Le chat noir luganais s'appelle Elvis Merzlikins

 

Pour la 20ème journée de championnat, le Lausanne Hockey Club effectue le long déplacement de la Piste Resega pour y affronter son chat noir, le HC Lugano que les Lions n’ont jamais réussi à battre sur leur terre depuis le retour en LNA. Pour cette rencontre, les Lions devront se passer du défenseur Jonas Junland. Les surnuméraires sont Paul Savary, Benjamin Antonietti, Philippe Schelling et Benjamin Conz. Pour les Tessinois, Steve Hirschi, Colin Fontana, Stefan Ulmer, Clarence Kparghai, Gregory Hofmann, Patrik Zackrisson et Daniel Sondell manquent à l’appel. Cristobal Huet et Elvis Merzlikins seront dans les cages ce soir.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du meilleur Powerplay avec 23 buts marqués sur 77 supériorités numériques soit 29.87% et le 7ème Boxplay avec 12 buts encaissés sur 70 infériorités numériques soit 82.86%. Pour le HC Lugano, c’est le 5ème Powerplay avec 13 buts marqués sur 66 supériorités numériques soit 19.70% et le 5ème Boxplay avec 13 buts encaissés sur 80 infériorités numériques soit 83.75%. Au niveau des compteurs, l’attaquant luganais Linus Klasen est le 3ème compteur de LNA avec 22 points (7 buts et 15 assistances) soit 1.16 points par match. Le défenseur lausannois Joël Genazzi est le 9ème au classement avec 18 points (7 buts et 11 assistances) soit 0.95 points par match. Pour les gardiens, le portier lausannois Cristobal Huet figure en 4ème position avec 39 buts encaissés en 16 matchs (91.06%) soit 2.44 buts par match. Pour le HC Lugano, Elvis Merzlikins figure en 12ème position avec 37 buts encaissés en 12 matchs (91.36%) soit 3.06 buts par match (chiffres fournis par la League). Après tous ces chiffres, place à la rencontre.

 

Le coup d’envoi fictif de la rencontre est donné par le sélectionneur de l’équipe nationale Suisse de football par Vladimir Petkovic. Tous les joueurs de l’équipe Suisse sont également présents dans les tribunes car ils sont en préparation au stade Cornaredo pour le match qualificatif face aux Iles Féroé de dimanche. Dès l’engagement, les Lausannois prennent le jeu à leur compte et mettent immédiatement en danger le portier luganais Elvis Merzlikins par le Suédois du LHC Nicklas Danielsson. A la 2ème minute, énorme occasion pour les Lausannois. Dustin Jeffrey récupère la rondelle dans l’arrondi et le transmet à Sven Ryser seul devant le gardien luganais. Au lieu de tirer, Sven Ryser redonne la rondelle au l'Ontarien mais celui-ci bute sur le gardien. C’est le début du récital d’Elvis Merzlikins. Deux minutes plus tard, Joël Genazzi met la rondelle dans le slot depuis la ligne bleue. Elle rebondit finalement sur Harri Pesonen qui pousse ensuite celle-ci dans le but de Merzlikins pour le 0 à 1. Les arbitres vont visionner la vidéo afin de valider ou non la réussite lausannoise. Le but est annulé très justement car Harri Pesonen marque du patin. Les Tessinois réagissent à la 5ème minute par son TopScorer Linus Klasen contré in-extremis au deuxième poteau par Eric Walsky. Ce début de rencontre est très rythmé et les deux équipes auraient déjà pu ouvrir le score si elles avaient fait preuve de plus de réussite. A la 7ème minute, Damien Brunner et Joël Genazzi en viennent aux mains devant la cage de Huet. L'arbitre décide de les envoyer se calmer sur le banc des pénalités pendant deux minutes. Les deux équipes évoluent donc à 4 contre 4, ce qui va offrir un peu plus d'espaces pour le développement des actions. Une minute plus tard, le capitaine lausannois John Gobbi monte à l'abordage et tente un tir soudain qui ne passe pas loin du premier poteau de la cage tessinoise. Nouvelle altercation à la 10ème minute entre Ryan Gardner et Etienne Froidevaux devant le but de Merzlikins. L’attaquant luganais est plus sévèrement puni que son adversaire et reçoit 2+2 minutes. Le Lausannois, quant à lui, s'en va sur le banc de l'infamie pour seulement deux minutes. Les Lausannois sont donc désormais en supériorité numérique et auront donc une grosse opportunité de faire trembler les filets pour la première fois de cette partie. Malheureusement, le boxplay luganais, bien en place, annihile facilement les attaques des Lions. A la 15ème minute,  belle tentative du Bianconeri Luca Fazzini qui contourne habilement la cage de Huet pour glisser le puck au deuxième poteau mais le portier vaudois, très vigilant, parvient ainsi à repousser la tentative de la jambière. Dans l’enchainement, nouvel avantage numérique en faveur du LHC. A la 16ème minute, nouvelle pénalité à l’encontre du défenseur luganais Ryan Wilson pour une charge dangereuse sur Eric Walsky. Les Lions joueront pendant 36 secondes à 5 contre 3. A la 17ème minute, Etienne Froidevaux se démène comme un diable pour transformer un puck qui trainait devant la cage de Merzlikins mais le joueur lausannois, bien encerclé par les défenseurs tessinois, reçoit une crosse au visage et ne peut ainsi pas continuer l'action. L'arbitre, surement « aveugle », ne bronche pas et n'accorde aucune pénalité alors que Bertaggia faisait son retour sur la glace. Une minute plus tard, nouvelle pénalité à l’encontre de Massimo Ronchetti pour avoir retardé le jeu. Les Vaudois pourront une nouvelle fois bénéficier d'une double supériorité numérique pendant 36 secondes. Le match tourne au règlement de comptes. Maxim Lapierre vient exprimer son mécontentement au visage de Sven Ryser. L'arbitre décide de calmer les esprits et envoie les deux joueurs sur le banc de l'infamie pour dix minutes. Les émotions ont pris le pas sur le jeu dans cette fin de premier tiers, ce qui donne lieu à un score vierge lorsque la sirène retentit.

