Les Lions ramènent un bon point de Zoug

 

Pour la deuxième journée, le Lausanne Hockey Club effectue le déplacement de la Bossard Arena pour y affronter le EV Zug. Chez les Lions, Eric Walsky est blessé et Lukas Frick est surnuméraire. Du côté du taureau zougois, Timo Helbling est suspendu, Santeri Alatalo, Nolan Diem, Reto Suri, David McIntyre sont blessés. Les cages seront défendues par Sandro Zurkirchen pour les Lions et Tobias Stephan pour le EV Zug.

 

Les premières minutes de la rencontre sont très équilibrées. Il faut attendre la 4ème minute pour voir le premier tir. Il est l’œuvre du défenseur zougois Robin Grossmann. Une minute plus tard, c’est l'ouverture du score. L’Ontarien Dustin Jeffrey récupère la rondelle dans l’arrondie et la transmet à Joël Genazzi qui, arrivant en trombe, adresse un puissant tir sur réception qui mystifie le portier zougois Stephan Tobias. C’est 0 à 1.Une poignée de seconde plus tard, première supériorité numérique pour les Lions. Un avantage qui ne dure à peine une minute car l’attaquant Sven Ryser est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour obstruction. Les Zougois posent rapidement leur jeu de puissance et se montrent dangereux par deux fois par Dominik Schlumpf et Lino Martschini. A la 8ème minute, nouvelle pénalisation d’un Lausannois. C’est cette fois Harri Pesonen qui va s’asseoir « en prison » pour 2 minutes pour avoir retenu. Les hommes de Harold Kreis ne laissent pas passer l’occasion et égalisent par Lino Martschini d’un superbe tir en lucarne qui trompe Sandro Zurkirchen parfaitement masqué par Carl Klingberg. C’est 1 à 1. Belle occasion à la 10ème minute par le capitaine zougois Raphael Diaz dont le tir passe tout près de la cage lausannoise. Deux minutes plus tard, les Lions sont tout près de reprendre l’avantage par Harri Pesonen malheureusement sa reprise à bout portant frappe le poteau droit de la cage de Tobias Stephan. Et comme cela arrive souvent, le Zougois Dominic Lammer prend de vitesse le défenseur lausannois le long de la bande, revient sur le but et réussit à glisser la rondelle sous la barre moins d’une minute après l’occasion lausannoise. C’est 2 à 1. Belle possibilité à la 13ème minute pour les Lions de revenir au score suite à un surnombre des Zougois. Leur jeu de puissance bien en place, les Lausannois se montrent dangereux tout d’abord par Jonas Junland (13e) puis par Yannick Herren (14e) et pour finir par Joel Genazzi (15e). Le portier zougois se montre intraitable. A la 17ème minute, le EV Zug prend deux longueurs d’avance. Suite à un rebond accordé par le portier lausannois, l’ex-Genevois Timothy Kast récupère la rondelle, aspire Sandro Zurkirchen sur son poteau droit et centre en retrait. Sven Senteler, plus rapide que son cerbère lausannois, réussit à pousser lu puck dans la cage vide. C’est 3 à 1.  C’est sur ce score que les deux équipes regagnent leur vestiaire après le premier tiers.

 

