Le Lausanne HC paie cash son manque de réalisme

 

Après la belle victoire face au HC Fribourg-Gottéron pour l’ouverture du championnat, le Lausanne HC reçoit pour son premier match à domicile le HC Bienne. Le coach Ville Peltonen dispose de son effectif au complet.En ce qui concerne le HC Bienne, Beat Forster et Samuel Kreis sont blessés ainsi que Marco Pedretti qui lui est suspendu. Les cages seront défendues par Sandro Zurkirchen pour les Lions et par Jonas Hiller pour les Seelandais.

 

Le match démarre sous les chapeaux de roues. Nos Lions ouvrent le feu par Joël Genazzi, son tir est dévié devant la cage bernoise et passe de peu à côté. Les Seelandais ripostent par l’intermédiaire de Marco Maurer ; Sandro Zurkirchen s’interpose. Les Lausannois portent le danger sur la cage bernois par Christoph Bertschy (2e), le TopScorer Joël Vermin (3e) et Sandro Zangger (3e) mais à chaque fois le portier Hiller met son veto. C’est maintenant au tour des Biennois de mettre sous pression la cage vaudoise à la 4ème minute par Julian Schmutz et Marco Maurer. Une minute plus tard, suite à une mauvaise relance de la défense lausannoise, les Biennois tentent leur chance au premier poteau mais Sandro Zurkirchen avait vu le coup venir. A la 7èmeminute, première pénalisation de la rencontre. C’est le Lausannois Benjamin Antonietti qui va s’asseoir sur le banc des pénalités pour 2 minutes. Les Seelandais installent leur jeu de puissance. Anssi Salmela, Marc-Antoine Pouliot par deux fois ainsi que Damien Brunner mettent le feu devant la cage vaudoise mais le dernier rempart lausannois s'interpose. A la 9ème minute, superbe réflexe de la mitaine du gardien du LHC sur une subtile déviation bernoise. Les Lions repartent de l’avant par Petteri Lindbohm et Christoph Bertschy mais leur tentative manque de précision. A la 12ème minute, nouvelle pénalité de 2 minutes à l’encontre du Lausanne HC pour surnombre. Une minute plus tard, alors que les HC Bienne jouait en supériorité numérique, Dominik Diem se mélange les pinceaux à la ligne bleu. Cela profite à Joël Vermin qui part en break-away avec Torrey Mitchell. Le TopScorer lausannois se joue de Dominik Egli en le laissant se coucher puis en glissant la rondelle entre les jambières de Jonas Hiller. C’est 1 à 0. Les Lausannois poursuivent leur pression, Dustin Jeffrey sert Petteri Lindbohm dont le tir passe de peu au-dessus de la cage seelandaise. A la 18ème minute, puck à suivre de Joël Genazzi, Ronalds Kenins, plus rapide que le défenseur seelandais, annule le dégagement interdit et adresse un très bonne lancer que le gardien biennois ne peut que repousser. Dans la même minute, mauvaise relance biennoise, Sandro Zangger récupère le puck mais malheureusement son tir manque de puissance. Une minute plus tard, belle tentative de Joël Vermin mais Jonas Hiller repousse de la jambière. La dernière occasion du tiers arrive à la 19ème minute par Dominik Egli dont le lancer est bloqué par la mitaine du portier vaudois. Fin du premier tiers sur le score de 1 à 0 en faveur du LHC.

 

