Le LHC survole les débats durant 60 minutes

 

En cette fin de week-end plutôt hivernale, et pour la dix-septième journée de championnat, le Lausanne Hockey Club accueillait le HC La Chaux-de-Fonds de Gary Sheehan.

 

Ragaillardi par ces deux victoires de rang face à des équipes de valeurs, le Lausanne Hockey Club prit, dès les premières minutes de la rencontre, le jeu à son compte. Ce fut tout d’abord Florian Conz (2e) puis Jérémie Kamerzin (3e) de se montrer dangereux. Trois minutes plus tard, Larry Leeger seul au deuxième poteau, bien démarqué par Sven Helfenstein, ne put malheureusement pas redresser son tir qui passa de très peu à coté. A la septième minute, les Chaux-de-Fonniers adressèrent leur premier tir par Pascal Gemperli à l’encontre du portier mais celui-ci passa largement au dessus des buts lausannois. Dans l’enchainement, ce fut l’ouverture du score par Jérémie Kamerzin, un but digne d’un match de billard. Les Lausannois bénéficièrent de leur première supériorité numérique à la huitième minute. Jérémie Kamerzin, une fois encore, et Codey Bürki se mirent en évidence. A La douzième minute, les Lions inscrivirent le numéro deux par Josh Primeau assisté de Gaëtan Augsburger et Simon Fischer. Une minute plus tard, Cristobal Huet montra toute l’étendu de son talent en gardant ses buts inviolés sur des tirs de Michael Neininger et d’Alexis Vacheron. Dans les dernières secondes du tiers, Benoit Mondou nous crédita d’un joli solo mais ne put mettre en défaut le portier lausannois.

 

La première situation chaude fut à mettre au crédit des Abeilles par l’intermédiaire de Michael Neininger mais une fois de plus, le cerbère lausannois mit son véto. A la vingt-et-unième minute, Codey Bürki, mit en orbite par Colby Genoway, adressa un superbe tir en Back-Hand mais celui-ci passa à quelques centimètres de la lucarne de Damiano Ciaccio. Deux minutes plus tard, alors que les Chaux-de-Fonniers jouaient en supériorité numérique, Cristobal Huet, sur deux fantastiques parades, dégouta un peu plus les attaquants neuchâtelois. A La vingt-sixième minute, les Lions rugirent une troisième fois par Colby Genoway sur passes de Codey Bürki et Oliver Setzinger suite à une superbe triangulation. A la trente-deuxième minute, le HCC réduisit le score par Corey Ruhnke. Le Lausanne Hockey Club continua sa pression et eut quelques possibilités d’aggraver le score notamment par Setzinger (36e) et Alexeï Dostoinov (38e). Les deux équipes rejoignirent les vestiaires sur le score de trois à un pour un thé chaud bien mérité.

 

Les Lions continuèrent leur marche en avant dans le troisième tiers. Larry Leeger en deux occasions mit le portier des Abeilles dans ces « petits patins ». A la quarante-septième minute, les Lausannois prirent trois longueurs d’avance par Codey Bürki sur un assiste de Oliver Setzinger et Benjamin Chavaillaz. A la cinquante-cinquième minute, alors que les Chaux-de-Fonniers avaient sorti leur gardien afin de pouvoir jouer une double supériorité numérique, le Top Scorer lausannois, sortant du banc de pénalité comme un diable de sa boite, alla inscrire le cinquième but lausannois dans la cage vide et scella le score de ce derby.

 

Prochaine journée de championnat, le mardi 30 octobre à 20h00, le Lausanne Hockey Club effectuera le déplacement de Küsnacht pour y affronter le GCK Lions.

 

 

Lausanne HC – HC La Chaux-de-Fonds 5-1 (2-0 1-1 2-0)  

Dimanche 28 octobre 2012, 17h00

Patinoire de Malley, 5529 spectateurs

 

Arbitres

Andreas Fischer (39) ; Nicolas Fluri (19), Joris Müller (11).

 

Lausanne Hockey Club

Huet / Hecquet

Kamerzin, Fröhlicher; Leeger, Chavaillaz; J. Fischer, Borlat;

Burki, Conz ©, Dostoinov, Augsburger, Berthon, Setzinger (TS), Helfenstein, S. Fischer, Primeau, Antonietti, Le Coultre, Genoway, Loeffel

Coach : Gerd Zenhäusern

 

HC La Chaux-de-Fonds

Ciaccio / Favre

El Assaoui, Vacheron, Daucourt, Widmer, Du Bois, Dällenbach, Ruhnke.

Mondou ©, Kast, Bonnet, J. Fuchs, Neininger, Bochatay, Turler, R. Fuchs, Jinman (TS), Bärtschi, Gemperli, Jaquet.

Coach : Gary Sheehan

 

Buts

06’58’’ 1-0 Kamerzin

11’23’’ 2-0 Primeau (Augsburger, S. Fischer)

25’56’’ 3-0 Genoway (Burki, Setzinger)

31’20’’ 3-1 Ruhnke

47’28’’ 4-1 Burki (Setzinger, Chavaillaz)

54’22’’ 5-1 Setzinger (Conz, Kamerzin) 4c5

 

Pénalités

07’19’’ 2’ Neininger coup de crosse

15’39’’ 2’ Borlat accrocher un adversaire

22’55’’ 2’ J. Fischer obstruction

26’49’’ 2’ Helfenstein accrocher un adversaire

28’10’’ 2’ Al Assaoui coup de crosse

52’12’’ 2’ Setzinger coup de crosse

54’10’’ 2’ Genoway obstruction

54’45’’ 2’ Neininger faire trébucher son adversaire

55’49’’ 2’ Vacheron accrocher un adversaire