Les errements défensifs coutent cher aux Lions

 

Pour la 19ème journée de championnat, le Lausanne Hockey Club accueille dans le chaudron de Malley les Aigles du Genève-Servette HC pour un derby lémanique chaud bouillant. Retour dans l’alignement lausannois des blessés Cristobal Huet, Matteo Nodari. Pour cette rencontre, les surnuméraires des Lions sont Loïc In-Albon, Johnny Kneubuehler, Gaëtan Augsburger et Per Ledin. Pour les joueurs du « bout du Lac », Daniel Vukovic, Floran Douay, Eliot Antonietti, Thomas Heinimann manquent à l’appel. On note de retour dans le contingent genevois de Cody Almond. Cristobal Huet et Robert Mayer seront dans les cages ce soir.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du meilleur Powerplay avec 23 buts marqués sur 74 supériorités numériques soit 31.08% et le 5ème Boxplay avec 11 buts encaissés sur 68 infériorités numériques soit 83.82%. Pour le Genève-Servette HC, c’est le 9ème Powerplay avec 9 buts marqués sur 62 supériorités numériques soit 14.52% et le 10ème Boxplay avec 17 buts encaissés sur 73 infériorités numériques soit 76.71%. Au niveau des compteurs, l’attaquant genevois Jérémy Wick est le 37ème compteur de LNA avec 12 points (6 buts et 6 assistances) soit 0.71 points par match. Le défenseur lausannois Joël Genazzi est le 9ème au classement avec 18 points (7 buts et 11 assistances) soit 1.00 points par match. Pour les gardiens, le portier lausannois Cristobal Huet figure en 4ème position avec 36 buts encaissés en 15 matchs (90.79%) soit 2.40 buts par match. Pour le GSHC, Robert Mayer figure en 9ème position avec 48 buts encaissés en 17 matchs (91.78%) soit 2.85 buts par match (chiffres fournis par la League). Après tous ces chiffres, place à la rencontre.

 

Les premiers à se mettre en action en ce tout début de rencontre sont les Aigles genevois par leur capitaine Jim Slater qui laisse le puck en retrait pour Noah Rod, fils de l’ancien joueur du LHC Jean-Luc Rod, dont le tir passe juste à côté du cadre. A la 4ème minute, première possibilité pour les Lions d’ouvrir la marque car l’attaquant Cody Almond est envoyé sur le banc des pénalités pour crosse haute. Malheureusement, avec un boxplay bien en place, les Aigles n’ont aucun problème pour repousser le jeu de puissance vaudois. Trois minutes plus tard, tir puissant de Harri Pesonen, le portier genevois Robert Mayer fait jouer sa mitaine pour bloquer la rondelle. A la 9ème minute, les Lions sont à deux doigts d’ouvrir la marque. Après un tir du TopScorer lausannois Joël Genazzi capté par Robert Mayer, le portier grenat voit glisser la rondelle entre ses jambières et rouler doucement vers la ligne de but. L’arrière-garde genevoise parvient à dégager in-extremis. Deux minutes plus tard, nouvelle frayeur pour le gardien des Aigles. En voulant relancer rapidement, Robert Mayer rate complètement sa passe et offre le puck à Nicklas Danielsson, juste devant lui. L’attaquant lausannois, tout surpris de ce cadeau, ne profite pas de l’aubaine. Toujours 0 à 0. A la 12ème minute, c’est au tour des Genevois de se créer une grosse occasion par Cody Almond dont le tir au premier poteau frappe la barre transversale de la cage de Cristobal Huet. Nouvelle chance de but pour le LHC à la 14ème minute, après un tir de Harri Pesonen repoussé par le portier genevois, Eric Walsky voit le puck arriver sur sa crosse, malheureusement son tir direct est dévié au dernier instant par la crosse du défenseur genevois Johan Fransson. Une minute plus tard, première infériorité numérique des Lions suite à l’envoi sur le banc des pénalités de Yannick Herren pour avoir accrocher. La seule occasion de but lors de cette situation spéciale est à mettre au crédit des Vaudois par l’intermédiaire de Thomas Déruns qui, bien lancé en profondeur par Alain Miéville, ne peut tromper la vigilance de Robert Mayer par son tir en backhand. La dernière occasion du tiers est l’œuvre de l’American Nathan Gerbe, dont le style ressemble beaucoup à un autre joueur de petite taille ayant griffé la glace de Malley Martin St. Louis, adresse un bon tir que le portier Cristobal Huet capte impeccablement de la mitaine. Fin du premier tiers, Les deux équipes se tiennent en échec 0-0 après vingt minutes de jeu.