Les Seelandais sont les premiers à dégainer dans ce tiers médian par Anssi Salmela dont le tir n’est pas cadré. A la 21èmeminute, belle tentative au premier poteau de Dustin Jeffrey mais Jonas Hiller est attentif. Nouvelle possibilité pour le LHC du défenseur Petteri Lindbohm dont le slapshot est repoussé par Jonas Hiller. Une minute plus tard, premier avantage numérique pour les Lions suite à l’envoi sur le banc d’infamie pour 2 minutes de Kevin Fey pour obstruction. Les Rouges et Blancs installent leur jeu de puissance. Torrey Mitchell en déviation, Joël Genazzi puis une nouvelle fois le Québécois Mitchell tentent leur chance mais manquent de précision. A peine le retour sur la glace de Kevin Fey que Fabian Lüthi va le remplacer sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour coup de crosse. Cette fois, les Lions ont plus de mal à installer leur powerplay. Seul Yannick Herren se montra dangereux dans cet avantage numérique. A la 26ème minute, suite à un mauvais changement de ligne lausannoise, le TopScorer Biennois Robbie Earl ouvre sur Damien Riat qui d’un maître tir du poignet nettoie la lucarne de la cage des Lions. C’est 1 à 1. Malgré cette égalisation, les Lausannois repartent de l’avant notamment par Jonas Junland (28e), Torrey Mitchell (28e) et Joël Genazzi (29e). A la mi-match, joli tir de la ligne bleue de Robin Grossmann dévié in-extremis par un patin seelandais. A la 32ème minute, deux minutes de pénalité au Lausannois Sandro Zangger pour charge tardive. Les Biennois installent leur jeu de puissance. Anssi Salmela (32e), Dominik Egli (34e) puis Julian Schmutz (34e) sont tout près de donner l’avantage aux Seelandais. A la 36ème minute, suite à une « grosse boîte » de Joël Genazzi, le Lausannois est envoyé sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour charge contre la bande plus 10 minutes pour méconduite. Belle possibilité à la 38ème minute pour Damien Brunner, le portier lausannois se montre intraitable. Grosse occasion à la 39èmeminute par une nouvelle fois Damien Brunner qui, superbement lancé par le TopScorer Robbie Earl, se présente seul face à Sandro Zurkirchen. Celui-ci repousse cet assaut de la jambière. Dans la continuité, le défenseur Robin Grossmann, par deux fois, tente sa chance, sans succès. Dernière possibilité du tiers est à mettre au crédit des Lausannois par l’intermédiaire du défenseur Petteri Lindbohm dont le tir est repoussé par Jonas Hiller. Fin du tiers médian, les deux équipes rejoignent les vestiaires sur le score de 1 partout.

 

Très bonne entame de troisième tiers des Lausannois par l’intermédiaire de Valentin Borlat qui, bien servi par Torrey Mitchell, adresse un puissant tir que le gardien Jonas Hiller ne peut que repousser. Les Biennois ripostent par Damien Brunner, Sandro Zurkirchen s’interpose. A la 43ème minute, 2 minutes de pénalités contre Jan Neuenschwander pour avoir fait trébucher. 25 secondes plus tard, nouvelle pénalisation du Biennois Mathieu Tschantré pour avoir retenu son adversaire. Les Lions vont pouvoir jouer pendant 1’35’’ à 5 contre 3. Ils posent rapidement leur jeu de puissance. Superbe déviation de Torrey Mitchell sur un tir de Jonas Junland, le cerbère seelandais est une fois de plus à la parade. A la 44ème minute, grosse occasion lausannoise. Splendide tir sur réception de Christoph Bertschy, cette fois Jonas Hiller est battu mais c’est son poteau gauche qui sauve le HC Bienne. Fin de la double supériorité numérique du LHC. Deux minutes plus tard, c’est au tour du Lausannois Robin Grossmann d’aller s’asseoir sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour avoir retenu. Heureusement les hommes de Antti Törmänen ne se montrent guère dangereux. A la 48ème minute, toujours en infériorité numérique, c’est une nouvelle fois le poteau qui sauve le HC Bienne sur un lancer de Jonas Junland. Pas de chance pour nos Lions. Et ce qui devait arriver arriva, A la 52ème minute, le HC Bienne prend l’avantage au score. Sur un tir de Kevin Fey de la ligne bleue, le puck est contré par Robin Grossmann mais retombe sur la palette de Marc-Antoine Pouliot qui réussit à le glisser entre les jambières de Sandro Zurkirchen. C’est 1 à 2. Une minute plus tard, Le défenseur Jonas Junland prend de vitesse la défense biennoise, contourne la cage et tente de glisser la rondelle au deuxième poteau ; Jonas Hiller avait vu le coup. A la 54ème minute, deux minutes de pénalité à l’encontre du Lausanne HC pour surnombre. Le Biennois ne se montrent guère dangereux, ils gèrent plutôt l’horloge. Les Lions poussent tant et plus pour revenir au score. C’est d’abord Petteri Lindbohm (57e) dont le tir puissant est capté par la mitaine de Jonas Hiller. Dans la minute, lancer de Joël Genazzi qui est dévié par un seelandais qui prend son gardien à contre-pied mais malheureusement le puck passe de peu à côté. A la 59ème minute, Le coach lausannois Ville Peltonen joue son va-tout en sortant son gardien afin de jouer à 6 contre 5. Dans la même minute, nouvelle percée de Joël Genazzi dans la défense biennoise mais manque son tir en backhand. Alors qu’il ne reste que 36 secondes dans la partie, Les Biennois par Mike Künzle inscrivent leur troisième réussite dans la cage vide. C’est 3 à 1. Malgré ce troisième but, les Lions continuent à jouer à 6 contre 5 pour revenir au score. A 1 seconde de la sirène finale, le Biennois Jan Neuenschwander inscrit le numéro 4 une nouvelle fois dans la cage vide. Fin de la rencontre, les Lausannois s’inclinent sur le score 1 à 4. Les Lions ont manqué de réalisme devant la cage bernoise et ont également manqué de chance (2 poteaux ce soir, 5 en 2 matchs).

