Les Ours ont construit leur victoire au premier tiers

 

Après avoir battu le HC Davos, troisième du classement de la National League et dans le cadre de la 16ème journée du championnat, le Lausanne HC reçoit un autre gros morceau dans son nouveau chaudron, le champion suisse en titre, le SC Bern actuel leader du classement de la National League. En ce qui concerne les blessés, l’infirmerie lausannoise est toujours composée de Eric Walsky (commotion), de Joël Vermin (doigt cassé), de Yannick Herren (entorse de l’épaule) et de Florian Conz (adducteurs). Pour SC Bern, Alain Berger, Beat Berger, Luca Hischier et Miko Pyörälä sont blessés et Eric Blum est suspendu. Les cages sont gardées par Cristobal Huet pour le Lausanne HC et Leonardo Genoni pour le SC Bern.

 

Coté statistiques, les Lions disposent du 9ème powerplay avec 9 buts marqués sur 57 supériorités numériques soit 17.54% et le 10ème boxplay avec 14 buts encaissés sur 64 infériorités numériques soit 78.12%. Pour le SC Bern, c’est le premier powerplay avec 17 buts marqués sur 69 supériorités numériques soit 24.64% et le 5ème boxplay avec 7 buts encaissés sur 44 infériorités numériques soit 84.09%. (Classement selon le % powerplay et le % boxplay)

 

Au niveau des compteurs, l’attaquant lausannois Dustin Jeffrey est le 15ème au classement avec 15 points (3 buts et 12 assistances) soit 1.00 point par match. Du côté du SC Bern, l’attaquant Andrew Ebbett est le 2ème au classement avec 20 points (6 buts et 14 assistances) soit 1.33 point par match.

 

Pour les gardiens, le portier lausannois Cristobal Huet figure en 21ème position du classement des gardiens avec 17 buts encaissés en 5 matchs (89.10%) soit 3.42 buts par match. Pour le SC Bern, Leonardo Genoni figure en 1er position du classement des gardiens avec 24 buts encaissés en 14 matchs (94.16%) soit 1.69 buts par match. (Classement selon le nombre de buts reçus en 60 minutes, le GAA)

 

Tous ces chiffres nous sont transmis par Swiss Ice Hockey

 