 

Bonne entame de tiers médian du Lausanne Hockey Club qui se montre immédiatement dangereux par Eric Walsky (21e), Justin Jeffrey (22e) et par Dario Trutmann (23e). Mais à chaque fois, le cerbère genevois tire son épingle du jeu. Les Lions trouvent enfin la faille à la 25ème minute par Valentin Borlat qui trompe Robert Mayer, visiblement masqué, d'un tir du poignet croisé depuis l'aile. C'est le premier but en LNA pour le jeune défenseur lausannois. Deux minutes plus tard, suite à une erreur de jugement des arbitres qui envoient Philippe Schelling sur le banc des pénalités pour un geste revanchard sur Rubin, alors que la première faute avait été genevoise, les Genevois obtiennent l’égalisation. Après un premier tir de Cody Almond repoussé par Cristobal Huet, le Canadien des Ge-Servette Nick Spaling, seul devant le portier, se saisit du rebond et égalise facilement. A la mi-match, le Coach lausannois Dan Ratushny prend son temps mort afin de calmer un peu ses troupes suite à l’erreur d’arbitrage qui a donné l’égalisation genevoise. A la 31ème minute, grosse possibilité pour les Lions de reprendre l’avantage au score par Benjamin Antonietti, qui reçoit le puck alors qu'il est seul devant le gardien des Aigles. Malheureusement, le Lausannois perd la maîtrise du puck et ne parvient pas à tenter sa chance. Une minute plus tard, c’est par contre les Servettiens qui prennent l’avantage au tableau d’affichage. Après un puissant tir à la ligne bleue de Fransson repoussé par la jambière de Huet, Nathan Gerbe, laissé complètement seul au premier poteau, peut ajuster la cage vide. C’est le 1 à 2. Cette deuxième réussite genevoise a sonné le LHC qui se trouve actuellement « dans les cordes ». Les Genevois en profitent à la 33ème minute par Noah Rod d’un tir à bout portant. Il faut tout le talent d’un Cristobal Huet pour que le score ne s’aggrave pas. Malheureusement, il ne pourra rien faire une minute plus tard. Suite à une nouvelle erreur défensive des Vaudois, Nick Spaling, tout seul au premier poteau, récupère un rebond, trompe facilement le portier des Lions et signe un doublé ce soir, Les Aigles font le break. Les hommes de Dan Ratushny son KO debout. A la 35ème minute, belle occasion pour le Lausanne HC de revenir dans la partie suite à l’envoi sur le banc d’infamie de Arnaud Jacquemet pour avoir accroché. Malheureusement, les Lausannois ont du mal à poser leur jeu de puissance grâce surtout à un boxplay genevois très efficace. A la 38ème minute, nouvelle grosse parade de la mitaine de Cristobal Huet sur un tir au premier poteau de Jim Slater. Dernière chance pour les Lions de revenir au score par le défenseur Jonas Junland qui contourne la cage genevoise et d’un tir du poignet manque de peu le cadre de la cage de Mayer. La deuxième sirène retentit et envoie les deux équipes aux vestiaires sur le score de 1 à 3 pour le Genève-Servette HC. Le LHC va devoir se relancer rapidement dans la troisième période sous peine de voir Ge-Servette se diriger vers une victoire facile.