 

Les Lausannois repartent pied au plancher en ce début de tiers médian et comptent bien concrétiser leur domination du premier tiers. A la 22ème minute, le Lausannois Gaëtan Augsburger déboule sur l'aile droite et place un tir au premier poteau qui est bien bloqué par le cerbère tessinois. Une minute plus tard, envoi de John Gobbi sur le ban des pénalités pour deux minutes pour obstruction. Les Tessinois ne font guère mieux que leur adversaire dans le jeu de puissance et ont toutes les peines du monde à s'installer en zone offensive. A la 26ème minute, bonne possibilité pour Damien Brunner qui, en bonne position, déclenche une belle frappe au premier poteau que le portier lausannois capte superbement de la mitaine. Les Lions continuent de pousser par Joël Genazzi (26e) et Yannick Herren (27e) pour ouvrir la marque. Nouvelle avantage numérique pour les Luganais à la 27ème minute suite à une crosse haute de Federico Lardi. Les hommes de Doug Shedden ne laissent pas passer l’occasion et inscrivent le 1-0 par Ryan Gardner après seulement 28 secondes de supériorité numérique. Les Vaudois ont pris un coup sur la tête avec cette ouverture du score et peinent à repartir à l'offensive pour aller chercher l'égalisation. A la 32ème minute, nouvelle occasion pour les Luganais de doubler la mise par Damien Brunner dont le tir en pivot contraint Cristobal Huet d’intervenir en deux temps pour bloquer la rondelle. 32ème minute, nouvelle pénalité à l’encontre du capitaine lausannois John Gobbi, la deuxième de la soirée, pour une crosse haute. Grande chance de but pour le HC Lugano à la 34ème minute par Maxim Lapierre qui, sur un tir du défenseur Philippe Furrer, effectue une subtile déviation qui passe finalement de peu à côté de la cage lausannoise. Trois minutes plus tard, c’est au tour du Luganais Linus Klasen d’aller chauffer le banc des pénalités pour 2 minutes pour avoir fait trébucher. Les Lions mettent une grosse pression sur la cage tessinoise. Dustin Jeffrey puis Per Ledin et Nicklas Danielsson mettent le feu dans la défense luganaise. Mais à chaque fois, le cerbère luganais Elvis Merzlikins met son véto, il semble ce soir imbattable. Dernière possibilité pour les Lausannois de revenir au score par Gaëtan Augsburger mais son tir est dévié dans les filets de protection par le gardien letton du HC Lugano. Retour aux vestiaires des deux équipes sur le score de 1 à 0 en faveur des Luganais.

 