Dans ce début de rencontre, ce sont les Lions par l’intermédiaire du défenseur Joël Genazzi à planter une première banderille dans la défense bernoise, toutefois sans conséquence. A la troisième minute, grosse peur dans le staff du Lausanne HC. Le coach assistant Rikard Franzén vient de prendre un puck dégagé en pleine tête. C’est le Bernois Thomas Ruefenacht qui signale l’incident aux infirmiers. Il est emmené aux vestiaires pour recevoir des soins. Une minute plus tard, une petite canne dans les patins d’un lausannois oubliés par les arbitres. Les Lions tentent leur chance par le défenseur Jonas Junland puis par l’attaquant et capitaine ce soir Etienne Froidevaux mais à chaque fois leur tir est contré par un joueur bernois. A la 7ème minute, nouvelle tentative lausannoise par Nicklas Danielsson mais son tir ne trouve pas le cadre. Une minute plus tard, premier arrêt pour le portier lausannois Cristobal Huet sur un centre-tir de l’attaquant bernois de Thomas Ruefenacht. Bonne nouvelle, retour sur le banc de Rikard Franzén. Il a l’air un peu secoué, on l’imagine bien, mais tient à poursuivre son travail. A la 10ème minute, suite à une perte de puck par le bernois Yanik Burren, le jeune attaquant lausannois Axel Simic se retrouve seul face au gardien Leonardo Genoni. Il faut le bon retour du Bernois André Heim pour empêcher le Lausannois d’ouvrir la marque. Deux minutes plus tard, les Champions suisses débloquent le tableau d’affichage. Sur un caviar depuis la bande du TopScorer de Andrew Ebbett pour Marc Kämpf qui, complètement oublié par la défense vaudoise, ne tremble pas au moment de battre de portier des Lions. C’est 0 à 1. A la 13ème minute, première pénalisation du match. C’est le Lausannois Nicklas Danielsson qui est envoyé pour deux minutes sur le banc d’infamie pour avoir accroché. Heureusement pour les Lions, le meilleur powerplay de National League ne se montre guère dangereux. A la 15ème minute, les Bernois doublent la mise. Sur un engagement gagné par Mark Arcobello sur la droite de gardien vaudois, Simon Moser récupère la rondelle et tire instantanément sur Thomas Ruefenacht. Celui-ci reprend le puck et le glisse entre les jambières de Cristobal Huet. C’est 0 à 2. Les Lions tentent de réagir à la 16ème minute par Joël Genazzi qui, bien servi par Sandro Zangger, voit son tir capté par le Gardien bernois Leonardo Genoni. Une minute plus tard, nouvelle tentative de revenir au score pour le LHC par Sandro Zangger mais son lancer n’est pas cadré. Quelques secondes plus tard, nouvel essai de Joël Genazzi qui, très en vue dans cette première période, adresse un puissant tir de la ligne bleue que le dernier rempart peut arrêter en deux temps. A la 18ème minute, nouvelle pénalisation de 2 minutes à l’encontre de Nicklas Danielsson pour avoir accroché. Les Ours cette fois posent rapidement leur jeu de puissance. Première tentative de Mark Arcobello, bel arrêt de Cristobal Huet de la mitaine. Sur un engagement sur la gauche du portier vaudois, le défenseur Canadien Maxim Noreau récupère la rondelle et adresse un tir du poignet qui est dévié par ce diable de Thomas Ruefenacht, Cristo Huet ne peux rien faire. C’est 0 à 3. 33 secondes plus tard, c’est le coup d’assommoir. Le défenseur Yanik Burren décoche un tir du poignet qui est dévié du coude par le TopScorer Andrew Ebbett et surprend le portier des Lions. C’est 0 à 4. Alors qu’il ne reste qu’une poignée de seconde, Tristan Scherwey et Nicklas Danielsson s’explique le long de bande. Coup de canne du premier, crochet du droit du second. Heureusement les arbitres n’ont rien vue. La première sirène retentit, les Lions regagnent leur vestiaire la tête basse. Le tableau d’affichage indique 0 à 4. Un remontage de bretelle serait nécessaire.

 

