La Suisse Romande est Rouge et Blanche....

 

Après une superbe semaine bernoise parachevée par 3 victoires, le Lausanne Hockey Club reçoit ce soir dans un derby chaud bouillant le Genève-Servette HC. Ce match remplace celui du 23 octobre dernier reporté à la suite du fameux problème du Vidéotron.  Philipp Rytz, Gaëtan Augsburger, Florian Conz et Daniel Bang composent toujours l’infirmerie lausannoise. Chez les Genevois, sept joueurs manquent à l’appel dont Johan Fransson, Alexandre Picard et Cody Almond.

 

Stefan Eichmann lâche le premier puck sur la glace de la patinoire. C’est parti pour le derby lémanique. Les deux équipes sont très disciplinées dans ce début de match. A la 4ème minute, première action dangereuse pour le LHC par Alain Miéville, le gardien genevois Robert Mayer peut repousser la rondelle. Une minute plus tard, grosse charge de Paul Savary sur Daniel Vukovic. Le Genevois reste au sol alors que Goran Bezina va jouer les justiciers. Il y a de l’électricité dans l’air à Malley. Daniel Rubin cherche John Gobbi qui échange quelques coups. Ce match sent la poudre. On se sentait venir, une bagarre éclate derrière la cage de Robert Mayer. Les arbitres sévissent et envoient un joueur de chaque équipe sur le banc des pénalités. A la 9ème minute, grosse occasion des Lions conclue par une déviation d’Etienne Froidevaux sur une frappe d’Harri Pesonen de la ligne bleue. Les Vaudois ont la mainmise sur la rencontre. Juha-Pekka Hytönen (10e) puis Etienne Froidevaux (12e) sont tout près d’inscrire le 1 à 0. Deux minutes plus tard, les Lions ouvrent le score par son Top-Scorer Nicklas Danielsson qui, en bout de course et du back-hand, trompe la vigilance du gardien genevois. Les Lausannois poursuivent leur domination et sont tout près d’inscrire le deux à zéro par Yannick Herren. Suite à l’envoi sur le banc de pénalité du défenseur Goran Bezina, le Lausanne HC fait un véritable siège devant le portier Robert Mayer qui sauve la maison genevoise à plusieurs reprises. A la 19ème minute, première véritable occasion genevoise par Matt D’Agostini, le gardien Cristobal Huet fait parade de la jambière. La première sirène met fin à ces vingt minutes sur le score de 1 à 0 en faveur du Lausanne HC.

 

Certainement secoué à la pause par Chris McSorley, les Genevois jouent plus haut sur la glace et avec bien plus d’intensité. Les Aigles sont de retour dans cette partie et le démontrent en obtenant l’égalisation par Damien Riat à la 22ème minute. Trois minutes plus tard, sur une grosse erreur de relance du Genevois Kevin Romy, Benjamin Antonietti récupère la rondelle et file droit au but. En détournant son tir de l’épaule, le gardien genevois ne peut maitriser la rondelle qui retombe juste derrière lui. Le numéro 46 vaudois parvient en tombant à pousser le puck dans la cage vide. Le Lausanne Hockey Club mène 2 à1 dans ce derby. A la 32ème minute, Les Lions met une énorme pression sur la cage genevoise. Les Aigles, acculés, n’arrivent pas à sortir la rondelle. Après plusieurs tentatives repoussées de justesse, l’attaquant finlandais Ossi Louhivaara inscrit le 3 à 1 en reprenant un rebond accordé par le gardien genevois sur un violent tir de la ligne bleue de Matteo Nodari. Le Chaudron de Malley explose de joie. A la 35ème minute, le capitaine genevois Goran Bezina se trouve une nouvelle fois ce soir sur le banc d’infamie. Les hommes d’Heinz Ehlers ne laissent pas passer l’occasion de prendre trois buts d’avance par Harri Pesonen dont le tir nettoie la toile d’araignée présente dans la lucarne genevoise. Chris McSorley fait son show sur le banc à la 37ème minute, parle avec un peu trop de virulence au quatuor arbitrale qui le sanctionne d’une pénalité de 2 minutes. Heureusement pour les Aigles genevois, cette pénalité de donne rien. Retour aux vestiaires des deux équipes sur un avantage de trois unités pour le LHC.