Le début du tiers médian est une copie conforme du premier. Les Zougois, par Lino Martschini (21e) et Timothy Kast (22e) mettent le feu aux poudres. A la 23ème minute, les Lions recollent au score par Niklas Danielsson déviant subtilement au bon endroit un tir à l’aveugle du défenseur Jannik Fischer. C’est 3 à 2. Grâce à cette réussite, les Vaudois reprennent du poil de la bête. En supériorité numérique, suite à l’envoi sur le banc d’infamie de Fabio Arnold pour avoir fait trébucher, Harri Pesonen trouve une nouvelle fois de poteau de la cage de Tobias Stephan. Ce n’est vraiment pas son jour. Les Lions mettent une grosse pression sur la cage notamment par Etienne Froidevaux (26e et 27e). Les lausannois sont récompensés de leur effort à la 28ème minute. L’attaquant zougois Timothy Kast, de l’arrondi de son camp de défense, rate sa relance qui finit sur la palette de Géant barbu Jonas Junland qui trouve un trou de souris entre les jambières du gardien des Taureaux et voit la rondelle glisser tout doucement dans la cage de Tobias Stephan. C’est 3 à 3. Les Lions reviennent de nulle part. Ils sont tout près de prendre l’avantage une minute plus tard par Sven Ryser et par Johnny Kneubuehler sur le rebond. Ce sera chose faite à la 33ème minute en supériorité numérique, suite à la pénalisation de 2 minutes de Sven Senteler pour avoir retenu, par Sven Ryser superbement servi par Dustin Jeffrey. Les cinq dernières minutes du tiers sont à l’avantage des locaux. Dominic Lammer (35e) et Lino Martschini (36e) buttent sur le dernier rempart lausannois Sandro Zurkirchen. A la 38ème minute, le jeune Lausannois Loïc In-Albon va purger 2 minutes de pénalité pour avoir accroché. Il ne faut que 71 secondes pour que les Zougois trouvent l’ouverture sur un puissant tir sur réception de Robin Grossmann à la ligne bleue, le gardien Sandro Zurkirchen étant masqué par le TopScorer zougois. C’est 4 à 4. La deuxième sirène retentit et met fin au tiers médian sur ce score de parité.

 

Le EV Zug est le premier à dégainer par Lino Martschini à la 42ème minute, son tir est dévié de l’épaule de Sandro Zurkirchen dans le filet de protection. Les Vaudois répliquent deux minutes plus tard par le malchanceux Harri Pesonen, auteur de deux tirs sur le poteau, qui trouve cette fois la botte de Tobias Stephan. A la 46ème minute, énorme occasion pour le EV Zug de prendre l’avantage au tableau d’affichage par le suédois Carl Klingberg mais son tir frappe la batte transversale de la cage vaudoise. Les minutes passent, on s’aperçoit que les deux équipes ont du mal à se projeter vers l’avant, préférant être solides en défense. A la 50ème minute, les arbitres principaux Alessandro Dipietro et Didier Massy annulent très justement un but de Carl Klingberg pour crosse haute. Deux minutes plus tard, Fabian Schnyder part seul en contre, heureusement Jonas Junland le maitrise parfaitement en lui coupant le chemin du but. Malgré une supériorité numérique suite à la pénalité de 2 minutes à l’encontre de Joël Genazzi pour avoir accroché, les Zougois ne se montrent guère dangereux. A une poignée de la fin du match, le TopScorer zougois Viktor Stalberg se retrouve seul face à Sandro Zurkirchen mais il manque de temps pour armer un tir en backhand digne de ce nom On en reste donc à 4 partout après 60 minutes de jeu.

 

Place à la prolongation à 3 contre 3. Les Zougois, par l’intermédiaire de Viktor Stalberg, monopolisent la rondelle. Il adresse un puissant tir que le portier lausannois intercepte sans problème. A la 62ème minute, le Défenseur Jonas Junland remonte la rondelle dans le camp Zougois. A la hauteur de la ligne, il se mélange les patins et perd la rondelle sur Dominic Lammer. Comme un libero de football, il est obligé de faire faute pour empêcher le Zougois d’aller affronter seul Sandro Zurkirchen. Le Géant Suédois du LHC regagne le banc des pénalités pour 2 minutes. Le LHC devra jouer à 4 contre 3. Les Zougois installent leur jeu de puissance ; la rondelle circule bien. Lino Martschini transmet le puck sur Garrett Roe qui d’un tir sur réception fusille le portier lausannois. Le EV Zug remporte donc cette rencontre sur le score de 5 à 4.