Les deux équipes reviennent sur la glace et l’on s’aperçoit que Sandro Zurkirchen a pris la place de Cristobal Huet, bien que la responsabilité du Franco-Suisse sur les quatre buts reçus ne soit pas mise en cause. Le nouveau arrivant lausannois est mis tout de suite à contribution par Mark Arcobello. Tout cela après 17 secondes de jeu. Première pénalisation bernoise après 39 secondes, Simon Bodenmann va s’asseoir « en prison » pour deux minutes pour avoir accroché. Belle occasion pour le LHC pour revenir à la marque. Les Lions posent leur jeu de puissance mais ne se montrent guère dangereux. A la 24ème minute, sur une mauvaise sortie de zone, l’Américain Marc Arcobello part en contre mais heureusement son tir passe de peu à côté de la cage lausannoise. Deux minutes plus tard, le défenseur lausannois Lukas Frick adresse un bon tir que Leonardo Genoni ne peut que repousser malheureusement Jonas Junland ne peut profiter du rebond accordé. A la 29ème minute, l’attaquant lausannois Loïc In-Albon et le défenseur bernois Ramon Untersander en viennent aux mains après un freinage raté du Vaudois devant Leonardo Genoni. Les deux joueurs sont envoyés sur le banc pour 2 minutes pour dureté excessive. Une minute plus tard, belle possibilité lausannoise pour Harri Pesonen qui manque la reprise sur un superbe centre-tir de Alain Miéville. A la 32ème minute, Nicklas Danielsson rentre au banc plié en deux de douleur et est accompagné jusqu’aux vestiaires pour recevoir des soins. Il ne réapparaitra plus durant cette période. Une minute plus tard, encore une grosse occasion pour le LHC. Joël Genazzi est tout près de pousser la rondelle au fond des filets mais se retrouve le nez dans la glace sur à une charge illicite de Thomas Ruefenacht. Les arbitres ne bronchent pas. Et les Ours dans tout ça. Belle occasion pour Simon Bodenmann à la 35ème minute dont le tir est repoussé par un arrêt réflexe de la botte de Sandro Zurkirchen. Une minute plus tard, c’est au tour de l’ex-défenseur lausannois Jérémie Kamerzin de tenter sa chance, heureusement pas cadré. Dans la même minute, sur un violent tir de Lukas Frick, Dario Trutmann tente une déviation mais le portier des Ours est à la parade. A la 37ème minute, l’ex-Biennois Gaëtan Haas est envoyé sur le banc des pénalités pour 2 minutes pour une crosse haute. Les Lions posent rapidement leur powerplay. Le TopScorer Dustin Jeffrey dans l’arrondi transmet à Dario Trutmann à la ligne bleue qui, en perte d’équilibre, adresse un tir sur réception que Sven Ryser devant Leonardo Genoni parvient à dévier au fond des filets bernois. C’est 1 à 4. Alors qu’il ne reste que onze secondes dans ce tiers médian, l’attaquant-défenseur est envoyé sur le banc d’infamie pour 2 minutes pour obstruction. Fin du tiers médian sur le score de 1 à 4 en faveur des Champions suisses en titre.

 

Les Lions entament le troisième tiers en infériorité numérique pendant encore 1’49’’suite à la pénalisation en toute fin de tiers de Philippe Schelling. On voit également au bout du banc le retour de Nicklas Danielsson. Les Lions parviennent à « tuer » cette pénalité. A la 45ème, belle tentative de Sven Ryser. Les Lausannois continuent à se montrer entreprenants. A la 46ème minute, pénalité différée contre le SC Bern. Les Lions jouent à 6 contre 5 et font bien circuler la rondelle. Jannik Fischer tente sa chance mais une fois de plus Leonardo Genoni se montre intraitable. L’attaquant Gaëtan Haas va purger deux minutes de pénalité pour obstruction. La seule véritable occasion de cet avantage numérique est l’œuvre de Sandro Zangger, malheureusement son tir finit dans le filet extérieur de la cage bernoise. A la 52ème minute, belle occasion pour les Lions par le défenseur Joël Genazzi qui décoche un joli tir croisé, nouvelle parade de Leonardo Genoni du bout de la botte. Et les Ours dans tout ça. Il gère parfaitement le tiers en laissant le jeu aux Lions et en plaçant des contres. Toujours à la 52ème minute, Magnifique Sandro Zurkirchen qui sort un double arrêt sur une tentative de l’attaquant bernois Marc Kämpf. A la 54ème minute, nouvelle pénalité de deux minutes à l’encontre du SC Bern pour surnombre. C’est Thomas Ruefenacht qui va s’asseoir sur le banc purger cette pénalité pour l’équipe de la capitale. Malheureusement les Lausannois ne se montrent guère dangereux lors de cet avantage numérique. A la 58ème minute, nouvelle pénalisation d’un Bernois. Il s’agit de Simon Bodenmann qui va aller « en prison » pour deux minutes pour avoir fait trébucher. Le coach lausannois demande son temps-mort. Le LHC doit tenter le tout pour le tout afin de revenir au score. Le temps-mort se termine et on s’aperçoit que le gardien des Lions est resté sur le banc. Les Vaudois joueront donc à 6 contre 4. Les hommes d’Yves Sarault posent leur jeu de puissance. Une minute plus tard, superbe tir du défenseur suédois du LHC que le gardien bernois Leonardo Genoni ne peut que repousser mais malheureusement aucun lausannois n'est là pour reprendre le rebond. Quelques secondes plus tard, nouvelle pénalisation contre le SC Bern à l’encontre du défenseur bernois Maxim Noreau qui à glissé la crosse à Leonardo Genoni qui l’avait perdue. Les Lions trouvent enfin la faille à 30 secondes de la sirène finale par Joël Genazzi superbement servi par Dustin Jeffrey depuis l’arrière de la cage bernoise. C’est 2 à 4. La sirène finale retentit. Les Lions s’inclinent sur le score de 2 à 4 en faveur du SC Bern.