Les Lions entament le troisième tiers le couteau entre les dents. Harri Pesonen puis Jannik Fischer mettent à contribution le gardien Merzlikins. A la 43ème minute, grosse occasion lausannoise mais cette fois c’est Julien Vauclair qui suppléait à son gardien en sauvant son but sur une tentative d’Etienne Froidevaux. Une minute plus tard, les Tessinois jouent avec le feu en tentant de construire proprement en zone défensive. Harri Pesonen, grâce à un pressing agressif, parvient à intercepter la rondelle sans pour autant mettre en danger la cage de Elvis Merzlikins. A la 45ème minute, Harri Pesonen part en contre et décale rapidement Walsky sur la gauche. Ce dernier manque son contrôle et arrive ainsi dans une position trop excentrée pour pouvoir tromper Merzlikins. Et de trois ce soir pour John Gobbi qui rejoint le banc d’infamie à la 46ème minute qu’il commence bien à connaître pour une nouvelle crosse haute. Les Luganais ne se montrent guère inspirer et se contentent de faire tourner le puck sans parvenir à s'installer en zone offensive. La seule véritable occasion est l’œuvre de Alessio Bertaggia à la 48ème minute dont le tir sur réception est facilement repoussé par Cristobal Huet. Trois minutes plus tard, grosse pression des Luganais pour faire le break. C’est d’abord Tony Martensson (51e) dont le tir passe juste à côté du but lausannois puis par Sébastien Reuille (52e) qui voit la tentative être stoppé en deux temps par le portier vaudois et pour terminer un missile de Philippe Furrer (53e) qui frôle la cage des Lions. A la 54ème minute, Giovanni Morini part seul en contre affronter le gardien lausannois. Cristobal Huet qui, en s’asseyant au dernier moment sur la glace face à l’attaquant luganais, permet de stopper la rondelle entre ses jambières. On assiste à une fin de match débridée avec des Lausannois qui mettent leurs dernières forces dans la bataille. A la 59ème minute, Elvis Merzlikins est sur un nuage ce soir et enchaine trois « Big Saves » de grande classe face aux assauts de Nicklas Danielsson par deux fois et de Etienne Froidevaux. L'entraineur du LHC Daniel Ratushny décide de prendre son temps mort et laisse son gardien sur le banc pour apporter le surnombre en attaque. Malheureusement, les Luganais gagnent l'engagement et Maxim Lapierre est ensuite parfaitement servi sur l'aile gauche pour glisser la rondelle dans la cage vide lausannoise. La rencontre se termine sur la victoire du HC Lugano sur le score de 2 à 0.

 

Les Luganais ont pu compter sur un Merzlikins au sommet de son art ce soir en résistant aux assauts lausannois en fin de match. Les Lausannois ont surtout laissé leur chance au premier tiers en ne pouvant pas concrétiser l’un des 17 tirs sur la cage luganais. Il faut noter également que l'absence de Junland s'est cruellement fait ressentir dans le jeu vaudois ce soir. Les quatre prochaines rencontres de nos Lions seront très importantes. Ils recevront les SCL Tigers puis iront à la Valascia jouer le HC Ambrì-Piotta et recevront deux fois le HC Bienne et le EHC Kloten. Le LHC doit ramener un maximum de points afin de pouvoir rester dans la première partie du classement. Prochaine match du LHC, le 15 novembre 2016 à 19h45 face aux SCL Tigers d’Heinz Ehlers. Venez nombreux rugir avec nos Lions et n’oubliez pas l’Union fait la Force.

 

HC Lugano - Lausanne Hockey Club  2 - 0  (0-0 1-0 1-0)  

Vendredi 11 novembre 2016 à 19h45

Pista La Resega, 5463 spectateurs

 

Arbitres

Joris Müller (11), Danny Kurmann (66) ; Balazs Kovacs (23), Patrick Stuber (85)

 

HC Lugano

Merzlikins, Manzato.

Wilson, Sartori ; Furrer, Chiesa © ; Vauclair, Ronchetti ; Romanenghi.

Klasen (TS), Martensson, Brunner ; Bürgler, Lapierre, Bertaggia ; Morini, Gardner, Fazzini ; Reuille, Sannitz, Walker.

Absents : Hirschi, Fontana, Ulmer, Kparghai, Hofmann, Zackrisson, Sondell

Coach : Doug Shedden

 

Lausanne HC

Huet, Caminada.

Genazzi (TS), Nodari ; Lardi, Gobbi © ; Borlat, Trutmann ; Fischer

Pesonen, Froidevaux, Walsky ; Herren, In-Albon, Ryser ; Ledin, Jeffrey, Danielsson ; Augsburger, Miéville, Déruns ; Kneubuehler.

Absents : Antonietti, Schelling, Conz, Savary (surnuméraires), Junland (blessé)

Coach : Dan Ratushny

 

Buts

27’32’’ 1-0 Gardner (Martensson, Klasen) 5c4

58’28’’ 2-0 Lapierre (Gardner) cage vide

 

Pénalités

06’52’’ 2’ Brunner cross-check

06’52’’ 2’ Genazzi dureté excessive

10’00’’ 2’ Froidevaux dureté excessive

10’00’’ 2’+2’ Gardner dureté excessive

14’11’’ 2’ Bertaggia obstruction sur le gardien

15’35’’ 2’ Wilson cross-check

16’59’’ 2’ Ronchetti tiré le puck en dehors de la surface de jeu

18’23’’ 10’ Ryser comportement anti-sportif

18’23’’ 10’ Lapierre comportement anti-sportif

21’49’’ 2’ Gobbi obstruction

27’07’’ 2’ Lardi coup de crosse

32’07’’ 2’ Gobbi crosse haute

36’42’’ 2’ Klasen faire trébucher son adversaire

45’34’’ 2’ Gobbi crosse haute

 

Notes

200ème matchs de Thomas Déruns sous les couleurs  du LHC

Le Lausanne HC joue sans gardien de 58’19’’ à 58’29 et de 59’04’’ jusqu’à la fin du match

 

Tirs cadrés

26-41 (5-17 12-10 9-14)

 

Engagements gagnés

32-37 / 46%-54%

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 

Le mardi 15 novembre 2016 à 19h45, Lausanne Hockey Club – SCL Tigers