 

Les Lions reviennent avec un point, c’est un bon résultat malgré cette défaite, n’oublions pas qu’il s’agissait du vice-champion suisse. L’équipe de Dan Ratushny est en net progression par rapport à sa prestation face au Genève-Servette HC. Il est temps que nos Lions débloquent leur compteur victoire dès vendredi soir.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le vendredi 15 septembre 2017 à 19h45. Nos Lions jouent pour la première fois en championnat dans Malley 2.0 pour affronter le HC Bienne. Venez nombreux rugir avec nos Lions. Et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

 

EV Zug - Lausanne Hockey Club  5 - 4  (3-1 1-3 0-0 1-0) ap

Mardi 12 septembre 2017 à 19h45

Bossard Arena, 6225 spectateurs

 

Arbitres

Alessandro Dipietro (71), Didier Massy (22) ; Cedric Borga (55), Nicolas Fluri (19)

 

EV Zug

Stephan, Bader.

Grossmann, Morant ; Geisser, Diaz © ; Stalder, Schlumpf ; Forrer, Fohrler.

Stalberg (TS), Roe, Lammer ; Schnyder, Holden, Martschini ; Senteler, Kast, Klingberg ; Haberstich, Kläy, Arnold

Absents : Timo Helbling (suspendu), Santeri Alatalo, Nolan Diem, Reto Suri et David McIntyre (blessés).

Coach : Harold Kreis

 

Lausanne HC

Zurkirchen, Huet.

Borlat, Junland (TS) ; Fischer, Gobbi © ; Genazzi, Nodari ; Trutmann.

Pesonen, Jeffrey, Vermin ; Herren, Froidevaux, Zangger ; Ryser, Kneubuehler, Danielsson ; Simic, Miéville, Schelling ; In-Albon.

Absents : Walsky (blessé), Frick (surnuméraire)

Coach : Dan Ratushny

 

Buts

04’01’’ 0-1 Genazzi (Jeffrey, Junland)

07’50’’ 1-1 Martschini (Diaz, Stalberg) 5c4

11’57’’ 2-1 Lammer (Stalberg)

16’02’’ 3-1 Senteler (Kast, Martschini)

22’13’’ 3-2 Danielsson (Fischer)

27’07’’ 3-3 Junland

32’36’’ 3-4 Ryser (Jeffrey, Danielsson) 5c4

38’39’’ 4-4 Grossmann (Kast, Roe) 5c4

61’49’’ 5-4 Roe (Martschini, Diaz) 5c4

 

Pénalités

04’40’’ 2’ Diaz faire trébucher son adversaire

05’33’’ 2’ Ryser obstruction

07’08’’ 2’ Pesonen retenir un adversaire

12’52’’ 2’ EVZ surnombre

22’48’’ 2’ Arnold faire trébucher son adversaire

31’38’’ 2’ Senteler retenir un adversaire

37’28’’ 2’ In-Albon accrocher un adversaire

44’20’’ 2’ Fischer faire trébucher son adversaire

53’11’’ 2’ Genazzi accrocher un adversaire

61’25’’ 2’ Junland obstruction

 

Notes

12ème minute tir sur le poteau de Harri Pesonen

24ème minute tir sur le poteau de Harri Pesonen

46ème minute tir sur la barre transversale de Carl Klingberg

50ème minute but annulé pour le EV Zoug pour une crosse haute de Carl Klingberg

220ème match de John Gobbi sous les couleurs du LHC

300ème match de Alain Miéville sous les couleurs du LHC

160ème match de Harri Pesonen sous les couleurs du LHC

 

Tirs cadrés

28-29 (12-9 8-12 6-8 2-0)

 

Engagements gagnés

40-27 / 60%-40%

 

Best Player

EV Zug : Lino Martschini

Lausanne HC : Sven Ryser

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 

Le vendredi 15 septembre 2017 à 19h45, Lausanne Hockey Club – HC Bienne