouent sans gardien de 59’10 à 59’37

 

Tirs cadrés

24-33 (8-8 11-11 5-14)

 

Engagements gagnés

18-20 /47%-53%

 

Best Player

SCL Tigers : Aaron Gagnon

Lausanne HC : Nicklas Danielsson

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le vendredi 24 novembre 2017 à 19h45, Lausanne Hockey Club – Genève-Servette HC