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le mardi 25 septembre 2018 à 19h45. Le Lausanne Hockey Club reçoit dans le chaudron de Malley 2.0 le Genève-Servette HC pour le premier derby lémanique chaud bouillant de la saison. Venez rugir avec nos Lions et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

Lausanne Hockey Club - HC Bienne  1 - 4  (1-0 0-1 0-3)

Samedi 22 septembre 2018 à 19h45

Malley 2.0, 6700 spectateurs (guichets fermés) 

 

Arbitres

Stephan Eichmann (8), Philip Ströbel (50) ; Dario Fuchs (67), Thomas Wolf (6)

 

Lausanne HC

Zurkirchen, Boltshauser.

Grossmann, Junland ; Lindbohm, Genazzi ; Frick, Nodari ; Borlat, Trutmann.

Herren, Jeffrey, Kenins ; Bertschy, Mitchell, Vermin (TS) ; Zangger, Froidevaux ©, Antonietti ; Leone, In-Albon, Traber.

Absents : Roberts, Schelling

Coach : Ville Peltonen

 

HC Bienne

Hiller, Paupe.

Salmela, Egli ; Dufner, Fey ; Maurer, Moser ; Hügli, Sataric.

Rajala, Pouliot, Tschantré © ; Earl (TS), Fuchs, Brunner ; Künzle, Diem, Riat ; Lüthi, Neuenschwander, Schmutz. 

Absents : Forster, Kreis, Fèvre (blessés), Pedretti (suspendu)

Coach : Chris McSorley

 

Buts

12’42’’ 0-1 Vermin (Borlat)

26’07’’ 1-1 Riat (Earl, Diem)

51’30’’ 1-2 Pouliot (Fey, Dufner)

59’24’’ 1-3 Künzle (Dufner) cage vide

59’59’’ 1-4 Neuenschwander (Moser, Schmutz) cage vide

 

Pénalités

06’13’’ 2’ Antonietti charge tardive

11’07’’ 2’ LHC surnombre

21’02’’ 2’ Fey obstruction

23’02’’ 2’ Lüthi coup de crosse

32’06’’ 2’ Zangger charge tardive

35’21’’ 2’ Genazzi charge contre la bande

35’21’’ 10’ Genazzi pénalité de méconduite automatique

42’40’’ 2’ Neuenschwander faire trébucher son adversaire

43’05’’ 2’ Tschantré retenir un adversaire

45’37’’ 2’ Grossmann retenir un adversaire

53’32’’ 2’ LHC surnombre 

 

Notes

44ème tir sur le poteau de Christoph Bertschy

48ème tir sur le poteau de Jonas Junland

Lausanne HC joue sans gardien de 58’48 à 59’24 et de 59’25 jusqu’à la fin de la rencontre

100ème match de Jonas Junland en National League

 

Tirs cadrés

25-28 (9-12 8-8 8-8)

 

Engagements gagnés

27-14 / 66%-34%

 

Best Player

Lausanne HC : Sandro Zurkirchen

HC Bienne : Jonas Hiller

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club 

Le mardi 25 septembre 2018 à 19h45, Lausanne HC - Genève-Servette HC