 

Prochain rendez-vous pour le Lausanne Hockey Club, le samedi 28 octobre 2017 à 19h45, les Lions effectuent de déplacement de la Resega pour y affronter le deuxième au classement du championnat, Le HC Lugano. Et surtout n’oubliez pas, l’Union fait la Force. 

 

 

Lausanne Hockey Club – SC Bern  2 - 4  (0-4 1-0 1-0)

Vendredi 27 octobre 2017 à 19h45

Patinoire de Malley 2.0, 6601  spectateurs 

 

Arbitres

Alessandro Dipietro (71), Marc Wiegand (20) ; Sandro Gurtner (95), Roman Kaderli (49)

 

Lausanne HC

Huet, Zurkirchen.

Borlat, Junland ; Fischer, Genazzi ; Frick, Trutmann ;

Ryser, Jeffrey (TS), Danielsson ; Pesonen, Froidevaux ©, Zangger ; Nodari, Miéville, Schelling ; In-Albon, Kneubuehler Simic ; Bougro

Absents : Walsky, Vermin, Herren, Conz, Gobbi (blessés)

Coach : Yves Sarault

 

SC Bern

Genoni, Caminada.

Andersson, Noreau ; Krueger, Kamerzin ; Burren, Untersander.

Moser ©, Arcobello, Ruefenacht ; Scherwey, Haas, Kämpf ; Pyörälä, Ebbett, Bodenmann ; Randegger, Heim, Meyer.

Absents : Gerber, Berger, Hischier (blessés), Blum (suspendu), Raymond (surnuméraire)

Coach : Kari Jalonen

 

Buts

11’03’’ 0-1 Kämpf (Ebbett)

14’50’’ 0-2 Ruefenacht (Moser, Arcobello)

18’13’’ 0-3 Ruefenacht (Noreau, Ebbett)

18’46’’ 0-4 Ebbett (Burren, Bodenmann) 5c4

37’42’’ 1-4 Ryser (Trutmann, Jeffrey) 5c4

59’30’’ 2-4 Genazzi (Jeffrey, Zangger) 5c4

 

Pénalités

12’40’’ 2’ Danielsson accrocher un adversaire

17’55’’ 2’ Danielsson accrocher un adversaire

20’39’’ 2’ Bodenmann accrocher un adversaire

28’20’’ 2’ Untersander dureté excessive

28’20’’ 2’ In-Albon dureté excessive

36’53’’ 2’ Haas crosse haute

46’04’’ 2’ Haas obstruction sur le gardien

53’42’’ 2’ SC Bern surnombre

57’11’’ 2’ Bodenmann faire trébucher son adversaire

58’24’’ 2’ Noreau glisser une crosse

 

Notes

20ème remplacement de Cristobal Huet par Sandro Zurkirchen

48ème tir sur le poteau de Sandro Zangger

55ème tir sur le poteau de Jonas Junland

58ème le Lausanne HC demande son temps-mort

 

Tirs cadrés

26-32 (7-17 11-8 8-7)

 

Engagements gagnés

31-44 /41%-59%

 

Best Player

Lausanne HC : 

SC Bern : 

 

Prochain match du Lausanne Hockey Club

Le samedi 20 octobre 2017 à 19h45, HC Lugano - Lausanne Hockey Club

 

Prochain match à la Patinoire de Malley 

Le mardi 14 novembre 2017 à 19h45, Lausanne Hockey Club – HC Ambrì-Piotta