 

Les Genevois sont les premiers à dégainer dans le troisième tiers par l’intermédiaire de Jonathan Mercier (42e) dont la lourde frappe de la ligne bleue n’inquiète guère le portier lausannois. Une minute plus tard, nouvelle intervention de Robert Mayer devant Harri Pesonen. Le LHC est plus vif et remporte tous les duels, on est plus proche du 5 à 1 que du 4 à 2. Nouvelle tentative des Aigles à la 45ème minute par Matthew Lombardi d’un tir du poignet de la ligne bleue. Sans danger pour Cristobal Huet, il en faudra bien plus pour tromper le dernier rempart lausannois. A la 46ème minute, John Gobbi est envoyé pour 2 minutes sur le banc des pénalités. Le LHC, très bien en place, ne laisse que très peu d’espace à son adversaire qui a toutes les peines du monde à mettre en place son jeu de puissance. Le public de Malley apprécie et l’ambiance est magnifique. Les Lions enfoncent le clou à la 51ème minute, Etienne Froidevaux fait parler sa pointe de vitesse, il s’infiltre entre deux défenseurs et part affronter le gardien genevois. Il fait une très belle feinte et inscrit la cinquième réussite lausannoise. Les places assises de Malley sont debout, les Vaudois fêtent ce succès sur le voisin et rivaux du bout du lac d’une seule voix. Le Lausanne HC tient sa victoire. Alors qu’il ne reste qu’une minute de jeu, Cristobal Huet se fait agresser par une crosse genevoise. Sa réponse est direct, bagarre devant la cage vaudoise. On ne cherche pas des crasses à un vainqueur de la Coupe Stanley. La sirène retentit une dernière fois à Malley avec la victoire du Lausanne Hockey Club 5 à 1 sur Genève-Servette HC.

 

Cinquième victoire consécutive de Lausanne HC qui a dominé de la tête et des épaules. Une belle victoire vaudoise qui conforte sa 7ème place et se rapproche de Fribourg. Les deux équipes se retrouveront mardi 22 décembre, après la pause internationale, pour une revanche qui s’annonce déjà explosive.

 

Lausanne Hockey Club – Genève-Servette  5-1 (1-0 3-1 1-0)

Mardi 14 décembre 2015 19h45

Patinoire de Malley,  7600 spectateurs (Guichets fermés)

 

Arbitres

Stefan Eichmann (8), Danny Kurmann (66) ; David Obwegeser (75), Simon Wüst (44)

 

Lausanne HC

Huet / Caminada

Leeger, Gobbi © ; Lardi, Genazzi ; Stalder, Trutmann ; Nodari, J. Fischer.

Herren, Hytönen, Walsky ; Pesonen, Miéville, Louhivaara ; Déruns, Froidevaux, Danielsson (TS) ;

S. Fischer, Savary, Antonietti.

Absents : Augsburger, Conz, Rytz, Bang

Coach : Heinz Ehlers

 

Genève-Servette HC

Mayer / Descloux.

Mercier, Loeffel (TS) ;  Bezina ©, Vukovic ; Iglesias, Jacquemet ; Chuard, Simek.

Pyatt, Romy, D’Agostini ; Rod, Lombardi, Riat ; Rubin, Slater, Wick ; Pedretti, Kast, Douay.

Absents : Bays, Gerber, Fransson, Traber, E. Antonietti, Picard, Almond

Coach : Chris McSorley

 

Buts

12’32’’ 1-0 Danielsson (Miéville, Pesonen)

20’33’’ 1-1 Riat (Iglesias, Jacquemet)

24’26’’ 2-1 B. Antonietti

32’35’’ 3-1 Louhivaara (Nodari, Miéville)

35’35’’ 4-1 Pesonen (Danielsson) 5c4

50’57’’ 5-1 Froidevaux (Trutmann)

 

Pénalités

07’47’’ 2’ Chuard accrocher un adversaire

07’47’’ 2’ Chuard dureté excessive

10’09’’ 2’ Danielsson obstruction

13’36’’ 2’ Vukovic cross-check

15’44’’ 2’ Bezina crosse haute

24’42’’ 2’ Kast faire trébucher son adversaire

34’02’’ 2’ Bezina charge incorrecte

35’35’’ 2’ GSHC pénalité de banc

38’48’’ 2’ Miéville retenir la canne de l’adversaire

45’05’’ 2’ Gobbi cross-check

58’30’’ 2’ J. Fischer dureté excessive

 

Notes

1er match du Lausanne Hockey Club à guichets fermés

1er but de Benjamin Antonietti cette saison

 

Tirs cadrés

34-24 (19-3 9-7 5-14)

 

Engagements gagnés

32-31 / 51%-49%

 

SIL Best Player

Lausanne HC : Cristobal Huet

GSHC : Damien Riat

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le mardi 22 décembre 2015 à 19h45, Lausanne Hockey Club – Genève-Servette HC