Le LHC se rassure

 

Pour la deuxième journée de championnat, Le Lausanne Hockey Club retrouvait son fief de Malley et ses supporters pour y affronter le EHC Viège. Pour ce match, John Van Boxmeer avait reconduit le même effectif que lors de la première rencontre contre Bâle. A noter, la première apparition dans l’effectif du LHC de Fabien Hecquet.

 

Les Lausannois démarrèrent le premier tiers sur un bon rythme. A la troisième minute, ils se procurèrent une première occasion sur un tir de Jérémie Kamerzin. Une minute plus tard, le LHC joua en infériorité numérique suite à une pénalité à Larry Leeger; les Valaisans se montrèrent dangereux par Alexandre Tremblay (4e) et Tomas Dolana (6e). Les Lions portèrent le danger dans le camp valaisan et par l’intermédiaire de Alexeï Dostoinov (8e) se montrèrent dangereux. A la dixième minute, à la suite d’une relance approximative de Cristobal Huet, le EHC Viège ouvrit la marque par Raphael Kuonen. Malgré cette ouverture du score des Valaisans, les Vaudois repartirent à l’assaut des buts de Matthias Schoder. A la quatorzième minute, les Lausannois purent jouer en supériorité numérique et inquiétèrent à deux reprises le gardien valaisan par Martin Ulmer et Oliver Setzinger. Ce ne fut que partie remise car à la dix-huitième minute, ils égalisèrent par Martin Ulmer sur passe d’Oliver Setzinger. Les deux équipes rejoignirent les vestiaires sur le score de un partout.

 

Le Lausanne Hockey Club entama le tiers médian sur les chapeaux de roue et mit immédiatement le EHC Viège sous pression. Les situations chaudes sur le but de Matthias Schoder se multiplièrent notamment par Alexeï Dostoinov (22e) et Ralph Stalder (24e). Une minute plus tard, ce diable de Dostoinov partit dans un solo dont il a le secret, le puck passa entre les jambes du gardien valaisan mais fut dégager d’extrême justesse par une défenseur viègeois avec qu’il ne franchise la ligne. Les Lions accentuèrent leur pression et finirent par marquer leur deuxième but par Alexeï Dostoinov sur un caviar d’Oliver Setzinger à la vingt-neuvième minute. Trois minute plus tard, Joël Fröhlicher puis Oliver Setzinger eut le troisième but au bout de la cage mais le gardien valaisan s’y refusa. C’était reculé pour mieux sauter car Joël Fröhlicher, d’un maitre tir, crucifia le portier viègeois à la trente-septième minute. Le LHC dut jouer à trois contre cinq pendant les dernières nonante secondes du tiers sans être véritablement mit en danger. Retour au vestiaire des Lausannois avec un avantage de deux buts au tableau d’affichage.

 

Les Van Boxmeer’s Boys débutèrent le troisième tiers à trois contre cinq. Ils passèrent sans encombre ce solde de pénalité. Vingt-neuf secondes après le retour d’Alain Reist,  Benjamin Chavaillaz décocha un splendide tir de la ligne bleu que le gardien Matthias Schoder ne put que détourner sur Josh Primeau, seul au deuxième poteau, qui ne se laissa pas prier pour glisser le puck du quatre à un dans la cage vide. Le LHC continua sa marche en avant et se procura de belles occasions par Eliot Berthon (45e) et Oliver Setzinger (49e). A la cinquante-sixième minute, à la suite d’une nouvelle supériorité numérique lausannoise, Joël Fröhlicher, sur passe de Florian Conz, inscrit son deuxième but personnel et le cinquième du LHC d’un missile qui finit dans la lucarne du but valaisans. Les Lausannois gérèrent les dernières minutes du match et signèrent une très belle victoire pour son premier match à domicile.

 

Prochaine journée de championnat le 20 septembre 2012 à 20h00, le Lausanne Hockey Club se déplacera au Kleinholz pour y affronter le EHC Olten.

 

 

Lausanne HC – HC Viège  5-1 (1-1 2-0 2-0)  

Samedi 15 septembre 2012, 20h00

Patinoire de Malley, 4523 spectateurs

 

Arbitres

Mollard (80) ; Georges Huguet (18), Steve Wermeille (17).

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Hecquet

Reist, Stalder ; Fröhlicher, Kamerzin ; Leeger, Chavaillaz ; J. Fischer, Borlat.

Setzinger, Antonietti, S. Fischer, Primeau, Le Coultre, Dostoinov (TS), Conz ©, Berthon, Burki, Mauron, Ulmer

Coach : John Van Boxmeer

 

HC Viège

Schoder / Zerzuben.

Heldstab, Eicher ; Schüpbach, Heynen ; Mettler, Rüegg ; Magnenat.

Brem, Forget, Tremblay ; Dolana, Brunold ©, Triulzi ; Altorfer, Kuonen, Furrer ; Zeiter, Joss, Witschard.

Coach : Michel Zeiter

 

Buts

10’20’’ 0-1 Kuonen (Altorfer, Rüegg)

17’14’’ 1-1 Ulmer (Setzinger, Dostoinov) 5c4

28’54’’ 2-1 Dostoinov (Setzinger, Ulmer)

37’00’’ 3-1 Fröhlicher (Burki, Primeau)

41’25’’ 4-1 Primeau (Chavaillaz, Berthon)

55’30’’ 5-1 Fröhlicher (Conz, Berthon) 5c4

 

Pénalités

04’03’’ 2’ Leeger obstruction

11’47’’ 2’ Forget obstruction

16’09’’ 2’ Rüegg obstruction

25’31’’ 2’ Furrer obstruction

38’30’’ 2’ Setzinger obstruction

38’56’’ 2’ Reist coup de crosse

53’33’’ 2’ Altorfer coup de coude