                                                                                                                                 

Les Lausannois démarrent fort ce troisième tiers en mettant une grosse pression sur la cage genevoise. Ils mettent du rythme et partent facilement à l'attaque mais cela offre des opportunités de contre à leurs adversaires. A la 43ème minute, sur l’un de ces contres, Damien Riat adresse un puissant tir que Cristobal Huet qui, rapide sur ses appuis, réalise une superbe parade. Quatre minutes plus tard, sur un contre, Eric Walsky sert Harri Pesonen qui tente le tir croisé dans la lucarne. Le portier servettien sort sa mitaine et exécute un splendide arrêt. Le LHC se bat avec l'énergie du désespoir mais les secondes s'égrènent. Il ne reste plus que dix minutes aux joueurs de Dan Ratushny pour marquer deux buts. A la 53ème minute, nouvelle occasion pour les Lions par Etienne Froidevaux qui voit sa reprise au second poteau se heurter une fois de plus sur Robert Mayer en état de grâce. Une minute plus tard, c’est le poteau qui sauve cette fois le portier genevois sur une tentative de Yannick Herren. Pas de chance pour le LHC. A la 58ème minute, dernière opportunité pour les Lions de revenir à la marque suite à l’envoi sur le banc des pénalités de Nick Spaling pour 2 minutes pour avoir accroché. Le Coach lausannois tente son va-tout en sortant son gardien pour jouer à 6 contre 4. Mais une fois de plus, le boxplay des Aigles fait le travail en contrecarrant toutes les velléités lausannoises. Les Servettiens remportent ce second derby sur le score de 1 à 3.

 

Tout s'est joué lors du deuxième tiers où les hommes de Chris McSorley ont su profiter de trois erreurs défensives pour faire le break. Le Lausanne HC a tout fait pour revenir lors de la troisième période mais l'organisation défensive des Aigles ainsi que le portier Mayer étaient trop fort. Prochaine rencontre du Lausanne HC, le 11 novembre 2016 à 19h45 où il rencontrera à la Resega leur fameux chat noir qui n’a jamais réussit à battre depuis leur retour en LNA, le HC Lugano. Il faut un début à tout. N’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

 

Lausanne Hockey Club – Genève-Servette HC  1 - 3  (0-0 1-3 0-0)  

Mardi 8 novembre 2016 à 19h45

Patinoire de Malley, 7337 spectateurs

 

Arbitres

Stefan Eichmann (8), Marcus Vinnerborg (25) ; Nicolas Fluri (19), Peter Küng (7)

 

Lausanne HC

Huet, Caminada.

Fischer, Gobbi © ; Junland, Borlat ; Genazzi (TS), Trutmann ; Nodari.

Pesonen, Froidevaux, Walsky ; Herren, Jeffrey, Danielsson ; Ryser, Conz, B. Antonietti ; Déruns, Miéville, Schelling ; Savary.  

Absents : Ritz, Lardi, In-Albon, Kneubuehler, Augsburger, Ledin (surnuméraires)

Coach : Dan Ratushny

 

Genève-Servette HC

Mayer, Bays.

Kast, Loeffel ; Fransson, Jacquemet ; Petschenig, Merder ; Leonelli.

Spaling, Almond, Simek ; Gerbe, Romy, Riat ; Rod, Slater ©, Wick (TS) ; Impose, Rubin, Traber.

Absents : Ehrhardt, Massimino, Chuard, Vukovic, Douay, E. Antonietti, Détraz, Heinimann

Coach : Chris McSorley

 

Buts

24’50’’ 1-0 Borlat (Jeffrey, Junland)

26’33’’ 1-1 Spaling (Almond, Gerbe) 5c4

31’45’’ 1-2 Gerbe (Jacquemet, Fransson)

33’11’’ 1-3 Spaling (Mercier, Petschenig)

 

Pénalités

03’43’’ 2’ Almond crosse haute

14’51’’ 2’ Herren accrocher un adversaire

26’27’’ 2’ Schelling crosse haute

34’23’’ 2’ Jacquemet accrocher un adversaire

57’14’’ 2’ Spaling accrocher un adversaire

 

Notes

1er but de Valentin Borlat sous les couleurs du Lausanne HC

12ème tir sur la barre transversale de Cody Almond

54ème tir sur poteau de Yannick Herren

Le Lausanne HC joue sans gardien de 58’28’’ à 58’58’’.

 

Tirs cadrés

28-45 (13-15 4-18 11-12)

 

Engagements gagnés

27-30 / 48%-52%

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le vendredi 11 novembre 2016 à 19h45, HC Lugano - Lausanne Hockey Club

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 

Le mardi 15 novembre 2016 à 19h45, Lausanne Hockey Club – SCL Tigers